Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Partagez
avatar
vbazillio
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 518
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2010

Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  vbazillio le Mer 14 Jan 2015 - 16:21

C'est à la toute dernière minute que c'est décidé ce mini-mini-Farwest* Quelques messages échangés via Facebook ou mail : "Qui serait à San Diego début Janvier pour un mini-Farwest ?". En quelques réponses, tentatives d'organisation, modification d'agendas et gestion du WAF.... nous allons nous retrouver à 5 passionnés dans le sud de la Californie. Deux d'entres-nous sommes des locaux, les 3 autres, dont je fais partie, viendront d'Europe. 4 sont des pilotes, le dernier est tout prêt du PPL.

La bande de copains s'organise donc pour se retrouver à San Diego, base du superbe aéroclub PlusOne Flyers. En fait, on ne s'organise pas du tout. Et on décide juste de se retrouver tout début janvier. Le temps de faire une valise et hop. On verra sur place où on ira, au gré du beau temps et de l'humeur du moment. Au final, ce sera San Diego (au départ de Gillespie Field KSEE) -> Santa Monica (KSMO) pour retrouver une hôtesse de l'air AF en escale à LA -> Mojave Space Port (KHMV) pour refueler ->  Las Vegas McCarran (KLAS) pour le plaisir d'aller se poser à Vegas -> Big Bear (L35) pour son terrain en altitude à plus de 6000 ft, puis le retour à San Diego car parmi les 5 Farwest'ien, deux doivent reprendre le boulot. Les 3 restants feront ensuite un aller retour à Tucson (KTUS) pour aller visiter le PIMA Air & Space Museum et son cimetière d'avions et le dernier jour nous ferons le San Diego Bay tour avec survol de l'aéroport international et du centre ville. Voici un premier échantillon de ces quelques jours :


Juste au nord de Los Angeles, au dessus de Pacific Palissade sous les roues du C172


Dans le désert entre Mojave et Las Vegas


Une des multiples photos du Boneyard (cimetierre) d'avions de Tucson dans l'Arizona


Finale piste 1L à Las Vegas, McCarran (KLAS)

Je me propose dans ce fil de discussion de partager avec vous quelques images de ces vols improvisés et le plaisir que nous avons eu à voler par là-bas avec une météo bien clémente. On commence donc par le premier jour. Départ de San Diego pour Santa Monica.


San Diego, 1er janvier 2015. Des palmiers enguirlandés m’accueillent. Il fait ni chaud, ni froid. La Californie de janvier.


San Diego, 1er janvier. Une patinoire en Californie... et un patineur en bermuda et t-shirt.


Je vais me promener un peu en attendant mes compagnons de voyages. Je prend le RER du coin ;-)


Vue depuis l'hôtel Declan Suite au nord de downtown. Au fond, Coronado bridge, la baie de San Diego et le Convention center. On est dans le centre ville et les terrains d'aviation générale sont à environ 1h (pour Gillespie) de RER.


Petit port de pêche juste à côté du Midway...






Gillespie Field (KSEE) à San Diego où Thibaut et moi louons un Cessna 172 de la flotte PlusOne. Il n'y avait plus de 172 dispo. à Montgomery qui est ma base habituel, mais mon club PlusOne dispose de plusieurs terrains à San Diego, dont ce Gillespie Field (KSEE).






Petite révision des transits VFR de San Diego. Ici le recto de la TAC (équivalent de la 1/250 000) avec les trajectoires recommandées en VFR dans la zone pour ne pas emplafonner les espaces Bravo, sacro-saints aux Etats-Unis de l'aéroport international (KSAN) et de la base militaire de Miramar. Il suffit de regarder les grands flux bleus et de suivre les conseils. On ne peut pas faire plus simple.


Premier vol et malgré que nous n'ayons aucune carte papier (tout est sur iPad) nous ne manquons pas de regarder dehors. Bien sûr, nous avions aussi un récepteur Stratus permettant de recevoir les trafics ADSB et la météo, les NOTAM, les TFR (équivalent des ZRT mais qui peuvent surgir à n'importe quel moment ou presque pour les presidential TFR ou celles des matchs de football par exemple...)


Bienvenue à bord de N284LP, Cessna 172 SP pas vraiment en très grande forme. Pas de checklist dans l'avion alors on ressort le manuel de vol. Ce sera le seul document papier de ces vols paperless ;-)


Vue de l'iPad avec tous les trafics environnants... et ils sont nombreux... N'oublions pas que nous sommes à Los Angeles en pleine après-midi


Los Angeles, son port et le Queen Mary sous la roue


La mégalopole de Los Angeles à 4500 ft


Vous devez être habitués à cette verticale, non ? Je l'ai rabâchée et rabâchée sur mon blog. Los Angeles International, 4500 ft en VFR, sans plan de vol, sans prévenir, transpondeur 1201 et en auto-information sur une fréquence dédiée (128.55).... Oui, oui en auto-information !


Le petit encart qui décrit ce mini-corridor dans la classe Bravo de l'aéroport international. Il y a 5 autres moyens de traverser les espaces surchargés en VFR.


Verticale KSMO (Santa Monica) pour rejoindre la vent arrière et descente en Banzaiiiiii sur Downtown Los Angeles




Posé à Santa Monica, un peu tout seul et parké devant le Typhoon en attendant nos amis. A part des Citation, Bombardier et autres Challenger pas grand chose sur ce genre de plateforme.




Le terrain de Santa Monica a subit d'énorme pression de la part des riverains, il a failli fermer, multiplier par 100 sa taxe d'atterrissage (quelque chose de... surprenant aux Etats-Unis) et finalement est resté ouvert à tous et a une taxe de $15 (malheureusement aussi pour les basés).


La trace globale du vol telle qu'enregistrée par le Stratus... 12 Mo de .KML ! L’échantillonnage est énorme et je cherche encore à le paramétrer


Museum of Flying, Santa Monica

Le récit de cette journée à lire sur mon blog : http://20-100-video.blogspot.fr/2015/01/entre-san-diego-los-angeles-et-santa.html

La suite à venir !

* Farwest : nom commun que j'ai donné à ces voyages aux Etats-Unis dont le but est de voyager en petit avion, le plus souvent depuis le club de PlusOne Flyers à San Diego. "Farwest" quand c'est sur la côte ouest, FarNorthEast au Canada, FarEast en Floride/Bahamas... ;-)

Julien Robin
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 8337
Age : 35
Localisation : LFKL / LFLY
Date d'inscription : 20/01/2006

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  Julien Robin le Mer 14 Jan 2015 - 18:04

Merci Vincent ! Very Happy
ça fait toujours autant envie ...
avatar
Yoyo
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1908
Age : 37
Localisation : Lyon Bron, St Cyr l'Ecole
Date d'inscription : 10/03/2008

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  Yoyo le Mer 14 Jan 2015 - 18:52

Merci pour les photos : cela fait très plaisir de re(découvrir) des terrains de jeux où nous avons eu l'occasion de passer

Certaines photos me rappellent de très bons souvenirs, vraiment très bons (ahhhh les fameux F-sixteen de Tucson, que de souvenirs bouletesques !).



avatar
Francky
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 602
Age : 102
Localisation : LFLY - LYON-BRON
Date d'inscription : 24/12/2010

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  Francky le Jeu 15 Jan 2015 - 5:34

Que de bons souvenirs tu fais ressurgir là! Et srtout un petit pincement au coeur qui me dit parfois : quand est-ce qu on y retourne???

Merci Vincent.


_______________________________________
Franck

Blog :
Autour des nuages
avatar
vbazillio
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 518
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2010

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  vbazillio le Jeu 15 Jan 2015 - 7:52

Merci pour vos commentaires. Et puisque cela a l'air de vous l'air, je vous propose de continuer pour tous ceux qui ne surveillent pas mon blog ;-)


Le petit Cessna a passé la nuit sur le parking visiteur de Santa Monica (KSMO). Pas grand monde, mais les Citation et autres Challengers n'arrêtent pas de se poser sur cette plateforme

La petite équipe de Farwest'ien décide, en fonction de la météo et des desiderata de chacun, d'aller finalement à Las Vegas.



Deux d'entres-nous ne connaissent pas... et surtout ne connaissent pas l'atterrissage sur McCarran Las Vegas, l'aéroport international. Pas question d'aller sur un des deux aéroports d'aviation générale dont dispose aussi la ville au milieu du désert. Ce ne sera donc pas North Las Vegas ou Henderson. Sauf en plan B (sans jeu de mot), si ça capotte avec les contrôleurs de la classe Bravo et croyez-moi, je m'y connais bien en cafouillage dans une classe B. Rappelez-vous la vidéo "Is there an instructor on board ?". Parce que finalement, c'est toujours un défis d'aller jouer dans les classes Bravo de ces espaces surchargés.

Avant de faire une direct vers KLAS, nous décidons d'aller déjeuner à Mojave. Autant pour les machines que pour les équipages. Un restaurant sur la plateforme de Burt Rutan, propose même à la carte des $100 et des $200 Burger ;-) Je vous rassure ce ne sont que les noms sur la carte, le prix reste normal ;-)


Décollage piste 21 à Santa Monica. La plateforme est sensible au bruit et les consignes sont rappelées à tous les pilotes au point d'arrêt. Point particulier de Santa Monica, rappelé dans l'ATIS, on roule vers la zone des essais moteur (NorthEast runup) et avant de rejoindre le point d'arrêt on rappelle le sol ce que l'on ne fait pas habituellement aux US. Cela montre bien que la Runup n'est pas totalement jointe avec le point d'arrêt. On se plie donc au consigne du coin, on est des touristes.


C'est parti... Plein gaz, on a les tours... pas d'alarme... Restons sur la ligne... Badin actif... 55 kts... rotation... Allons vers la mer et restons concentré sur le pilotage au lieu de regarder le paysage


Décollage piste 21 (vers l'ouest donc) jusqu'à la côte, puis grand virage par la droite pour rejoindre une pseudo directe vers Mojave (KMHV)...





L'équipage en forme... Notez la présence de la caméra Garmin VIRB qui filme vers l'avant et que je vais oublier d'allumer pour l'atterrissage à Las Vegas ! Le boulet ! Le boulet !


Descente sur Mojave (KMHV), son parc d'éolienne, ses vents violents habituels... sauf aujourd'hui où l'AWOS passe vent calme... Pas de contrôle, auto-info, je vise la piste 8 (on ne dit pas le zéro de 08), puis finalement ce sera la 4 pour une arrivée directe. Tranquille. Sans histoire.


On a l'impression que la 8/26 et la 4/22 sont des petites pistes comparées à la 12/30 qui mesure 12503 ft (3,8 km) ! La 4/22 mesure tout de même 1,5 km (4746 ft) ;-) Cela surprend toujours les instructeurs US lorsqu'on leur dit qu'on a appris sur train classique et sur une piste en herbe de 700 mètres


Courte Finale piste 4, Mojave


La fine équipe pose pour la photo traditionnelle, devant la tour de contrôle "Air & Space port"

Le récit de cette 1/2 journée est à lire sur mon blog : http://20-100-video.blogspot.fr/2015/01/entre-santa-monica-mojave-la-verticale.html
avatar
bascarol
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 466
Age : 56
Localisation : Paname
Date d'inscription : 28/05/2007

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  bascarol le Jeu 15 Jan 2015 - 12:02

Bonjour Vincent,

Et merci pour ce partage...

Je serai toujours admiratif du nombre de caméras dans tes vols.

1 Virb
2 Go Pro


Par contre pour la Virb je pensais au début qu'il y avait un caméra de type Bullet, mais on c'est un montage de support, c'est cela ?

Pascal

PS encore , encore...
avatar
vbazillio
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 518
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2010

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  vbazillio le Jeu 15 Jan 2015 - 12:39

bascarol a écrit:Je serai toujours admiratif du nombre de caméras dans tes vols.

1 Virb
2 Go Pro

Et sur certains vols, on en rajoute une ou deux ;-) Mais le problème avec toutes ces caméras est que parfois, finalement, il n'y a pas grand chose à monter (blasé ?), que je n'ai pas le temps de faire le montage proprement ou bien encore, parfois, j'oublie d'en allumer une ou deux ;-) Exemple, l'atterrissage à McCarran KLAS sur la 1L avec le strip et tous les trafics.

bascarol a écrit:Par contre pour la Virb je pensais au début qu'il y avait un caméra de type Bullet, mais on c'est un montage de support, c'est cela ?

Où ça ? Quoi ça ? Pas compris.

bascarol a écrit:PS  encore , encore...

Ça vient, ça vient ;-)
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2407
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  gc232 le Jeu 15 Jan 2015 - 17:53

Superbe série Vincent, merci de nous faire rêver!
Merci pour les nombreux détails et les belles photos Flickr.

Sans vouloir détourner l'attention de cette magnifique série, je me permets de partager cette vidéo d'un FarEast (Floride / Bahamas), mon prochain voyage aéro après 3 FarWest.
Tu songes y retourner un jour?

Skylife - Bahamas from GoPro. BePilot. on Vimeo.

avatar
vbazillio
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 518
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2010

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  vbazillio le Ven 16 Jan 2015 - 11:55

gc232 a écrit:Sans vouloir détourner l'attention de cette magnifique série, je me permets de partager cette vidéo d'un FarEast (Floride / Bahamas), mon prochain voyage aéro après 3 FarWest.

Superbes souvenirs et vidéo !

gc232 a écrit:Tu songes y retourner un jour?


La Floride et les Bahamas ne sont vraiment pas ma tasse de thé pour des voyages en "genre" Cessna. Après le repérage réalisé en 2011, nous avions décidé de ne pas organiser de Farxxxx dans ce coin. La Floride est minuscule, traversée en un battement d'aile, toute plate à part des antennes monstrueuses et les bahamas sont bien plus sympas à faire au sol qu'en l'air. La côte ouest, voir même la côte est plus au nord est beaucoup plus variée et riche de paysages. Chacun ses goûts !

Si vous regardez une carte de la région de Mojave, vous verrez qu'à côté se trouve la célèbre base militaire d'Edwards avec l'ancienne piste pour la navette spatiale et tout un tas d'autres trucs secret vu le nombre de pistes et autres trucs bizarres au sol. Après avoir quitté avec Mojave trafic, je demande à Joshua Approach si la verticale de la base militaire est possible. "That's approved at or above 7000 ft".

Ben, voyons. Les images parlent d'elles-mêmes encore une fois


Ce n'est pas tous les jours qu'on survole la base militaire d'Edwards


La fameuse rosace dans le lac salé






Vous reprendrez bien un peu de désert ?








Très très longue finale piste 1L à McCarran, pleine patate. Ce n'est pas le moment de prendre son temps et de sortir les volets... Ca pousse derrière et c'est pas du Cessna


Finale piste 1L parallèle au strip de Vegas


McCarran international (KLAS)


Se poser dans un décor de cinéma ;-)


Comme d'habitude à Mc Carran chez Atlantic, un Follow Me nous attends et nous guide au fond pour laisser de la place à tous les jets privés.




Le trafic affiché sur l'iPad par Foreflight avec le Stratus est un peu chargé du coté du terminal à MC Carran ;-) On voit aussi le trafic qui a décollé sur la piste parallèle déjà 1400 ft plus haut.


Et voilà les deux pilotes heureux sur le parking des petits n'avions du FBO Atlantic.


Pour finir, la vue depuis la chambre de l'hôtel

C'était également à voir sur le blog : http://20-100-video.blogspot.fr/2015/01/entre-santa-monica-mojave-la-verticale.html
avatar
bascarol
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 466
Age : 56
Localisation : Paname
Date d'inscription : 28/05/2007

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  bascarol le Ven 16 Jan 2015 - 17:20

Bonsoir Vincent,

vbazillio a écrit:
bascarol a écrit:Par contre pour la Virb je pensais au début qu'il y avait un caméra de type Bullet, mais on c'est un montage de support, c'est cela ?

Où ça ? Quoi ça ? Pas compris.


Sur cette photo l'effet d'optique donnait une caméra "tube" de type Contour (entouré en rouge) ou autre alors que cela a l'air d'être un montage de support sur rotule.






Caméra de ce type



Merci pour le récit et les images.
Cdt
avatar
vbazillio
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 518
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2010

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  vbazillio le Dim 18 Jan 2015 - 11:02

Il est temps de repartir de Las Vegas. 2 des Farwest'iens doivent reprendre le boulot dès demain. Le travail les appelle.


Sur le parking du FBO Atlantic, nous regardons l'activité de McCarran. Un peu inquiet car ce sont encore les pistes 1 en services. Nous allons donc tous nous retrouver, les liners et nous les petits, sur les même pistes. Ça sent l'attente.


Au détour d'un hangar, on ne s'étonne pas de voir ce genre de machine pour VIP


Étonnamment, la golfette n'est pas obligatoire et on nous autorise à marcher jusqu'à notre avion


L'autre équipage est déjà prêt à mettre en route dans l'Aztec ;-) Alors que nous n'avons même pas encore chargé notre Cessna ;-)

Nous nous briefons et faisons un déroulé du départ depuis cet aéroport international, ce n'est pas tout à fait comme St-Cyr ou Toussus. Penser à prendre la clairance avec la fréquence DELIVERY, imaginer les scénario possibles de roulage, où sont les hotspots qui ne manquent pas sur ce terrain, quelles sont nos options pour la sortie...


Du côté des pistes en services, après la prise d'ATIS : pas de changement, c'est comme hier : les pistes 1L et 1R sont en service. Nous les avions sous les yeux, cela aurait été étonnant ;-) Et c'est une bonne nouvelle. Hier, j'atterrissais pour la première fois sur la piste 1L. Aujourd'hui je vais en décoller aussi pour la première fois. Sauf que nous allons tous nous tasser, nous les petits et eux les liners au seuil des piste 1 (on ne dit pas le zéro par ici).

Nous partons de tout en haut à gauche (FBO Atlantic) pour rejoindre le point d'arrêt BRAVO (tout en bas à gauche). Bien sûr, nous n'avons pas besoin d'autant de distance de décollage dans notre Cessna 172, mais c'est comme ça, ils n'autorisent pas trop les intersections departure. D'un autre côté, avec le wake turbulence des liners, autant se mettre en l'air tôt en partant d'en bas, puis virer rapidement... enfin... quitter l'axe rapidement. Sauf qu'il y a le strip à gauche et le terminal à droite. Enfin, vue la taille de l'aéroport, le roulage va donc être long.


Pour quitter un terrain international comme Las Vegas qui se trouve dans sa classe Bravo, il faut avant de mettre en route et demander à rouler, appeler la fréquence qui délivre les clairances. La notre est sympathique... pas au premier abord, mais :

- "N284LP, cleared thru Las Vegas Class Bravo Airspace, maintain VFR, heading 240, maintain 5000 ft, departure frequency 125.9 and squawk 4667"

Comme ce sont les pistes 01 (ou "1" pour faire américain) qui sont en service aujourd'hui, nous allons partir vers le Nord. Mais notre clairance nous indique que nous devons prendre un cap vers le Sud-Sud-ouest (heading 240). Comme le strip de Vegas est accolé à son terrain international le long des pistes 1... Nous allons décoller piste 1 puis devoir rapidement tourner à gauche pour prendre notre cap 240... ce qui va nous faire passer directement au dessus du Strip ! C'est pas nous, c'est l'ATC qui l'a dit ! Nous, on ne va pas se faire prier (altitude de sécurité... etc... pris en compte).

Mais avant de profiter de cela, il faut déjà rejoindre le point d'arrêt et c'est une longue promenade.


On a vu pire endroit comme point d'arrêt

... mais on commence à trouver le temps long après avoir mis en route il y a plus de 30 minutes. Mais et Thibaut et moi ne nous plaignions pas. La vue reste tout de même agréable. Une ribambelle de Southwest décolle de la piste parallèle et un Cessna Citation met un temps fou à se poser sur la piste que le contrôleur nous a assigné.

D'autant plus que nous voyons de nos propres yeux ce système de balisage dynamique qui allume un alignement de loupioote rouge devant l'avion en fonction de la présence ou non d'un appareil sur la piste. C'est plus difficile ainsi de faire des runway incursion.


Loupiotte route... interdiction d'avancer... Piste occupée


On patiente derrière la ribambelle de Southwest et autres regional/domestic compagnie du coin


Montée initiale après le décollage piste 1 de Las Vegas McCarran.
A gauche, sur la capture de la vidéo ci-dessus, le Strip de Vegas.


Décollage de McCarran. Le terminal des liners au bout de l'aile

Enfin, si vous avez bien lu, vous avez deviné qu'il y a quelque chose qui va vite être intéressant pour ce départ.


Après l'envol, il faut tourner à gauche... directement sur le Strip.

J'attend d'avoir assez d'altitude pour pouvoir passer les tours des hôtels. Et pourtant le contrôleur me passe :

- "Cessna Lima-Papa, when able turn left 240"
- "When able, left turn 240... euh... Skyhawk 284 Lima Papa"

Hey Oh ! Doucement, je ne suis qu'un 172, je semble lui dire en rappelant le Skyhawk. Et pourtant, il veut vraiment que je libère son axe pour tous les autres qui poussent derrière. Je continue ma montée, jugeant que "là, on va vraiment passer au raz-de-raz des immeubles". Et pourtant quelques secondes à peine ensuite, je reçois un joli :

- "Cessna Lima-Papa, turn left 240"

Vous noterez l'absence du "When able". Il n'y a pas le choix (même si évidement le CDB a le dernier mot), il veut que j'y aille. Et bien alors j'y go ! Je vous laisse les images parler d'elles-mêmes.




Le Wynn, l'Encore, le Trump, la Stratosphere plus loin


Le Bellagio, sa grande piscine et en face le Paris où nous avons séjourné la nuit, la tour Eiffel, l'Arc de Triomphe... Tout cela juste sous l'aile du Cessna 172


On continu à tourner. Au centre, les nouveaux hôtels Dvara et Aria, puis plus bas le Monte Carlo, le New York New York et l'Escalibur. De l'autre côté le MGM et le Planet Hollywood.


Dernier coup d'oeil sur l'aéroport international de Las Vegas

Nous voilà pratiquement établi sur notre cap 240 qui va tranquillement nous amener en dehors de la classe Bravo de Las Vegas. Nous sommes sur une sorte "vent arrière" en montée de la piste 1 de Las Vegas et entre nous et le terrain, le strip de Vegas avec la pyramide du Luxor et les immeubles dorés du Mandela Bay. Vision irréelle pour un pilote français élevé à St-Cyr.


Encore du désert ;-) Forcément, Las Vegas est au milieu du désert !

Ah mais j'ai oublié de vous parler de notre destination !? Ce soir nous serons de retour à San Diego, mais avant cela, nous avons décidé de faire un stop déjeuner à Big Bear. Vous ne connaissez pas Big Bear. Mais si allons, c'est un terrain bien connu des proches de Los Angeles. Ce terrain a une grand particularité : il est situé à 6752 ft (2058 mètres) ce qui... est haut ! Et comme il peut y faire très chaud, c'est aussi un terrain exigeant pour les pilotes car les puissances de nos petits moteurs à piston sont mis à rude épreuve lorsque l'air se raréfie à ces altitudes surtout s'il fait chaud. A 2058 mètres, en janvier, à Big Bear... Il y a aussi de la neige, car Big Bear est aussi une station de ski.


Début de vent arrière piste 8 main gauche. Il y a de la neige !


Et voilà l'étape de base. Et dire qu'il y a moins de 2 heures, nous étions dans le désert de Nevada


Dernier virage piste 8


Courte finale piste 8


Allez hop, tout ce qui est fait n'est plus à faire : on refuel l'avion avant de refuel l'équipage


Notre petit Cessna à la pompe de Big Bear. Il a 2 heures nous étions au milieu du désert et là, il y a de la neige ;-)








Big Bear, L35

http://www.bigbearcityairport.com/ :
Nestled in the San Bernardino mountain range, Big Bear Airport is the premier airport for those flying into the resorts of Big Bear Lake. Snow Summit, Bear Mountain and other destinations are just minutes away—which means it’s always a good time to visit. Flight instructors and pilots will also find Big Bear Airport exciting for another reason: training. The airport is located 6,752 feet above sea level and provides an educational excursion just an hour’s flight from Los Angeles. Whether you’re starting your vacation or finishing pilot certification, you’ll find Big Bear Airport the perfect place to make your adventures come true.
Tout était déjà sur le blog ! : http://20-100-video.blogspot.fr/2015/01/entre-las-vegas-big-bear-et-san-diego.html
avatar
aymro71
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 428
Age : 22
Localisation : LFGM, LFBS, LFCH
Date d'inscription : 22/06/2012

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  aymro71 le Dim 18 Jan 2015 - 13:18

C'est magnifique Vincent !!! On dirait que tu vie là-bas
avatar
yankeelima
Acro
Acro

Masculin Nombre de messages : 101
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 08/12/2011

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  yankeelima le Dim 18 Jan 2015 - 19:33

Salut Vincent,

Les photos sont vraiment superbes!!!
Il me tarde d'aller faire mon time building dans le coin avec des amis bientôt!

Merci encore pour ces photos!

Bons vols ;)
avatar
vbazillio
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 518
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2010

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  vbazillio le Dim 18 Jan 2015 - 19:53

Merci pour vos commentaires.

aymro71 a écrit:C'est magnifique Vincent !!! On dirait que tu vie là-bas

Et pourtant, c'est loin d'être le cas !

yankeelima a écrit:Il me tarde d'aller faire mon time building dans le coin avec des amis bientôt!

Tu en as de la chance !
avatar
yankeelima
Acro
Acro

Masculin Nombre de messages : 101
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 08/12/2011

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  yankeelima le Dim 18 Jan 2015 - 19:57

vbazillio a écrit:Tu en as de la chance !



Ce ne sera pas avant les deux prochaines années, mais considérons que oui! Very Happy
avatar
vbazillio
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 518
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2010

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  vbazillio le Mar 20 Jan 2015 - 22:30

C'est pas tout ça... mais après avoir ingurgité encore un Hamburger avec ses curly fries, il nous faut rentrer à Gillespie. Demain, 2 des Farwestiens doivent reprendre le boulot. Chacun repars vers sa machine et la descente vers San Diego n'est pas compliqué. On est à plus de 6000 ft et il faut redescendre vers la côte. En plus, c'est la "maison" de l'avion, il doit connaître le chemin ;-)




Comme tout décollage sur un terrain en altitude, après les essais moteurs, on met les pieds sur les freins, plein gaz et on mixture pour obtenir la meilleure puissance. Et même s'il ne fait pas chaud, on verra la piste défiler beaucoup plus longtemps qu'à Las Vegas. J'imagine sans soucis ce qui va se passer en plein été. La photo précédente, prise quelques années plus tôt, lors d'un autre vol montre le panneau affichant l'altitude densité. C'est à dire l'altitude qui va compter pour le moteur (et ses performances). La semaine dernière, il était INOP. L'AWOS est là aussi pour donner l'info... On ne peut pas dire qu'on ne vous avait pas prévenu !


Départ par le vent arrière, route vers le sud-est


Salut Thibault, merci de m'accompagner sur cette dernière branche... enfin, dernière pour toi ! Moi je repars demain certainement en 182 pour Tucson !
Serait-on blasé ? Juste un plaisir commun ? La routine ? Non, non, on se regarde dans le cockpit et on se dit "on est pas bien là ? Tu te rends compte la chance qu'on a... Allez ENJOY !"


Un dernier coup d'oeil sur le Big Bear Lake


J'en profite car je me dis que je ne suis pas prêt de revoir de tels paysages


Le thermomètre extérieur pointe un petit 10° celsius


Départ de Big Bear, virage à droite pour sortir par le vent arrière (Right downwind Departure) puis cap vers San Diego
Pour la petite histoire, j'avais réalisé ce vol sur P3D et mettait gouré de vallée. J'avais tournée dans Seven Oaks. La semaine dernière, en la laissant en vraie sur ma gauche j'y ai repensé ;-)




Puis nous redescendons vite vers des paysages plus Californiens, en tout cas comme on les voit en terme de Carte Postale. C'est tout droit.


Pas sûr du tout, qu'en voulant prendre la photo, je voulais la roue du Cessna ;-)


Arrivée à Gillespie/San Diego, c'est un petit 27° qui nous accueille ! Welcome back to SOCAL and the Pacific coast ;-)


C'est tout droit et même si le Flight Following nous indique "You're cleared thru the Bravo" on répondra "non, non that's fine we'll stay out of the Bravo" ;-) Pas difficile ces frenchies ;-)


C'est pas compliqué d'éviter la Bravo et ça permet un peu de se faire une longue avec le soleil dans les yeux et le temps de contourner la colline juste devant les axes 27 de Gillespie


Retour à Gillespie. Atterrissage sans histoire. La routine, quo-oooiiiiii


Dernier coup d'oeil au on-ne-peut-plus-classique Cessna 172 SP avec son Gyrio INOP, son compas qui manque de liquide (et illisible) et son PA INOP aussi ;-)


Typique d'un terrain d'Aviation Générale américain... ambiance


L'équipage frenchie bien content de son mini-tour... juste pour le plaisir. On prend un Cessna et on voit où on peut aller ;-)

Il nous reste à prendre le Trolley (un genre de RER local) qui va nous ramener directement dans le centre ville en 50 minutes. C'est l'avantage de Gillespie (KSEE) à 10 minutes de marche de la station et direct downtown sans s'embêter avec une voiture de location compliquée à garer dans le centre ville ;-)

Demain est un autre jour. Thibault et Rémy reprendront le boulot et Marc-Olivier, Manuel et moi auront encore 2 ou 3 jours devant nous pour nous mettre en l'air et aller quelque profiter du beau temps !
avatar
jerem77173
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 1047
Age : 22
Localisation : Lognes LFPL
Date d'inscription : 23/07/2008

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  jerem77173 le Mar 20 Jan 2015 - 22:58

Oui le Trolley ! LA Green, Orange et Blue Line !
La Green qui va à Gillepsie.

San Diego me manque énormément, tes vols font rêver ! Un jour peut être !


_______________________________________
----------- Jérémy,chasseur de jumpseat hors pair Twisted Evil ---------------

-----------------Pilote de Cessnouille pirat ---------------------
avatar
vbazillio
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 518
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2010

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  vbazillio le Sam 24 Jan 2015 - 11:38

Qui a dit que c'était la fin de ce mini-Farwest'15 ? Deux d'entres-nous doivent retourner aller chercher de quoi payer les heures de vol, mais il en reste trois et ils ne comptent pas en rester là.


Nous décidons d'aller visiter le PIMA Air & Space Museum à Tucson dans l'Arizona. Nous changeons aussi de machine et réservons un Cessna 182 Turbo à l'avionique tout électronique et pleine d'écrans. Une façon de changer du Piper AZTEC et du Cessna 172 SP. Le vol devrait durer environ 2 heures... de ligne droite ou presque.




Le N851DS à côté de son hangar 35 que nous mettrons une grosse demie-heure à trouver à Montgomery Field, chez Gibbs. Etonnant que personne ne puisse nous dire où se trouve cette machine. Une jolie chasse au hangar, en voiture forcément, à nous promener entre les avions et la centaine de ces portes métalliques qui doivent cacher quelques trésors.


Avant de partir, parmi le briefing, Foreflight nous indique une future TFR (Temporary Flight Restriction)... pour le président of the United States (POTUS TFR). Elle apparait en jaune sur Foreflight (jaune=future) et est centrée sur Phoenix. Ouf. C'est au nord de notre route. Mais connaissant la sensibilité des TFR (surtout les présidentielles), on va garder cela dans un coin de sa tête.




Longue ligne droite... sous Flight Following... Pas grand chose à faire dans la machine




Bonjour Marc-Olivier ! Premier vol en double de ce Farwest !


Manuel G.


Pour nous occuper un peu alors que nous avons un peu de vent de face, nous allumons la radio satellite (XmRadio) intégrée dans le G1000.
Pour les places avant, dès qu'une communication radio arrive, la radio est automatiquement coupée




La vue depuis Foreflight en vol. Pas grand monde dans le coin ;-) Nous longeons la frontière mexicaine.


Pour ceux qui ne verraient pas à quoi ressemble une avionique de Garmin G1000. Grossièrement, on peut voir sur l'écran de gauche, les informations essentielles pour piloter la machine avec l'altitude (9500 pieds / 3 km), la vitesse (124 kts / 230 km/h), le cap (073 vers l'est), l'horizon artificiel (ici on vole droit) et sur l'écran de droite les paramètres moteurs et la carte déroulante.


Plus on approche de TUCSON, plus la lumière devient rasante pour le plaisir des yeux




C'est pas beau ça ?




Arrivée à Tucson, le coucher de soleil est fantastique. La température commence déjà à descendre. Frais la nuit, plutôt très agréable le jour. L'aéroport est calme. Seul un FEDEX atterri sur la parallèle. La tour me vecteur pour rester éloigné de son approche, puis m'autorise à une base main droite pour la "petite" piste 11R.


Longue finale 11R Tucson, KTUS. L'Airbus FEDEX ("Caution wake turbulence") a déjà atterri depuis longtemps sur la 11L


Finale 11R Tucson, KTUS




Roulage à KTUS. On laisse le terminal sur notre droite et on file vers les FBO au nord-est de la plateforme. En face, le parking... à F16


Pas grand monde au FBO Jet Center... Y-a quelqu'un ? Finalement un marshaller arrivera, visiblement l'accueil téléphonique avait mangé notre appel de réservation ;-)


Couché de soleil sur TUCSON. Nous laissons l'avion à Tucson Jet Center
avatar
vbazillio
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 518
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2010

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  vbazillio le Mar 27 Jan 2015 - 22:44


Tucson, Arizona. Que fait-on là déjà ? A 2h de vol de San Diego, plein Est le long de la frontière mexicaine ? Ah oui, nous allons nous rendre au PIMA Air & Space Museum adjacent de la base Davis-Monthan AFB. Nous avons réservé nos tickets* pour la visite du cimetière d'avions (Boneyard/AMARG bus tour). La visite du cimetière d'avion se fait en bus et sur réservation. On y trouve un peu moins de 4500 machines. 80% environ sont là dans leur cimetière et comme pièces détachées. Les 20% restant étant potentiellement en état de revoler. Hum.


Bienvenue dans le désert d'Arizona

La visite du cimetière de la base se fait en bus. On est dans une base militaire et les vitres teintées ne facilitent pas la prise de vue. Le guide parle vite... en amerloque et passe rapidement d'une machine à une autre avec une ou deux anecdotes. C'est efficace, sans temps mort et plutôt agréable alors qu'on est dans un bus à passer du côté gauche vers le côté droit pour ne rien manquer. Le guide s'amusant à passer de l'un à l'autre.

Dans le boneyard, on trouve un peu de tout (mais que du militaire) à la différence du musée qui présente un peu de tout aussi (mais pas que du militaire) sans parler des pavillons que nous n'avons pas pu tous visiter. Pour les amateurs, c'est une mine d'or.

* En fait, Manuel a réservé les billets avec son smartphone, alors que nous étions en finale à Tucson ;-)

Des tonnes de photos dans la boite et seulement quelques-unes que je vous partage ici :




































Ce qui marque, c'est vraiment la quantité de machines. Il y en a partout. A perte de vue, où que l'on pose son regard on distingue des alignements de dérives. Mais c'est aussi un peu triste car c'est une aviation statique, guerrière que l'on parcours d'allées en allées. Le professionnalisme des américains est aussi perceptibles. Ici, pas d'épave qui ne serait parfaitement aligné. Pas une roue qui dépasse. Tout est propre nickel. C'est différents des petits champs d'épaves (tout est relatif) comme on peut en croiser à Mojave. Pas de récupération qui donnerait l'impression que c'est sauvage.

Puis, le bus vous ramène au musée et de là vous pouvez cette fois-ci arpenter à pied les alignements de machines éclectiques. On a presque envie de s'arrêter longuement pour comprendre l'histoire de tel ou tel engin, mais il y en a trop. Là encore, on peut prendre un petit train pour se promener et "survoler" les machines intéressantes. Puis, les hangars scénarisés accueillent les encore-plus-curieux. On pourrait y passer un temps fou.






On peut se promener d'un pas léger, laissant le regard se fixer sur un détail et une explication

Et puis... et puis il faut rentrer. On aurait pu trainer des heures supplémentaires... Mais notre Cessna 182 nous attends pour le vol retour vers San Diego. Manuel sera aux commandes, je vais profiter des places arrières ;-)

avatar
jerem77173
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 1047
Age : 22
Localisation : Lognes LFPL
Date d'inscription : 23/07/2008

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  jerem77173 le Mar 27 Jan 2015 - 23:18

Vincent, tes voyages me donnent vraiment l'eau à la bouche ! J'ai vraiment envie d'essayer !


_______________________________________
----------- Jérémy,chasseur de jumpseat hors pair Twisted Evil ---------------

-----------------Pilote de Cessnouille pirat ---------------------
avatar
vbazillio
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 518
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2010

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  vbazillio le Jeu 29 Jan 2015 - 18:46

jerem77173 a écrit:J'ai vraiment envie d'essayer !

C'est pas facile de les essayer ! Y-a pas d'offres d'essai ;-) En faire un est la solution !
avatar
Francky
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 602
Age : 102
Localisation : LFLY - LYON-BRON
Date d'inscription : 24/12/2010

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  Francky le Jeu 29 Jan 2015 - 18:59

vbazillio a écrit:
jerem77173 a écrit:J'ai vraiment envie d'essayer !

C'est pas facile de les essayer ! Y-a pas d'offres d'essai ;-) En faire un est la solution !

Mais il y a un revers à la médaille :
Pour l'avoir "essayé" et énormément apprécié, ça crée un sacré manque après.
Très dur de se défaire de tous ces souvenirs visuels et relationnels, avec l'équipe de Farwestiens.
L'antidote est de se projeter dans l'avenir et d'en envisager un autre.


_______________________________________
Franck

Blog :
Autour des nuages
avatar
vbazillio
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 518
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2010

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  vbazillio le Jeu 29 Jan 2015 - 19:02

Francky a écrit:Pour l'avoir "essayé" et énormément apprécié, ça crée un sacré manque après.
Très dur de se défaire de tous ces souvenirs visuels et relationnels, avec l'équipe de Farwestiens.
L'antidote est de se projeter dans l'avenir et d'en envisager un autre.

Le problème est que le manque persiste après le 2ième, 3ième, 4ième, 5ième... J'ai arrêté de compter ;-)
avatar
vbazillio
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 518
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2010

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  vbazillio le Sam 31 Jan 2015 - 6:57

Ce n'est pas l'envie qui nous manque de rester et d'arpenter les hangars et les allées du museum, mais des images pleins les yeux, il faut déjà rentrer.




Nous retournons à Tucson Jet Center et nous nous briefons dans le Pilot Lounge.
La route est simple : KTUS GBN BZA IPL KMYF. Il y a même une airways V66 que l'on peut suivre tout du long. Ça rassure les contrôleurs.


Prise d'ATIS et appel de Tucson Delivery avant de partir et rentrer vers San Diego. C'est Manuel qui nous ramène à San Diego. Il découvre, avec la banane, le Cessna 182 Turbo à l'avionique Garmin G1000.


Forcément, aux Etats-Unis, lorsque tu attends au point d'arrêt, il faut s'attendre à tout. Deux F16 sont en courte finale. On va les laisser passer, hein ?




Juste devant notre nez ;-) Le second remettra les gaz, puis reviendra (rapidement) se reposer sur la 11L alors que nous décollerons de la piste 11R.


Alors que nous décollons, je regarde par la gauche du Cessna et découvre la routine par ici :
deux F16, un regional-quelque-chose et nous, dans notre Cessna qui rentrons vers San Diego.


Départ vu depuis l'iPad avec Foreflight connecté au récepteur GPS/ADSB Stratus qui permet d'avoir les trafics, les METAR/TAF, TFR... en vol en "temps" réel


Manuel doit être aux anges à l'avant. De quoi s'occuper pendant les 2 heures de vol !


Sympa le CT182T, hein ? ;-)


Entre le côté technique du vol (et la machine elle-même) et le paysage, nous avons de quoi nous occuper...


... quoique ;-) Et hop, une petite sieste.


Vous reprendrez bien un peu de désert ?


Un terrain comme on en croise des dizaines sur notre route.
Ici, El Centro NAF (KNJK).




Flightaware enregistre notre vol au travers d'un plan de vol réduit pour cause de Flight Following
A voir sur Flightaware : http://flightaware.com/live/flight/N851DS/history/20150107/2143Z/KTUS/KMYF


On sent qu'on arrive près de la côte. On quitte le désert et les champs irrigués fleurissent.


Arrivée à San Diego, nous passons chez Marv (le pilotshop à côté de PlusOne) où je ne peux m'empêcher de photographier le panneau présentant tous les câbles patchcord et autres moyens de connecter une caméra vidéo au système audio de l'avion. Le paradis des pilotes vidéastes :


De passage chez Gibbs (le FBO qui héberge le club Plus One à San Diego Montgomery field), nous avons aussi le plaisir de croiser Bob A. Il ne nous faut pas longtemps pour l'embarquer boire une bière au 94th Aero Squadron, au nord du terrain. Un vrai plaisir à discuter d'aviation avec lui !


Vous le reconnaissez peut-être ? J'avais notamment filmer tout mon Flight Review (ex. BFR) avec lui


Voilà une très bonne manière de finir la journée ! C'est notre avant-dernière journée à San Diego. Demain, nous envisageons un Bay Tour (Taxiway Delta transition et downtown to the south of the Bay).
avatar
vbazillio
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 518
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2010

Re: Farwest'15 (de Tuscon à San Diego)

Message  vbazillio le Dim 8 Fév 2015 - 9:18

“Request taxi for a bay tour via the taxiway delta transition”

Il y a comme des séquences obligées durant les Farwest.

Le survol de déserts à couper le souffle, les regards émerveillés en atterrissant sur un aéroport international, la voiture de loc au pied de l’avion, mixturer au point d'arrêt... Les exemples sont nombreux. Tout cela rend encore plus exceptionnel ces voyages de pilotes z'aux Uesses. Je ne sais pas ce qui nous fascine dans le survol des centres villes. La verticale de Central Park à New York restera comme un best-of et il y en a d’autres. Dès 2008, le premier Farwest, je me souviens - comme si c’était hier - du survol de Los Angeles. Je me rappelle aussi du survol de Vancouver, l'arrivée par le vent arrière du strip de Vegas... Etc... Etc... Aujourd’hui, dernier jour du mini Farwest’15 nous avons décidé d’aller nous promener au dessus de San Diego.


On reprend le Cessna 182 Skylane Turbo

Le but de la promenade est de partir de Montgomery Field (KMYF), juste au nord du centre ville de San Diego, puis de virer à gauche vers l’aéroport international (KSAN), d'y passer vertical à 1500 ft (sur l’axe du taxiway DELTA que je décrivait sur ce message) puis de continuer vers le sud en passant sur la baie au pied du centre ville, puis le pont de Coronado, puis le sud de la baie, presque au Mexique et enfin de remonter via North Island, South Point Loma et de passer sous les départs de KSAN "at or below 500 ft" comme nous l'avions fait en patrouille en 2009 (voir cette vidéo). Ça, c'est le plan. Le trafic local (et ses militaires) en décidera autrement.

Mais avant cela, petit déjeuner au Seaport pour ne pas partir le ventre vide et repérer les lieux depuis le sol !


Petit déjeuner au Bridgewater Grill, sympa pour sa terrasse face à la baie


Le traditionnel camion de pompier rencontré au Seaport


San Diego Marina au pied du Manchester Grand Hyatt


On innove sur ce vol avec cette grande fenêtre à l'arrière du Cessna 182 : nous y plaçons une GoPro.


On prépare la machine (après sa vraie prévol), Garmin VIRB vers l'avant, radio portable en secours, Bad Elf GPS pour la trace, récepteur ADSB Stratus


Décollage piste 28L, on monte dans l'axe, puis lorsque le contrôle le permet on vire à gauche (et si l'altitude est supérieur à 1200 ft cause procédure moindre bruit) direct sur le VOR MZB (Mission Bay) facile à distinguer, seul sur son île.

- “N851DS, to switch to Lindberg”
- “N1DS, frequency change approved”

Toujours en route vers MZD en montant vers 1500 ft, nous contactons la tour de Lindberg qui nous assigne un code transpondeur puis nous délivre le sésame :

- “N-1DS, Radar contact, you are cleared through San Diego Class Bravo airspace, fly a route Delta taxiway at or above 1500 ft, altimeter 3003”


La transition DELTA du nom du taxiway, au dessus de l'aéroport international de San Diego Lindberg (KSAN).


On devine le taxiway Delta, sous le nez de l’avion, comme une ligne pointant vers le centre ville et ses immeubles.

- “N-DS, continue eastbound over the bridge”

C’est ainsi que nous accueille North Island en nous invitant à poursuivre le long du centre ville, sur la baie et en direction de Coronado Bridge




1er passage au dessus de Lindberg et sur la trajectoire du taxiway Delta


North Island, la base militaire juste en face de l'aéroport international Lindberg. Au loin Point Loma.


Survol du Midway, porte avion musée de San Diego


La trace globale du vol : en haut le terrain de départ, la descente vers le centre ville via Lindberg, l'aéroport international, les tours de piste au raz de la frontière
à Brown Field et la tentative de retour par Lindberg. la côte, avec les 360 d'attente et le repassage par dessus Lindberg

Nos plans seront un peu contre-carrés par le contrôleur de North Island (la base de la navy au milieu du jardin de jeu) et surtout ses trafics : beaucoup d'hélicoptères à très basse altitude occupent la zone et des arrivées via la côte. On voit les washing rotor sur la mer et on devine des gars tomber des machines pour aller prendre un bain. Des arrivées se succèdent aussi.

Nous allons continuer vers le sud-est en direction de Brown (KSDM) pour faire un ou deux tours de piste en attendant que cela se dégage peut-être.


Tours de piste à Brown, au centre de l’image le trait jaune, c’est la frontière mexicaine et de l’autre côté (au bas de l’image) l’aéroport international de Tijuana


Touch & Go à Brown en attendant que cela se calme sur North Island


Après deux tours de pistes sur Brown, nous retournons vers l'ouest et virons sur la côte pour remonter vers Hotel Del en espérant avoir une clairance pour South Point Loma.




Malheureusement, c’est toujours bouchonné sur North Island. Nous faisons plusieurs tours d'attente au sud de la baie vers le Loews. Marc-Olivier me conseille de plutôt faire des hippodromes plutôt que des 360 pour se donner un peu plus de visibilité avec ce Cessna à ailes hautes.

A coup de disregard, nous voilà nous proposer une Coronado Bridge, puis la Delta Transition dans l'autre sens vers le nord. Nous l'acceptons avec plaisir car après 4 tours sur le sud de la baie, nous trouvons le temps un peu long coincé entre tous ces trafics hélicoptères et autres Osprey V22.


Le port de la Navy à San Diego. Les portes-hélicoptères pullulent.


Coronado Bridge east side et le Hilton Bay Front à gauche de l’image


San Diego Convention Center et on devine une tour du Manchester Grand Hyatt.


On vient de passer le Manchester Grand Hyatt et je poursuis vers la Delta transition de KSAN. Tout cela à 1500 Ft.


Un dernier coup d’oeil à Lindberg (KSAN)


Seaworld San Diego


La route réalisée KMYF – MZB – KSAN et Brown pour 2 tours de piste et le retour dans l’autre sens.


Retour à la maison (Gibbs) pour ce dernier vol de Farwest’15



Encore un grand merci à Marc-Olivier pour cette promenade “San Diego Bay Tour” et Manuel pour toutes les photos et vidéos. C'était le dernier jour du (mini)FarWest'15. Le lendemain, nous rentrerons en ordre dispersé vers la veille Europe, des images pleins les yeux.

Didiou... Quand est-ce-qu'on va pouvoir remettre ça?


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017 - 11:21