Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Collision évitée avec instructeur, RAS

Partagez

Sondage

Qu'auriez-vous fait au sol?

[ 0 ]
0% [0%] 
[ 13 ]
87% [87%] 
[ 2 ]
13% [13%] 

Total des votes: 15
avatar
Nitr0359
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 21
Localisation : Cambodge, Phnom Penh
Date d'inscription : 16/04/2011

Collision évitée avec instructeur, RAS

Message  Nitr0359 le Lun 9 Fév 2015 - 14:37

Bonjour à tous,

La semaine dernière, grosse frayeur pour un élève PPL qui n'en était qu'à sa 3e heure de vol. Visibilité parfaite, sur un terrain en bord de mer, en auto-information ce jour là. A 20 min de vol on est à 1500ft en palier, pas de visuel sur les 2 avions du club qui évoluent dans le secteur.
Cap droit 'vers' le soleil, assez bas à cet heure. Mon instructeur me parle de je ne sais plus quoi. J'ai les yeux sur un bateau qui vient de se dessiner au large sous le soleil en face. Il semble tout aussi immobile que les pétroliers qui passent dans le coin.
Ah non, tiens ce n'est pas un bateau.
Je pointe du doigt incrédule: "...Y a un avion là..."
Le FI lève les yeux "J'ai les commandes" - il les avait déjà - la figure de l'avion se dessine déjà deux fois plus grande au-dessus du capot. On vire à gauche en plongeant, j'aperçois l'autre Robin réagir presque immédiatement en basculant à droite.
Peut-être 3 secondes se sont passées entre mon signalement et la fin de la manœuvre.
".....c'était toi? Je ne t'avais pas vu! C'est mon élève" Le FI me tend un gros pouce. A ce moment je ne sais plus trop quoi penser, si ce n'est maudire mon FI pour ne pas interrompre le vol et poursuivre calmement la leçon pour un élève qui souffle bruyamment de soulagement lorsque les roues se posent une demi heure plus tard.
Le souvenir frais, j'essaie d'apprécier la distance avec les avions au parking...à mon dernier coup d’œil on était séparés d'une cinquantaine de mètres. Sans doute en se rapprochant à 150-170kt.

RAS. L'incident aura été discuté une petite minute au sol en croisant le pilote de l'autre avion, il échange un sourire forcé avec mon FI, je m'efforce d'autant. Mon FI ressort son expérience d'évitement in extremis semblable le jour de son CPL, les sourires se forcent encore plus.
Après réflexion je n'ai pas l'intention de reparler de cet épisode avec le FI - qui remplaçait mon instructeur habituel ce jour là - J'ai bien compris que personne ne souhaite ouvrir une enquête pour ce qui semble avoir été une très mauvaise chance. L'avion était dans le soleil et quelques instants plus tôt nous essayons de nous couvrir les yeux, quand à nous nous étions cachés de très peu sous son capot (il était en montée)  jusqu'à ce que notre manœuvre d'évitement nous révèle. Après tout il a du passer une nuit pire que moi étant donné les circonstances de l'évitement.

Je suis retourné voler le lendemain. Le chef pilote était FI cette fois, je l'ai mis au courant de l'incident et sa réaction a confirmé mon impression quand à comment ce genre d’événement est considéré. Rien de cassé, inutile de prolonger la mauvaise expérience avec une enquête. Puis j'ai passé le meilleur vol de ces 4 petites heures de leçon, les yeux plus ouverts que jamais!

ma 'petite' leçon: 3h de vol c'est peu mais avoir des yeux est suffisant pour ne pas attendre que le FI regarde dehors. Eviter qu'un juge/ assureur considère un jour qu'un autre est responsable, ça passe par en faire ta responsabilité aussi.
leçon 2: soleil dans la face = voler avec un nuage à 300m qui avance avec soit...
leçon 3: un incident en vol ça peut distraire énormément! Si le FI a poursuivi la leçon comme si de rien n'était, mes doigts à moi n'ont pas vraiment pu!

Après considération je tolère le silence de mon club, sans quoi j'en aurais probablement donné le nom (et je préfère qu'il en soit ainsi). Mais plutôt arrêter ma formation que de rejeter entièrement sur de la mauvaise chance le fait que mon avion se retrouve en trajectoire de collision de face et qu'il faille moins de 300m de séparation avant que je ne m'en rende compte et réagisse. Et croire sincèrement qu'on était à ça d'y finir.
Bref, des réactions techniques/éthiques, des critiques SVP, et de volonté pour l'EP qui voudrait bien éviter de nouvelles erreurs de jugement.

PS: question relative: lunettes polarisées vs 'normales' pour repérer les autres aéronefs en mouvement? Il me semble que les lunettes polarisées atténuent le scintillement des objets?

Fly Safe

PPS: par curiosité j'ajoute ce fantastique outil de sondage pour savoir comment les fellow JA auraient réagit au sol...répondez sincèrement Smile
avatar
ML
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Féminin Nombre de messages : 2330
Age : 31
Localisation : 25°16'23''N 51°36'29''E
Date d'inscription : 17/04/2005

Re: Collision évitée avec instructeur, RAS

Message  ML le Lun 9 Fév 2015 - 16:15

Salut,

Intéressante expérience et bienvenu dans le monde VFR ("voir et être vu") en dehors des espaces aériens contrôlés. En espace contrôlé, un Airprox/ASR s'imposerait. En dehors, tu ne peux pas faire grand chose malheureusement si c'en est en tirer des conclusions personnelles (ce que tu as déjà fait) et de réaliser ô combien tout peut se passer très vite. Pareil pour l'autre pilote: vu ton récit, vous étiez les deux "surpris" et n'avez pourtant commis aucune faute, l'un comme l'autre. Ce n'est pas comme si l'un avait été autorisé par l'ATC à faire-ci ou ça à tel endroit et aurait "dévié" (volontairement ou non) de cette instruction.

Quand j'emmenais des passagers, je leur disais toujours qu'ils étaient des pairs d'yeux supplémentaires pour moi et que donc, dès qu'ils voyaient un avion, de me le signaler ASAP. D'ailleurs, je me rappelle qu'au tout début, j'avais un peu de mal à "voir" ces points blancs, souvent sur fond clair. Quand le contrôle te signale un trafic, ce n'est déjà pas toujours évident de le repérer immédiatement. Quand tu n'as rien d'autres que tes yeux, ça l'est d'autant plus. D'où l'important de "regarder dehors": tes instruments ne sont là que pour te donner une info: altitude, vitesse, etc. Tu peux voler sans, sans aucun problème (d'ailleurs, tu auras certainement bientôt des séances où ton instructeur cachera tes instruments) car tout ne se fait qu'en regardant dehors; à l'inverse de l'IFR. Si tu as fait beaucoup de flightsim, tu as peut-être pris cette mauvaise habitude et n'hésite pas à en parler avec ton instructeur si c'est le cas; il saura quoi faire!

De mon expérience perso, quelques années plus tard après le PPL, je me suis mise au remorquage. J'avais alors un appareil à bord (à mon sens indispensable) appelé "FLARM"; un genre de TCAS pour avion léger/planeur. Et bien je n'ai jamais vu autant de trafics qu'avec l'aide de cet appareil! ça veut donc aussi dire que dans bien des vols, je suis passée à coté d'engins volants sans toujours les voir, et parfois certainement pas loin! Les plus traitres sans doute; les planeurs: blancs, souvent collé au ras des nuages (aussi blancs) ou les ULM sans radio à proximité des (petits) terrains.

Les lunettes polarisées sont fortement déconseillées en aviation: selon les cockpits, tu ne seras plus capable de lire les instruments... Le soleil est comme tu l'as bien dit, un danger potentiel à prendre en compte lorsque tu feras des nav; essayer de l'avoir de coté ou de dos plutot que de face (choisir les itinéraires/horaires en fonction).

Bref, la leçon à en tirer c'est d'être toujours vigilant, même si tu as quelqu'un de plus expérimenté avec toi; et de toujours, toujours regarder dehors!!! Tu veux tourner à droite? Ben tu regardes à droite avant. Tu veux aller à gauche? Ben tu regardes à gauche d'abord. Tu veux monter/descendre? Pareil. Tu as des passagers? Tu les brief avant en leur demandant de te signaler tout ce qu'ils voient.

Un autre danger qui risque de faire son apparition réelle d'ici quelques temps, les drones...

Fly safe & happy landings


_______________________________________
Avoir un rêve, c'est donner un sens à sa vie.
avatar
Nitr0359
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 21
Localisation : Cambodge, Phnom Penh
Date d'inscription : 16/04/2011

Re: Collision évitée avec instructeur, RAS

Message  Nitr0359 le Lun 9 Fév 2015 - 16:37

Salut ML,

Je suis rassuré d'entendre de quelqu'un d'autre que l'on ne peut pas distinguer une personne fautive dans ce qui c'est passé. J'aurais certainement aimé l'entendre du chef pilote mais il n'a pas été plus bavard à ce sujet et, assez bêtement, je me sentais mal placé pour lui demander lorsque le FI en question est le fondateur du club.
J'étais effectivement habitué au simu avant de commencer et on m'a fait la remarque pour les instruments. Cette expérience m'a donné une sacrée leçon et j'ai radicalement changé de pratique .
Merci pour ton retour Smile !
avatar
bascarol
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 455
Age : 55
Localisation : Paname
Date d'inscription : 28/05/2007

Re: Collision évitée avec instructeur, RAS

Message  bascarol le Lun 9 Fév 2015 - 18:14



Bonjour,

Après les conseils de ML rien a ajouter, mais nous devons aussi te remercier pour ce retour d'expérience. Il n'est jamais facile de faire un Rex.

Nitr0359 a écrit:Salut ML,
Merci pour ton retour Smile !

maintenant, tu as fait ta propre analyse tu en as tiré tes conclusions, alors à chaque fois que tu monteras dans un avion, même quand tu ne seras pas au commande mais simple passager, tu... regarderas dehors.

Dimanche j'étais sac de sable sur un vol, en vent arrière le pilote dit " 1 cran de volet", je ne vois pas le volet s'abaisser de ma place arrière (cessna 172). Que dois je faire prévenir le pilote, ne rien dire par honte....

Je décide de dire, panne de volet car ils ont pas bougé.
Le pilote remet un coup sur l'interrupteur et je le vois machinalement remonter l'interrupteur, donc les volets rentrent.
On arrive en finale il dit 3 cran de volet et je les vois toujours aussi plat que l'aile...
Alors là j'interviens et il comprend son erreur "il baisse l'interrupteur et il le remonte!"

Bien posé, mais comme quoi parfois à deux il ne faut pas hésitez à dire.

Cdt
avatar
François91
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 228
Age : 32
Localisation : Cocoland
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: Collision évitée avec instructeur, RAS

Message  François91 le Lun 9 Fév 2015 - 18:35

En dehors, tu ne peux pas faire grand chose malheureusement si c'en est en tirer des conclusions personnelles (ce que tu as déjà fait) et de réaliser ô combien tout peut se passer très vite.
Tout est dit.

Si tu continues l'aviation, surtout dans des zones fréquentées, tu auras d'autres frayeurs de ce style, tes amis aussi probablement, et parfois ça ne se terminera pas aussi bien.

C'est pas que pour l'avion, la vie est comme ça ;) Quand tu remontes les files de voitures en moto c'est un peu pareil ! Il faut faire super gaffe, mais il y a toujours une part de chance (ou de malchance).

Le flarm aide bien effectivement.

Continuer ou non la leçon, la question est pas si simple, ça dépend vraiment du profil de l'élève, si tu volais la 1ère fois avec ce moniteur il te connaissait peut-être pas bien?
avatar
jerem77173
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 1047
Age : 22
Localisation : Lognes LFPL
Date d'inscription : 23/07/2008

Re: Collision évitée avec instructeur, RAS

Message  jerem77173 le Lun 9 Fév 2015 - 19:41

bascarol a écrit:
Alors là j'interviens et il comprend son erreur "il baisse l'interrupteur et il le remonte!"

Et tu as fais le REX au club bien sûr Rolling Eyes
avatar
bascarol
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 455
Age : 55
Localisation : Paname
Date d'inscription : 28/05/2007

Re: Collision évitée avec instructeur, RAS

Message  bascarol le Lun 9 Fév 2015 - 19:44

jerem77173 a écrit:
bascarol a écrit:
Alors là j'interviens et il comprend son erreur "il baisse l'interrupteur et il le remonte!"

Et tu as fais le REX au club bien sûr Rolling Eyes

Niet, comme j'étais sac de sable, ce n'était pas sur un avion du club Mr.Red

Et je rajouterai que ce n'est pas à moi de faire un Rex mais au pilote s'il le souhaite.

.
avatar
Nitr0359
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 21
Localisation : Cambodge, Phnom Penh
Date d'inscription : 16/04/2011

Re: Collision évitée avec instructeur, RAS

Message  Nitr0359 le Mar 10 Fév 2015 - 1:27

Bonsoir et merci à tous pour vos réponses!
Bascarol ton anecdote me fait sourire parce qu'hier j'ai fait la même remarque à mon instructeur avant de décoller, à tort en revanche mais ça coûte rien Smile.
Je compte faire un Rex sur le site de mon club mais laisser passer quelques semaines avant de le publier Rolling Eyes

J'espère que ce récit pourra informer des Ja debutants ppl nottament, de par que c'est une situation que je n'imaginais pas du tout pouvoir se présenter si tôt, et que un minimum d'attention et d'initiative s'impose peu importe son expérience à partir du moment où on est à bord. En l'occurence mon FI n'avait aucune idée de ce qu'il se passait en face..mais il y a surement des situations plus subtiles où une remarque peut être aussi importante.

Bon vols à tous et merci encore pour vos réponses, c'est pas le genre d'expérience qu'on aime rapporter à la famille donc quand le club reste silencieux on fait ce qu'on peut pour en parler ailleurs et ça aide thumleft
avatar
FlyingTim
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1544
Localisation : Plutôt en basse qu'au 1013
Date d'inscription : 15/06/2008

Re: Collision évitée avec instructeur, RAS

Message  FlyingTim le Mar 10 Fév 2015 - 9:39

Salut Nitr0359 !

Merci en effet pour ce petit récit ! Ton expérience te sera "profitable" pour la suite de ta formation de pilote car elle illustre l'importance de regarder dehors tout simplement. La majorité des abordages arrive dans les zones à forte concentration de trafic (comme le local d'un aérodrome) et entre avions d'une même patrouille (c'est encore une autre affaire).

En aviation de tourisme tu verras que tous les pilotes ne sont pas sensibilisés de la même manière à la surveillance du ciel, mais toi au moins tu auras bien compris qu'elle peut être vitale et j'imagine que dans tous les cas tu vas t'en souvenir.

Je te glisse le lien vers un rapport du BEA sur les abordages en vol, il y a au début tous les statistiques, mais surtout en dessous quelques explications sur les zones d'angle mort de la vision etc.

http://www.bea.aero/etudes/abordages/abordages.htm

Bons vols à toi ! Cool


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Mar 25 Juil 2017 - 6:35