Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Aéronavale-Cursus Pilote

Partagez
avatar
Billou..te
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1114
Age : 27
Localisation : MISSISSIPPI
Date d'inscription : 23/02/2007

Aéronavale-Cursus Pilote

Message  Billou..te le Sam 6 Fév 2016 - 19:07

Bonjour à tous,

Je me permets de mettre ce post pour éclairer les esprits qui souhaiteraient s'égarer dans l'aéronautique navale et qui se posent des questions à l'heure actuelle. Je ne rentre pas dans le détail des différentes filières, il y a tout sur internet en cherchant un peu. J'ajoute juste quelques infos que l'on ne trouvera pas sur des sites ou forums.



Je tiens juste à préciser qu'il ne faut pas prendre pour acquis les données que je souligne ci-dessous...c'est juste à titre d'information.

CURSUS ECOLE NAVALE:
3 ans à l'Ecole Navale (pour le Bordache issu des concours). Durant les 2 premières années, les élèves motivés auront la possibilité de faire quelques vols sur Cirrus à la 50S (à mon époque (2011), c'était aux alentours de 10-15 vols sur Rally). Pour donner des chiffres, sur une promo de 65, ça correspond à une grosse vingtaine de personnes. (Biensur, ça évolue chaque année). On arrive en troisième année, stage à l'étranger de 3 mois, puis on embraye sur la mission GEAOM (communément appelée mission Jeanne d'Arc). Cette mission dure 5 mois. L'objectif ici étant d'apprendre "la base" du métier de l'Officier de marine, chef de quart, et les opérations. Le porteur est un des BPC (Bâtiment de Projection et de Commandement), accompagné d'une FLF (Frégate Légère Furtive). Retour en métropole, et tous les élèves, sans spécialité encore, sont affectés pour une durée d'un an sur bâtiment de surface. Ils apprennent à exercer leur fonction de chef de quart, de chef de service ou encore découvrent plus en profondeur les opérations sur bâtiment de combat. Au début de cette année en surface, une quinzaine de bordaches passent leur selections en vols à la 50S sur Cap 10. La question qui se pose et qui est légitime: "Comment sont séléctionnés les 15 parmi la vingtaine qui prétendaient aux selections". Cela se fait en interne à l'Ecole Navale, dépendant de la motivation, de l'individu, de son profil..etc.. 2ème question qui se pose: "Et le classement de la Jeanne". Si l'on se retrouve cul de promo parce qu'on était une chèvre à l'Ecole Navale, ça peut devenir compromis.. En revanche, ce ne sont pas forcément les majors qui sont retenus. De ce côté la, j'ai vu plusieurs personnes faire des calculs, ça ne sert à rien, pour réussir, il faut le vouloir et se donner à fond.
Revenons à la quinzaine de Bordaches qui passent les sélections à la 50S. A peu près 3 semaines de sélections en vol, retour dans son affectation d'origine (son bateau), et les résultats tombent. En moyenne, 4-5 hélicos, 5 avions. Attention, ces données sont variables, dépendent des besoins de la marine, et de pleins d'autres facteurs qui me dépassent. (A prendre avec modération). A ce stade sont rentrés en compte la motivation du candidat, son caractère, son profil psychologique, ses performances en vol. A la fin de leur année d'affectation, 3 élèves sont convoqués pour passer des sélections en vol complémentaires (équivalent des POF pour les EOPAN). 1 ou 2 parmi eux sont envoyés aux etats-unis pour une durée de 2 ans pour faire leur formation de pilote de chasse. (Même chose, ne pas prendre au mot le nombre de personnes, ça dépend des années). Les 3 autres "avions" partent à Salon pour l'ATPL et l'un d'entre eux rejoindra peut être le cursus chasse directement à Meridian (US). Les "2" autres continueront leur formation en France pour ensuite partir en Patrouille maritime. Les "Hélicos" partent à Dax, Pau et le Luc pour leur formation. Pour la filière américaine, 1 an à Pensacola (Floride) pour ce qu'on appelle le "Primary", pilotage de base sur T6 Texan 2. Ensuite, un an à Meridian (Mississippi) pour l'"Advance" sur T45. Macaronnage, puis retour en France pour la transition sur Rafale.
Une fois sélectionnés, les Bordaches et EOPAN suivent leur formation ensemble, ce qui est plutôt cool.
Pour ce qui est de la différence de carrière entre un EOPAN et un Bordache, il y a de très bon posts sur le forum.
Pour ceux qui sont motivés, le travaille paye et ça en vaut la peine !
Vincent


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Ven 24 Nov 2017 - 12:52