Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Spécialités, prépas, concours... : quel parcourt préconiser

Partagez
avatar
Evangelyne
Invité
Invité

Féminin Nombre de messages : 8
Age : 17
Localisation : Blois
Date d'inscription : 05/06/2018

Spécialités, prépas, concours... : quel parcourt préconiser

Message  Evangelyne le Ven 10 Aoû 2018 - 7:42

Bonjour à tous,

Je passe actuellement en terminale S-SVT (pas le choix dans mon lycée, sinon j'aurais fait S-SI...) et plusieurs questions se posent. En effet, je souhaiterais devenir pilote de ligne (très surprenant n'est-ce pas), mais on a beau nous dire "que tout est déjà expliqué sur internet", certains points ne m'apparaissent encore pas très clairs :

Premièrement, je dois choisir en terminale une spécialité : Maths, physique-chimie, SVT ou ISN (Sciences de l'Informatique et du Numérique). Je tiens à préciser que je suis une élève assidue et ai obtenu une moyenne générale cette année en première de 18. Cependant, j'éprouve une préférence pour la physique par rapport aux maths. Je me suis donc pré-inscrite pour cette spé, afin de valoriser au mieux mon dossier et donc m'inscrire l'année prochaine en prépa PCSI.

Mais le préfet des terminales a voulu me convoquer, car il n'était pas certain que ce soit le meilleur choix pour ensuite passer les concours à l'ENAC et à Air France. Et privilégiait une Spé Maths puis une prépa MPSI. Bien que ce schéma soit le plus "classique", je préférerais étudier avant tout ce qui me plait, même si mes professeurs ne sont pas inquiets par rapport au fait que les "résultats suivront", on n'est à l'abris de rien. Ainsi, je voudrais savoir si le fait de faire une prépa PCSI est désavantageux aux concours d'entrée de ces écoles ?

Ensuite, j'ai remarqué que l'ENAC proposait un cycle préparatoire ATPL pour les élèves boursiers. Mais les informations à ce sujet sont divergentes. J'ai ainsi pu lire sur le site de l'ENAC :

Le cycle préparatoire ATPL/ENAC, d’une durée de 10 mois, est consacré à une mise à niveau des élèves, notamment en mathématiques, physique, anglais et en français.
A l’issue de ce cycle, 5 élèves sont retenus pour suivre gratuitement une formation ATPL à l’ENAC.
La sélection se fondera sur les notes obtenues dans le cadre d’un système de contrôle continu et de partiels trimestriels.

Les élèves retenus à l’issue du « cycle préparatoire ATPL » prépareront à l’ENAC les certificats théoriques de l’ATPL. Sous réserve d’obtention de l’ensemble des certificats théoriques de l’ATPL, ils suivront ensuite, toujours à l’ENAC, une formation pratique destinée à les préparer aux différents examens pratique du cursus ATPL.
Les élèves qui auront suivi la totalité de la formation, seront destinés à exercer au sein des compagnies aériennes. Lors de l’embauche en compagnie, ils effectueront un stage de qualification de type adapté aux avions en service dans l’entreprise et à ses conditions d’exploitation. Au terme de cette qualification, ils seront copilote pendant plusieurs années, avant d’accéder à la fonction de commandant de bord.
Les élèves du « cycle préparatoire ATPL » non retenus pour poursuivre vers une formation ATPL pourront être accompagnés par l’ENAC dans leurs démarches de poursuite d’étude dans l’enseignement supérieur.


Mais de combien d'élèves le cycle prépa est-il composé ? Et si nous échouons à rentrer à la formation ATPL, nous ne nous pouvons plus rentrer dans une prépa classique, où aller ? Est-ce vraiment utile d'intégrer cette prépa puisque la sélection est si rude jusqu'aux classes EPL ?

Alors enfin, je me demandais également si je pouvais aussi bien faire une prépa classique qu'une prépa intégrée pour passer les concours de l'ENAC et d'AirFrance. Sachant que les prépas standards privilégient les concours aux grandes écoles d'ingénieurs et non pas de pilotes, tandis qu'en prépa intégrée je pourrai préserver et entretenir ma passion et avoir une sortie de secours plus accessible, qui est celle de mon école d'ingé, si j'échoue à l'ENAC et à AirFrance.

Aussi, je voulais savoir ce qu'il en était des études à l'étranger pour devenir pilote de ligne. J'avais croisé une élève pilote au Québec qui m'avait vendu leur formation, qui est compatible avec la France.

Merci par avance de votre réponse ^^



    © 2004-2018 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Ven 17 Aoû 2018 - 21:21