Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Crash du Concorde: un cadre de la DGAC mis en examen

Julien
Julien
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 3374
Age : 32
Localisation : Check your six !
Date d'inscription : 31/10/2004

Crash du Concorde: un cadre de la DGAC mis en examen Empty Crash du Concorde: un cadre de la DGAC mis en examen

Message  Julien le Ven 21 Oct 2005 - 23:54

Crash du Concorde: un cadre de la DGAC mis en examen

Crash du Concorde: un cadre de la DGAC mis en examen Concorde

Un cadre de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a été mis en examen jeudi soir par le juge d'instruction de Pontoise en charge de l'enquête sur l'accident du Concorde qui fit 113 morts en juillet 2000, a-t-on appris de source judiciaire.
Xavier Champion est poursuivi pour "homicides et blessures involontaires", a-t-on précisé de même source. Il lui est reproché de ne pas avoir exercé avec suffisamment de vigilance le contrôle du supersonique dont certains incidents d'exploitation étaient connus tant des constructeurs que de l'organe de contrôle de l'aviation civile.
Cette mise en examen est la première d'un responsable de la DGAC. Elle fait suite à la mise en examen de deux anciens cadres d'Aérospatiale, aujourd'hui EADS, constructeur du Concorde, mis en examen pour "homicides et blessures involontaires". Continental Airlines a été mise en examen en tant que personne morale.
Le crash du Concorde a été provoqué par l'éclatement d'un pneu de l'avion qui a roulé sur une pièce en titane, perdue sur le tarmac par un DC-10 de la Continental. Les débris de caoutchouc ont perforé le réservoir insuffisamment protégé de l'avion, provoquant son embrasement.
Dans leur rapport remis en 2004 au juge d'instruction Christophe Regnard, les experts judiciaires ont relevé une faiblesse structurelle des réservoirs du supersonique, faiblesse connue du constructeur et de la DGAC, selon ces experts. La DGAC délivre notamment les certificats de navigabilité des avions.
Des modifications techniques seront effectuées en 2001 sur les Concorde, soit un an après l'accident de Gonesse afin de permettre la reprise de l'exploitation commerciale des supersoniques des avions.
D'autres responsables de la DGAC doivent être entendus par le magistrat instructeur dans les semaines à venir.

source : AFP


_______________________________________
Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre
www.jeunes-ailes.asso.fr
www.volmontagne.com
www.air-films.com
www.vimeo.com/airfilmsfr
Kévinou
Kévinou
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1142
Age : 29
Localisation : LFOP (planeur)
Date d'inscription : 31/10/2004

Crash du Concorde: un cadre de la DGAC mis en examen Empty Re: Crash du Concorde: un cadre de la DGAC mis en examen

Message  Kévinou le Sam 22 Oct 2005 - 9:02

Bientôt on va reprocher aux mères d'avoir fais un enfant parce qu'il vient de commettre un crime... Shocked A chercher tout le temps des responsables personne n'est à l'abri... Crash du Concorde: un cadre de la DGAC mis en examen 652260
Le Pilote (Mickael)
Le Pilote (Mickael)
Fanatique

Nombre de messages : 439
Localisation : LFPL (region parisienne)
Date d'inscription : 05/10/2005

Crash du Concorde: un cadre de la DGAC mis en examen Empty Vrai

Message  Le Pilote (Mickael) le Sam 22 Oct 2005 - 10:59

C'est vrai, ils feraient mieux de se preoccuper des compagnies sur liste noir par exemple au moins cela servirait a quelque chose.
Pour le Concorde le mal est fait, preoccupons nous de l'avenir !!!
penguin
penguin
Pilote de ligne
Pilote de ligne

Masculin Nombre de messages : 703
Age : 40
Localisation : CDG
Date d'inscription : 26/05/2005

Crash du Concorde: un cadre de la DGAC mis en examen Empty Re: Crash du Concorde: un cadre de la DGAC mis en examen

Message  penguin le Sam 22 Oct 2005 - 13:59

Quand la DGAC approuve des pratiques de maintenance qui remettent en question la sécurité des vols elle engage sa responsabilité.
De même que le mécano du club engage sa responsabilité quand il signe l'APRS. Ou que vous engagez la votre quand vous signez le carnet de vol.
L'aviation en général (et le transport aérien en particulier) est très réglementée et chacun peut avoir sa part de responsabilité dans un accident: c'est le modèle de Reason , autrement appelé "principe du gruyère" (très bien expliqué par Phantom ici). A savoir qu'il y a une succession de barrières pour empêcher un accident. Ces barrières comportent chacune des trous (ce sont des lacunes, des erreurs, des fautes, des impondérables... appelez ça comme vous voulez) et quand les trous sont alignés, un défaut, une erreur ou un problème peut générer une catastrophe.
Mais quand ce trou est validé par les autorités de tutelles, les compagnies ou autres... il faut assumer sa responsabilité.
La DGAC et les bureaux d'études ont visiblement passé sous silence certains dysfonctionnements et n'ont rien fait pour y remédier.
Et il a fallu une lamelle de DC10 sur une piste, à l'endroit où est passé le pneu, suivi d'une erreur de préparation du vol (surcharge), d'une erreur de pilotage dans les manoeuvres d'urgence, pour que les problèmes cachés par l'administration deviennent catastrophiques.
Les accidents d'Habsheim et du Mont Sainte Odile présente le même genre de problèmes. De même que Sharm el Sheick, le vol de West Carribean et la plupart des catactrophes aériennes...
c'est plutôt une bonne chose que chacun se retouve face à ses responsabilités. C'est une mauvaise chose qu'il faille des victimes et la fin du mythe Concorde pour en arriver là.
Par ailleurs, le BEA n'a pas vocation a déterminer des responsabilités et agit (normalement) afin d'améliorer la sécurité des vols en fournissant des recommandations.
Seulement il est ici question d'une procédure pénale. On cherche des responsables car il y a des histoires de gros sous... je doute que les assurances de Delta souhaitent être les seules à payer les indemnités demandées.


    © 2004-2018 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Mar 12 Nov 2019 - 21:10