Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

AF1138-AF1139 en JPS

Partagez
avatar
penguin
Pilote de ligne
Pilote de ligne

Masculin Nombre de messages : 703
Age : 38
Localisation : CDG
Date d'inscription : 26/05/2005

AF1138-AF1139 en JPS

Message  penguin le Lun 20 Fév 2006 - 18:51

A mon tour de vous faire partager un "petit" aller-retour Paris-Vienne sur les vols AF1138/1139 que j'ai pu effectuer en poste. Un pote de promo actuellement copi320 m'a emmené en GP sur ce vol effectué donc intégralement en jumpseat.
Le but étant pour moi de vraiment toucher au concret (sélection AF d'ici très peu de temps normalement) l'histoire commence depuis l'appart' de mon pote (rassurez vous je vais pas trop m'attarder sur les détails du "quotidien" Very Happy).

Debout à 3h du matin car l'avion part à 7h15 (c'est ce qu'on appelle un "lever tôt") le taxi nous attend devant sa porte pour nous emmener directement aux portes de la cité PN d'AF. A cette heure ça roule bien. Du 5ème on est à CDG en 15-20min...
On suit le circuit "presqu'équipage" (presque car on est passé par l'accès publique): salle où les PN déposent leurs bagages (il partait pour une rotation de 3 jours: paris-vienne-paris-milan-paris-moscou-paris), "casiers" PN où les équipages récupèrent leurs courriers internes et mise à jour (une boîte à lettre par PNT... et je peux vous dire qu'il y en a des boîtes Shocked), et enfin la "PPV" où les équipages (en fait le copi) récupèrent le dossier de vol.
Eh oui car c'est le copi qui prépare le vol. L'équipage devant arrivé à l'avion à H-50min (H étant l'heure du départ bloc, 7h15 donc), le CdB arrive pour le briefing avec le copi à H-1h30. Ce dernier arrivant en général à H-2. Au programme un dossier relativement volumineux dans lequel l'équipage pourra prendre connaissance de la météo, des notams, des informations sur l'avion, des consignes de sûretés, des masses et carburant prévisionnels (le définitif sera établi par l'équipage), du plan de vol, etc. Puis c'est le briefing équipage auquel je n'ai pu assister... Etant en PAX normal et non en parrainage j'ai du emprunter le circuit passager, donc enregistrement et patience dans la salle d'embarquement.
Je m'arrange pour être l'un des premiers à embarquer quand vient l'heure, et à peine passé la porte de l'avion je me présente à la CC (chef de cabine) comme GP accompagnant le copi. Elle m'attendait et appelle tout de suite mon pote en me faisant passer en poste.

Je salue le CdB et prend place. Il est 6h45 et il fait encore nuit.
Un problème est signalé dans les toilettes (une fuite) sur quoi le captain appelle la mécanique qui arrive rapidement et fait le nécessaire en conformité avec les tolérances de l'appareil (doc à l'appui). J'ai la chance d'avoir un CdB très procédurier qui respecte scrupuleusement les consignes compagnies en se référant à la doc. Un autre problème de document manquant (qui s'avèrera se trouver à la maintenance) nous met en retard, à peu près 1h30 en fait.
Le travail du CdB n'en devient que plus intéressant. Entre les contacts avec le CCO (Centre de Contrôle des Opérations, qui est en quête du document) et avec l'escale (pour gérer les difficultés des passagers qui ont une correspondance à Vienne), la gestion des pax à l'arrière qui commencent à être agacés (certains veulent descendre) et qu'il faut renseigner (les PNC font leur possible), l'ATC avec qui il faut gérer un nouveau slot et anticiper l'arrivée du document pour ne pas rater ce nouveau créneau... Dès que les problèmes surviennent et tardent à se résoudre (tout n'est pas lié à la mécanique) la diplomatie s'impose.
Préparation du poste:


Finalement le document arrive et les 10 minutes sur le slot négociées avec le contrôle permettent le push immédiat. Nous roulons pour la 26R où nous prendrons l'air. L'avion étant propre et la tempé positive au sol il n'y a pas besoin de dégivrage.
Nous roulons pour W9. Il y a de l'attente devant nous mais ça s'écoule vite.
Départ LASIV1 pour rejoindre l'AWY UL161 avec une clearance au FL190 initialement... C'est bas... La conso va en prendre un coup et ça va pas mal bouger. Tant pis, il sera toujours possible de négocier plus haut par la suite. Ce qui ne tardera pas puisque nous sommes autorisé rapidement au 270 puis vers le 350 et enfin le 390 (FL demandé sur le plan de vol). Dans les conditions du jour nous ne sommes pas loin de la limite d'accrochage. En plus le vent est avec nous en nous poussant avec ses 60 à 80kt. Que demander de mieux pour le pétrole?


Le vol s'effectue tranquillement. L'équipage prend son petit déjeuner quand il est proposé une collation aux passagers.


Le CdB est PNF et donc gère la radio entre autres. Mon ami copilote en PF gère la trajectoire et m'explique tout ce qu'il peut. Il reprend l'explication du FMS qu'il avait commencé au sol (il avait profité de l'heure d'attente pour m'expliquer la préparation du vol) ainsi que les modes PA du 320.


Le contrôle facilite notre route en nous donnant des directes, ça ne fera que réduire notre retard.


Vient le point de mise en descente. Dès le passage de la tropo ça recommence à secouer. Nous suivons la STAR GAMLI3W puis BALAD11 qui va nous conduire sur les axes de l'ILS piste 11.


L'atterrissage est un peu "dur" par précaution (la piste est mouillée et traitée donc le kiss n'est pas conseillé) et le freinage puissant (auto brake sur MEDium). Ce qui nous permet de sortir par la bretelle A8 pour rejoindre notre point de park en 32. Une trentaine de minutes a pu être gagnée sur le temps de vol grâce au vent et à l'ATC coopératif.
Le coordo saute à bord pour organiser l'escale (notamment pour gérer l'embarquement avec le refuelling). Le captain lui parle avec un anglais sans faille... le coordo a plus de difficulté et il en résulte une incompréhension.
Afin de gagner du temps le coordo propose au CdB d'embarquer les pax pendant le refuelling. "OK" à la condition que le plein s'effectue à droite de l'appareil et qu'il n'y ait aucune véhicule à gauche de l'avion à l'exception d'un escalier pour les pax à la porte arrière en cas d'évacuation. "Pas de problème" répond le coordo.
Hélas le camion essence se branche sous l'aile gauche (côté embarquement), les équipes de nettoyage se placent également à gauche et l'escalier est un escalier de service inexploitable pour les pax... l'embarquement est reporté.


Les PNT s'attèlent à la préparation du vol retour. L'ATIS est pris par ACARS, le FMS reprogrammé, les masses et perfos calculées. Un coup d'oeil sur les ailes, le dégivrage sera nécessaire. La contamination est faible mais on n'est jamais trop prudent en aviation. Le devis de masse est signé une fois les pleins faits et l'embarquement terminé. La porte est fermée, le push demandé.


Direction le dégivrage qui s'effectue sur les point de park 7N à 7T. On est derrière un petit Brasilia de CCA qui se fera dégivré à côté de nous.


Le dégivrage s'effectue moteurs tournants pour gagner du temps, opération qui réclame une procédure particulière. Direction la doc pour les C/L correspondantes. Ca ne dure pas très longtemps. Commentaire du captain: "on sent qu'ils ont l'habitude ici"... ça change de Roissy
On rejoint le point d'arrêt B1, là aussi il y a un peu d'attente mais ça s'écoule vite.


Rolling take-off en 16 pour un départ MOTIX1B. Les 2 CFM56-5A1 de l'Airbus nous font quitter la terre autrichienne dont nous voyons quelques sommets poindre au dessus de la première couche avant de passer au-dessus de la nébulosité pour quitter la troposhère au bout de quelques dizaines de minutes.


Nous avons une route plus au Nord par le retour (nous survolerons notamment Nuremberg), route qui sera là aussi "réduite" grâce à l'aide de l'ATC qui nous donnera pas mal de directe jusqu'à Paris. Le retard que nous avons nous fait arriver en dehors des heures du hub ce qui permet une arrivée sans attente sur la 26L.


Là un atterrissage au freinage qu'on qualifiera de "viril" afin de sortir rapidement. Viril au point que l'ECAM indique que les freins sont chauds et qu'un éventuel décollage devra être différé le temps que ça refroidisse. Nous roulons vers notre point de park au 2F.
Pour moi c'est la fin de ce voyage et je quitte l'avion non sans avoir remercié le captain et les PNC.

Aigle Blanc
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1599
Age : 30
Localisation : montpellier AC Languedoc roussillon LFMT(34)/ LFPN ( toussus le noble)
Date d'inscription : 12/12/2004

Re: AF1138-AF1139 en JPS

Message  Aigle Blanc le Lun 20 Fév 2006 - 19:06

BEin voila un bon vol ue tu viens de faire. Je suis à 200% avec toi pour ta reussite chez AF aux selecs. J'espere que nous aurons des infos sur les procedures de selec pro.

Moi aussi je fais souvent des vols en jump grace à un bon ami de chez af. Je vais d'ailler jeudi faire 2vol sur airbus et pareil dimanche au retour.
Franchement ça fait rêver d'être dans le poste, mais toi tu as encore plus de chance car tu es vachement proche du but. bonne continuation

C510
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 373
Age : 32
Localisation : Cannes (LFMD)
Date d'inscription : 08/10/2005

Re: AF1138-AF1139 en JPS

Message  C510 le Lun 20 Fév 2006 - 19:19

Tres tres bon recit !

bravo ! et bonne chance pour AF !
avatar
penguin
Pilote de ligne
Pilote de ligne

Masculin Nombre de messages : 703
Age : 38
Localisation : CDG
Date d'inscription : 26/05/2005

Re: AF1138-AF1139 en JPS

Message  penguin le Lun 20 Fév 2006 - 19:21

Aigle Blanc a écrit:J'espere que nous aurons des infos sur les procedures de selec pro.
Ben pour ça je peux au moins te renseigner. Les sélections pro sont fermées pour une durée indéterminée le temps d'écouler ceux qui sont en attente de stage. Les sélections font passer à présent des ajournés, des EPL et des militaires.
Je crois que les pilotes des filiales passent par une autre voie pour ce qui est des passerelles.

Merci zoub J'espère que ça vous donne envie de rejoindre la ligne en tout cas

C510
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 373
Age : 32
Localisation : Cannes (LFMD)
Date d'inscription : 08/10/2005

Re: AF1138-AF1139 en JPS

Message  C510 le Lun 20 Fév 2006 - 20:02

penguin a écrit:
Merci zoub J'espère que ça vous donne envie de rejoindre la ligne en tout cas


Completement ! J'espere encore reussire les cadets ou l'EPL, mais même si j'ai tous qui foire, je finirais mon ecole d'ingé et aprés je ferais pilote de ligne, c'est vraiment ce que je veux faire !

@+

Alan
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 28
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 04/08/2005

Re: AF1138-AF1139 en JPS

Message  Alan le Lun 20 Fév 2006 - 22:23

C'est vrai que ca fait rever, moi qui suis plus partant pour l'AA mais quand même hésitant pour la ligne, c'est vraiment ce genre de récit me perturbe! lol
Penguin qu'a tu fais comme études et quelle est la filière dans laquelle tu est actuellement (cadet?)??
Alan
avatar
Eric
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 405
Age : 45
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 02/11/2005

Re: AF1138-AF1139 en JPS

Message  Eric le Lun 20 Fév 2006 - 23:56

Très beau réçit .Cela fait rêvé .
avatar
penguin
Pilote de ligne
Pilote de ligne

Masculin Nombre de messages : 703
Age : 38
Localisation : CDG
Date d'inscription : 26/05/2005

Re: AF1138-AF1139 en JPS

Message  penguin le Mar 21 Fév 2006 - 2:04

Alan LFLM a écrit:C'est vrai que ca fait rever, moi qui suis plus partant pour l'AA mais quand même hésitant pour la ligne, c'est vraiment ce genre de récit me perturbe! lol
Penguin qu'a tu fais comme études et quelle est la filière dans laquelle tu est actuellement (cadet?)??
Alan
J'ai fait la filière EPL/S par l'ENAC après 3 ans de prépa (ouais j'ai tellement aimé que j'y ai passé du temps Very Happy ).
Quant au choix armées/ligne... il faut bien se dire que ça n'est pas le même métier, et qu'un ancien militaire reconverti en ligne aura "étudié" un plus large domaine de l'aérien qu'un civil pur, mais n'aura pas la même carrière en ligne que ce dernier.
Donc bien pesé son choix... J'ai connu des pilotes de chasse qui regrettent d'être entrés à l'armée car la vie militaire leur pèse et qu'ils volent peu... Et je connais des pilotes civils qui regrettent d'être dans leurs "bus" à faire de la ligne droite.
Mais il y a la majorité qui aime être à l'armée ou dans le civil. Donc ça n'est pas non plus un sacerdoce.
Enfin si t'hésites, tente toutes les sélections et tu verras bien dans un premier temps ce que tu auras comme opportunités Personnellement je n'ai pas présenté les sélections militaires car je me voyais plus en ligne. Et je ne regrette pas mon choix (je regrette surtout de pas avoir de boulot pour le moment mais c'est un autre débat Very Happy)

Aigle Blanc
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1599
Age : 30
Localisation : montpellier AC Languedoc roussillon LFMT(34)/ LFPN ( toussus le noble)
Date d'inscription : 12/12/2004

Re: AF1138-AF1139 en JPS

Message  Aigle Blanc le Mar 21 Fév 2006 - 7:19

OH penguin tu vas avoir du travail bientôt. Si il y a 90% de reussite apres l'enac tu as tes chances. NOn mais je voulais dire par infos pour le programme pro, c'est ce qu'ils vont te faire faire aux selecs chez AF pour les jeunes qui viennent de l'enac. Je sais en gros mais toi, tu vas avoir des bonnes infos.
Ah oui penguin, tu peux me renvoyer ton adresse postale sur mon mail, je dois t'envoyer le film de la prepa poste et sol 320.
à +++

Alan
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 28
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 04/08/2005

Re: AF1138-AF1139 en JPS

Message  Alan le Mar 21 Fév 2006 - 9:33

Oui pour passer le plus de sélection c'est ce que je penser faire!
Mais j'ai une petite question sais au bout de combien de temps (en étant sous contrat) peut on quitter l'armée??
Est ce que c'est chose courante de se retrouvé PL une fois Chasseur ou Transporteur retraiter??
Alan
avatar
penguin
Pilote de ligne
Pilote de ligne

Masculin Nombre de messages : 703
Age : 38
Localisation : CDG
Date d'inscription : 26/05/2005

Re: AF1138-AF1139 en JPS

Message  penguin le Mar 21 Fév 2006 - 10:33

Je crois que les contrats militaires courts (EOPN) courent sur 15 ou 20 ans. Les contrats longs je ne sais pas.
Il y a une convention qui existe entre l'armée et AF pour les passages en sélection des ex-militaires. Mais ils n'ont aucune garantie d'embauche, je crois qu'ils n'ont pas trop à attendre pour passer les sélections.
Hors AF, c'est comme pour tout pilote qui se présente. Mais un ex-militaire a maintenant une valeur ajoutée moindre sur le marché de la ligne. Car ils ont travaillé seuls pendant toute leur carrière militaire (même en transport ou le travail en équipage c'est "chacun fait son travail de son côté" d'après ce que j'ai cru comprendre) et le travail en équipage qui est un gros morceau est donc une nouveauté pour eux.
Ils ont plus d'heures qu'un pilote civil lambda en général mais l'avantage s'arrête là pour la ligne.
Quant à savoir si c'est une généralité de se tourner vers la ligne, je ne connais pas assez d'ex-militaires pour le dire. Peut-être y a-t-il des membres JA plus renseigné là-dessus.


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû 2017 - 11:48