Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

C’était un 28 Mai

avatar
F-THIE
Fanatique

Nombre de messages : 697
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/01/2005

C’était un 28 Mai Empty C’était un 28 Mai

Message  F-THIE le Dim 28 Mai 2006 - 3:07

28 Mai 1911
Voila deux jours que Jules Védrines sur un monoplan Morane-Saulnier à gagné la course Paris Madrid (disputée du 21 au 26 Mai 1911), que le Français André Beaumont* décolle à bord d’un Blériot XI, de Buc, France, pour gagner, en 21 heures 10 minutes de vol, la course qui doit mener les concurrents à Turin, Italie, mais s’arrêtera à Rome, Italie.
En ce matin seul douze des vingt inscrits prendront le départ, et uniquement dix d’entre eux poseront leurs appareils le 31 Mai 1911.
C’est à ses connaissances de la navigation maritime que Beaumont doit son succès pour remporter cette course. Ce seront d’ailleurs ses mêmes talents de navigateur qui l’aideront à inscrire son nom sur les tablettes de trois des quatre courses les plus dures de l’année auxquelles il participera et remportera. Celle-ci étant la deuxième de la série.
Roland Garros, volant également sur un Blériot XI, ne pourra que se hissé à la seconde place de cette compétition organisée conjointement par le Petit Journal, l’aéro-club de Turin, le Comité pour le cinquantième anniversaire de l'indépendance Italienne, la société Parioli et le Commissariat du Salon international de Turin. André Frey avec son Morane, René Vidart volant sur Deperdussin, Jean Bielovucic et son biplan Voisin, Albert Kimerling avec un Sommer, Charles Weymann et son Nieuport feront leur possible pour figurer au classement.

* = En ces années d’avant guerre, la Marine, mais l’armée en général, refuse à ses officiers la participation officielle à une quelconque compétition aérienne. Néanmoins, elle leurs laisse la possibilité d’y participer à titre privé, à leurs frais et sous d’autre nom que le leurs.
Donc, pour participer à cette course, d’un peu moins de 1500 km, Jean-Louis Conneau dû prendre le pseudonyme d’André Beaumont pour s’aligner sur la ligne de départ. Sous ce même pseudonyme, il gagnera, toujours avec son Blériot XI, les tours d’Angleterre et d’Ecosse, ainsi que la Round Britain Race (Tour de Grande-Bretagne), trois courses d’endurance.
André Beaumont fût reconnu pour être un redoutable pilote, il est le sixième aviateur à réaliser après Blériot, de Lesseps, Sopwith, Moisant et Prier, à voler au-dessus de la Manche.
Quant à Jean-Louis Conneau, qui possède un diplôme d’ingénieur de l’école supérieure d’aéronautique et de construction mécanique, il décrira le principe de la crosse d’appontage.
Dès 1910, Conneau fait parti du premier groupe de pilotes de la Marine Nationale.

C’était un 28 Mai Andrbeaumont7hi
(Source : Les Chroniques de l’Aviation)

28 Mai 1974
Le SN-601, Corvette de l’Aerospatiale, reçoit sa certification.

C’était un 28 Mai Corvettedaerospatiale4bb
(Source : Eads)

28 Mai 1997
Soixante ans après qu'Amelia Earhart ait mystérieusement disparu dans le Pacifique alors qu’Elle se risquait dans un Tour Du Monde, Linda Finch pose pour l’ultime fois son Lockheed Electra 10E, entièrement restauré à l’identique, après avoir refait le Tour Du Monde d'Amélia Earhart.
Elle avait décollé le 17 Mars 1997 d'Oakland, USA.

C’était un 28 Mai Lindafinch2tk
(Source : Les Chroniques de l’Aviation)


    © 2004-2018 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Lun 16 Sep 2019 - 20:40