Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

C’était un 19 Juillet

Partagez

F-THIE
Fanatique

Nombre de messages : 697
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/01/2005

C’était un 19 Juillet

Message  F-THIE le Mer 19 Juil 2006 - 7:11

19 Juillet 1821
Charles Green, un Aérostier Britannique, réalise une ascension avec un ballon, fait de soie enduite d’un vernis de caoutchouc, gonflé au gaz d'éclairage en remplacement de l'hydrogène* gaz qui est cependant couramment utilisé par la majorité des Aéronautes de son époque.
Le 7 Novembre 1836, en compagnie de Thomas Monk Mason, et de Sir Robert Hollond, Green fera un vol (sans escale) de près de 18 heures, de Londres, RU, jusqu’à Nassau, Allemagne, soit environ 800 km. Soixante ans après, personne n’a pu faire mieux. Puis en 1840, il réalisera une mémorable traversée de l’Atlantique.
Charles Green était né le 31 Janvier 1785 et décédé le 26 Mars 1870.
Une récompense porte son nom, hélas je ne me souviens plus pour quel exploit ou occasion elle est décernée ni sa forme ni même ce qu’elle représente. Je me rappelle juste qu’un certain Bertrand Picard l’a reçu.

* = Le choix de ce gaz de houille est argumenté par Green par le fait qu’il est aisément stockable peu onéreux et stable (entre autres propriété physique), tandis que l'hydrogène est trop rare et par conséquence très coûteux, et surtout excessivement dangereux.


(Source : Les Chroniques de l’Aviation)

19 Juillet 1883
Naissance à Pézenas, France, de Louis Paulhan futur détenteur du brevet N°10. Toute sa vie sera consacrée à l'aviation et de ce fait la communauté internationale le reconnaît comme étant un des plus valeureux pionniers. C’est pourquoi son nom reste très étroitement lié à l’aéronautique. Son premier envol, il le réussit en Juin 1909, à Bar-sur-Aube, avec un appareil offert par les frères Voisin. S’ensuivra une participation aux premiers meetings aériens (celui de la Grande Semaine de la Champagne à Reims-Betheny est des plus cités). Au cours du meeting de Los Angeles, celui de 1910, il rencontre William E. Boeing qui ne peut que constater ce qu’un avion Farman peut faire dans de mains aussi expertes. Revenu en France, il prend part à la grande course Londres Manchester, organisée par le Daily-Mail. Course durant laquelle il lutte contre un très sérieux concurrent, Britannique de surcroit, Claude Graham-White. Il termine néanmoins en vainqueur. Plus tard, il s'inspire des brevets d’Henry Fabre, pionnier de l'hydro-aviation. Il produira et vendra, principalement aux militaires Britanniques, des biplans de qualité qu'il baptise "machines à voler". Après la Première Guerre Mondiale, avec l'ingénieur Pillard, il construit des hydravions métalliques multi moteurs qu’il vend à l’Aéronavale Française. Plus tard, il obtient une licence pour la fabrication des chasseurs Dewoitine. Le 22 Octobre 1962, les Britanniques, en souvenir du champion de 1910, l’invite à inaugurer la nouvelle aérogare de Manchester. Son voyage retour en Caravelle, sera aussi son dernier voyage aérien. Il s’éteindra dans la nuit du 9 au 10 Février 1963 à Saint-Jean-de-Luz, alors âgé de 80 ans


(Source : Les Chroniques de l’Aviation)

19 Juillet 1915
Georges Guynemer remporte sa première victoire en combat aérien.
Guynemer mourra lors d’un combat le 11 Septembre 1917.


(Source : Les Chroniques de l’Aviation)

19 Juillet 2005
Un tracker bombardier d’eau*, alors en intervention sur feu de forêt à Taradeau se crashe dans le Var, France. L'équipage est indemne. Le crash serait du à une anomalie technique.
Le lendemain, un second Tracker se crash à Valgorge, Ardèche, France, lors d’une intervention sur un feu de forêt. L'équipage aura moins de chance que leurs collègues puisqu’ils périront dans l’accident.

* = Le tracker bombardier d’eau sont des avions fabriqué en série, de De Havilland et Grumman, qui après avoir été reconvertis en bombardiers d’eau par la Conair, sont capable d'embarquer 5 tonnes d'eau avec retardant.


Crash du 19/07/2005
(Source : Les Chroniques de l’Aviation)


    © 2004-2018 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Lun 18 Juin 2018 - 1:34