Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Partagez

Manon
Acro
Acro

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 25
Localisation : Toulouse Lasbordes LFCL
Date d'inscription : 24/06/2006

Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  Manon le Lun 14 Mai 2007 - 18:57

J'arrive : il y a trop de vent. C’est bête. On est le 13 mai.
"Tu irais toute seule ?" "Non" 10 à 20kts avec des rafales à 27kts. Très turbulent. Bof. J'ai 17 heures de vol. "C'est sûr tu peux pas faire ça toute seule, mais avec moi si, bien sûr".
Après un briefing anormalement long où on a fait de la météo et de la météo, on décide d’aller à Cazères où il n’y a pas de vent. Bon c’est ok on décolle.
C’est un vol sans incident majeur, la 16 en service, sortie DS, on transite itinéraire SA1 puis on suit l’autoroute et la Garonne jusqu’à trouver Cazères. Mais où il est ce terrain ? Ca commence mal je n’arrive pas à le trouver. Après avoir fait demi tour et autres déboires je vois un champ encadré de trucs blancs. Victoire !!! Je l’ai trouvé !
Bon ben je fais une verticale du terrain (et même deux d’ailleurs) puis je m'intègre en vent arrière du tour de piste, j'arrive en finale et là ben mince je suis trop haut. Vraiment trop haut. Tant pis, remise des gaz (je me suis fait taper j'avais pas pris la décision c'est mon instructeur qui me l'a demandé). Ca commence vraiment mal.
Ensuite je repars et je fais trois tours de pistes franchement magnifiques.
Au 4ème en vent arrière mon instructeur me dit : bon comme les autres fois on part sur un dernier touch-and-go et après si tu es trop haut ce sera un complet. Rien de neuf.
Ce sera sans hésitation un toucher je suis en finale bien alignée, je lui dis en souriant "ce sera un touch, je suis dans le plan". Il me dit " c'est très bien". Ah, tant mieux.
Je me pose, je rentre les volets, la réchauffe carbu, je remets les gaz. 2200 tours minimum. Badin actif. Pas d’alarmes euh... et là mon instructeur commence à jouer avec le bouton de test des voyants et alarmes. Je tire sur la manette des gaz. Je freine. Je dégage la piste. Là je m'attendais à revenir au point d'arrêt, et il me dit : "Non, va plutôt au parking". J’hésite. Pause pipi ou briefing du retour plus au calme ? Je ne sais pas. Grand silence c’est bizarre. C’est très bizarre. Je me gare face au vent comme il me le demande et je garde le moteur allumé.
Il me dit "ils étaient bien tes tours de piste". Ah, merci.
Il me dit "tu vas en faire deux autres".
Ah, euh...
Ca aurait servi à rien d’en dire plus. Parce que ben ça faisait quatre ans que j’en rêvais de ce moment. Je l’avais déjà fait des centaines de fois dans ma tête, je le connaissais par cœur. Et puis il était tombé un jour où je m’y attendais plus, et ça venait, comme ça, ça tombait du ciel comme un petit cadeau dont on aurait oublié l’existence à force d’y penser trop. Ce ne serait plus "on" qui ferait les tours de piste, ce serait "toi". Toi Manon. Ah, alors c’est aujourd’hui...
Il n’a pas dit pas le mot lâché. Il a du sentir que je stressais. Un peu.
Il m’a dit "pas de panique". Et puis il m’a tout expliqué "tu vas partir, toute seule, tu gardes bien le manche secteur arrière quand tu roules, tu fais les essais moteur ensuite, tu fais bien la check-list avant décollage, c'est ton assurance vie, tu fais un premier tour de piste en gardant bien les paramètres, la vitesse, etc... tu fais un complet et ensuite tu remontes le taxiway et tu pars pour un deuxième. Tu n’oublies pas les messages radio, bon après comme tu le sais l'atterrissage n'est pas obligatoire, si tu vois que tu es trop haut tu peux remettre les gaz. A la fin tu reviens ici et tu coupes le moteur.
Je pense qu’aujourd’hui tu es en forme et que tu as atteint un niveau suffisant pour voler seule. Ca ne veut pas dire que ce sera pareil la fois prochaine, mais aujourd’hui c’est bon. Je vais prendre deux-trois trucs avec moi, déjà pour être réglementaire je vais prendre ton carnet de vol pour écrire quelque chose dedans.
Tu es prête ? euh... voui.
Ca va ? euh... voui.
Eh bien, à tout à l'heure.
Il descend de l’avion et c’est un moment je ne sais pas si j’aime ou si j’ai peur, ou si les deux à la fois, mais en tout cas je sais que je m’en souviendrai longtemps. Il descend de l’avion.
Je ferme la verrière, je passe quelques secondes à regarder les instruments en me demandant si je suis vraiment sûre de savoir à quoi ça sert tout ça, et puis je pars.
Le roulage, très stressée, et puis les essais moteur, la check et je sais pas trop à qui je fais le briefing à voix haute. Et puis le message radio. Et puis je m’aligne. On dirait que je sais faire. Il est midi 15.
Je décolle, faut bien se lancer un jour, et là c'est la libération, la montée initiale presque inexistante et le vent traversier : extase, joie absolue. Voilà, c’est ça la liberté. C’est ça que j’aime. C’est ça ce que j’avais cherché, que j’avais attendu, que j’avais rêvé sans trop savoir comment c’était exactement. C’est ça.
Et puis le vent arrière, retour à la vie normale, la routine, le quotidien, bon la vitesse c'était pas ça mais enfin, personne ne l'a vu, et puis ben il va falloir descendre.
Disons que mon premier tour de piste était le meilleur niveau paramètres, et puis de toute façon quand on est seul dans le tour de piste 5km/h de plus ou de moins c'est moins grave que s’il y a du fort trafic.
J'approche et je me pose, c’est bien dans l’axe et dans le plan, l’arrondi très correct voire assez joli. Je remonte la piste, j’enlève ma veste parce que là vraiment je meurs de chaud et après quelques vérifications je m’aligne et je décolle.
Pareil, un peu moins bon niveau paramètres mais toujours acceptable. Le deuxième est quand même moins bien que le premier, j’ai déjà vu ce que ça faisait de voler seule. Mais bon c’est génial quand même. L’atterrissage, pas mal aussi. Je me prépare à demander à l’instructeur en langue des signes si je peux en faire un troisième. J’ai trop aimé.
Je me dirige vers le parking mais il me fait de grands gestes qui désignent le point d'arrêt, ben euh j’y retourne. Un petit troisième et dernier pour la route.
Vérifs... je commence à connaître. Je re-décolle. Je re-tour de piste. J’arrive trop haut et trop vite en finale. Pas bon ça. Je sors le deuxième cran de volets, je descends plus vite et j’envisage une remise des gaz. Mais c’est bon, ça passe. Je me suis posée juste sur le seuil de piste, après le petit trait blanc. J’étais à 130km/h au début de l’arrondi mais mon instructeur dit que c’est ce qu’il faut sur une piste en herbe. Je me suis arrêtée au milieu de la piste puis j’ai roulé vers le parking. Cazères de Roméo Mike la piste est dégagée.
Allez, s’il y en a d’autres qui ont des rêves à accomplir. C’est libre, vous avez toute la place. Je vous laisse. Au total j’ai fait 0.46h de solo. J’ai coupé le moteur. Mon instructeur est revenu. Il m’a demandé comment c’était. J’ai répondu "très bien" mais ce n’était pas le mot qui convenait. Il m’a dit que comme il voyait que je me débrouillais bien à l’atterrissage, il m’a laissé faire un troisième tour de piste. Il est remonté dans l’avion. On est rentrés à Lasbordes. Il y avait beaucoup de turbulences et de vent là-bas. Après mon atterrissage il m’a dit que je pourrais faire pilote dans l’Aéronavale. Je ne crois pas que c’était un compliment.
Mais bon ça y est j'ai volé seule.
Ca y est j’ai un truc écrit dans la colonne "CDB" de mon carnet de vol. Ca y est il y a un oiseau de plus dans le ciel. Ca y est c’est bon il fallait vraiment que je le fasse et maintenant c’est fait. Ca y est et je n’ai pas attendu pour rien. Vraiment. Je ne trouve pas le mot pour désigner ce que j’ai ressenti à ce moment là, toute seule dans mon DR400 en vent traversier du premier tour de piste. Tant pis. Je ne sais pas si ça existe dans le dictionnaire.
Alors à bientôt à vous tous dans les airs, quelque part sûrement entre le Soleil et la Terre...

Manon
avatar
Julien Jay
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 3249
Age : 30
Localisation : Check your six !
Date d'inscription : 31/10/2004

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  Julien Jay le Lun 14 Mai 2007 - 19:02

Génial ton récit. Un petit oiseau de plus dans le ciel... Smile
Un grand bravo à toi Manon et n'oublie pas d'arroser !

Au plaisir de te voir un de ces quatre dans les airs.


_______________________________________
Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre
www.volmontagne.com

www.air-films.com
avatar
Maxime F
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 857
Age : 27
Localisation : Clermont-ferrand LFLC Auvergne
Date d'inscription : 16/03/2005

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  Maxime F le Lun 14 Mai 2007 - 19:18

Et ben ça y est, toi qui attendait ce moment depuis longtemps, c'est fait!
Bravo!, félicitation!!

Au plisirde te revoir dans le ciel, petit oiseau prend son envol! Mr. Green !

oublie pas la boisson!!
avatar
Mathieu
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2144
Age : 28
Localisation : Toulouse / Auch / St-Girons
Date d'inscription : 01/11/2004

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  Mathieu le Lun 14 Mai 2007 - 19:20

et le récit est super!
avatar
Ark Pu
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1868
Age : 29
Localisation : Belgique / France
Date d'inscription : 10/06/2005

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  Ark Pu le Lun 14 Mai 2007 - 20:31

Très beau récit Smile.

Et oui ca monte mieux sans instructeur (surtout quand le mien faisait 107kg ).
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2407
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  gc232 le Lun 14 Mai 2007 - 21:50

Re-félicitations!
Tu as fait des émus ! Embarassed
Un des meilleurs souvenirs pour la plupart le lâché .. une aventure, le but ultime du passionné (passionnée).
En plus, bon pour beaucoup la formation au début ça va très vite, dès le prémier vol on a les commandes presque tout le long, et puis on arrive assez rapidement à faire de belles choses, et puis vient la période des tours de piste .. et là on a vite l'impression de ne plus rien apprendre, de stagner, de ne pas s'améliorer (sans doute une illusion, l'expérience est importante). Et finallement, au moment où l'on s'y attend le moins .. l'instructeur qui dit : "tu pars seul maintenant, tu as le niveau, tu n'as plus besoin de moi ..."
Ces moments intenses comme on en vit peu, mêlés de joie, d'excitation .. et de peur un peu .. bref ça marque! la coeur qui s'accélère, on roule ... en voulant ralonger le taxiway au maximum, gagner un peu de temps malgré l'envie débordante de le faire. Aligné en bout de piste, la main sur la manette de gaz, à la radio l'instructeur qui dit "ok, pars pour au moins 2 tours de piste, et ne me réponds pas en dehors de la vent arrière, si y a un problème n'hésites pas!", bon et puis la fameuse question : si je mets pleins gaz, je m'envole, et une fois en l'air , pas le choix faudra bien atterrir .. ok alors on y va! Aussitôt (enfin presque), la joie élimine la peur, finallement c'est pas plus dur, ai-je oublié quelque chose? bon je refais deux fois la check .. j'ai le temps... ok c'est bon, ... un avion qui s'annonce pour une verticale dans 2 min et une intégration en vent arrière à l'issue ... euh qu'est ce que je fais? pas le temps de me poser plus de question, au sol la réaction fuse : "bonjour M. pour info un premier lâché dans le circuit" ... bon c'était un petit terrain donc pas de soucis. Je continue, ne voulant pas overshooter .. je vire un peu trop tôt, et je dois continuer de travers durant quelques secondes. Du coup j'en oublie un peu la vitesse, 75 kts au lieu de 70, mince réduction des gaz, vite on corrige tout ça , enfin établit en finale, 70 kts, 400 ft/min, l'assiette stable, c'est bon...
Je passe le seuil ... arrondis, posé pas cassé (pour ne pas dire : posé brutal mais passable), remise de gaz et on repart pour un autre tour de piste! bref, à la descente de l'avion, j'étais toujours au FL140, même si le TdP est à 1200 ft ... , "ça va?", moi : "euh oui, enfin oui !", oups j'ai oublié le cache pitot, et puis j'ai tout laissé dans l'avion... la tête ailleurs, je raconte ça à mes parents en rentrant, qui me disent : et ben t'as pas l'air si heureux pour un premier lâché! et pourtant si! mais là l'émotion est trop forte, mais difficile de la faire partager! bref j'ai eu du mal à revenir sur Terre, quelle belle aventure!
Désolé Manon, tu ravives en moi de sacrés souvenirs
Embarassed
Je crois que tu peux être fière de toi, et puis ton atterrissage au retour était bien, bon faut tenir compte qu'y avait plus de 20 kts de vent, la fatigue, l'émotion ..
Par contre j'ai bien aimé euh .. le zigzag sur le parking !
Bon ok j'arrête ! Rolling Eyes
Voilà, j'ai pris la photo au retour, d'une piètre qualité, j'espère que tu ne m'en voudras pas de l'avoir mise, si c'est le cas dit le moi je l'enlève.


Marc
avatar
Billou..te
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1113
Age : 27
Localisation : MISSISSIPPI
Date d'inscription : 23/02/2007

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  Billou..te le Mar 15 Mai 2007 - 15:55

Toute mes félicitations pour ce laché !!
Pilote dans l'aéronavale ? :p
Toi aussi, tu as tésté les appontages hihi Very Happy

Manon
Acro
Acro

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 25
Localisation : Toulouse Lasbordes LFCL
Date d'inscription : 24/06/2006

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  Manon le Mar 15 Mai 2007 - 16:46

Le zig zag sur le parking ? Mais il faut faire attention pour s'approcher de la pompe à essence, sinon on finit comme ce pauvre F-GLDU :
http://www.bea-fr.org/docspa/2001/f-du010318/htm/f-du010318.html
C'est dangereux ces trucs-là...

Et merci pour toutes vos réponses, deux jours plus tard je commence enfin à réaliser que je suis lâchée... et je n'ai pas fini d'y penser

Manon, qui depuis deux jours vole de ses propres ailes
avatar
jihef
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 830
Age : 36
Localisation : La Rochelle (17) France
Date d'inscription : 19/01/2007

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  jihef le Mar 15 Mai 2007 - 17:10

Félicitations pour ton lâché, mais n'oublie pas que ce n'est que le premier pas vers des émotions encore plus fortes.

bastien
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 27
Localisation : montceau (LFGM)
Date d'inscription : 06/05/2007

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  bastien le Mar 15 Mai 2007 - 17:30

Bravo! Pour ton récit et pour ton lâché!
avatar
phantom
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2013
Age : 42
Localisation : En montagne
Date d'inscription : 08/03/2005

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  phantom le Mar 15 Mai 2007 - 19:00



'tain qu'est ce qu'on se met en ce moment avec tous ces lachés; heureusement qu'on trinque virtuellement Mr. Green

André
avatar
toto
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 30
Localisation : lfls(grenoble st geoirs)
Date d'inscription : 29/04/2005

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  toto le Mar 15 Mai 2007 - 19:12

Bravo !!

C'est super de raconter son ptit lacher comme cela ,c'est quelque chose qui n'arrive pas 15 fois dans la vie d'un pilote !!

Bonne continuation ! et bon vols solos

toto
avatar
Invité
Invité

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  Invité le Mar 15 Mai 2007 - 19:45

Oui, un premier laché, c'est le début de piloter seul, le plus beau bonheur est de transporter au moins 3 autres personnes à bord( copains(ines), parents, grands parents ) mais être responsable de son avion,... et le plus grand bonheur suprême avoir son bureau, avec 550 PAX ou plus.

- Pour cela, il faut encore plus d'heures de vols, plus d'euros, plus de courage, plus de motivation, plus de ciel bleu, plus....

- Il reste aussi, des heures de vols dans son club, se faire plaisir tout simplement.

- Bon courage à tous et encore des récits comme cela.... et à une saturation des pistes le dimanche sur les aérodromes de France et de Navarre.

B84
avatar
Lorent
Acro
Acro

Masculin Nombre de messages : 164
Age : 26
Localisation : bourgogne ( LFGM)
Date d'inscription : 01/05/2007

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  Lorent le Mar 15 Mai 2007 - 20:53

pour le lacher, et bonne continuation dans la suite!
avatar
Zoulou Uniform
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 29
Localisation : Dans la rue du quai
Date d'inscription : 05/06/2005

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  Zoulou Uniform le Mer 16 Mai 2007 - 14:20

Félicitations à toi, et un grand bravo pour ton récit, émouvant ! Tu as aussi des talents de rédactrice Very Happy

Bons vols !

Jean
avatar
yankee tango
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 200
Age : 28
Localisation : LFLR ==> Drôme/Isère
Date d'inscription : 21/06/2005

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  yankee tango le Mer 16 Mai 2007 - 16:51

Félicitations le lâché c'est INOUBLIABLE !!!! avec un récit comme ça encore une qui va aller en Littéraire... Evil or Very Mad

Et sinon juste pour être chiant question réglementation y'a pas de contradictions à ce son instructeur la lâche sur un autre terrain que la où elle est basé et où théoriquement elle a plus d'expérience ???

A+
avatar
soline
Acharné
Acharné

Féminin Nombre de messages : 249
Age : 27
Localisation : LFLS (Grenoble Saint Geoirs - Isère)
Date d'inscription : 10/11/2006

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  soline le Mer 16 Mai 2007 - 17:11

félicitations.
maintenant objectif BB.
donc bonne chance pour la suite.
avatar
Francesco
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 973
Age : 30
Localisation : LFHM
Date d'inscription : 25/03/2007

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  Francesco le Mer 16 Mai 2007 - 20:56

Quel plaisir de lire ton récit haletant, enfin on se rend compte que Saint Exupéry n'est pas tout à fait plus parmi nous et que ses émules nous sont proches.... Bons vols à toi, et cueille la liberté à l'aube de ton PPL qui te portera vers des horizons sinon plus divers au moins tout aussi merveilleux.
@++
avatar
JoJo
Acro
Acro

Masculin Nombre de messages : 164
Age : 28
Localisation : Montceau LFGM, Paray, St Yan
Date d'inscription : 03/05/2007

Re: Mon premier vol euh... comment on dit déjà ?

Message  JoJo le Jeu 17 Mai 2007 - 9:07

Très interressant ton récit, félicitation pour la suite Very Happy


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Mar 24 Oct 2017 - 2:00