Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Monoplace voltige...

Partagez
avatar
Louis J.
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 332
Age : 28
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 24/04/2007

Monoplace voltige...

Message  Louis J. le Dim 17 Juin 2007 - 13:27

Je voudrais savoir combien d'heures de vol voltige faut il avoir pour en arriver au monoplace de voltige ??? est-ce difficile d'en arriver là ? est-ce extraordinaire ou plutôt courant ?
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2408
Age : 33
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: Monoplace voltige...

Message  gc232 le Dim 17 Juin 2007 - 13:50

Ben disons que faut avoir d'une part fait toutes les étapes 1er cycle/ 2nd cycle, compet Espoir, promotion, National 2, .. être qualifié (plus de 7/10) .. et avoir une sacrée expérience. Enfin faut être soigneux, connaître son avion, ses limites, etc .. ensuite c'est surtout ton ou tes instructeur(s) qui jugent de ça, si t'es apte, prêt... Faut un minimum de maturité, en avoir envie, être bien évidemment responsable..
Après c'est aussi une histoire de régularité, ça peut aller assez vite si tu voles souvent, régulièrement, et que ton niveau évolue aussi.

Alan
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 30
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 04/08/2005

Re: Monoplace voltige...

Message  Alan le Dim 17 Juin 2007 - 14:02

Ba pour être simplement laché sur un monoplace, il faut avoir le niveau de pilotage pour la machine... Tout dépend de la personne...
Etre laché sur monoplace c'est quelque chose d'extraordianire pour le pilote mais ce n'est pas parce que tu est un monoplace que tu est un bon voltigeur, et inversement, c'est pas parce que tu voltige sur un Cap10 que tu est un débutant!
Tu peux très bien être laché sur mono et être une bille en voltige avec... Ce ne veux rien dire.

golfcharlie232 a écrit:Ben disons que faut avoir d'une part fait toutes les étapes 1er cycle/ 2nd cycle, compet Espoir, promotion, National 2, .. être qualifié (plus de 7/10) .. et avoir une sacrée expérience. Enfin faut être soigneux, connaître son avion, ses limites, etc .. ensuite c'est surtout ton ou tes instructeur(s) qui jugent de ça, si t'es apte, prêt... Faut un minimum de maturité, en avoir envie, être bien évidemment responsable..
Après c'est aussi une histoire de régularité, ça peut aller assez vite si tu voles souvent, régulièrement, et que ton niveau évolue aussi.

Ce n'est en aucun cas une question de niveau en compét ou quoi que ce soit, pour voltiger sur un mono, rien ne t'oblige à avoir un second cycle, être nationnal, promo, ce que tu veux...
C'est uniquement une question de moyens et de capacité du pilote... Consernant le niveau pour allé voler sur un mono, ca se passe exactement pareil que pour un lacher solo pendant la formation, ton instructeur juge, te lache, te lache pas!
avatar
F-GMRG
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 29
Localisation : -LFBP- Pau Pyrénées
Date d'inscription : 15/03/2005

Re: Monoplace voltige...

Message  F-GMRG le Dim 17 Juin 2007 - 14:23

Ben disons que faut avoir d'une part fait toutes les étapes 1er cycle/ 2nd cycle, compet Espoir, promotion, National 2, .. être qualifié (plus de 7/10) .. et avoir une sacrée expérience. Enfin faut être soigneux, connaître son avion, ses limites, etc .. ensuite c'est surtout ton ou tes instructeur(s) qui jugent de ça, si t'es apte, prêt... Faut un minimum de maturité, en avoir envie, être bien évidemment responsable..
Après c'est aussi une histoire de régularité, ça peut aller assez vite si tu voles souvent, régulièrement, et que ton niveau évolue aussi.

Oui comme Alan le dit, tu peux ne aps faire cela et voler sur mono, mais pour faire de la compet en mono, c'est ça qu'il faut faire.

Pour en revenir au niveau, je connais quelqu'un qui a fait un vol en sukhoi26 en étant premier cycle, on peut etre débutant en voltige mais etre très bon pilote, la voltige n'est qu'une branche du pilotage, même si c'est quand même euu une GROSSE branche Very Happy (et un passage obligé je dirai...)

Pour en revenir à la durée, j'ai une amie qui a fait la coupe espoir sur Cap10 en 2005, cette année elle fait la Doret sur Cap 232, voilà voilà! deux ans pour quelqu'un de très doué et qui a les moyens, donc qui s'entraine beaucoup,et des années pour les autres...Après tout, la voltige c'est surtout une question de sous
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2408
Age : 33
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: Monoplace voltige...

Message  gc232 le Dim 17 Juin 2007 - 14:26

Oui j'ai un peu tout mélangé, non je veux dire les compet où un mono est indispensable démarre après le Nationale Bi, (en Doret ou Advanced) donc il faut valider à plus de 7/10 pour être qualifié.
Ensuite ben je ne vois pas l'intérêt de se faire lâché mono pour faire une compet espoir ... ça coûte bien plus cher, et ce n'est pas pour autant plus facile, loin de là! Donc en toute logique, du moins dans les clubs du Sud Ouest ça se fait ainsi..., on est lâché mono d'une part quand on est prêt et que l'instructeur juge que c'est bon, mais aussi qu'après les CF2 en ayant atteint un niveau pas trop mal.
avatar
Fafl
Invité

Re: Monoplace voltige...

Message  Fafl le Dim 17 Juin 2007 - 14:52

Code:
Après tout, la voltige c'est surtout une question de sous
_________________

L'aviation en général c'est une question de sous ;) , on est bon que si on pratique trés souvent ... c'est pas avec 1 vol/mois qu'on est bon.
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2408
Age : 33
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: Monoplace voltige...

Message  gc232 le Dim 17 Juin 2007 - 15:03

Mouais bof pas d'accord, ça dépend de tant de choses , tout dépend ce que tu fais pendant ce vol, tout dépend si tu tiens compte de tes erreurs, etc ... beaucoup ne volent presque pas l'hiver, ça mais un certain temps à revenir mais c'est pas pour autant qu'ils sont nuls. Et d'autres vont voler tous les jours et continueront de faire n'importe quoi ! Mr.Red
avatar
Zoulou Uniform
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2020
Age : 30
Localisation : Dans la rue du quai
Date d'inscription : 05/06/2005

Re: Monoplace voltige...

Message  Zoulou Uniform le Dim 17 Juin 2007 - 15:05

Certes voler peu peut-être néfaste au niveau d'un pilote, mais pour être bon, il faut avoir l'esprit carré, être rigoureux, etc... Ce qui n'est pas le cas de tout le monde, loin s'en faut.
Je cite le Chef Pilote de mon Aéroclub (ancien de l'aéronavale, pilote sur Etendard IV-P, sur Super Etendard, sur Crusader et j'en passe... avec de surcroit des missions de guerre à son actif; autant vous dire qu'il en connait un rayon): la réussite d'un vol dépend à 80% de sa préparation (préparation au sens large du terme : mentale, le vol en lui même, etc...). Et sans voler 10 fois pas mois des gens arrivent comme cela à un excellent niveau de pilotage...
avatar
Fafl
Invité

Re: Monoplace voltige...

Message  Fafl le Dim 17 Juin 2007 - 15:45

Oui enfin c'est bien beau de corrigé ses défauts, de se préparer mentalement à un vol mais faut quand même de la pratique derriére pour maintenir son niveau .... quand on est une personne X et qu'on vol 1 fois par semaine on devient bon.
avatar
F-GMRG
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 29
Localisation : -LFBP- Pau Pyrénées
Date d'inscription : 15/03/2005

Re: Monoplace voltige...

Message  F-GMRG le Dim 17 Juin 2007 - 16:54

De toute façon un vol n'est efficace que si avant de partir tu te dis: ok là je vole 30minutes par exemple, je fais ça, ça et ça, je me met pas TROP la pression mais je me donne des objectifs.
Je dis ça parceque c'est tout particulièrement vrai en voltige, masi aussi dans nimporte quelle condition: se donner des objectifs, au fur et à mesure, c'est comem celàa à mon avi que l'on progresse.

Pour les voltigeurs un super truc pour rentabiliser vos heures: prenez une camera, scotchez la (et bien...) devant vous (sauf sur certains avions on ne peut pas...) et debriefez avec ça en plus, rien de tel, vous verrez tout de suite des détails qui vous ont échappés en l'air, et des choses plutot bien parfois aussi...
avatar
Billou..te
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1117
Age : 28
Localisation : MISSISSIPPI
Date d'inscription : 23/02/2007

Re: Monoplace voltige...

Message  Billou..te le Dim 17 Juin 2007 - 17:07

Oui, je suis d'accord avec toi Fafl !
Je suis d'accord, un vol ça se prépare, mais il faut tout de même de la pratique. (C'est en forgeant que l'on devient un bon forgeron > je crois que c'est ça ^^)
Bref, notament en planeur, si tu voles, pour ainsi dire jamais, tu auras du mal à trouver les pompes et à les utiliser correctement.
Pour devenir "bon" pilote, c'est un ensemble de toute manière.
avatar
Billou..te
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1117
Age : 28
Localisation : MISSISSIPPI
Date d'inscription : 23/02/2007

Re: Monoplace voltige...

Message  Billou..te le Dim 17 Juin 2007 - 17:08

Alan a écrit:Ba pour être simplement laché sur un monoplace, il faut avoir le niveau de pilotage pour la machine... Tout dépend de la personne...

Tu es laché sur quoi comme mono ?

Alan
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 30
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 04/08/2005

Re: Monoplace voltige...

Message  Alan le Dim 17 Juin 2007 - 17:28

Malheureusement encore pas de mono pour moi, j'ai encore le temps... Etant en espoir... Mais bon un petit tour de 232...
Mais j'ai déjà beaucoup de chance de voltiger sur un Extra, c'est déjà pas mal...
Je confirme les dires de Francois à propos de la caméra, c'est un excellent moyen, pas mal de coach pour pilote de haut niveau pratique de cette facon (Catherine Maunoury en faisant partie).
avatar
Louis J.
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 332
Age : 28
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 24/04/2007

Re: Monoplace voltige...

Message  Louis J. le Dim 17 Juin 2007 - 19:35

Au fait, quel monoplace trouve on en France ? moi je n'ai vu que du cap 232...
avatar
F-GMRG
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 29
Localisation : -LFBP- Pau Pyrénées
Date d'inscription : 15/03/2005

Re: Monoplace voltige...

Message  F-GMRG le Dim 17 Juin 2007 - 19:41

Cap232, 231, 231Ex, Extra300s, Extra 230, Sukhoi31, yak50, quelques pitts,...
avatar
Louis J.
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 332
Age : 28
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 24/04/2007

Re: Monoplace voltige...

Message  Louis J. le Dim 17 Juin 2007 - 19:44

F-GMRG a écrit:Cap232, 231, 231Ex, Extra300s, Extra 230, Sukhoi31, yak50, quelques pitts,...

Où ça ???

Alan
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 30
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 04/08/2005

Re: Monoplace voltige...

Message  Alan le Dim 17 Juin 2007 - 19:47

En France, euh...
Toute la série des Cap 20,21 série 230...
Après Laser, Extra, Pitts S1, Sukhoi, peut-être Edge, Tempete, Capena, il y en a encore plein d'autres...

Julien Robin
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 8361
Age : 36
Localisation : LFKL / LFLY
Date d'inscription : 20/01/2006

Re: Monoplace voltige...

Message  Julien Robin le Dim 17 Juin 2007 - 19:53

Lu Gan a écrit:
F-GMRG a écrit:Cap232, 231, 231Ex, Extra300s, Extra 230, Sukhoi31, yak50, quelques pitts,...

Où ça ???

Des 232 et 231 il y en a un bon paquet.
Il y a aussi des Cap 20/21.

Il y a le Capena.

L'Extra 300 mono tu as celui de Catherine (qui peut être bi ou mono). Je ne sais pas si celui de F.Soubrane et F.Chesneau est un mono, je ne crois pas.

Le Su31 est à Kathel Boulanger (entre autres), à Montpellier
Il y a aussi le Su26 de Xavier de Lapparent

Tu as plusieurs Yak 50 en région parisienne (notamment à Coulommiers.
Tu as un Yak 55 à la Ferté.

Et les Pitts S1 il y en a un paquet, dont au moins 2 en Rhone-Alpes.

Sans compter tous les protos ou construction amateur comme le Tsé-Tsé (crashé récemment après plusieurs années d'utilisation).


_______________________________________
Julien
http://www.flyby-pictures.com/
avatar
Billou..te
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1117
Age : 28
Localisation : MISSISSIPPI
Date d'inscription : 23/02/2007

Re: Monoplace voltige...

Message  Billou..te le Dim 17 Juin 2007 - 21:04

Il y a aussi le TR200 F-PAUL
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2408
Age : 33
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: Monoplace voltige...

Message  gc232 le Dim 17 Juin 2007 - 21:57

Ah non ça c'est un biplace Laughing
avatar
Louis J.
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 332
Age : 28
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 24/04/2007

Re: Monoplace voltige...

Message  Louis J. le Lun 18 Juin 2007 - 14:34

oui mais ce sont des appareils privé que tu as sités Julien ? non ?

Julien Robin
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 8361
Age : 36
Localisation : LFKL / LFLY
Date d'inscription : 20/01/2006

Re: Monoplace voltige...

Message  Julien Robin le Lun 18 Juin 2007 - 14:38

Ben tu as demandé ce qui existait en mono et où on les trouvait, alors je te le dis sans distinction.

Ce sont majoritairement des privés.
Des monoplaces en club, il y en a très peu car ce n'est pas très adapté.

Il y en a quelques-uns, notamment des 232 (à Pau, à Montpellier, à l'AVA).
Parfois aussi des monoplaces qui ne sont pas des voltigeurs (comme le Bébé Jodel).


_______________________________________
Julien
http://www.flyby-pictures.com/
avatar
acroflymax
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 644
Age : 32
Localisation : lognes LFPL
Date d'inscription : 09/04/2007

Re: Monoplace voltige...

Message  acroflymax le Lun 28 Jan 2008 - 11:51

F-GMRG a écrit:Cap232, 231, 231Ex, Extra300s, Extra 230, Sukhoi31, yak50, quelques pitts,...

On a un cap20 et un cap21 a l'aeroclub Marcel Dassault, à Nangis.
On est d'aileur lachable sur ces machines sans même avoir son premier cycle. C'est le chef pilote du club qui décide si on est capable ou non ( et si on le mérite ) d'être laché sur ces machines. Il faut au préalable passer la calification pas-variable sur une autre machine.
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2408
Age : 33
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: Monoplace voltige...

Message  gc232 le Lun 28 Jan 2008 - 12:15

.
avatar
slimmer
Curieux
Curieux

Masculin Nombre de messages : 16
Age : 34
Localisation : Nord Ouest et Nord Est
Date d'inscription : 28/01/2008

Re: Monoplace voltige...

Message  slimmer le Lun 28 Jan 2008 - 20:02

Coucou à tous !!!

Je viens de découvrir ce forum qui m'a l'air très sympathique et je pense pourvoir répondre à quelques questions, en particulier pour la voltige.

Alors pour les monoplaces de voltige la première nécessité pour voler dessus est d'en avoir les capacités !!! Ce qui fait qu'un nombre d'heure ne peut être donné. Pour quelqu'un de doué on peut dire qu'une centaine d'heure de voltige en biplace permet d'approcher les bestioles sans trop de problème.

Réglementairement, si vous êtes BB (cela a été le cas d'Alexandre LEBOULANGER si mes souvenirs sont bons), c'est un lâcher machine comme un autre. Si vous êtes TT, il vous faut la classe B en général (peu de monoplaces ont des hélices à calage fixe) ; enfin grâce à la merveilleuse technocratie européenne, pour les PPL il vous faut la classe P qui s'acquiert avec un instructeur en une après-midi, une jolie signature sur un papier pour dire que vous êtes théoriquement capable suivi d'un vol sous contrôle de l'instructeur pour ensuite prouvé que vous êtes réellement capable de voler dans un avion tout seul (ça serait pas le rôle des vols solo lors de l'apprentissage ??? là n'est pas la question), mais aussi des appendices VP (Variable Pitch, hélice à calage variable, seulement si l'avion en est équipé) et TW (Tail Whell, train classique, je ne connais pas de mono a train tricycle) signé sur votre carnet de vol. Dans les trois cas aucune qualification voltige n'est nécessaire.

Réellement comment ça se passe ? Comme cela à été énoncé, en compétition il faut avoir fait ses preuves et avoir obtenu en niveau National 2 d'un moyenne de 7/10. Une équipe mono peut vous accueillir ou si vous avez les sous vous pouvez dès lors voltiger en compèt sur votre propre mono.

Voler en mono est un rêve pour tous les voltigeurs, c'est faisable mais pour autant il faut respecter une chose, c'est vous même !!! Cela ne sert à rien de voler sur un avion ayant ces performance si l'on est pas capable de les maîtriser et de les exploiter, pour info un CAP 231 fait le 0 à 100km/h en moins de 5 secondes (comme un mirage 2000 chargé) et une verticale,sans rotation et commencé à 400 km/h avec une ressource de 6G, aura une longueur d'à peu près 600m avant de partir en cloche.

Pour ma part j'avais une centaine d'heure de CAP10 en voltige, a peu près 300 en tout (avion plus planeur) mais surtout j'avais des résultats correctes en compétition. Il faut voir qu'en France, les niveaux biplaces ont pour but de former la relève de la voltige monoplace. Si vous n'arrivez pas à atteindre des classements qui vous mettent dans les 5 premiers, il vaut mieux refaire du biplace un an de plus. Vous aurez du mal à exploiter pleinement votre mono.

Sur quoi se faire lâcher ??? Si c'est pour faire de la compétition, on va dire que le minimum c'est 300cv maintenant. Le CAP 231 est un bon avion pour débuter, il pardonne bien, il a de bonnes perfos, son agrément de pilotage est correcte et l'apprentissage est facile (aile en bois qui absorbe les turbulences, juste faire attention à l'atterrissage avec son train à lame). Un avion à aile carbone sera plus difficile car pardonnant moins les mouvements de manche parasites (je me souviens de mon lâcher sur le CAP 232 en revenant des championnats d'Europe, ma première pensée après le décollage fut " ***** ça bouge, va falloir réussir à le poser calmement le bestiaux"). Dans des structures comme Dijon, on ne touche en général au 232 qu'après une bonne dizaine d'heures de 231, c'est vraiment deux mondes différents. Faut avouer que l'on prend goût à ces avions, le 232 parait normal, le 231 un peu lourd au commandes et surtout mou, le CAP10C fait penser à une camionnette et je ne vous parle même pas d'un cessna...

Pour finir, les lâchers sans qualification voltige sont pour moi des bombes humaines et ceux qui n'ont pas les compétences en voltige de vrais danger potentiels !!! A titre de comparaison, pensez vous qu'il serait normal de mettre un conducteur venant d'obtenir son permis de conduire au volant d'une F1 ? Pour ces avions c'est réellement pareil, ils sont surpuissants (regarder l' Xtreme3000 ) et pas forcément faciles à piloter même à plat (comme il est facile de péter un boîtier de train à l'atterrissage avec un CAP 23x...).

Sur ce, je vais vous souhaiter une bonne soirée et de bons vols !!!

Tchôoo


    © 2004-2018 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Mar 18 Déc 2018 - 15:02