Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

safety-plane

Partagez

Sondage

Que pensez-vous de ce "collecteur d'informations" généralisé à tous les avions ?

[ 11 ]
34% [34%] 
[ 16 ]
50% [50%] 
[ 5 ]
16% [16%] 

Total des votes: 32
avatar
Damien
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 233
Age : 26
Localisation : LFLB Chambéry (Savoie)
Date d'inscription : 05/04/2007

safety-plane

Message  Damien le Mar 17 Juil 2007 - 17:35

Voici un message que j'ai reçu de min aéroclub. J'aimerais savoir ce que vous en pensez...


F-GUXN ET SAFETY-PLANE.



AMELIORATION DE LA SECURITE.








Depuis quelques jours, notre DR-400 F-GUXN, est équipé à titre expérimental, pour une durée de 6 mois, d’un boîtier électronique présentant un certain nombre de fonctionnalités.



Le propos de ce courrier est de vous les présenter de manière concise et de vous expliquer les avantages que l’on doit pouvoir retirer de ce système, avant de le généraliser éventuellement à toute la flotte en 2008.



Pour plus de détails sur le fonctionnement complet, vous pouvez, soit me questionner, soit questionner l’un de nos instructeurs, soit encore lire la brochure du constructeur laissée à votre disposition auprès de Corinne.



PRINCIPE : dans l’avion est installé un enregistreur, qui se met en route automatiquement au démarrage du moteur. Puis, lors de l’arrêt du moteur, les paramètres enregistrés sont transmis automatiquement par GSM (téléphonie mobile) à l’ordinateur central et dès lors, le vol et tous ses paramètres sont consultables via INTERNET.



INTERETS :
* administratif : par ce système, nous devrions pouvoir supprimer la tenue de la planche de vol et faciliter grandement le travail de secrétariat, notamment en ce qui concerne le suivi des taxes d’atterrissage, à Chambéry ou ailleurs.




* Sécurité et tranquillité du Président et du Chef-Pilote ! Dès qu’un avion, parti en voyage, est arrivé à destination, ou s’est dérouté, nous en sommes informés, et cela dans l’Europe entière.




* La trajectoire du vol est enregistrée puis restituée sur un fond cartographique au 1/500 000 aéronautique, ou sur un fond photographique via GOOGLE. L’intérêt est évident pour les élèves en cours de formation à la navigation. Certains de nos membres mis en cause récemment dans le survol, semble-t-il délictueux, du Parc de la Vanoise, trouveront là, des arguments de défense ! Pour ceux d’entre nous qui ne souhaiteraient pas voir divulguer le parcours effectué en vol, il y a une façon de masquer cette fonctionnalité !




* Enfin, et surtout, les principaux paramètres du vol sont enregistrés et permettent a posteriori une analyse du fonctionnement moteur, des vitesses atteintes et des accélérations endurées par l’avion. Ceci est nécessaire à notre atelier d’entretien agrée pour suivre la santé de nos machines, et donc pour améliorer la sécurité des vols.



CONDUITE DE L’ESSAI SUR 6 MOIS : Au début de l’essai, au moins, nous ne changerons rien à nos habitudes administratives : établissement du petit bulletin en fin de vol, mise à jour de la planche de vol avec exactement les mêmes habitudes qu’à ce jour. Bien sûr, et dans tous les cas, mise à jour du carnet de route de l’avion.



COUTS ET BENEFICES : tout a un coup, mais l’engagement est nul puisque le matériel est loué, avec la possibilité de ne pas poursuivre au delà des 6 mois. Les coûts de mise à disposition des données via INTERNET sont facturés en sus pour chaque heure de vol. Le pari fait par le Comité Directeur est que ces coûts seront compensés par des gains sur le potentiel des avions, sur la consommation de carburant grâce à un régime moteur adapté, et grâce à la prise en compte stricte des temps de vol « Bloc-Bloc ».



De ce fait, et au moins pendant la durée de l’essai, il n’y aura pas d’augmentation du tarif pour cet avion.



CONCLUSIONS : il ne faut pas prendre ce système seulement comme un « mouchard » destiné à sanctionner tel ou tel. Ce serait à coup sûr trop réducteur et de plus inefficace.



Par contre, le soucis de la sécurité des vols dans une association dans laquelle les machines sont partagées entre un grand nombre de pilotes, nous pousse à rechercher et analyser toutes les anomalies survenant en exploitation : surrégime du moteur, accélérations anormales, survitesse, etc…



N’oublions pas que sur notre DR-400 F-GUXN, par deux fois déjà dans le passé, le moteur n’a pas atteint sa longévité nominale ! Des paramètres de gestion des vols inadaptés en sont probablement la cause. Il nous faut donc détecter les erreurs de conduite du vol avant qu’elles ne conduisent à des surcoûts mécaniques, et surtout, avant qu’elles ne mettent en péril la vie d’autres pilotes.



N’oublions pas que les compagnies aériennes ont depuis longtemps adopté des systèmes analogues pour « surveiller » des équipages pourtant professionnels !



Enfin, il convient de savoir que ce système tout récent, il n’y a que quelques avions équipés, comporte probablement encore des « bugs » ; nous nous sommes engagés par ce partenariat avec le fabricant à contribuer à les résoudre. Ne nous offusquons pas que tout ne soit pas immédiatement parfait et je vous incite à signaler toute anomalie ou bizarrerie à nos instructeurs.







P. B., le 17 Juillet 2007
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2406
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: safety-plane

Message  gc232 le Mar 17 Juil 2007 - 18:36

J'ai déjà entendu parlé de ces enregistreurs de paramètres destinés aux avions légers.
Je pense que le fait d'être pour ou contre dépend directement de l'utilisation que l'on en fait.
Faut tout de même avouer que les aspects positifs sont relativement nombreux, même si la pluparts d'entre eux peuvent être effectués par d'autres manières (suivi de trajectoire avec un GPS, rassurer le président du club .. en téléphonant c'est plus convivial, parler soi-même au chef pilote de surégime moteur par inadvertance, etc ...).
Après c'est sûr qu'il ne faut pas pousser à la traque aux mauvais pilotes, vérifier tous les vols, le moindre petit détail ; je pensais aussi à une autre utilisation, c'est celle de boîte noire. M'enfin il est vrai que les accidents sont plutôt rares, et les causes assez facilement trouvables (pannes sèches,...)...
Et le matériel, tu as une idée du coût? Du poids?
avatar
Maxime F
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 857
Age : 27
Localisation : Clermont-ferrand LFLC Auvergne
Date d'inscription : 16/03/2005

Re: safety-plane

Message  Maxime F le Mar 17 Juil 2007 - 18:39

Pour et contre
Pour pour pouvoir prouver que l'on a pas enfreind les rêgles de l'air, et contre pour les raisons inverses etrh

Ce systême doit être bien pratique pour la surveillance de la flotte et la bonne santé de machines...

A tu une idée de l'encombrement et du poids de la chose, et surtout après la période d'essai, du cout de ce système?
avatar
Damien
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 233
Age : 26
Localisation : LFLB Chambéry (Savoie)
Date d'inscription : 05/04/2007

Re: safety-plane

Message  Damien le Mar 17 Juil 2007 - 20:19

http://www.safetyplane.com/?a=serv

A priori, niveau poids et volume, ça n'a pas l'air excessif...

http://www.safetyplane.com/docs/Conditions%20tarifaires%20SafetyPlane%202007_associatif.pdf
Et niveau cout, c'est minimum 3€/hdv, mais il y a des options...
Sachant que la carte à puce n'est peut-être pas nécessaire, les envois de SMS non-plus, ni le prélèvement bancaire.

Mais il y a un inconvénient: certains pilotes trouveront utiles certaines options ques d'autres pilotes trouveront inutiles...
avatar
phantom
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2013
Age : 42
Localisation : En montagne
Date d'inscription : 08/03/2005

Re: safety-plane

Message  phantom le Mer 18 Juil 2007 - 8:38

ce systeme peut amener en effet de nombreux avantages et peut permettre d'optimiser certaines choses.

Cependant il ne faut pas se voiler la face, si les dirigeants désirent investir dans ces systemes, c'est qu'ils ne sont pas confiant dans l'utilisation qui est fait de leurs appareils.

On a beau parler de quelques euros de l'heure en plus (mine de rien c'est encore le pilote qui paye pour se faire surveiller..), la mise en place d'un nouveau systeme est souvent lourde en frais cachés, en temps et en main d'oeuvre. Les dirigeants de club ayant déjà une charge de travail importante, ils ne se lancent pas dans ce genre de révolution sans de solides arguments motivant ces changement de systeme.

Bref oui ce genre de systeme va d'abord servir à fliquer les anomalies (qui coutent cher à un club), et éventuellement à faciliter le vie du pilote.

Ce qui me dérange dans cette manip, c'est qu'on essaye de nous faire croire l'inverse (comme à chaque fois). D'ailleurs on voit bien dans le message que c'est la préoccupation majeure a peine camouflée, avec comme argument cet exemple de moteur sur l'avion cité.

Le probléme c'est qu'on ne dit pas comment vont être traitées les anomalies detectées et la maniére dont le pilote va en être informé /traité. Bon il est possible que les dirigeants n'en sachent rien eux même pour le moment, car n'ayant aucune expérience dans ce domaine. Mais il faut être conscient qu'on ne se limitera pas à detecter le probléme, mais il y aura des conséquence pour le pilote, puisqu'il sera forcement désigné par le systeme. Cedi dit peut etre que le comportement de certains pilote méritent un recadrage ne pouvant être détecté qu'avec ce genre de systeme ? a voir; car cela sous entend que les pilotes sont des irresponsables permanents qui enfreignent les regles des que l'autorité a le dos tourné; et je ne pense pas que ca soit le cas.

Enfin ce qui me chagrine, c'est aussi d'entendre les discours du genre " si on a rien à se reprocher on ne peut pas être contre", car on peut tres bien être dans les clous en tout point et ne pas avoir envie d'être surveillé en permanence. Le droit d'aller et venir librement est un droit important, et ce genre de systeme pourrait eventuellement entrainer des dérives que l'on ne doit pas laisser se banaliser. C'est un débat délicat sur les liberté et la vie privé, ou si on ne prend pas garde, tout le monde se retrouvera avec une puce sous la peau, puisque personne n'a rien à se reprocher ...

C'est un débat ou à mon avis il n'est pas facile de trouver une réponse tranchée, car le systeme peut éventuellement faciliter des étapes de gestion ou aider en cas de probléme à retrouver un appareil.

Bref nous verrons ce que va donner les premiéres expériences dans ce domaine et la maniére dont ca va être geré...

André
avatar
Love4aviation
Invité
Invité

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 44
Localisation : Auckland
Date d'inscription : 21/08/2008

Feedback après plus d'un an d'utilisation

Message  Love4aviation le Jeu 21 Aoû 2008 - 3:00

Bonjour,

Après plus d'un an d'utilisation, les premières craintes se sont dissipées ou confirmées. Quel est le bilan pour:

- Les membres du club
- Le trésorier
- le secrétaire
- Le chef pilote

Le coût de l'heure de vol (hors augmentation carburant) a-t-il été:

- diminué
- maintenu
- augmenté

Merci.


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû 2017 - 6:15