Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

La simu dans le PPL ?

Partagez

Sondage

Êtes-vous pour ou contre le fait de faire des heures de vol sur simulateur dans le cadre d'une formation PPL ?

[ 18 ]
33% [33%] 
[ 9 ]
17% [17%] 
[ 9 ]
17% [17%] 
[ 10 ]
19% [19%] 
[ 8 ]
14% [14%] 

Total des votes: 54
avatar
Louis J.
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 332
Age : 27
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 24/04/2007

La simu dans le PPL ?

Message  Louis J. le Lun 24 Mar 2008 - 21:48

Histoire de savoir ce qui en est de la simulation sachant qu'on peut comptabiliser 10% d'heures sur simulateur pour le PPL.
avatar
Zoulou Uniform
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 29
Localisation : Dans la rue du quai
Date d'inscription : 05/06/2005

Re: La simu dans le PPL ?

Message  Zoulou Uniform le Lun 24 Mar 2008 - 22:17

J'ai testé un simulateur alsim pendant une bonne heure, et je dois dire que je m'attendais à mieux ! Les phases de décollage/atterrissage me sont parues assez mal simulées, mais je suis d'accord que l'objectif premier n'est pas d'apprendre à un élève comment atterrir. Cependant ça permet de se familiariser avec la navigation, ça permet aussi de s'organiser avant de partir en vol pour de bon, bref, ça permet d'arriver dans le vrai cockpit avec quelques bases qui rendront le vol d'instruction plus profitable. Néanmoins je doute que ce soit un investissement rentable pour un aéroclub, surtout si c'est pour que les membres s'en servent pour parvenir aux 12 heures annuelles... Sans parler des problèmes inhérents à son utilisation (le simulateur que j'ai pu tester avait visiblement accueilli des pilotes virtuels assez violents avec la commande de profondeur Rolling Eyes ...)
Si toutefois ça permet à des élèves dans le cadre de leur formation Ab-initio de réduire le coût de leur formation et d'arriver mentalement bien préparés, pourquoi pas. Mais en dehors du coût, je n'y vois aucun intérêt. Quand je veux voler, c'est dans un avion, pas devant écran, et je crois qu'un élève se rendant à son aéroclub paye aussi pour le plaisir d'apprendre dans un avion, avec un instructeur à ses côtés, et dans l'ambiance qui va avec (le bruit, les gueulantes du FI parfois, le chaud le froid etc...). Le simulateur ne restitue pas tout ça !
avatar
ML
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Féminin Nombre de messages : 2330
Age : 32
Localisation : 25°16'23''N 51°36'29''E
Date d'inscription : 17/04/2005

Re: La simu dans le PPL ?

Message  ML le Lun 24 Mar 2008 - 22:31

J'avais fait 5h de FNPT II sur les 45h du PPL: super! J'avais fait toute la partie VSV avec des pannes à n'en plus finir et j'avais trouvé ça assez formateur (genre on te laisse la bille, le compas et l'alti tu dois faire des 360°, on te donne des cap etc...). Je pense que bien uilisé et au bon moment, ça peut apporter un plus (c'est plus réel de faire ça que de porter les pseudos lunettes qui sont censées simuler un vol sans visi!)


_______________________________________
Avoir un rêve, c'est donner un sens à sa vie.
avatar
phantom
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2013
Age : 42
Localisation : En montagne
Date d'inscription : 08/03/2005

Re: La simu dans le PPL ?

Message  phantom le Mar 25 Mar 2008 - 6:54

Les simu agrées sont hors de portée financiére de la plupart des clubs.

Ceci dit pour certaines choses, un simple fs2004 peut déjà s'averer tres instructif dans certaines phases de la formation, même si vous ne pourrez pas loguer vos heures de simu.

Enfin quand je parle de FS, je parle d'une séance de travail construite avec un programme et un FI derriére; car si c'est pour faire joujou avec votre liner favoris, ça n'a pas beaucoup d'interet....(dans le cadre du ppl) Mr. Green

André
avatar
Taupe Gun
Acro au jojo
Acro au jojo

Masculin Nombre de messages : 184
Age : 32
Localisation : LFFB Buno
Date d'inscription : 08/05/2007

Re: La simu dans le PPL ?

Message  Taupe Gun le Mar 25 Mar 2008 - 13:19

Le simu en formation PPL... quelle belle invention... Twisted Evil Twisted Evil

Les revendeurs de ce genre d'appareils essaient tant bien que mal de fourguer leur matériel aux aéroclub français en vantant son tarif très avantageux par rapport à l'avion : 60€/h. C'est vrai que c'est pas trop chère....
Mais si je calcule bien, pour 60€, j'ai le droit à une heure assis sur une chaise devant un écran, avec tout l'attirail necessaire pour faire "comme dans un vrai", ou une heure de Jojo yuyuk , assis sur un coussin kitch, ressentant les effluves d'essence, le vent relatif par la bouche d'aération. Lorsque le jojo s'incline, j'ai même pas besoin de pencher ma chaise pour faire comme si ... J'hésite!!! scratch Je sais vraiment pas quoi choisir!

Il ne faut pas oublier non plus qu'on est pas des pilotes de 747! Pas mal de gens qui viennent nous rejoindre dans les aéroclubs le font pour la partie "vrai" du vol. Souvent ils connaissent déjà FSXXX, et en franchissant la porte de nos aéroclubs, ils espèrent pouvoir réaliser leur rêve autrement que deriere un écran. Alors si on les remet devant un simu... moyen l'intégration!!

L'aviation légere Française est unique au monde!! Les aéroclubs ne sont pas des écoles de pilotage comme on en trouve aux Etats-Unis ou ailleurs, - meme si ils réussissent très bien dans la formation -, mais des "sectes" de passionnées qui volent pour le plaisir du vol. Si on met des simus dans les aéroclub, on tuera l'état d'esprit qui fait de notre pays un grand pays aéronautique. Cocorico!!!!!!!!

Après bien sur je ne vais pas a l'encontre de ce que peuvent apporter les simus. Mais pas dans une formation PPL. A un niveau au dessus, genre CPL pourquoi pas ou meme apres le PPL, mais pendant la formation PPL, niet !!


La Taupe

PS : Pour le PSV, je m'en fout moi je suis myope... comme une Taupe
avatar
Francesco
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 973
Age : 30
Localisation : LFHM
Date d'inscription : 25/03/2007

Re: La simu dans le PPL ?

Message  Francesco le Mar 25 Mar 2008 - 16:10

Ralala c'est clair qu'entre une heure de Jojo et une de simu, le choix relève du dilemne cornélien!
Enfin pour avoir fait du VSV avec lunettes, je puis dire que c'est tout à fait à propos dans la formation PPL et je ne comprends pas pourquoi on lui subsituerait un générateur de vol synthétique.
Moi perso je ne puis l'approuver dans l'état actuel des choses.

Bons vols!


_______________________________________
Francesco
"Ce qui est beau vole bien" Marcel Bloch
avatar
ML
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Féminin Nombre de messages : 2330
Age : 32
Localisation : 25°16'23''N 51°36'29''E
Date d'inscription : 17/04/2005

Re: La simu dans le PPL ?

Message  ML le Mar 25 Mar 2008 - 17:30

Entre 1h de vrai vol et 1h de simu, c'est clair! Maintenant, le grand avantage du simu, c'est pour la gestion des pannes: on peut vraiment faire faire n'importe quoi Smile


_______________________________________
Avoir un rêve, c'est donner un sens à sa vie.
avatar
Maxime F
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 857
Age : 27
Localisation : Clermont-ferrand LFLC Auvergne
Date d'inscription : 16/03/2005

Re: La simu dans le PPL ?

Message  Maxime F le Mar 29 Avr 2008 - 18:52

Pour, car pour l'entrainement au vol sans visibilité, ça dégrossit bien, meme si ce n'est pas des heures qui ont été passé dessus, et que c'était avec un simple simu sur portable + manche style cessna.
avatar
penguin
Pilote de ligne
Pilote de ligne

Masculin Nombre de messages : 703
Age : 38
Localisation : CDG
Date d'inscription : 26/05/2005

Re: La simu dans le PPL ?

Message  penguin le Mer 30 Avr 2008 - 6:36

Maxime F a écrit:Pour, car pour l'entrainement au vol sans visibilité
Ce qui est intéressant en VSV c'est quand même de ressentir des illusions sensorielles et de sentir et voir ce que ça fait quand on ne peut plus se fier à ses sensations... Faire du VSV en simu n'apporte rien si ce n'est de voir des aiguilles bouger...
A priori pour un PPL faire du simu serait un plus, si on ne touche pas au reste du cursus... Je suis plutôt de l'avis de la taupe.
avatar
Maxime F
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 857
Age : 27
Localisation : Clermont-ferrand LFLC Auvergne
Date d'inscription : 16/03/2005

Re: La simu dans le PPL ?

Message  Maxime F le Mer 30 Avr 2008 - 11:45

Je suis d'accord, mais c'est quand même bien d'en faire d'abord sur simu pour que l'instructeur puisse t'expliquer le mouvement des yeux qu'il faut avoir, prendre l'habitude de bien garder les paramètres. Ok on a pas d'illusion, mais on n'a pas non plus de sensation, et donc celà nous "entraine" a regarder les cadrans...
avatar
penguin
Pilote de ligne
Pilote de ligne

Masculin Nombre de messages : 703
Age : 38
Localisation : CDG
Date d'inscription : 26/05/2005

Re: La simu dans le PPL ?

Message  penguin le Mer 30 Avr 2008 - 13:40

Tout le monde sait regarder un cadran... A tel point qu'en général la première chose que dit un instructeur quand l'élève monte pour la première fois dans l'avion (quand il a un horizon) est de regarder dehors pour voir comment ça bouge.
Le circuit visuel est essentiel mais il n'en demeure pas moins qu'il devient assez vite naturel. Par contre ne pas croire en ses bonnes sensations qui font que tu sais que tu viens de prendre une petite rafale de la gauche et que tu es en train de monter, alors que manifestement tu es vario 0 les ailes à plat... ça c'est beaucoup plus difficile à apprendre.
avatar
Maxime F
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 857
Age : 27
Localisation : Clermont-ferrand LFLC Auvergne
Date d'inscription : 16/03/2005

Re: La simu dans le PPL ?

Message  Maxime F le Mer 30 Avr 2008 - 13:44

Je suis d'accord avec toi, je ne souhaite pas polémiquer, mais pour l'instructeur, c'est plus facil de commencer ne serait-ce que 10min sur ordi sans rien voir, car les lunettes pour le VFR pour simuler du VSV, perso, j'ai jamais fait de vrai VSV avec ce genre d'outils...
avatar
Louis J.
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 332
Age : 27
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 24/04/2007

Re: La simu dans le PPL ?

Message  Louis J. le Mer 30 Avr 2008 - 14:02

Dans la marine, ils utilisent des verrières oranges et avec des lunettes bleus, l'élève-pilote ne voit que les instruments. (malin)
avatar
phantom
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2013
Age : 42
Localisation : En montagne
Date d'inscription : 08/03/2005

Re: La simu dans le PPL ?

Message  phantom le Jeu 1 Mai 2008 - 10:40

Perso j'utilise le simu dans les phases suivantes:

- Tout début de formation, pour pouvoir figer certaines phases de vol et décrire précisement ce qu'il faut regarder dehors
- Radio Nav
- Démonstration Vrille, décrochage dynamique et autre position/situation inusuelle qu'on ne peut pas montrer avec nos cagettes

et c'est tout.

pour le VSV, normalement le circuit visuel tu doit l'apprendre des tes premiéres heures de vol, et si tu l'a appris correctement, ben tu as juste à remplacer l'horizon par l'horizon artificiel; bref ca ne devrait rien changer. Donc je rejoint pingoin, pour moi le simu n'a aucun interet pour le vsv, et je ne l'utilise pas dans ce cas.

Note importante: le simu est pour moi un outils de DEMONSTRATION, et non un entraineur de vol. Ce qui veut dire que c'est moi qui m'en sert pour faire des démo, et ce n'est pas l'éléve qui est aux commandes !!!

André
avatar
BUSH PILOT
Invité
Invité

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 68
Localisation : LFLY
Date d'inscription : 02/05/2008

Si... mulations m'étaient contées

Message  BUSH PILOT le Sam 3 Mai 2008 - 5:58

Bjr les JA,

Après avoir lu et relu les posts précédents, force est de constater qu'il y a (tout de même) des arguments contre et des arguments pour.

j'ai envie de vous donner un double avis : tant sur l'utilisation d'un simu en général que sur celle du simu dans la formation PPL.

L'utilisation d'un simu en général présente l'avantage d'un coût horaire plus faible. Il y a donc intérêt à s'en servir pour apprendre puis expérimenter, d'autant plus que l'on peut commettre des erreurs et recommencer à volonté pour progresser.

Le circuit visuel s'apprend dès les premières heures en vol réel puisqu'il est la base du pilotage à vue. Ce n'est donc qu'en fin de formation PPL, une fois qu'il est restitué sytématiquement et automatiquement, que l'on peut le transposer dans le cadre du pilotage aux instruments (PSV).

Il ne m'apparait donc pas judicieux de mettre un élève au VSV avant la fin de sa formation PPL.

Dans le cadre d'une formation PPL et notamment des cinq heures de vol correspondant généralement à la durée de l'apprentissage du PSV (permettant notamment de faire un demi-tour en IMC), le simu présente un avantage et un inconvénient :

L'avantage est encore l'ensemble de ceux évoqués au début (coût horaire, erreurs sans conséquences, possibilité "infinie" de recommencer).

L'inconvénient est de ne pas mettre l'élève en situation réelle alors qu'il n'a que très peu d'heures pour vivre ce nouvel apprentissage (le VSV).

En matière de "Radionavigation", il convient de bien distinguer la méthode de radionavigation des moyens de radionavigation :

La méthode de radionavigation s'apprend puis s'applique quel que soit le type de vol (VFR ou IFR).

Les moyens de radionavigation font l'objet d'un apprentissage quant à leur utilisation, étant entendu qu'ils ont tous pour but de fournir une information au pilote pour que ce dernier l'intègre dans sa méthode de radionavigation.

Dans le cadre de l'application de la métode de radionavigation, et donc dans celui de l'utilisation des divers moyens de radionavigation existants, le simu présente donc encore l'avantage du coût horaire, de la possibilité d'erreurs sans conséquences, et la possibilité "infinie" de recommencer.

L'inconvénient est encore de ne pas mettre l'élève en situation réelle alors qu'il n'a que très peu d'heures pour vivre ce nouvel apprentissage (la Rdo Nav).

Il n'est pas judicieux de dépasser 30 heures de simu, car au-delà, l'élève sature ou/et "joue" avec son simulateur.

A notre époque, les simulateurs modernes (par ex. FNPT II) sont si sophistiqués qu'ils restituent grandement les cockpits de bimoteurs pistons ou turboprop'. L'écran à 180° qui les équipe améliore considérablement l'impression de vol à vue (VMC ou IMC). Les formations CPL-IR se font donc sur des packs horaires de 45 heures...

Attention : un élève PPL qui a pratiqué un simu (au hasard : Flight-simulator) avant de voler réellement, a les plus grandes difficultés à acquérir un circuit visuel et à l'appliquer à l'extérieur de l'avion lors de sa première partie de formation PPL.

D'autre part, il apparait qu'un élève met un certain temps pour s'approprier le simu et pour pouvoir s'en libérer et se consacrer au travail projeté (VSV ou/et Rdo Nav). C'est autant de temps "perdu" avant de tirer tout le bénéfice de l'utilisation d'un simu. Ce "temps perdu" au départ est d'autant plus long que le simu est sophistiqué (souvent au-delà de 5 h pour un FNPT II). Ainsi, pour une formation courte, le temps "perdu" correspond à celui projeté pour travailler réellement avec ce simu, ce qui enlève un grand intérêt de l'utilisation de ce simu.

Je vous laisse cogiter sur mes élucubrations... aéronautiques.

Cordialement.


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 13:39