Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Partagez
avatar
Ark Pu
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1868
Age : 29
Localisation : Belgique / France
Date d'inscription : 10/06/2005

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  Ark Pu le Mar 4 Nov 2008 - 18:24

Attention à Verviers y a de l'onde dans certaines conditions et si tu t'y prends le matin tu peux facil faire tes 5h, demande à Yves Van Der heyden, Jojo ou Manu Litt si tu les connais .
En plus tu peux te poser au coucher du soleil et ca monte toujours faut redescendre au AF.

Moi mes 2 vols de lâché je les ai fait au crépuscule avec la base des nuages à 450m (le remorquage est jusque 500m) et 4/8, slalom entre les cumulus dans la zone de perte d'altitude. Vraiment inoubliable comme moments.

Pour mes 5h j'ai fait en fait 5h25 en fait, quand j'avais mes 5h j'ai voulu redescendre et impossible même avec le Ka8B à 100km/h (j'osais pas trop aller plus haut vu que tu as l'impression que tu vas déjà tout perdre à cette vitesse ^^) il voulait plus descendre et quand je me suis posé après avoir été ramener le planeur au hangar ca a été pipi ^^. La veille j'avais tenté les 5h mais j'avais seulement su faire 4h40 car j'étais parti trop tard mais en compensation j'avais réalisé mon gain de 1000m allégrement en montant à 2200m QFE Smile.
avatar
romeozoulou
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 202
Age : 25
Localisation : chalon
Date d'inscription : 05/10/2008

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  romeozoulou le Mar 4 Nov 2008 - 19:43

4h40 tu dois être limite rageux mais bon t'a compensé avec le lendemain
10h de vol en 2 jours et 2 fois pas mal pas mal
2200 qfe énorme vivement que j'essai l'onde, avec les thermiques je monte 1200/1300 suivant le plafond!!
d'ailleurs je me demandais pour le gain de 1000 mètres et étant encore dans mes débuts, est-il possible de faire une ressource par exemple remorqué 400 mètres, piquer jusqu'à la vne ou presque jusqu'à 200 mètres, faire la ressource je sais pas combien on gagne peut-être 100 mètres au pif donc j'arrive à 300 mètres (vous suivez toujours?) après j'ai 50 mètres pour trouver une pompe sinon vent arrière, posé, recommencer,...
ce qui permettrait de se retrouver à 200 mètres avec de la "puissance" donc dans tous les cas, une PTL ordinaire, puis monter 1200 mètres et c'est gagné!!!
Vous en pensez quoi??
avatar
speedyyy2006
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 820
Age : 26
Localisation : Nantes / Limoges / Saint Rémy de Provence
Date d'inscription : 17/05/2007

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  speedyyy2006 le Mar 4 Nov 2008 - 20:01

Moi en QFE, j'était descendu au mi-AF avec beaucoup de vitesse à 200m sol, pour remonter ensuite à un peu plus de 1200m pour le gain de 1000, mais petit avantage, c'était en dynamique sur la crête, donc je suis descendu au raz des cailloux, mais la remonté était sûre à 99,99%. Par contre je l'ai fait avec un barographe, donc il me fallait un long pallier pour bien voir les 200m, donc un ressource n'aurait servi à rien avec cette appareil, contrairement au logger.

Sinon dans ton cas redescendre à 200m sol tu es censé être dans le tour de piste à cette altitude théoriquement, mais c'est un risque pour gagner seulement 100m car ça te laisse très peu de temps pour trouver une pompe par la suite, alors que ya des chances de faire le gain de 1.000 sans redescendre (au pire, tu monte normal, et si tu voit qu'il te manque 100m pour le gain de 1.000 tu sort les AF et tu redescend à 200/300m pour recommencer^^)
avatar
Lima Oscar Uniform
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 86
Age : 26
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 04/11/2008

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  Lima Oscar Uniform le Mar 4 Nov 2008 - 20:07

je suis daccord, trouver un thermique à 200 mètres/sol commence à devenir utopique. Ou alors faut tenter le thermodynamique, ça dépend de la nature du terrain... Personnelement mon instructeur me tuerait si je tentais une manoeuvre de cette sorte
avatar
romeozoulou
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 202
Age : 25
Localisation : chalon
Date d'inscription : 05/10/2008

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  romeozoulou le Mar 4 Nov 2008 - 20:17

je pense qu'il me tuerait si je cherche quelque chose à 200 mètres, mais si je suis à 200 mètres juste pour le passage je sais pas, si on peut gratter 100 mètres pourquoi pas après je sais pas si c'est possible, réalisable,... tout en restant près de la branche vent arrière pour prendre une ptl 250m tout de plus normal...
avatar
Lima Oscar Uniform
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 86
Age : 26
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 04/11/2008

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  Lima Oscar Uniform le Mar 4 Nov 2008 - 20:21

Oui mais bon approcher la VNE à 200 mètres QFE ça doit quand même faire drôle...
avatar
speedyyy2006
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 820
Age : 26
Localisation : Nantes / Limoges / Saint Rémy de Provence
Date d'inscription : 17/05/2007

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  speedyyy2006 le Mar 4 Nov 2008 - 20:48

Ba ça change pas grand chose que de le faire à 1.000m ^^

Sinon romeozoulou oui il te tuerait à chercher quelques chose à 200m en solo je pense, j'ai déjà fait une petit journée des spirales à 150m sol en place arrière avant l'emport pax car sa monté pas plus haut que 300/400m mais j'était déjà à la moitié de l'étape de base dans la PTL, et surtout... avec un instructeur (en place avant) qui m'a demandé de le faire, et je doit dire que à cette altitude en solo je me serais vite posé, car on est vraiment pas haut pour spiraler et mieux vaut pas décrocher.
avatar
yanderuelle
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 48
Localisation : LFBU - Angoulême ou à Fayence
Date d'inscription : 02/08/2008

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  yanderuelle le Mar 4 Nov 2008 - 20:49

romeozoulou a écrit:
2200 qfe énorme vivement que j'essaie l'onde, avec les thermiques je monte 1200/1300 suivant le plafond!!

oui, enfin 2200 QFE, c'est pas de l'onde. Juste un joli plafond (attention, je ne dis pas que sur certains terrains on n'attrape pas l'onde à 2200, quoique c'est plutôt un rotor ou le sous ondulatoire). Quand on parle d'onde, ce sont des conditions bien particulières, bien au dessus des crêtes. Donc dans les Alpes, ça commence vers 3000-3500 m pour monter à plus de 6000m (sous oxy bien sur)

romeozoulou a écrit:
d'ailleurs je me demandais pour le gain de 1000 mètres et étant encore dans mes débuts, est-il possible de faire une ressource par exemple remorqué 400 mètres, piquer jusqu'à la vne ou presque jusqu'à 200 mètres, faire la ressource je sais pas combien on gagne peut-être 100 mètres au pif donc j'arrive à 300 mètres (vous suivez toujours?) après j'ai 50 mètres pour trouver une pompe sinon vent arrière, posé, recommencer,...
Vous en pensez quoi??

Très mauvaise idée. Oublie la tout de suite. Non seulement une ressource n'est pas une manœuvre anodine quoiqu'il en paraisse, alors la faire à la VNE sur un bois et toile (comme tout planeur), c'est juste une bonne idée pour vérifier à quel endroit va casser le longeron. Déjà tu ne gagneras pas 50-75m au mieux sur un bois et toile.

Dans ton cas, tu te largues, cherches une pompe et lorsqu'elle est bien repérée en local terrain, tu descends gentillement dedans ou à côté. Y a plus qu'à la reprendre pour remonter. Sinon, c'est PTL.

Mais là on dévie.

On parle des vols de 5h, pas des gains de 1000. Faut ouvrir un autre fil.
avatar
romeozoulou
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 202
Age : 25
Localisation : chalon
Date d'inscription : 05/10/2008

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  romeozoulou le Mar 4 Nov 2008 - 21:00

(je suis laché plastique) ok ok j'oublie!! je ferais autrement en demandant l'avis aux pros du terrain, toujours mieux, à moins que d'autres veuillent continuer la conversation gain de 1000 mètres, un nouveau post pourrait être intéressant mais je n'ai rien à ajouter. Merci pour vos réponses.
Les témoignages vols de 5 heures sont toujours les bienvenus malgré une petite dérive :-)
avatar
Ark Pu
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1868
Age : 29
Localisation : Belgique / France
Date d'inscription : 10/06/2005

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  Ark Pu le Mar 4 Nov 2008 - 21:29

yanderuelle a écrit:
romeozoulou a écrit:
2200 qfe énorme vivement que j'essaie l'onde, avec les thermiques je monte 1200/1300 suivant le plafond!!

oui, enfin 2200 QFE, c'est pas de l'onde. Juste un joli plafond (attention, je ne dis pas que sur certains terrains on n'attrape pas l'onde à 2200, quoique c'est plutôt un rotor ou le sous ondulatoire). Quand on parle d'onde, ce sont des conditions bien particulières, bien au dessus des crêtes. Donc dans les Alpes, ça commence vers 3000-3500 m pour monter à plus de 6000m (sous oxy bien sur)

Ca dépend où, à Verviers en Belgique l'onde ne commence pas haut vers 400m QFE du terrain il me semble et va jusque 1200m QFE ca dépend un peu du vent si je me souviens bien des histoires de ceux qui volent là bas . Tant qu'il y a un relief qui se prête à faire de l'onde et le vent dans la bonne direction et c'est parti.
avatar
speedyyy2006
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 820
Age : 26
Localisation : Nantes / Limoges / Saint Rémy de Provence
Date d'inscription : 17/05/2007

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  speedyyy2006 le Mar 4 Nov 2008 - 21:37

Ark Pu a écrit:
yanderuelle a écrit:
romeozoulou a écrit:
2200 qfe énorme vivement que j'essaie l'onde, avec les thermiques je monte 1200/1300 suivant le plafond!!

oui, enfin 2200 QFE, c'est pas de l'onde. Juste un joli plafond (attention, je ne dis pas que sur certains terrains on n'attrape pas l'onde à 2200, quoique c'est plutôt un rotor ou le sous ondulatoire). Quand on parle d'onde, ce sont des conditions bien particulières, bien au dessus des crêtes. Donc dans les Alpes, ça commence vers 3000-3500 m pour monter à plus de 6000m (sous oxy bien sur)

Ca dépend où, à Verviers en Belgique l'onde ne commence pas haut vers 400m QFE du terrain il me semble et va jusque 1200m QFE ca dépend un peu du vent si je me souviens bien des histoires de ceux qui volent là bas . Tant qu'il y a un relief qui se prête à faire de l'onde et le vent dans la bonne direction et c'est parti.

Entre 400 et 1200m c'est pas plutôt du dynamique?
avatar
ptitejeune
Acharné
Acharné

Féminin Nombre de messages : 271
Age : 23
Localisation : LFSH
Date d'inscription : 10/03/2008

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  ptitejeune le Mer 5 Nov 2008 - 12:10

Eh beh moi mon papa il a fait 9h15 en JP15. yuyuk


Mais ça fait quand même un by..

avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2407
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  gc232 le Mer 5 Nov 2008 - 12:36

De meme, la ou je vole, derriere les Black Moutains du Pays de Galles, l'onde commence vers 500 / 600m .
Cela dit le relief est nettement moins haut que les Alpes ...
avatar
Thomtom
Initié
Initié

Masculin Nombre de messages : 49
Age : 25
Localisation : verviers- EBTX
Date d'inscription : 15/10/2008

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  Thomtom le Mer 5 Nov 2008 - 13:16

Ark Pu a écrit:
yanderuelle a écrit:
romeozoulou a écrit:
2200 qfe énorme vivement que j'essaie l'onde, avec les thermiques je monte 1200/1300 suivant le plafond!!

oui, enfin 2200 QFE, c'est pas de l'onde. Juste un joli plafond (attention, je ne dis pas que sur certains terrains on n'attrape pas l'onde à 2200, quoique c'est plutôt un rotor ou le sous ondulatoire). Quand on parle d'onde, ce sont des conditions bien particulières, bien au dessus des crêtes. Donc dans les Alpes, ça commence vers 3000-3500 m pour monter à plus de 6000m (sous oxy bien sur)

Ca dépend où, à Verviers en Belgique l'onde ne commence pas haut vers 400m QFE du terrain il me semble et va jusque 1200m QFE ca dépend un peu du vent si je me souviens bien des histoires de ceux qui volent là bas . Tant qu'il y a un relief qui se prête à faire de l'onde et le vent dans la bonne direction et c'est parti.

En effet. La plupart du temps, c'est l'hiver. Faut que le vent soit de au moins 20 km/h et qui vienne du Sud. Maintenant, jusqu'où il va, c'est pas forcément 1200. Ca dépend un peu. Et puis de toute manière on est vachement limité... FL 90 max
cf les dessins ci dessous, Le terrain est marqué par EBTX. La première représente les airways, la Deuxième le FL 70 et la dernière le FL90 (en hachuré)
Y a la G3 que j'ai pas ajoutée, c'est l'airways juste au dessus du terrain (R7) qui est élevée, c'est FL60.



avatar
Mathieu
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2144
Age : 28
Localisation : Toulouse / Auch / St-Girons
Date d'inscription : 01/11/2004

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  Mathieu le Ven 7 Nov 2008 - 18:28

Lima Oscar Uniform a écrit:je suis daccord, trouver un thermique à 200 mètres/sol commence à devenir utopique. Ou alors faut tenter le thermodynamique, ça dépend de la nature du terrain... Personnelement mon instructeur me tuerait si je tentais une manoeuvre de cette sorte

Personnelement sur mon terrain en vent arrière une fois sur deux on tombe sur une pompe alors que pendant 20 min le vario était dans les choux .
Après si on s'apprete à prendre la vent arrière et qu'on ne s'est pas encore annoncé à la radio on peut toujours faire un tour dans la pompe pour voir ce que ça donne, mais 200m c'est bas, perso je parts sur 250/300m en début de vent arrière, ça laisse une marge correcte.
avatar
yanderuelle
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 48
Localisation : LFBU - Angoulême ou à Fayence
Date d'inscription : 02/08/2008

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  yanderuelle le Sam 8 Nov 2008 - 3:35

Bonjour à tous,

A tous ceux qui évoquent de l'onde à 400 ou 600m, je reste sceptique. Quand on parle d'onde il faut un vent relativement puissant, stable et une ligne de crêtes successives qui entretiennent l'ondulation du vent créée par les premières crêtes. C'est donc le phénomène rencontré dans les Alpes vers 3000 m. L'ondulation pouvant avoir une amplitude de 1000 ou 1500 m

Ce que vous évoquez serait plutôt de l'ondelette créée par du vent et une colline. En fait un effet de pente au dessus du relief. Autrement avez vous repéré sur quelle distance se propagerait cette onde ? Savez vous identifier les la longueur d'onde ?
avatar
Lima Oscar Uniform
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 86
Age : 26
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 04/11/2008

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  Lima Oscar Uniform le Sam 8 Nov 2008 - 9:48

Mathieu a écrit:
Lima Oscar Uniform a écrit:je suis daccord, trouver un thermique à 200 mètres/sol commence à devenir utopique. Ou alors faut tenter le thermodynamique, ça dépend de la nature du terrain... Personnelement mon instructeur me tuerait si je tentais une manoeuvre de cette sorte

Personnelement sur mon terrain en vent arrière une fois sur deux on tombe sur une pompe alors que pendant 20 min le vario était dans les choux .
Après si on s'apprete à prendre la vent arrière et qu'on ne s'est pas encore annoncé à la radio on peut toujours faire un tour dans la pompe pour voir ce que ça donne, mais 200m c'est bas, perso je parts sur 250/300m en début de vent arrière, ça laisse une marge correcte.


oui le syndrome "pompe vent arrière" c'est récurrent mais même si accrocher à 300 mètres au dessus d'un terrain n'est pas encore si dangereux ce n'est pas une super habitude à prendre pour les vaches.
avatar
yanderuelle
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 48
Localisation : LFBU - Angoulême ou à Fayence
Date d'inscription : 02/08/2008

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  yanderuelle le Sam 8 Nov 2008 - 10:22

Lima Oscar Uniform a écrit: ce n'est pas une super habitude à prendre pour les vaches.

Ah bon ? Et pourquoi pas ? Le faire au dessus du terrain, c'est justement un bon entrainement pour le jour où cela arrive en campagne.

Je me suis récupéré en étape de base sur un champ, train sorti vers 150 m. Je me suis appliqué, je l'ai plus quitté jusqu'à 1200 m. Suffisant pour me mettre en local de mon terrain

Qui n'a jamais tourné à 250 m en campagne ????? Tout le monde.
avatar
speedyyy2006
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 820
Age : 26
Localisation : Nantes / Limoges / Saint Rémy de Provence
Date d'inscription : 17/05/2007

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  speedyyy2006 le Sam 8 Nov 2008 - 10:46

yanderuelle a écrit:Bonjour à tous,

A tous ceux qui évoquent de l'onde à 400 ou 600m, je reste sceptique. Quand on parle d'onde il faut un vent relativement puissant, stable et une ligne de crêtes successives qui entretiennent l'ondulation du vent créée par les premières crêtes. C'est donc le phénomène rencontré dans les Alpes vers 3000 m. L'ondulation pouvant avoir une amplitude de 1000 ou 1500 m

Ce que vous évoquez serait plutôt de l'ondelette créée par du vent et une colline. En fait un effet de pente au dessus du relief. Autrement avez vous repéré sur quelle distance se propagerait cette onde ? Savez vous identifier les la longueur d'onde ?

Pas forcément 3.000 non plus, exemple cet été j'en ai eu une fois de l'onde aux alpilles, au départ on partait sur la pente, puis je ne sais plus à quelle altitude mais peut-être vers 1500m, on est passé dans le seconde ressaut où on est monté vers 3.000m il me semble, et ensuite le troisième ressaut jusqu'au FL115 (3500m) et sa montait toujours, mais il fallait rentrer et les controleurs n'acceptaitent pas plus haut il me semble. Sinon elle était pas très très puissante, 1,5 m/s en moyenne, mais très régulière avec un mistral assez fort aux alpilles et 10/15km entre les ressauts (longueur d'onde) et elle devait se propager encore assez loin.
avatar
yanderuelle
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 48
Localisation : LFBU - Angoulême ou à Fayence
Date d'inscription : 02/08/2008

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  yanderuelle le Dim 9 Nov 2008 - 6:31

speedyyy2006 a écrit:
Pas forcément 3.000 non plus, exemple cet été j'en ai eu une fois de l'onde aux alpilles, au départ on partait sur la pente, puis je ne sais plus à quelle altitude mais peut-être vers 1500m, on est passé dans le seconde ressaut où on est monté vers 3.000m il me semble, et ensuite le troisième ressaut jusqu'au FL115 (3500m) et sa montait toujours, mais il fallait rentrer et les controleurs n'acceptaitent pas plus haut il me semble. Sinon elle était pas très très puissante, 1,5 m/s en moyenne, mais très régulière avec un mistral assez fort aux alpilles et 10/15km entre les ressauts (longueur d'onde) et elle devait se propager encore assez loin.

Oui en effet cela est possible. c'est une moyenne que je donne. Mais pas 500m.
En plus aux Alpilles, toutes les conditions sont réunies : un joli relief isolé, en plein dans l'axe du mistral. Donc lorsque le vent est fort et établi, c'est normal qu'une onde se forme.
avatar
eduardo mazarino
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 90
Age : 53
Localisation : LFLO
Date d'inscription : 05/04/2007

Re: le fameux vol de 5 heures en planeur, racontez!!

Message  eduardo mazarino le Dim 9 Nov 2008 - 9:58

HELLO

Ah ça c'est bien les vélivoles alpins.. !!

Arrêtez de penser que l'aérologie (la vraie !!!), et notamment l'onde (plus précisément un système orographique) ne se déclenche que dans les Alpes, à 3000, avec des grandes montagnes que d'ailleurs j'adore.

Au départ d'Issoire par exemple (ou de Brioude et même de Roanne), existe un des systèmes orographiques les plus puissants de France avec un vent W/SW établi. Le mieux c'est quand les bateaux coulent en Manche...
Sous-ondulatoire until 800m et après laminaire à 2-3 m/s mais montant très haut, record aux alentours de 12000m, altitude atteinte dans les années 70 en ... Bijave par la famille Herbaud notamment.( je chercherai )
Donc remorqué ultra court, mais costaud (!), onde bien marqué par une magnifique barre ou très nébuleuse avec trous par vent SW.

Perso j'y ai fait mon gain de 5000m en 1h16 block en 1990 largué directement dans le laminaire 900m up to 6800m, puis arrêt de le montée sur ordre du starter, le tout en patrouille avec un Super Javelot de l'AIA. Je me sentais tout petit si haut au soleil mais sous le givre..
Doit bien y avoir des vélivoles d'Issoire pour nous argumenter la chose...

Bises

EM


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct 2017 - 21:57