Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Partagez
avatar
Arnaudcap10
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 328
Age : 31
Localisation : LFOO7
Date d'inscription : 01/01/2009

Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  Arnaudcap10 le Sam 14 Fév 2009 - 22:30

Aller un petit post assez intéressant qui je pense fera le plus grand bien à nous pilotes, à qui je le pense on doit être beaucoup plus vigilant et toujours plus. Alors je vous propose un topic pour partager nos différentes conneries dont on est absolument pas fier.

Aller moi je me lance.

Dernière en date .... AUJOURD'HUI.

De retour d'une belle navigation vers 17H30 ... après avoir sortis toute les affaires, je me dis que reprendre l'avion pour quelques minutes et s'amuser et profiter du coucher de soleil serait pas mal du tout. On monte illico dans l'avion sans prévol (bah oui on vient juste d'attérrir 15min avant après 3H de vol), on met en route à l'arrache, on roule jusqu'au point d'arrêt en faisant les essaies magnétos, check list et c'est parti .... décollage et là je vois le badin ... 280kt !!!!!!!!!! et là mon pote copilote me sort ... Merde j'ai remis la flamme sur le pitot ... et on était déjà entrain de décoller à peine que je me rende compte, et que je fasse la remarque à mon pote. Bref on décolle je me dis que de toute façon NO STRESS, au régime moteur et vas y pour un "tour de piste assez court", finale je l'a sens super bien 2 crans de volets et posé loin mais posé.... et là je me dis, TROP CON de n'avoir pas fait la pré-vol et qui faut arrêter de se précipiter comme un couillon.


Une autre ... il y a presque 1 an

On se dit que tiens un petit vol en 172 avant que l'orage n'arrive en fin de journée serait pas mal pour notre moral qui est en berne donc on prend le c172, on fait otut comme il faut et là jme dis, vent pleins travers de la préférentiel, on va prendre l'autre piste qui est plein dans l'axe du vent .... oué pas bête je me dis mais c'est sans compter un détail ... la piste que je vais prendre n'est pas prise souvent ... et le terrain est humide et là .. je m'embourbe, et là je mis gros couillon. Après les vieux du terrain viennent me filer un coup de main et me ramène l'avion au parking sans l'éteindre et là par contre on se dit, on prend la piste normal avec 10kt de travers sa fait pas de mal en 172, on part assez vite et en vol .... la porte pax de mon pote pilote aussi ouverte .. au final on l'a ouverte et refermé mais c'est encore complètement con je pense au lieu de faire un tdp et de se poser.

A vous aller Smile
avatar
S-POTY
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1173
Age : 28
Localisation : Pons-Avy (LFCP) / Mulhouse-Habsheim (LFGB)
Date d'inscription : 20/05/2007

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  S-POTY le Sam 14 Fév 2009 - 23:47

hello


intéressant ce post ^^



pour ma part, je me souviens n'avoir fait qu'une seule véritable boulette :

Pour ne rien oublier dans la procédure d'atterrissage, de hommes bien pensant ont inventé la "check-list".

Le problème est qu'elle ne sert à rien quand on oublie de la faire... (on va mettre ça sur le compte de la fatigue après les 3H30 de vol XD)

c'était en planeur été 2007. heureusement en finale je me suis aperçu que j'avais oublié quelque chose, et j'ai pu sortir le train. (c'était mes début sur planeurs trains rentrants). mais maintenant, vous pouvez être sur que ce n'est plus un truc que j'oublie...

voilou pour ma boulette...

à qui le tour?
avatar
FlyingTim
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1554
Localisation : Plutôt en basse qu'au 1013
Date d'inscription : 15/06/2008

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  FlyingTim le Dim 15 Fév 2009 - 8:35

Superbe idée ce post !

Pour ma part, il y a 4 ans environ, je volais très peu pour cause d'études, et je suis parti me faire quelques tours de piste un week end. Il n'y avait personne dans le circuit. Tout se passe bien, je touche, redécolle, et j'entends "euh EK vous avez rappelé en finale ?"...
En quelques dixièmes de seconde on se dit "quel abruti je suis, j'ai touché sans autorisation :s". Je me suis excusé auprès de la tour, et depuis j'inclus dans mon briefing attero la clearance de la tour !

A tous ceux qui lisent nos erreurs et bétises, surtout ne dites pas comme beaucoup de gens "ah mais ca ca ne peut pas m'arriver !", ou quelque chose du genre "il est vraiment nul d'avoir fait ca". Les erreurs ca arrive à tout le monde, même aux plus anciens pilotes.

J'espère ne pas avoir à reposter trop souvent sur ce topic Mr. Green
avatar
Aero
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 260
Age : 26
Localisation : Calais/ Toulouse
Date d'inscription : 11/06/2007

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  Aero le Dim 15 Fév 2009 - 10:43

Ah qui n'a jamais fait de boulettes
Pas d'événement trop grave, juste quelques oublis...
On commence par les cales, du coup au démarrage ça avance pas bien ...
Après les volets également du coup posé en lisse, on va dire que c'était un entrainement aux attéro sans volets..
Attéro de nuit, j'oublie de mettre les phares ... " Il est où cet axe de piste je le vois pas " l'intructeur:" ça irait peut être mieux avec les phares" Effectivement mais trop tard posé pas cassé, on va dire que c'était un entrainement aussi...
Des petites boulettes quoi, enfin maintenant je n'oublie plus les cales, les volets ou les phares.
Ne vous inquiétez pas je ne suis pas un danger, j e n'ai pas encore oublié de faire les pleins ^^
avatar
Flyerinjoker
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 987
Age : 29
Localisation : là où je peux voler
Date d'inscription : 08/11/2007

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  Flyerinjoker le Dim 15 Fév 2009 - 11:21

Alors à mon tour !!

Un après midi de super beau temps le J3 de mon club était toujours pris j'attends donc patiemment mon tour et quand je le prend en regardant le niveau d'essence je me dit qu'il doit y en avoir assez pour faire quelque tour de piste... ok je pars, quelque tour de piste plus tard je décide de faire mon dernier en finissant par une belle glissade comme on peu les faire avec un J3... et la au bout de 3 secondes de glissade pof le moteur s'arrete heureusement que j'étais parti pour une glissade donc assez haut et je me pose quelqu'un vient m'aider à le sortir de la piste et on rentre au parking.

pour ceux qui se demande quelle est l'erreur dans tout ça, avec peu d'essence faire une glissade emmène tout le restant dans le coin du réservoir, si l'aspiration d'essence se trouve au milieu du réservoir (ou pire à l'autre bout) ben plus d'essence et on passe d'avion à planeur en un rien de temps... ;-D

on peu voler avec peu d'essence mais évitons les attaques obliques !!!! (et pour info même arrivé au parking je ne savait toujours pas pourquoi le moteur s'était arrêté, je pensais avec surprise quand même à la panne sèche...)

bons vols à tous et merci pour le post !!!!
avatar
Julien F-2000
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 203
Age : 28
Localisation : Sur le BN 2A
Date d'inscription : 22/03/2008

Les conneries dont vous n'êtes pas fier

Message  Julien F-2000 le Dim 15 Fév 2009 - 11:24

Bonjour à tous !!!!!

Moi la plus grosse bêtise que j'ai faite , c'était en novembre 2007 .

Je suis parti en fin d'après-midi , environs une heure avant le coucher de soleil vers un terrain situé à environs 20 minutes de vols de mon terrain de départ . On sort l'avion , on fait la prévol ,le vent ne parait pas si fort , il fait beau , et le terain n'est pas loin ... On trace un trait sur la carte , on note un cap et un timing et go ...
J'avais déjà été sur ce terrain une fois quelques mois auparavant . D'habitude , je préparais toujours mes navigations , mais dans ce cas la , je me suis dit que le terrain n'était pas loin , que j'y avais déjà été , et je me suis entêter à vouloir aller voler avant la fin de la journée .
J'ai donc bâclé la préparation de mon vol et j'ai négligé beaucoup de choses .
J'ai mal pris en compte la composante de vent , et je n'ai pas trouvé le terrain en temps voulu . Au départ je n'étais pas trop stressé , mais par la suite , le fait d'avoir le coucher de soleil qui arrivait + le fait de ne pas reconnaitre les repères en dessous on commencer à me travailler . J'ai pu finalement retrouver ma position par deux recoupements VOR ,et retrouver mon cap pour rejoindre mon terrain de départ .
Je me suis posé juste avant la nuit aéronautique et une brume commençait à s'installer .
Je me rappelle avoir été soulagé lorsque les roues ont touché le sol .


Tout ça pour dire , qu'il faut préparer le moindre petit vol dans les moindres détails et ne pas partir dans la précipitation . Et tanpis si on doit reporter le vol à un autre jour .

Il existe tout une série de livres très intéressants sur les erreurs de pilotages . L'auteur du livre est JP Otelli et le livre se trouve aux éditions Altipresse . Ils sont vraiments tès intéressants , à la fois sur les erreurs de pilotages purs , mais également sur les différents comportements humains lorsque les choses dégénères .

En tout cas , ma petite expèrience m'a bien servi de leçon et je prépare mes petites nav autant que mes grandes navs .

Excellente idée ce post Arnaud .

Bons vols à tous et Fly Safe !!!!!
avatar
F-GMRG
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 28
Localisation : -LFBP- Pau Pyrénées
Date d'inscription : 15/03/2005

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  F-GMRG le Dim 15 Fév 2009 - 12:36

A mon tour :p

Il y a quelques mois, je pars avec un instructeur me faire relacher sur cap10 (ici il s'agit d'un Cap10 "B-C" comme on dit, c'est à dire un B équipé d'une aile de C ) à Pau après de longs mois d'arrêt cause études..
Au sol comme d'habitude la traditionnelle prévol, je vérifie tous les points importants de l'avion, les palettes, les gouvernes, l'huile, l'essence, etc..
On décolle et on monte vers la zone de parachutage 307 située juste parallèlement à la piste., jusque là aucun souci..
Arrivé vers 2500ft j'annonce la check-list voltige : verrière fermée et verrouillée, sélecteur d'essence sur le réservoir avant, avion compensé pour 250km/h, breaker de volets disjoncté, la petite pochette fermée; et c'est parti pour une mise dos de sécurité..
Et là belle surprise, un joli bruit de cascade et la "désagréable impression" de voir le réservoir se vider sur la verriere..
Je reviens immédiatement sur le ventre par un demi tonneau et contact la tour pour atterrir immédiatement en expliquant mon cas (sur le coups comme je voyais toujours le bouchon fixé au réservoir je n'ai pas lancé de "pan pan pan" mais peut être que c'est ce que j'aurai dù faire).

J'ai donc fait une descente tout réduit aux alentours de 140km/h pour ne pas risquer de perdre le bouchon, et me suis posé sur la piste 31 suivi par les pompiers jusqu'au parking près à arroser XD
Finalement le bouchon m'est resté entre les doigts lorsque je l'ai saisi au parking..

Lors de la prévol j'avais pourtant bien pris le soin de le verrouiller après le contrôle visuel du niveau d'essence, comme à chaque vol, mais visiblement j'aurai du vérifier 2 fois plutôt qu'une ce jour là puisque je l'ai visiblement mal verrouillé, même s'il semblait tenir normalement =) Arrivé sur le dos le poids de l'essence l'a aidé à se détacher en partie, il ne tenait à presque rien (Le bouchon sur les cap10B et B-C est attaché par un filin métallique mais je ne sais pas dans quelle mesure il retiendrait le gros bouchon métallique s'il se dévissait).

Voilà donc maintenant je prend encore plus de soin à vérifier la fixation de mon bouchon à essence XD



Une autre anecdote qui date un peu plus celle ci (il y a 3 ans je crois), lors d'une rencontre amicale (Coupe Midi Pyrénées) sur le même avion, une vis de fixation du capot ne tenait plus bien et on l'avait changé au sol par une visse de secours..J'étais le dernier compétiteur à décoller pour le programme inconnu espoir, en compagnie d'une amie copi 320 mais également FI et qui était donc ma safety comme je n'étais pas lâché sur l'avion encore. La remise des prix devait se faire des que mes notes seraient arrivées..
Prévol, check-list essais moteurs, on s'aligne et on s'élance sur la piste en herbe de Gaillac.. quelques secondes après le décollage, aux environs de 1000ft, on entend un claquement: La vis venait de s'arracher, laissant le capot moteur s'entre ouvrir de plusieurs cm sur le dessus, et vibrer pas mal..réduction immédiate des gaz, 130km/h, on contact les juges pour leur expliquer ce qui arrive et on pose..
Je ne sentais pas trop cette vis avant de partir, avec sa grosse rondelle de 2 cm xD Rien de grave cette fois ci mais dans le doute il aurait peut être été préférable de ne pas décoller, de réparer bien comme il faut pour rammener l'avion à pau le soir et voilà..

Suivant
Mr.Red
avatar
Math's
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 335
Age : 27
Localisation : Aix-en-Provence
Date d'inscription : 24/12/2006

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  Math's le Dim 15 Fév 2009 - 19:30

Je prends la suite alors...
Ce fut cette été en planeur... Très proche de mon lâché campagne, je dois faire un point de virage à 50 Km du club de départ. Je pars depuis St Auban, je vais difficilement à mon point de virage près du barrage de Serres Ponçon. Une fois arrivé, proche du relief, je décide de faire demis tour. Je trouve aucune pompe, je descend lentement mais surement...je me met en local de Gap. Je regarde la fréquence de la Tour de Gap, je la programme sur ma radio au cas où. Venant de me faire laché sur Pégase, j'ai du mal à serrer les quelques 0,2 qui se présentent à moi...j'ai peur de me prendre le relief. A 250m sol je décide de rejoindre le tour de piste. Je stress, terrain inconnu et nouvelle machine et beaucoup de trafic. Je m'annonce en fin de vent arrière pour la 21, je suis à ce moment là à 150m. A ce moment là, la tour me repond "c'est vous qui êtes dans le circuit à contre QFU?"...
Et là, petit blanc...la tour me demande si je me pose à contre QFU et je répond que je vais me poser normalement. Je rentre les aérofreins, je prends du badin, et passe mon dernier virage à 50m sol. Phobie de la fameuse autorotation de dernier virage. Je soigne la symétrie de mon virage, 120 Km/h au badin. Une fois en finale, je sort les aérofreins et me pose "tranquillement".
Une belle frayeur mais qui m'a permis d'analyser toutes mes petites erreurs...

Voilou!
avatar
eleve-pilote
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 540
Age : 24
Localisation : LFLR (St Rambert)/Etain (LFQE)
Date d'inscription : 22/07/2008

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  eleve-pilote le Dim 15 Fév 2009 - 21:36

bon pour moi pas trop d'erreur de pilotage a proprement dit
mais plutôt des oublie et des erreurs:
-dernier en date un tentative de démarrage de mon avion a froid alors que j'avai pas mis le contact (pas du tout conseillé pour le moteur)
-impossible de faire rouler l'avion jusqu'à se que je me rende compte que j'avais pas enlever le frein
-problème de magnéto en vol tour de piste basse hauteur et retour au bercail la clefs de contact était mal enfoncés
je sais j'ai pas besoins d'avion je plane a 3000 naturellement mais toutes ces erreurs ne se sont jamais reproduite (ouffffffffff)

je passe la main ^^
avatar
tail wind
Invité
Invité

Masculin Nombre de messages : 1
Age : 35
Localisation : LFPX
Date d'inscription : 16/02/2009

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  tail wind le Lun 16 Fév 2009 - 9:52

Bonjour à Tous,

Nouveau sur ce forum, j'en profite pour vous lâcher mon erreur la plus stupide, et que j'ai déjà faite deux fois...

La dernière fois, au parking essence, je fais le plein, je remonte dans l'avion, reprends la check démarrage, puis démarreur max 15', rien... je recommence , toujours rien... Nouvelles injections... Quelques tours d'hélice, le moteur qui commence à partir, puis... rien...

Ah, c'est vrai ça marche mieux quand on met sur plein riche....

La première fois, c'était au parking du club.... Même chose....

On se sent bête, mais j'ai pas le sentiment de m'être mis en danger... Heureusement....
avatar
Benoit Bestauros
Acro
Acro

Masculin Nombre de messages : 138
Age : 26
Localisation : LFPX LFLQ
Date d'inscription : 11/06/2008

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  Benoit Bestauros le Lun 16 Fév 2009 - 10:32

moi c'était un petit décollage tranquil sur ULM Guépy: je met les gaz...normal...on prend un peu de vitesse...et d'un seul coup...la porte gauche s'ouvre affraid sur le coup j'ai surtout pensé que j'allais perdre ma casquette et j'ai tout de suite essayé de refermer la porte vite fait Boulet heureusement l'instructeur a repris les commandes et on a interrompu le décollage

Julien Robin
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 34
Localisation : LFKL / LFLY
Date d'inscription : 20/01/2006

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  Julien Robin le Lun 16 Fév 2009 - 11:23

Pfiou ... Y en a tellement ...

Ma tout première d'élève pilote : du pur facteur humain ... J'ai eu une leçon à l'heure du déjeuner, j'ai pas mangé avant, j'ai fait une jolie hypoglycémie en vol, quasiment incapable de ramener l'avion. Heureusement, c'était en double-commandes ... Mon instructeur m'a fait un sérieux débrief. Depuis, j'essaye d'avoir toujours un truc à grignoter dans ma sacoche ... Rolling Eyes

Ma première de jeune PPL : grande nav pour fêter ca ... parti en retard, une escale qui dure un peu trop longtemps (1h15 contre 20mn prévues, cause filtrage de sécurité), du vent contraire dans la vallée du rhone ... le carburant qui descend dangereusement donc déroutement refueling. Posé à la maison à CS+20, réglementaire donc à 10mn près ... mais je faisais pas le fier.

Ma dernière en date : le 31/12 ... ca faisait longtemps que j'avais pas volé, je voulais faire le dernier vol de l'année ... J'embarque un copain, il y a du vent ... J'hésites à partir mais finalement je pars ... Décollage par 24kts du Sud avec rafales à plus de 30kts, ca brasse sévère, je me suis liquéfié en montée initiale, retour immédiat au bercail, c'est le copain qui a posé l'avion (merci jp²).

Une qui aurait pu faire mal : hier au point d'arrêt pour une nav de 15mn, perte de 300rpm sur une magnéto. Sur le coup j'ai hésité à partir, heureusement Yoyo en place droite n'était pas d'accord avec moi. Retour parking, passage à l'atelier et changement des bougies.


Sinon dans les trucs qui me sont arrivés alors que j'étais pas pilote : l'ouverture d'une porte en vol sur C152. Aucun risque car le vent relatif plaque la porte, mais qu'est-ce que c'est impressionnant ...
avatar
Zlip
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1115
Age : 26
Localisation : LFMD
Date d'inscription : 04/07/2008

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  Zlip le Lun 16 Fév 2009 - 16:42

Lol, c'est marrant de pouvoir dire tout ça sur un forum relativement ouvert...espérons que derrière nos pseudo on ne nous reconnaisse pas, hihi.

Bon bah perso, un jour j'étais en vrille avec le Cap et le moteur s'arrête: "Ho bordel...relou !". Mais ça compte pas parce que c'était prémédité par mon FI et le tout fais au-dessus d'un terrain !
avatar
Arnaudcap10
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 328
Age : 31
Localisation : LFOO7
Date d'inscription : 01/01/2009

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  Arnaudcap10 le Lun 16 Fév 2009 - 17:05

Ha ça va être drôle le jour on va se rencontrer, y'aura du dossier

En parlant de Cap 10 j'en ai une assez flippante ....

Alors 2ième séance en cap10 ... on se fait une séance et on termine par ... les vrilles, alors le professeur (JM Saget) me demande comment sortir d'une vrille à gauche basique, moi je dis "manche au neutre et plein pied à droite" . Le professeur (j'aime bien ce surnom) me dit ok très bien allons-y vous faites 3 tours et on sort, on commence a 4900ft (à sa laisse des traces)

On commence la vrille (cette figure me fait tout le temps flipper mais elle est sympa) on fait 3 tours ... et moi qu'est que je fais Smile ... je met plein manche à droite et je m'embrouille dans les pédales pour y sortir .... et sa part en vrille à plat super rapidement.

Là je dis "Msieur vous pourriez me sortir de la vrille parce que là j'arrive pas" (et sa tourne et sa tourne ...) il sort de la vrille en 2 mouvements et hop fini .... je regarde l'altimètre .... 2300ft ........ rien à dire ...

Au suivant aller on alimente le post car j'aime bien lire nos petites anecdotes ....

Julien Robin
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 34
Localisation : LFKL / LFLY
Date d'inscription : 20/01/2006

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  Julien Robin le Lun 16 Fév 2009 - 17:08

Zlip a écrit:Lol, c'est marrant de pouvoir dire tout ça sur un forum relativement ouvert...espérons que derrière nos pseudo on ne nous reconnaisse pas, hihi.

On peut faire des conneries, avec plus ou moins de conséquences, tout en restant dans le cadre réglementaire ... ou pas !
Dans celles que j'ai raconté, je n'avais pas la conscience tranquille mais je n'ai commis aucune infraction.
avatar
Alexis_
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 540
Age : 30
Localisation : Au pied des Pyrénées (Oloron LFCO)
Date d'inscription : 14/03/2006

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  Alexis_ le Lun 16 Fév 2009 - 18:31

Dans le même genre il y a les REC, souvent ça vaut le coup de les lire !

http://www.bea.aero/fr/publications/rec-info/rec-info.php
avatar
acroflymax
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 644
Age : 31
Localisation : lognes LFPL
Date d'inscription : 09/04/2007

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  acroflymax le Lun 16 Fév 2009 - 23:34

Zlip a écrit:Lol, c'est marrant de pouvoir dire tout ça sur un forum relativement ouvert...espérons que derrière nos pseudo on ne nous reconnaisse pas, hihi.

Bon bah perso, un jour j'étais en vrille avec le Cap et le moteur s'arrête: "Ho bordel...relou !". Mais ça compte pas parce que c'était prémédité par mon FI et le tout fais au-dessus d'un terrain !

Ca arrive assez souvent de caler le moteur en vrille alors autant apprendre à gérer la situation.
Un de nos avion est tombé, probablement a cause d'une mauvaise gestion d'un arrêt moteur pendant une vrille.
Le moteur a calé et le pilote a essayé de redémarrer le moteur avant de sortir de la vrille. D'après ce que l'on m'a raconté ( je n'étais pas présent à ce moment là) à en juger par les traces au sol il serait resté en vrille jusque en bas.
avatar
Flyerinjoker
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 987
Age : 29
Localisation : là où je peux voler
Date d'inscription : 08/11/2007

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  Flyerinjoker le Lun 16 Fév 2009 - 23:58

acroflymax a écrit:Ca arrive assez souvent de caler le moteur en vrille alors autant apprendre à gérer la situation.
Un de nos avion est tombé, probablement a cause d'une mauvaise gestion d'un arrêt moteur pendant une vrille.
Le moteur a calé et le pilote a essayé de redémarrer le moteur avant de sortir de la vrille. D'après ce que l'on m'a raconté ( je n'étais pas présent à ce moment là) à en juger par les traces au sol il serait resté en vrille jusque en bas.


J'ai entendu la même histoire... n'aurions nous pas eut le même instructeur par hasard ??? lol


c'est vrai qu'il est bon de pratiquer au moins une fois avec une hélice calée pour de vrai cela perturbe énormément la première fois !!! moi c'est mon père qui m'a carrément dit ok maintenant tu tires la mixture et tu fais un looping et un tonneau... ben on a fait gamelle et tonneau lol

mais la championne je crois que cela restera Svetlana Kapanina qui en plein milieu d'une cloche en championnat du monde à redémarré son Sukoï !! j'étais en bas j'ai tout vue lol
avatar
Daniel
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : LFRI ( Vendée )
Date d'inscription : 13/08/2007

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  Daniel le Mar 17 Fév 2009 - 0:33

Allez, je viens compléter la série,

Il y a un an a peu près, je partais faire un vol local, il n'y avait absolument personne sur le terrain, le contrôleur me donne l'autorisation de pénétrer, remonter la piste, et de décoller en piste 10. Seulement, je devais avoir la tête ailleurs, je pars m'aligner au seuil 28 et je décolle à contre QFU, c'est en montée initiale que le contrôleur me fais remarquer mon erreur. J'étais vraiment pas fier. Il n'y avait pas trop de vent, mais si le trafic avait été un peu plus soutenu, ça aurait été autre chose.
avatar
paparomeo
Initié
Initié

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 55
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 06/03/2009

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  paparomeo le Mar 10 Mar 2009 - 18:14

Julien Robin a écrit:Pfiou ... Y en a tellement ...

Une qui aurait pu faire mal : hier au point d'arrêt pour une nav de 15mn, perte de 300rpm sur une magnéto. Sur le coup j'ai hésité à partir, heureusement Yoyo en place droite n'était pas d'accord avec moi. Retour parking, passage à l'atelier et changement des bougies.

Tiens, j'y étais pour celle là

Bon allons y pour une qui m'a marquée.

Petit vol sur le Pottier, le temps est pas top et en fin de montée initiale pour éviter la ville je rentre dans la flotte.
Jusque là, tout baigne Laughing
Mais à 12° dans la flotte je me dis avant de réduire pour la mise en palier, je vais tirer la réchauffe.
Et là, plop, plus de moteur. Dans la foulée je me dis que mon système de RC doit avoir un blème pour avoir fait calé net le moteur et je la repousse en m'orientant vers la piste.
C'est gentil un moteur, il redémarre aussi sec.
En fait, j'avais tiré la mixture au lieu de la RC Embarassed
Pourtant la forme des boutons est très différente et je connais bien l'avion...

Il doit y en avoir d'autre qui me reviendront.

A+

Patrick
avatar
acroflymax
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 644
Age : 31
Localisation : lognes LFPL
Date d'inscription : 09/04/2007

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  acroflymax le Mer 11 Mar 2009 - 1:17

paparomeo a écrit:
Julien Robin a écrit:Pfiou ... Y en a tellement ...

Une qui aurait pu faire mal : hier au point d'arrêt pour une nav de 15mn, perte de 300rpm sur une magnéto. Sur le coup j'ai hésité à partir, heureusement Yoyo en place droite n'était pas d'accord avec moi. Retour parking, passage à l'atelier et changement des bougies.

Tiens, j'y étais pour celle là

Bon allons y pour une qui m'a marquée.

Petit vol sur le Pottier, le temps est pas top et en fin de montée initiale pour éviter la ville je rentre dans la flotte.
Jusque là, tout baigne Laughing
Mais à 12° dans la flotte je me dis avant de réduire pour la mise en palier, je vais tirer la réchauffe.
Et là, plop, plus de moteur. Dans la foulée je me dis que mon système de RC doit avoir un blème pour avoir fait calé net le moteur et je la repousse en m'orientant vers la piste.
C'est gentil un moteur, il redémarre aussi sec.
En fait, j'avais tiré la mixture au lieu de la RC Embarassed
Pourtant la forme des boutons est très différente et je connais bien l'avion...

Il doit y en avoir d'autre qui me reviendront.

A+

Patrick

Nice job !!! Elle est pas mal celle là effectivement !
avatar
Fox
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1143
Age : 27
Localisation : Villeneuve-sur-Lot (LFCW)
Date d'inscription : 29/05/2008

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  Fox le Sam 14 Mar 2009 - 21:42

Pas mal la dernière... Very Happy

Pour ma part, il y a un vol qui m'a particulierement marqué. Pas de grosses conneries (pas eu le temps avec seulement un peu plus de 20h de vol, et donc 2h en TDP solo), mais pas fier de moi DU TOUT. Il faut aussi dire que ce jour là, mon instructeur était en mode 100% militaire xD
C'etait ya pas si longtemps, avec un autre eleve et mon FI on part pour une nav en plusieurs étapes: Cahors - Fumel - Figeac - Cahors. C'est moi le pilote pour la partie Fumel - Figeac - Cahors.

Ca fait longtemps que j'ai pas navigué, mais je me sens assez sur de moi, il me tarde de prendre les commandes. On se pose, changement de pilote vite fais hop hop hop et on redecolle. La nav se passe bien jusqu'au moment où on ne trouve pas l'aérodrome, alors qu'on devrait le voir (d'après le temps de vol prévu). On finit par le voir en face de nous, mais en retard, erreur d'estimation...
Pendant l'intégration et la vent arrière, je fais plein de petites erreurs et mon FI n'en loupent pas une et n'ésites pas à m'engueuler pour 50ft de trop ou de moins, ou parce-que je regarde trop la piste.
J'arrive en finale, j'ai pas confiance en moi, j'ai l'impression que mon instructeur est en train de tout faire et que je subis. On se pose, trop long, j'arrondis mal. Quand les roues arrières touchent, je relache trop le manche, le nez se casse la gueule, PAF, vibrations, la roulette avant a très mal, mon instructeur gueule un coup et rétablit la situation.
Je repars pour un tour. Un peu mieux, mais ça change pas vraiment du dernier TDP silent Même erreur a l'attero. Cette fois ci l'instructeur est vraiment pas content de me voir refaire 2 fois la même erreur. Et la cerise sur le gateau, je m'occupe de trucs vraiment pas importants (récuperer le bout de papier ou ya mes notes pour la nav) alors qu'on vient tout juste de redecoller.
Retour très ennuyeux où je suis assez mal à l'aise à cause de toutes mes conneries.

Je pars de l'aérodrome "la queue entre les jambes". Mais dés le soir même, mon envie de voler revient très vite et je finis enfin par voir le coté positif de ce vol: Il m'a été très instructif. Je me suis aussi rendu compte pourquoi mes atterrissages étaient si chaotic: En plus de mon relachement au moment du touché, j'avais oublié le centrage... Je suis habitué à voler sur un Dr400 centré avant (reservoir arrière rarement plein, personnes sur les sieges arrières), or ce jour là le reservoir arrière était plein + un passager de 90kg sur le siège arrière. D'où un cabrage plus important avec la même cadence => Le nez est tombé d'encore plus haut Rolling Eyes

Ya pas de réel enseignements à retenir vu que la majorité des gens ici sont beaucoup plus expérimentés, mais jusqu'à présent c'est ce vol qui m'a le plus marqué (sans compter les vols de voltiges et un vol TBA* où c'était plus de l'instruction en se faisant plaisir que de l'instruction tout court).

* Ptite anecdote avec ce vol TBA: Au retour, on s'annonce à la radio pour un passage bas sur la piste (aérodrome AFIS en auto-info ce jour là). On fait notre passage (les roues à 1m du goudron à peine). Pendant la vent arrière on se demande pourquoi on entend rien de l'extérieur. Après l'atterrissage on s'est rendu compte que la batterie radio était déchargée....... On s'est pas fait engueulé, mais yavait de quoi (rasage de piste en silence radio alors que yavait du monde sur l'air de traffic).
A noter que (pour éviter les "bandes d'inconscients!" ^^) c'est un pilote de l'armée avec qui j'étais (et qui avait les commandes pour le passage bas). Pas mal de choses apprises ce jour là sur la sécurité du vol, comme le rappel de la regle de base "voir et éviter", les dangers du vol BA (lignes à haute attentions, dégueulantes, les gens au sol qui n'aiment pas les avions...), comment bien surveiller les instruments, toujours avoir en vue une zone pour se vautrer en cas de gros soucis, etc...
avatar
paparomeo
Initié
Initié

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 55
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 06/03/2009

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  paparomeo le Mar 17 Mar 2009 - 16:07

Ben dis donc il est pas tendre ton instructeur, je dirais même qu'il est un peu

Sinon je peux te dire qu'il y a des jours sans ou rien ne va d'aplomb et ou on se dit qu'il vaudrait mieux aller faire pousser des salades que de tenir un manche.

Moi dans ce cas j'insiste pas, j'arrête tout et trois jours après je cours au terrain pour revoler tellement ça me manque.
Généralement là tout refonctionne...

A+

Patrick
avatar
Fox
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1143
Age : 27
Localisation : Villeneuve-sur-Lot (LFCW)
Date d'inscription : 29/05/2008

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  Fox le Mar 17 Mar 2009 - 17:07

Ben dis donc il est pas tendre ton instructeur, je dirais même qu'il est un peu

Oui, il est assez carré, strict... Mais il sait quand meme etre cool, en tout cas avec moi ^^ C'est juste que ce jour là il a décidé de m'en mettre plein la gueule Mais avec du recul j'ai rien contre et j'ai appris beaucoup de choses. Aussi maintenant, la roulette avant du Dr400 ne me casse plus les cou... les castagnettes pardon =)
avatar
paparomeo
Initié
Initié

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 55
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 06/03/2009

Re: Les conneries dont vous n'êtes pas fier.

Message  paparomeo le Mar 17 Mar 2009 - 17:46

Ah mais si c'est un DR4OO tu as une excuse.

La prochaine fois que tu laisse retomber le nez un peu fort, il faut dire que c'est pour être sur que la roulette se déverouille.

Des Robins qui sont sortis de la piste à cause de ça, ça manque pas...

Là, il devrait rien pouvoir te dire


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû 2017 - 22:55