Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Amerissage en Corse d'un cessna 210

Partagez
avatar
Julien Jay
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 3249
Age : 30
Localisation : Check your six !
Date d'inscription : 31/10/2004

Amerissage en Corse d'un cessna 210

Message  Julien Jay le Mar 13 Oct 2009 - 10:05

Aux alentours de 14h, le Cessna 210, un avion de tourisme, décolle de l'aérodrome de Tavaria dans le Sud de la Corse direction Cannes. A son bord, six passagers ont pris place. Les conditions météo sont très mauvaises mais le pilote décide toutefois de partir. Il s'agit d'un homme d'une cinquantaine d'année, très expérimenté, pilote d'avion et même instructeur. Vers 15 heures, alors que l'orage fait rage, un incident grave intervient.

Au large de Porto, le moteur de l'avion tombe en panne. Le pilote n'a pas d'autre choix que d'amerrir. Il réussi toutefois à contacter le centre d'Aix-en-Provence, afin de signaler son amerrissage imminent. Son épouse, ancienne hôtesse de l'air, se prépare tant bien que mal à l'impact : les portes sont ouvertes afin de permettre aux passagers de sortir le plus rapidement possible. L'amerrissage réussi miraculeusement et les passagers sortent tous de l'appareil munis de gilets de sauvetage (gilets de sauvetages eux même munis de balises). Ensuite, l'avion coule à pic en quelques minutes.

Certains parviennent à ce hisser sur le canot de survie lancé par un avion de reconnaissance, d'autres reste dans une eau a 20°c avec des creux de 3 ou 4 mètres. Ce n'est que vers 21h, soit six plus tard qu'ils seront tous repêchés par les secouristes.

source : http://www.actualite-francaise.com/depeches/crash-corse-occupants-miraculeusement-sauves,6315.html

Quelqu'un aurait dans son étagère l'article qui est paru il y a 2 ou 3 ans dans Info pilote sur la méthode d'amerissage en avion léger ?

Merci.


_______________________________________
Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre
www.volmontagne.com

www.air-films.com
avatar
Julien Jay
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 3249
Age : 30
Localisation : Check your six !
Date d'inscription : 31/10/2004

Re: Amerissage en Corse d'un cessna 210

Message  Julien Jay le Dim 6 Sep 2015 - 18:21

Voici l'interview de l'équipage réalisée récemment par la DGAC :
 

Un retour d'expérience intéressant et instructif ! On en parlait justement dans le dernier dossier prépare vol JA Corsica 2015.
Rapport du BEA : http://www.bea.aero/docspa/2009/n-sf091012/pdf/n-sf091012.pdf

PS : Merci à Laura pour le partage.


_______________________________________
Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre
www.volmontagne.com

www.air-films.com
avatar
Pierre
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 28
Localisation : New York
Date d'inscription : 14/06/2005

Re: Amerissage en Corse d'un cessna 210

Message  Pierre le Dim 6 Sep 2015 - 20:01

La vidéo est vraiment super intéressante et très instructive. Ce n'est pas tous les jours que l'on a un retour d'expérience oral sur ce genre d'évènements.

Les principaux enseignements intéressants que j'en retiens :
-Il est vraiment préférable que le pilote mette son gilet avant de partir
-Il est important de faire un bon briefing "amerrissage" à ses passagers, car on n'aura pas forcément la disponibilité mentale pour s'occuper d'eux quand on gèrera la situation d'urgence
-Faire bien attention à verrouiller la porte en position ouverte avant l'impact pour éviter qu'elle ne se bloque avec la déformation de la cellule
-Avoir de quoi être détectable une fois à l'eau (miroir, fusées, etc.)
avatar
Zoulou Uniform
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2014
Age : 29
Localisation : Dans la rue du quai
Date d'inscription : 05/06/2005

Re: Amerissage en Corse d'un cessna 210

Message  Zoulou Uniform le Lun 7 Sep 2015 - 13:32

Bonjour,


En effet, c'est un excellent témoignage. Le récit donné par les protagonistes est édifiant. Chapeau à Madame pour la gestion de crise dans la cabine.

Pour le survol maritime, l'emport d'un radeau de survie est obligatoire il me semble, dès qu'un avion (monomoteur) vole à 100 nm ou plus des côtes (200 nm pour un bimoteur).

Ce vol s'est donc fait en deçà de la limite des 100 nm, l'emport d'un radeau n'était donc pas obligatoire.

Je n'ai jamais effectué cette traversée (j'espère la faire prochainement !), cependant en tant que breton Mr.Red  et naviguant régulièrement, j'aurais du mal à embarquer dans un avion d'aéroclub sans moyen de survie autre qu'un simple gilet. Comme l'a souligné le commandant de bord dans l'interview, les secours ont eu beaucoup de mal à retrouver les naufragés, et le groupe s'est séparé en pleine mer, ce qui n'a certainement pas facilité les recherches.

Dans la Manche ou dans l'Atlantique, les eaux sont bien plus froides et la météo fort capricieuse et ces personnes seraient probablement toutes décédées au bout des six heures qu'a duré leur "bain" dans la mer Méditerranée.

Cela dit l'emport d'un radeau n'est pas une garantie en soi, puisque c'est un équipement volumineux et lourd, en plus d'être coûteux, mais ce retex donne matière à réflexion.

Même réflexion pour l'emport de fumigènes.

Voici un site où on peut consulter l'historique de température des mers: http://www.meteociel.com/accueil/sst.php
avatar
Pierre
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 28
Localisation : New York
Date d'inscription : 14/06/2005

Re: Amerissage en Corse d'un cessna 210

Message  Pierre le Lun 7 Sep 2015 - 20:51

Je pense en effet que le radeau est intéressant car non seulement on augmente la durée de survie (moins de problèmes d'hypothermie), mais en plus on est probablement plus facilement détectable (surtout si le radeau est équipé de fusées ou autre).
Perso en ayant un à disposition c'est gilets + radeau systématique pour tout survol maritime, mais bon effectivement on n'en a généralement pas à disposition en aéroclub donc il faut soit accepter le risque soit en louer un.

Sympa sinon ton lien avec la carte de la température de l'eau. Je note un fait intéressant, le minimum absolu de température en France est très localisé ... dans les environs de l'Aber Wrac'h Mr. Green
avatar
François91
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 228
Age : 32
Localisation : Cocoland
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: Amerissage en Corse d'un cessna 210

Message  François91 le Mar 8 Sep 2015 - 8:02

Ça n'existe pas les capsules qui font de la couleur dans le commerce pour les particulier ? Si oui c'est gros ? Lourd ? Ça marche bien ?
avatar
Zoulou Uniform
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2014
Age : 29
Localisation : Dans la rue du quai
Date d'inscription : 05/06/2005

Re: Amerissage en Corse d'un cessna 210

Message  Zoulou Uniform le Mar 8 Sep 2015 - 9:42

Pierre a écrit:
Sympa sinon ton lien avec la carte de la température de l'eau. Je note un fait intéressant, le minimum absolu de température en France est très localisé ... dans les environs de l'Aber Wrac'h Mr. Green

Chez nous, on a pour habitude d'aller se baigner (sans combinaison pour les vrais) le 1er janvier ! Parés en cas d'amerrissage comme ça Smile

Pour la fluorescine, ça ne coûte pas trop cher, j'ai trouvé ça sur un site d'accessoires pour kayakistes:

http://www.bekayak.com/sachet-de-fluoresceine-4w.html?imprime=1&image=

avatar
Julien Jay
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 3249
Age : 30
Localisation : Check your six !
Date d'inscription : 31/10/2004

Re: Amerissage en Corse d'un cessna 210

Message  Julien Jay le Mar 8 Sep 2015 - 13:58

Comme nous n'avions pas eu l'occasion de poster sur le forum le dossier de préparation au vol JA Corsica (Juillet 2015), voici le petit extrait concernant l'amerrissage et le matériel de signalisation avec à la fin 2 documents très intéressants :

"Amerrissage

Le dicton dit : "Votre moteur ne sait pas qu'il est au-dessus de l'eau".

Et en effet, le risque de panne moteur en général est très faible, et le risque que ça arrive au-dessus de l'eau est donc très faible.

Ceci dit, autant une panne moteur au-dessus de la terre est, dans la majorité des cas, presque un non événement, autant ça peut très mal tourner quand ça arrive en pleine mer. Il faut donc mettre toutes les chances de son côté pour s'en sortir au cas où ça arriverait.

N’oublier pas de bien briefer votre équipage complet (pilotes et pax) quant à l’utilisation des gilets de sauvetage et aux procédures à tenir en cas d’amerrissage.

Merci à tous les participants de lire le document joint sur l'amerrissage en avion léger (réalisé par l’aéroclub de Bastia). Nous vous conseillons de le lire, l'imprimer et de le réviser quelques jours avant la traversée.

Rappelez-vous la panne moteur du Cessna 210, parti de Propriano deux mois après JA Corsica 2009. Ses 6 occupants sont restés 6 heures dans l'eau avant d'être enfin repérés..

http://www.20minutes.fr/france/354475-20091013-sauvetage-corse-l-avion-coule-minute

http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-10-14/apres-l-amerrissage-miraculeux-au-large-de-la-corse-comment-un/920/0/385473

Rapport du BEA :

http://www.bea.aero/docspa/2009/n-sf091012/pdf/n-sf091012.pdf

L’une des recommandations du BEA : « que la DGAC étudie la possibilité d’emport de moyens de signalisation adaptés à l’aviation de loisir, dans le cas d’une traversée maritime à moins de 100 NM d’une côte. »

Même si la réglementation actuelle n’impose rien hormis l’emport des gilets de sauvetage, mieux vaut prendre quelques précautions. J


Equipements de signalisation

En 2010, nous avions contacté la base de la Sécurité Civile de Bastia pour demander quel matériel ils conseillaient. Les deux pilotes de l’hélicoptère qui avaient repéré les naufragés de 2009 avaient répondu, voici ce qu'ils conseillent :

« - se faire repérer de jour : le miroir de signalisation s'il y a du soleil, un sifflet pour les embarcations et un stylo lance fusées (on tire devant l'aéronef quand il est en rapprochement). Préférez le sifflet à la corne et le stylo lance fusées au feu de bengale qu'on ne voit pas par mer démonté et/ou grand vent.

- se faire repérer de nuit : rajouter au dispositif de jour, un feu à main rouge et un bâtonnet chimio luminescent pour vous repérer lors de nos recherches sous jumelles de vision nocturne (à défaut l'écran de votre téléphone portable allumé dans son sac étanche).

- Une radio VHF en plus par aéronef c'est parfait sauf que lorsque le vent souffle très fort on ne vous entendra pas! »

Nous recommandons donc fortement à chaque équipage d'être équipé en petit matériel de survie et de signalisation. C'est un (petit) investissement, mais rappelez-vous que si jamais vous avez une panne moteur, que vous vous retrouvez dans l'eau et que vous voyez passer à proximité un hélico qui ne vous voit pas, vous regretterez de ne pas avoir dépensé quelques dizaines d'euros. Une petite dépense qui peut vous sauver la vie !

Un des problèmes des naufragés du Cessna en plus de n'avoir pu signaler leur présence, est d'avoir été dispersés par les vagues et les courants, une corde afin de pouvoir s'attacher les uns aux autres et ne pas être séparés pourrait être utile.

Voici quelques ordres de grandeur de prix :

- miroir de signalisation (2,85 euros)

- sifflet (0,90 euro) * certains gilet de sauvetage sont déjà équipés d’un sifflet.

- stylo lance fusées (environ 40 euros)

- feux à mains rouge (environ 20 euros pour 3 feux)

- bâtonnets luminescents (11 euros les deux)

- corde (environ 5 euros pour une dizaine de mètres)

- sac étanche (pour mettre GPS portable, radio éventuellement, téléphones portables, bouteille d’eau, fusées...) 8,95 euros le sac de 8 litres, 9,95 euros le sac de 16 litres.

Vous pourrez trouver tous ces produits dans différentes boutiques nautiques (comme par exemples : http://www.ruedelamer.com / http://www.nootica.fr )

2 documents sur l’amerrissage :
- l'un publié par l'aéroclub de Bastia (qui a été repris par la DSAC pour ses bulletins sécurité) :  http://www.jeunes-ailes.org/download.forum?id=24
- l'autre par la CAA : http://www.caa.co.uk/docs/33/20130121SSL21.pdf
Fichiers joints
amerrissage en avion leger.pdf
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(388 Ko) Téléchargé 11 fois


_______________________________________
Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre
www.volmontagne.com

www.air-films.com
avatar
François91
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 228
Age : 32
Localisation : Cocoland
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: Amerissage en Corse d'un cessna 210

Message  François91 le Mar 8 Sep 2015 - 21:32

à défaut l'écran de votre téléphone portable allumé dans son sac étanche
Tellement bien pensé que je n'y avais pas pensé ! Avec un bête sac de congélation qu'on peut récupérer de la maison, ça serait bête de se priver !
avatar
Dubble
Acro
Acro

Masculin Nombre de messages : 158
Age : 22
Localisation : LFMA
Date d'inscription : 30/08/2009

Re: Amerissage en Corse d'un cessna 210

Message  Dubble le Jeu 10 Sep 2015 - 20:10

"Dans la Manche ou dans l'Atlantique, les eaux sont bien plus froides et la météo fort capricieuse et ces personnes seraient probablement toutes décédées au bout des six heures qu'a duré leur "bain" dans la mer Méditerranée."

C'est bien ça le problème. En hiver ils seraient morts en une heure.
Et quant à rejoindre la terre en finesse : on y pense même pas, même à notre plafond pratique de 3 km de haut on arrivera jamais aux 80 km pour faire la traversée en finesse.

En planeur peut-être...


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû 2017 - 5:23