Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Comment on fait pour....

Partagez

Julien Robin
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 8336
Age : 35
Localisation : LFKL / LFLY
Date d'inscription : 20/01/2006

Re: Comment on fait pour....

Message  Julien Robin le Mer 13 Jan 2010 - 7:08

Paul Prudent (pilote d'essais) a failli planter un MCR à cause d'un essai en vol de vrille (il a tiré le parachute).
Le Cessna Skycatcher a perdu ses 2 premiers prototypes sur des essais de vrille.
Parait aussi que le Cirrus est une véritable saloperie au décrochage.

La vrille, c'est tout sauf anodin, et j'en ferais pas avec n'importe quel aéronef.
Néanmoins je suis d'accord pour dire que tout le monde devrait faire un vol sur la gestion des situations inusuelles. Le CRA Rhone-Alpes offre un vol en Cap 10 à tous les fraichement brevetés. Je l'avais raconté sur mon blog: http://www.julienrobin.com/carnetsdevol/index.php?/archives/38-Three-in-a-row.html#extended
avatar
alexoom
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 23
Localisation : LFCA / New - York
Date d'inscription : 26/03/2009

Re: Comment on fait pour....

Message  alexoom le Mer 13 Jan 2010 - 10:50

Pour moi aussi ça parerait important de faire un vol sur avion qualifié type Cap10 pour les eleves ...
J'ai déjà fait mes exercices de décrochages symétrique sur un C172 j'avoue ne pas avoir senti grand chose(tant mieux) donc pas forcement la réactivité que j'aurai pu avoir sur d'autre avion qui serait plus réactifs ...

Je pense sincèrement faire un baptême voltige sur cap10 (ou stamp à Angers ) pour bien comprendre le principe

Ps:désolé si mon message n'est pas très explicite ...Ça doit entre la neige Mr.Red
avatar
Flyerinjoker
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 987
Age : 29
Localisation : là où je peux voler
Date d'inscription : 08/11/2007

Re: Comment on fait pour....

Message  Flyerinjoker le Mer 13 Jan 2010 - 11:52

Pour la vrille, les cesna 172 sont certifié en catégorie utilitaire, donc ils peuvent faire des vrilles, maintenant faire une vrille avec un avion qui possède un volant à la place du bon vieux manche à balais, je n'arriverais jamais à comprendre comment on peut sentir l'avion !!

Quand on pilote en voltige, pour sentir l'avion, le mieux c'est de le piloter du bout des doigts, on se rend également compte qu'on sent l'avion quand on n'hésite pas à tourner la tête dans tous les sens pour se repérer, et quand il suffit de regarder à un endroit pour y amener le nez de son avion !

C'est exactement la même chose mais à l'inverse de quand on fait un truc, que ça tourne, et que au final on a rien compris...

Petit retour en arrière, (à confirmer) il me semble avoir vu dans le manuel de vol du DR400 180 de mon club qu'il était classé en catégorie utilitaire (donc vrille autorisé) quand il n'y a que 2 personnes à bord! et qu'il repasse en catégorie normal avec 3 ou 4 personnes !

Faisant de la voltige pour mon bon plaisir et celui de mes amis, j'incite le plus de personne possible à pratiquer cette activité, cela donne une aisance de pilotage, une précision et une découverte de la machine, bien supérieur que le vol standard ! en gros c'est un régal de pouvoir tourner une petite barrique de temps en temps (avec les bons avions ;))

Bons vols à tous ! et en sécurité bien sur !
avatar
Alex.
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 346
Age : 33
Localisation : LFHV (Villefranche) et LFGI (Darois)
Date d'inscription : 23/11/2007

Re: Comment on fait pour....

Message  Alex. le Mer 13 Jan 2010 - 18:25

Fox a écrit:Merci jihef!

Ca m'étonne qu'en avions, vous ne le faites pas (excepter voltige). On est jamais à l'abris en dernier virage.
Après je pense que les pilotes brevetés sont un minimum conscient du risque de la dissymétrie à basse vitesse ou en virage et qu'ils savent donc limiter le taux de virage si ça sent le déclenché. Je me trompe? Car je vois mal comment on peut piloter en sécurité sans en être conscient, ou plus vulgairement dit, sans "sentir" l'avion (la sécurité en vol ne dépend pas que de la réglementation, elle passe aussi par la maitrise de l'appareil).

Désolé mais pas d'accord, en avion, vous sentez partir l'avion en glissade ou quoi que se soit, vous remettez les gaz. En planeur, quand tu es trop bas en dernier virage et que tu es fraichement lâché, le réflexe est d'accentuer l'inclinaison tout en augmentant l'assiette pour éviter les arbres en bout de piste et dans la panique. Et là, ça pardonne pas!
On a pas la possibilité de remonter de 100 mètres en planeur en poussant une manette .

Par contre oui je suis d'accord avec toi sur le fait qu'on leur a enseigné les risques de la dissymétrie et autres pièges en vol. Mais quand tu es tout seul et qu'il y a une accumulation de problème...Aie !

Alexis_ a écrit:
Alex. a écrit:En planeur, la mise en vrille et le fait de s'en sortir fait partit intégrante de la formation vélivole. Ca m'étonne qu'en avions, vous ne le faites pas(excepter voltige).

Tu sais, il y a même des clubs et des FI qui interdisent la glissade, alors faut pas s'étonner de grand chose !

Cela dit je ne pense pas qu'il y ait eu beaucoup d'accidents (hors voltige bien sûr) à cause d'une mise en vrille. Donc finalement, c'est sans doute suffisant de savoir comment faire pour ne pas s'y mettre, et de passer du temps sur des choses plus accidentogènes.

En planeur, très peu sont qualifiés pour les glissades (ex : DG300, la queue du fuselage est super étroite et je pense pas qu'elle résisterait. C'est d'ailleurs interdit par le manuel de vol). D'autres sont réputés pour être très dur à sortir de vrille (ex biplace Marianne). Et d'autres, (ex Twin Astir) sont presque impossible à faire partir en vrille.

En effet, le meilleur serait de ne pas s'y mettre, mais si tu t'y mets par accident et que t'a jamais appris à t'en sortir, comment tu fais?

Fox a écrit:
je doute qu'il y ai des Dr400 là-bas ^^
Tant pis pour eux...

Mais je trouve qu'ils ont bien raison de faire faire des vrilles à TOUT le monde. Le mieux je pense c'est un vol de mise en garde avec des décrochages dissymétriques (virages glissés et dérapé), glissade, vrille, etc... Où l'élève, guidé par l'instructeur, provoque lui même les erreurs de pilotages, pour bien se rendre compte.
Ca se fait en France mais pas partout en tout cas.

+1

weedhooper
Initié
Initié

Masculin Nombre de messages : 31
Age : 52
Localisation : Sud de la france
Date d'inscription : 11/01/2010

Re: Comment on fait pour....

Message  weedhooper le Jeu 14 Jan 2010 - 8:19

Lorsque j'ai passé mon brevet ULM, certes on n'a pas vu la vrille (l'ULM n'est pas suffisament resistant pour supporter), mais on a vu, revu et re-revu les glissades, les vols en dérapages, les pannes en campagne, les décrochages....

...et pourtant, je ne me considère pas encore comme un pilote.

Avec environ 80 h de vols, je me considère juste comme quelqu'un qui sait mettre la machine en route, la faire décoller et ô miracle, la faire attérrir.

Peut-être qu'un jour, quand j'aurais 1000 ou 2000 h de vol je pourrais dire "je suis pilote".

L'aviation m'a appris ceci : Il en faut jamais dire "je sais" quand on ne l'a jamais fait.Et quand on l'a déjà fait, se dire que la prochaine fois, ce ne sera pas pareil.
avatar
Fox
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1143
Age : 28
Localisation : Villeneuve-sur-Lot (LFCW)
Date d'inscription : 29/05/2008

Re: Comment on fait pour....

Message  Fox le Jeu 14 Jan 2010 - 14:56

...et pourtant, je ne me considère pas encore comme un pilote.

Comme quoi alors? Comme "une-personne-ayant-l'autorisation-de-"conduire"-des-machines-volantes"?

Que t'ais 50 ou 5000 hdv, tu pilotes toujours des avions...

Tout le monde partage le même avis dans le fond (enfin, presque...), mais faut pas non plus faire du discours bisounours et tout (j'me comprend). A force de faire des glissades, il arrive un moment ou tu maitrises la manoeuvre. Si tu pars en vol en te disant "est ce que je vais arriver à atterir aujourdhui?", bonjour l'angoisse Perso, je pourrai pas.

weedhooper
Initié
Initié

Masculin Nombre de messages : 31
Age : 52
Localisation : Sud de la france
Date d'inscription : 11/01/2010

Re: Comment on fait pour....

Message  weedhooper le Jeu 14 Jan 2010 - 15:29

Il ne s'agit d'avoir un discours du style "bisounours" comme tu dit, mais simple d'être réaliste...

C'est un peu comme quand tu as ton permis voiture. En réalité, tu es juste apte a circuler sur la route.. Mais c'est pas cette aptitude naissante qui fait de toi quelqu'un qui pourra instinctivement corriger une erreur de trajectoire ou éviter un obstacle qui survient à l'improviste...

Pour moi, c'est pareil..

Lorsque je prenais des cours, mon instructeur devait sans cesse me rappeler "pense à la bille"....puis un jour, c'est devenu un reflexe, a tel point que je n'avais plus besoin de la regarder (enfin presque )...

Lorsque toutes les manœuvres seront devenu presque automatique, là peut-être je me dirais "pilote"...

Par contre, je te rassure, lorsque je décolle, je ne me dit jamais "est ce que je vais atterrir"... et ceci pour trois raisons :

-1°) un avion fini toujours par atterrir..reste encore à voir dans quel état
-2°) Je sais que je suis parfaitement capable de le poser (dans la majorité des cas !)
-3°) Si je ne suis pas sur de pouvoir le ramener avec toutes les pièces dans le même ordre qu'au décollage, j'évite de prendre l'air !

Ceci dit, je prends toujours un plaisir fou lorsque je vole...et j'espère que le Dieu EOLE voudra encore longtemps de moi !
avatar
Fox
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1143
Age : 28
Localisation : Villeneuve-sur-Lot (LFCW)
Date d'inscription : 29/05/2008

Re: Comment on fait pour....

Message  Fox le Jeu 14 Jan 2010 - 16:26

Ok je comprend mieux, j'ai très mal interprété ton message à vrai dire désolé. Je devrai même prendre exemple sur toi au niveau de certains points ^^
avatar
Foxdelta
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 864
Age : 69
Localisation : Oloron LFCO
Date d'inscription : 30/01/2006

Re: Comment on fait pour....

Message  Foxdelta le Jeu 14 Jan 2010 - 17:11

Une chose est simple en aviation,un décollage et/ou un aterrissage,ce n'est jamais pareil,en fonction du temps(mto),il fait chaud ou froid,il y a un peu ,ou ++ de vent,dans l'axe ou de travers,
en fonction du trafic !

et comme dirait monsieur de La Palisse,+++ on pilote,plus on pratique,on s'améliore en faisant des heures de vol,TdP,avec du trafic etc..
Chaque fois que je m'installe dans un avion,aprés la visite prévol,on refait ce qu'il faut check liste,de mise en route,et ACHEVER,pour voler peinard!!

Bye et bons vols.FD

Julien Robin
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 8336
Age : 35
Localisation : LFKL / LFLY
Date d'inscription : 20/01/2006

Re: Comment on fait pour....

Message  Julien Robin le Jeu 14 Jan 2010 - 17:32

Fox a écrit:Ok je comprend mieux, j'ai très mal interprété ton message à vrai dire désolé. Je devrai même prendre exemple sur toi au niveau de certains points ^^

Bah déjà rien que d'en prendre conscience, c'est faire un grand pas !
Voire même, c'est le plus grand pas à faire ...


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 10:20