Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

A-10 Thundebolt II

Partagez
avatar
Invité
Invité

A-10 Thundebolt II

Message  Invité le Mer 11 Mai 2005 - 8:56

Voici le tueur par excellence:

Fairchild Republic A-10 Thunderbolt II



L'A-10 est né de la réflexion de l'US Air Force au regard de son expérience au Viêt-nam. En effet, en 1967, l'US Air Force ne disposait d'aucun appareil de combat efficace pour les rôles d'attaque et d'appui rapproché.



L'Air Force lança donc un appel d'offre afin de se doter d'un appareil subsonique simple et robuste pouvant à la fois remplir les missions précédemment citer mais aussi capable de remplir un rôle antichar sur le théâtre d'opération centre européen, rôle qui en fait était le plus important. Le nouvel appareil devant pouvoir opérer depuis des terrains peu ou pas aménagés afin d'être au plus près du champ de bataille.



Chose curieuse, sachant que les secteurs d'opérations envisagés pour le nouvel appareil avait souvent une météo défavorable, rien n'était prévu pour une navigation et un combat tout temps, pas plus qu'un second équipage afin de répondre aux surcharges de travail.


On tourne ou on ne tourne pas faut choisir:


Suite à l'appel d'offre lancé par l'Air Force, les propositions de deux constructeurs furent évaluée. En l'occurrence celle de Northrop avec l'YA-9 et celle de Fairchild Republic avec l'YA-10.



Le premier des deux YA-10 effectua son premier vol le 10 mai 1972. Après une campagne d'évaluation menée principalement sur la base d'Edwards, l'YA-10 fut déclaré vainqueur le 18 janvier 1973. Les deux premiers prototypes furent suivi de 6 autres machines de présérie. C'est le premier appareil de cet série de 6 qui fut par la suite converti en biplace YA-10A N/AW (Night / adverse Weather - Nuit / mauvais temps) avec un officier de système d'armes en place arrière. L'YA-10A N/AW fut une tentative pour créer un A-10A dotée de capacité tous temps qui aurait aboutit au A-10B. Ce programme de version tous temps fut par la suite annulé, mais 707 A-10 furent construit en plus des 8 machines de développement.



Premier avion de l'Air Force spécialement conçu pour l'appui aérien rapproché, l'A-10 a été désigné "Thunderbolt II" en référence au P-47 "Thunderbolt" de la Seconde Guerre mondiale, appareil utilisé dans des missions de soutien.



Simple, robuste et d'un entretien facile, l'A-10 peut être employé contre tous les objectifs au sol, y compris les chars et les véhicules blindés. Il peut opérer des heures durant au-dessus du champ de bataille, à une altitude inférieure à 300 m et par une visibilité de moins de 1,5 km. Disposant de capacités de décollage et d'atterrissage courts, il peut être utilisé depuis des terrains situés assez près de la ligne de feu. De nombreux éléments de cet appareil - moteurs, train d'atterrissage et empennages verticaux - sont interchangeables et peuvent être remplacés même sur des pistes de campagne. Les principaux systèmes présentent une redondance qui permet à l'A-10 de continuer à voler en cas de dommages importants. L'habitacle du pilote, les commandes de vol, les réservoirs auto-obstruants et les dispositifs hydrauliques sont protégés par des blindages en titane, si bien que le "Thunderbolt II" peut encaisser des tirs d'obus de 23 mm. De plus les moteurs sont placés en hauteur sur le fuselage et leurs échappements sont "masqués" par les empennages verticaux, diminuant ainsi la signature infrarouge. De plus, en dehors des axes avant et arrière, les moteurs sont protégées des tirs venant du sol par les ailes ou les empennages.



L'habitacle, situé en avant des ailes, est pourvu d'une grande verrière blindée qui confère au pilote un champ visuel très étendu. Il est également doté d'un siège éjectable zéro-zéro et d'un système de conditionnement d'air.



En termes d'armement, l'A-10 est conçu autour de l'énorme canon rotatif à 7 tubes GAU-8/A de 30 mm qui est le canon aéroporté le plus puissant jamais monté sur un avion. Sa taille est celle d'une VW Cocinelle. Il possède une cadence de tir allant de 2 100 à 4 200 coups / minutes. Le magasin peut contenir 1 315 obus. Ce magasin mesure 1,85 m de long pour un diamètre de 0,85 m. Le canon plus son système d'alimentation mesure en tout près de 4 mètres de long. Cette arme peut tirer divers type de munitions. Trois types de munitions sont donnés pour le GAU-8/A. Le PGU-13/B (munitions incendiaires appropriées pour l'usage contre les cibles mobiles ou les véhicules légèrement blindés), le PGU-14/B (Munitions dont le corps est en aluminium et qui est entourées d'uranium appauvri) et le PGU-15/B. En combat, les A-10 emporte une combinaison de ces différentes munitions.



Cependant, l'arme principale de l'A-10 est le missile AGM-65 "Maverick" à guidage TV, IR ou laser. Cette arme mesure 2,50 mètres de long et possède une charge explosive de 136 kg. De plus, l'A-10 peut emporter la majorité des bombes à guidage laser ou conventionnelle en service dans l'Air Force. Il peut emporter jusqu'à 10 "Maverick" ou 28 bombes Mk-82 de 500 kg ou 16 Mk-84 de 1 000 kg. ou 8 CBU-87 ou 16 CBU-52/71 de plus que différents pods de contre-mesures électroniques.



L'avionique de l'A-10 de base n'est pas très évoluée et il a fallut attendre le milieu des années 90 pour voir l'apparition, par exemple, d'un pilote automatique ou de feux de signalisation permettant les vols en formation lors du programme de modernisation baptisé LASTE. Le système de conduite de tir de l'A-10 comprend désormais un collimateur tête haute ainsi qu'une nacelle Pave Penny de guidage par laser installée sous le fuselage. Le "Thunderbolt II" dispose également d'un panneau de commande d'armements, d'une caméra et d'équipements de contre-mesures électroniques et infrarouges qui le protègent des missiles sol-air. Le tout étant complété par le système de LANTIRN (Low-Altitude Navigation and Targetting Infra-Red for Night - navigation à basse altitude et désignation de cibles de nuit par infrarouge).



Le premier A-10A de série effectua son vol initial en octobre 1975. Le 333rd Tactical Fighter Training Wing, basé à David Monthan AFB dans l'Arizona, réceptionna ses premières machines en mars 1976. La première unité de A-10 fut déclarée opérationnelle en octobre 1977. L'A-10 fut notamment déployé en Alaska et en Corée, mais son théâtre d'opération fut bien entendu l'Europe ou jusqu'à 6 escadrons d'A-10 furent déployés sur les bases anglaises.



A la fin des années 80, l'A-10 commença à se voir retirer des unités de première ligne. Les avions ainsi devenu "disponibles" se virent désigner une autre mission : le remplacement des OV-10 "Bronco" dans le rôle d'avion de "commandement avancé". Pour se faire, les A-10 furent redésigné OA-10 et furent équipé de rails lance missile pouvant tirer 4 AIM-9 "sidewinder".



L'A-10 fut engager pour la première fois au combat lors de la guerre du "golfe" où il acquit sa réputation de tueur de chars. Jusqu'à 144 A-10 furent ainsi engagé sur ce théâtre d'opération pour détruire les chars et les scuds irakiens ainsi que pour des missions de suppression des défenses aériennes. L'A-10 fut également engagé sur le théâtre européens pendant la crise du Kosovo et pendant la guerre de Yougoslavie.



En 1997, l'A-10 fut à nouveau modernisé par l'adoption de capacité de vision nocturne et d'un système de guidage GPS. Ce programme d'extension de vie (SLEP) fut mené sous la responsabilité de Northrop Grumman.



A l'exportation, seule la Turquie et la Corée du sud ont un temps exprimé de l'intérêt pour cet appareil mais aucune suite ne fut donné. La Turquie s'étant manifestée pour l'acquisition de 50 appareils de seconde main provenant des réserves de l'US Air Force en 1993.

Caractéristiques :

Mission primaire : appui aérien rapproché
Constructeur : Fairchild Repubiic Company
Moteurs : 2 réacteurs General Electric TF34-GE-100 à dou
Poussée : 4 030 kg pour chaque réacteur
Dimensions
Envergure : 18,96 m.
Longueur : 17,59 m.
Hauteur : 4,82 m.
Vitesse : 710 km/h à 1 600 m d'altitude avec 6 bombes guidées par laser
Plafond min : moins de 300 m
Équipage : 1 pilote
Distance franchissable : 400 km avec une charge offensive de 4 300 kg
Armement : canon rotatif GAU-8/A de 30 mm / charge maximale de 7 250 kg répartie sur 8 points d'attache
Masse maximale au décollage : 20 855 kg





Le canon est tellement puissant que losqu'il fait feu l'avion perd de la vitesse!!!!!!!!!

Durant le Golfe ils ne faisaient pas semblant!!!!!


N'est-il pas beau cet avion?
oh que si

A+
Nico
avatar
Mathieu
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2144
Age : 28
Localisation : Toulouse / Auch / St-Girons
Date d'inscription : 01/11/2004

Re: A-10 Thundebolt II

Message  Mathieu le Mer 11 Mai 2005 - 11:59

Belle présentation et très complète en plus bravo.
Il y a une vidéo de tir aux canon du A-10 ICI
Au niveau esthétique ce n'est pas mon préféré...
avatar
Invité
Invité

444

Message  Invité le Mer 11 Mai 2005 - 13:50

Moi je le trouve superbe.

Si seulement le Rafale était aussi beau!!!!!!!!!!!! (ça va faire jaser quelques un).

A+
Nico

Aigle Blanc
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1599
Age : 30
Localisation : montpellier AC Languedoc roussillon LFMT(34)/ LFPN ( toussus le noble)
Date d'inscription : 12/12/2004

Re: A-10 Thundebolt II

Message  Aigle Blanc le Mer 11 Mai 2005 - 16:27

Franchement ça doit être super de voler dessus, il est très bien cet avion. .

Merci pour les renseignements sur cet avion.

A++
avatar
Invité
Invité

444

Message  Invité le Mer 11 Mai 2005 - 17:39

Lors de Coop Key 2002 à Saint-Dizier il y avait un détachement de Spangdahlem.
Il ont fait une démo :à 5 avion basse altitude : 500ft ils enchainaient les virage à 90° les doigts dans le nez.
Ils sont impressionnant!!!!!!
avatar
mouskipu
Acro
Acro

Nombre de messages : 127
Localisation : 91
Date d'inscription : 26/02/2005

Re: A-10 Thundebolt II

Message  mouskipu le Mer 11 Mai 2005 - 18:22

En effet, c'est un belm avion mais de la dire que le rafale est moins beau, il faut pas pousser!!!
De plus, pour information, lorsque le canon du A-10 ce dernier perd en moyenne 5 kn de vitesse seulement a cause du recul!!
Ensuite, le rafale (et bien sûr le mirage) sont nettement plus maniables que les A-10 !!!
Tu t'en rend compte lorque tu vois les demonstrateurs, ça n'a rien a voir!!
avatar
Kévinou
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1142
Age : 27
Localisation : LFOP (planeur)
Date d'inscription : 31/10/2004

Re: A-10 Thundebolt II

Message  Kévinou le Mer 11 Mai 2005 - 18:44

Salut, srthert

Marrant cet avion, une grosse bête !! boooooom boooom et encore ce ne sont que les canons !! Laughing

Bons vols Smile
avatar
Invité
Invité

Re: A-10 Thundebolt II

Message  Invité le Mer 11 Mai 2005 - 18:55

mouskipu a écrit:Ensuite, le rafale (et bien sûr le mirage) sont nettement plus maniables que les A-10 !!!
Tu t'en rend compte lorque tu vois les demonstrateurs, ça n'a rien a voir!!

Tu rigole à 500ft, le A-10 les descend TOUS. Il vire largement plus court que le Rafale, 2000....... et est plus maniable.
Durant le golfe il y en a un qui à descendu un MI-24.

Si tu trouves un pilote de 2000 assez malade pour aller défier un warthog en basse altitude tu m'appelles.

pour info il vole à laise sur le dos.

C'est sur à 10000ft le Rafale gagne, mais c'est simple le A-10 ne va pas combatre à cette altitude.

A+
Nico
avatar
clint11
Fanatique

Nombre de messages : 355
Localisation : gap (aérodrome de tallard)
Date d'inscription : 09/01/2005

Re: A-10 Thundebolt II

Message  clint11 le Mer 11 Mai 2005 - 20:43

Simpa ton exposé mais je n'aime pas cette avion...
avatar
ORSA
Fanatique

Nombre de messages : 850
Localisation : GAP-TALLARD LFNA
Date d'inscription : 16/06/2005

Re: A-10 Thundebolt II

Message  ORSA le Jeu 16 Juin 2005 - 19:23

Tu rigole à 500ft, le A-10 les descend TOUS. Il vire largement plus court que le Rafale, 2000....... et est plus maniable.Durant le golfe il y en a un qui à descendu un MI-24


Je crois nico que tu confond entre le sukoi 24 qui est un avion de chasse et entre comme tu le dis toi le mi 24 qui est un helicoptère russe et qui ne peut ou presque pas rivaliser avec un warthog. Voilà @++
avatar
Invité
Invité

555

Message  Invité le Jeu 16 Juin 2005 - 19:33

Non non je suis sur un Mi24 Hind


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû 2017 - 18:38