Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Aide pour un voyage

Partagez
avatar
bekker
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 264
Age : 24
Localisation : LFLY/Chamonix mont-blanc
Date d'inscription : 14/05/2009

Aide pour un voyage

Message  bekker le Ven 21 Mai 2010 - 20:32

Alors voilà ça fait un bout de temps que l'idée d'un voyage après avoir passer mon ppl et je pense à la Norvège! J'y suis déjà aller mais en voiture et je me disais ça peut être sympa d'y aller avec mon petit dr400 plus tard! Mais voilà le truc c'est que je ne sais pas trop quelle est la meilleur période, et j'estime qu'il faut environ 1500€ voir un peu plus pour trois personne. Est ce que vous pourriez me donner vos avis?
avatar
Ark Pu
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1868
Age : 29
Localisation : Belgique / France
Date d'inscription : 10/06/2005

Re: Aide pour un voyage

Message  Ark Pu le Sam 22 Mai 2010 - 7:04

J'ai déjà été en Suède, jusque Stockholm Skavsta, au départ de la Belgique en DA40 et un groupe de pilote de mon aéroclub sont allés en Norvège jusqu'au dessus du cercle polaire articque avec le même avion.

Les voyages se sont déroulés en juillet-aout.

Si tu dois faire une escale au Danemark (de toute façon tu es obligé de passer par là), je te conseille Sonderborg, petit aéroport très sympa le long d'un lac qui est en fait la mer et taxes pas cher, restaurant sur place.

Le temps de vol total avec l'avion pour la Suède c'était de 12h ou 13h de vol au départ du sud de la Belgique avec un petit détour par l'ile de Visby. Vu que tu part de plus au sud, je pense que les 1500€ sont largement sous-estimé à moins que tu ne possèdes ton propre avion ou alors tu parlais de 1500€ par personne peut-être.

Je ne sais pas si tu connais "Navigation" de foufou, une petite recherche google te permettera de l'avoir sinon, tu peux déjà faire un projet de navigation dessus en rentrant le type d'avion que tu veux utiliser et tu auras déjà une bonne idée du nombre d'heures de vol. A ca il faut encore rajouter, les taxes d'aéroport, le fuel, les taxis et les nuits d'hotel, la nourriture, plus les éventuelles visites et prévoir de la réserve au cas où vous seriez bloqués quelquepart à cause de la météo.

En tout cas, il faut bien préparer toute sa navigation avant en comptant les diversions possibles en regardant s'il y a un hotel à proximité.
Pour te dire, j'avais 3 itinéraires au départ de la Belgique pour arriver à Stockholm (un direct, un plus au nord et un plus au sud), sans compter les possibilités lors des escales.

Je te poste ici le récit de navigation vers la Norvège :

Le plafond est bas, le Contrôle nous donne des vecteurs pour OLNO,ensuite Volkel et Groningen .Une fois les iles de Frise atteintes, o­n aborde la mer du Nord et les côtes de sable dévoilées à marée basse du Schlesswig-Holstein. 3 heures plus tard, le DA40 pose les roues à Esjsberg (EKEB) au Danemark. o­n n'est pas seul, un 737 de Ryanair se pose peu après.
Après une courte restauration,on enfile nos gilets et o­n prend le cap vers le nord;deux heures plus tard ,la côte norvégienne se découpe sous le soleil,on longe ensuite son relief déchiqueté jusqu'à Bergen,notre première escale. L'approche de ENBR est magnifique,on survole les premiers fjords et les forêts de pins.
Bergen est une ancienne ville hanséatique (ligue commerciale allemande du moyen-âge),le quartier de Bryggen a gardé quelques maisons de bois aux façades colorées,les collines en sont également couvertes et offrent ainsi un charme désuet aux regards des touristes.
Le soir,on dresse nos plans: la météo n'est pas propice à la visite du Sognefjord; o­n le découvrira au retour,on décide alors de poursuivre dimanche notre route plus au nord vers Trondheim.
Après trois heures ,on atteint ce grand port serti dans un écrin de montagnes et d'eau.
Le refueling de l'avion et des pilotes fait, o­n repart vers notre prochaine escale: Bodo.
L'après-midi nous dévoile une terre couverte de centaines de fjords,de lacs, de petits villages de pêcheurs et de fermes d'élevage de saumons.
Le cercle polaire est atteint dans l'après_midi, je discerne un sourire en coin chez mes copilotes.
Le célèbre glacier de Svartisen se profile à l'horizon: il est grandiose,on s'empresse de mitrailler pour garder un souvenir de notre passage; une langue de glace s'écoule vers un lac turquoise.
Le contrôle de Bodo nous sort soudain de notre extase: il est temps de consulter les cartes du terrain. Vers 17 H.,l'appareil se positionne sur l'aire de parking.
Le port est tout proche: 10 minutes à pied, mais nos nombreux bagages nous forcent à appeler un taxi. La soirée se passe à admirer le paysage dénudé,au loin o­n distingue les iles Lofoten; en fait le soleil ne se couchera pas: c'est le soleil de minuit.
Lundi, une nouvelle semaine commence pour tout le monde: "Hold into position runway 21": six F 16 norvégiens s'élancent devant nous et virent rapidement à basse altitude: Bodo est une base OTAN, nos amis de Florenne y sont habitués car il participent souvent aux exercices de Polar Express.Notre clearance take-off et donnée et o­n prend la direction nord-est vers Hammerfest à 2H30 de Bodo.
Tout le monde prend des photos: les couleurs sont admirables, o­n survole Tromso: le port des expéditions arctiques. Par après,on pénètre dans le grand Nord, o­n ne distingue plus d'habitations,on est seul au milieu de cette fresque magique et désertique de langues montagneuses,d'étendues maritimes, d'iles et de nuages.
Les roues crissent sur la piste d'Hammerfest; en ouvrant la verrière,le froid s'engoufre et o­n se dépêche d'enfiler des vêtements supplémentaires.
On distingue le regard étonné du personnel: les avions privés se posent rarement chez eux,quand o­n demande du jet fuel,ils sont septiques et demandent confirmation.
La météo se dégrade,un frond froid se déplace rapidement de la frontière russe.
On décide de poursuivre à Honningvag sur l'ile de Mageroy,le terrain du Nordkapp est à 40 minutes de là.
Sous les stratus, la falaise du Cap nord se dresse enfin,elle culmine à 307 mètres mais o­n ne pourra pas aller sur place par le bus,le brouillard commence à tomber.

En espérant que cela te soit utile.
avatar
bekker
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 264
Age : 24
Localisation : LFLY/Chamonix mont-blanc
Date d'inscription : 14/05/2009

Re: Aide pour un voyage

Message  bekker le Sam 22 Mai 2010 - 7:44

Merci beaucoup! En effet je connais ce logiciel,et c'est marrant c'est que j'ai fais le même trajet en voiture il à 5 ans ;) magnifique récit,le diamond va plus vite que le Robin je pense non?
avatar
Ark Pu
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1868
Age : 29
Localisation : Belgique / France
Date d'inscription : 10/06/2005

Re: Aide pour un voyage

Message  Ark Pu le Dim 23 Mai 2010 - 17:12

Ca dépend de la version du Robin ^^, je crois que le 180HP va plus vite mais je n'en suis pas sure.
Le DA40 croise à 115 120kt indiqué (120 c'est quand tu gardes la bille au milieu) à 75% à 4 dedans avec les baggages et tu peux monter facilement avec Smile.
avatar
bekker
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 264
Age : 24
Localisation : LFLY/Chamonix mont-blanc
Date d'inscription : 14/05/2009

Re: Aide pour un voyage

Message  bekker le Lun 24 Mai 2010 - 8:58

bah je pense que ca sera un 180 regent


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Ven 23 Fév 2018 - 10:11