Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

supaéro

Partagez
avatar
avidu13
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 21
Localisation : marseille LFMA LFML
Date d'inscription : 09/08/2011

supaéro

Message  avidu13 le Sam 1 Oct 2011 - 20:59

La formation SUPAERO de l'ISAE-Toulouse est fière de vous présenter son reverse motion lipdub! Plus de 120 élèves des promos 2011 et 2012, ainsi que plusieurs membres de l'administration se sont mobilisés pour réaliser la première vidéo officielle de promotion de SUPAERO, dont une partie est réalisée entièrement en reverse motion sur la musique de Jet : "Are you gonna be my girl?". David Guetta nous gratifie de ses "Best memories" pour le reste du clip, réalisé par deux élèves dans le cadre d'un projet d'initiation à la recherche de première année. Un beau campus, de beaux avions, des jolies filles, le soleil, Toulouse, le tout réuni dans l'une des meilleures Ecoles d'Ingénieurs françaises, ça envoie du rêve, non?... ;)
avatar
Rico0o
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 990
Localisation : Le Mans (LFRM) ; Nangis (LFAI)
Date d'inscription : 31/12/2008

Re: supaéro

Message  Rico0o le Sam 1 Oct 2011 - 21:32

Et pour rentrer à Supaéro :



... mais ...


avatar
Insider
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1476
Age : 27
Localisation : LFBU (Angoulême) - SW | Travail: Chine
Date d'inscription : 19/11/2005

Re: supaéro

Message  Insider le Sam 1 Oct 2011 - 22:04

xDDDDDDDDDDDDDDDD... nice la première video ^^. La deuxieme bcp plus réaliste ^^
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2407
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: supaéro

Message  gc232 le Dim 2 Oct 2011 - 10:56

Ahhhh ... les écoles d'ingé francaises.
Ca fait rever jusqu'a ce que tu y mettes les pieds, et que tu te rends compte par la suite qu'il y a bien mieux ailleurs (hors de France).
Et la prépa, unique au monde, une bonne invention franco-francaise dont peut-etre 2% des notions apprises serviront par la suite. C'est aussi la filiere la plus chere de France, dans le seul et unique but de préparer les éleves a des concours qui jugent uniquement sur les capacités purement théoriques leurs éleves.

Ca me rend dingue dans le reportage qu'on associe l'université a la voie de garage, c'est la sous-filiere, la sous-école pour les nuls. Presque la punition: "Attention, tu vas te retrouver a l'université si tu bosses pas mieux que ca".

C'était pas le sujet, mais je pense que c'est un sacré gachis.
Dans la plupart des pays, on sélectionne les éleves a la sortie du lycée, il n'y a pas de prépa, les études durent un an de moins du coup (pas de temps perdu en prépa), moins de stress, moins de pression, pas d'esprit élitiste, moins de compétition et surtout moins de bourrage de crane.

Je trouve ca triste au final que ce systeme de prépa et écoles d'ingé francaises fassent rever tant de jeunes lycéens.

Et pour autant, ces memes écoles d'ingé sont classées tellement loin derriere les universités britaniques et américaines.
avatar
avidu13
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 21
Localisation : marseille LFMA LFML
Date d'inscription : 09/08/2011

Re: supaéro

Message  avidu13 le Dim 2 Oct 2011 - 11:05

Es que tu es sur que le diplôme des écoles Francaise n'est pas plus reconnus vue qu'on bosse plus ?
De plus comment peut t'on rentrer dans des écoles american ou anglaise avec un bac français ?
avatar
ML
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Féminin Nombre de messages : 2330
Age : 32
Localisation : 25°16'23''N 51°36'29''E
Date d'inscription : 17/04/2005

Re: supaéro

Message  ML le Dim 2 Oct 2011 - 11:20

En sachant écrire correctement le français pour commencer. ça semble déjà pas gagné pour le bac...


_______________________________________
Avoir un rêve, c'est donner un sens à sa vie.
avatar
Insider
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1476
Age : 27
Localisation : LFBU (Angoulême) - SW | Travail: Chine
Date d'inscription : 19/11/2005

Re: supaéro

Message  Insider le Dim 2 Oct 2011 - 11:43

avidu13 a écrit:Es que tu es sur que le diplôme des écoles Francaise n'est pas plus reconnus vue qu'on bosse plus ?

Non, il a largement raison, et je suis de son avis sur le sujet des classes préparatoires. Seul 2% sont utilisées par la suite.

Les écoles d'ingénieurs françaises sont très loin derrières les universités anglaises et américaines.

ENS et Polytechnique, les écoles les plus redoutables de notre pays sont très loin derrières. à noté que ceux sortant d'ENS ne peuvent faire que chercheurs ou/et profs (à quelque chose près ^^), du gâchis quoi !
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2407
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: supaéro

Message  gc232 le Mer 5 Oct 2011 - 12:41

J'ai été un peu virulant dans mon message.
On peut s'en sortir tres honnorablement avec les écoles d'ingé en France, mais je trouve dommage qu'on enseigne aussi l'esprit élitiste, l'esprit de concurrence / compétition, et qu'on obligé tous ceux qui revent d'intégrer une bonne école a passer par 2 voire 3 années de prépa.
Certains s'y plaisent (en prépa), mais n'ayant pas connu l'ambiance et la joie d'étudier comme on peut la connaitre en Angleterre ou aux US, ils ne peuvent pas vraiment comparer.

Et malgré la difficulté des études en France, on n'en sort pas si bien coté sur le plan international.
avatar
nintenwii
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 75
Localisation : Domicile : R. P. || - || aérodrome : Etampes
Date d'inscription : 30/03/2008

Re: supaéro

Message  nintenwii le Mer 5 Oct 2011 - 17:15

ENS et Polytechnique, les écoles les plus redoutables de notre pays sont très loin derrières. à noté que ceux sortant d'ENS ne peuvent faire que chercheurs ou/et profs (à quelque chose près ^^), du gâchis quoi !

Depuis quelques années on peut très bien partir dans le privé après une ENS, il faudra bien sûr rembourser l'état, quelque chose de l'ordre de 15000/20000€, prix largement remboursé par le salaire mensuel des normaliens (1300€/mois). Source : un normalien que j'ai croisé ce matin qui se destine à une carrière dans l'ingénierie aérospatiale. Smile

Après tout le monde n'est pas forcément assez mûre pour partir étudier dans les univ' anglo saxonnes juste après le BAC (qui de plus coutent un pied) donc il ne faut pas cracher sur les prépas qui eux sont gratuites et ouvrent sur des écoles reconnues. Et rien ne vous empêche de partir en double-diplôme ou en master of science en 2ème et/ou 3ème année d'école d'ingé.
Histoire de troller un peu, la compétition en prépa certes existe mais il y a surtout une grosse entraide entre élève (s'il y a un internat surtout). Je ne parle pas des grosses prépa parisiennes, usines à gaz, là c'est une autre histoire ...


@+
avatar
Pierre
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 28
Localisation : New York
Date d'inscription : 14/06/2005

Re: supaéro

Message  Pierre le Mer 5 Oct 2011 - 18:11

nintenwii a écrit:la compétition en prépa certes existe mais il y a surtout une grosse entraide entre élève (s'il y a un internat surtout). Je ne parle pas des grosses prépa parisiennes, usines à gaz, là c'est une autre histoire ...
Ca correspond tout à fait à mon expérience de la prépa. On entend beaucoup parler de compétition entre les élèves, c'est effectivement peut-être le cas dans les grandes prépas parisiennes (encore une fois, c'est une idée reçue, je n'en ai à proprement parler aucune idée !), mais ce n'est en tout cas pas le cas partout.
Dans ma prépa à Rouen (qui tourne autour de la 20e place dans les classements, donc qui n'est pas forcément non plus une prépa spécialement "cool"), l'ambiance était toujours bonne, l'entraide primait largement sur la compétition et je dois dire que je garde plus d'amis de mes 2 ans de prépa que d'ailleurs.

Après c'est sûr que pendant 2 ans tu sais à quoi tu vas occuper tes soirées et tes dimanches (perso je me gardais le samedi après-midi que je passais tr-s généralement à l'aérodrome !), mais c'est un choix.

En ce qui concerne les universités américaines, d'après ce que je peux voir à Georgia Tech où je suis en ce moment (université très cotée pour les ingénieurs, notamment en Aerospace Engineering), en rentrant en undergrad, donc direct après le lycée, c'est relativement comparable à la prépa au niveau quantité de travail. Après il n'y a pas la compétition, mais il y a toujours la pression d'avoir de bons résultats pour avoir un bon GPA, car les employeurs prennent ça en compte lors du recrutement. En plus, les quelques dizaines de milliers de dollars par ans que tu payes, ça met aussi un peu la pression.

Une des tares principales du système de la prépa à mon avis, est elle fait perdre aux élèves le goût des études, ce qui fait qu'une fois arrivé en école, plus personne n'a plus envie de rien faire, la curiosité scientifique s'estompe, ainsi que l'intérêt dans les cours.

My 2 cents

Pour en revenir au sujet, il est bien classe ce lipdub !
avatar
Yoyo
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1904
Age : 37
Localisation : Lyon Bron, St Cyr l'Ecole
Date d'inscription : 10/03/2008

Re: supaéro

Message  Yoyo le Mer 5 Oct 2011 - 18:28

nintenwii a écrit:Depuis quelques années on peut très bien partir dans le privé après une ENS, il faudra bien sûr rembourser l'état, quelque chose de l'ordre de 15000/20000€, prix largement remboursé par le salaire mensuel des normaliens (1300€/mois). Source : un normalien que j'ai croisé ce matin qui se destine à une carrière dans l'ingénierie aérospatiale. Smile

Après tout le monde n'est pas forcément assez mûre pour partir étudier dans les univ' anglo saxonnes juste après le BAC (qui de plus coutent un pied) donc il ne faut pas cracher sur les prépas qui eux sont gratuites et ouvrent sur des écoles reconnues. Et rien ne vous empêche de partir en double-diplôme ou en master of science en 2ème et/ou 3ème année d'école d'ingé.
Histoire de troller un peu, la compétition en prépa certes existe mais il y a surtout une grosse entraide entre élève (s'il y a un internat surtout). Je ne parle pas des grosses prépa parisiennes, usines à gaz, là c'est une autre histoire ...


@+


Ahhhh, ça me fait plaisir de lire enfin de tels propos qui se rapprochent effectivement plus de la réalité, contrairement au message caricatural que montre cette vidéo qui, lorsqu'elle est passée au JT de France 2 à l'époque, a fait bondir les profs de prépas de toute la France, mais aussi les élèves qui ne se retrouvaient absolument pas dans la situation de l'élève du reportage (pour vous faire une idée de ce qui se dit sur ce reportage, allez faire un tour sur le forum du site internet prepa.org, ouvert aux élèves bien sûr).

Franchement, mes élèves à moi (là je parle de mon expérience perso dans mon lycée) n'ont vraiment pas l'air aussi traumatisés que ce que laisse penser ce reportage (toutes matières confondues, toutes filières confondues), il y a une très bonne entente en classe (profs + élèves), on organise des goûters régulièrement, on fait des sorties de classes, et mes élèves m'ont même fait la surprise l'année dernière de fêter mon anniversaire, ... et j'ai même emmené faire un tour d'avion à 2 de mes élèves (cf. ici) ... Je crois qu'on est à des années lumières du message du reportage, mais surtout de ce que croient ceux qui ne sont JAMAIS passés par la prépa (mais qui savent beaucoup de choses apparemment...).

Peut-être que la pression, le stress, les coups-bas existent dans les prépas hyper prestigieuses (type Henry IV, Louis le Grand, St Geneviève) - et encore, je n'en suis pas sûr - mais 10 lycées sur les 250 qui existent en France, n'est-ce pas marginal ? Et au fait, en fac, ça n'existe peut-être pas les coups bas (fac de médecine, droit, etc) ???

Ca fait maintenant 5 ans que j'enseigne en prépa, et si vous comptez bien, les premiers élèves que j'ai eus sortent aujourd'hui d'école d'ingé. Et bien je peux vous faire suivre des dizaines de mails de ces anciens étudiants qui me disent aujourd'hui, à moi mais aussi aux autres profs du lycée (ça, c'est pour dire que ça n'arrive pas qu'à moi), "Merci" pour ces années prépa qui n'ont pas été faciles "sur le coup" mais qui, avec le recul, ne leur ont apporté que du "+" dans la suite de leurs études et dans leur job (méthode de travail, organisation, polyvalence, assiduité, ponctualité, affirmation de soi, etc...).

Franchement, quand je vois les bombes que provoquent chez les pilotes les reportages de JT ou articles de Presse non spécialisée (parce que ces reportages racontent n'importe quoi à nos yeux, cf. les crashs, les nuisances, etc....), j'aurais préféré voir plus de prudence et moins de véhémence dans vos propos vis à vis de ce reportage là... (ben oui, y'a pas qu'au sujet de l'aéronautique que les journaleux peuvent faire de vrais torchons dans le seul but de capter l'attention et de vendre...)

Yoyo (ancien taupin d'une prépa non parisienne et qui ne regrette pas de l'avoir fait, parce que ça ne ressemble absolument pas à ce que décrit le reportage de la vidéo ci-dessus + ancien élève de l'ENS + aujourd'hui prof de prépa... Oui je sais, j'ai tous les défauts du monde aux yeux de certains...).


P.S. : c'était ma seule et unique intervention sur ce sujet, je m'arrête là, car je sais que je n'arriverai jamais à faire évoluer des croyances "profondemment enfuies".

P.S.2 : ca fait 2 jours que je tempestais dans mon coin contre ce poste, ça fait maintenant du bien d'avoir dit ce que j'avais à dire...
avatar
Nolan
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 459
Age : 23
Localisation : Périgueux : LFBX
Date d'inscription : 19/05/2010

Re: supaéro

Message  Nolan le Mer 5 Oct 2011 - 18:28

Pierre a écrit:
Une des tares principales du système de la prépa à mon avis, est elle fait perdre aux élèves le goût des études, ce qui fait qu'une fois arrivé en école, plus personne n'a plus envie de rien faire, la curiosité scientifique s'estompe, ainsi que l'intérêt dans les cours.
Personnellement je suis dans ma 2e année de prépa, je suis toujours curieux, dans les domaines que j'aime bien de préférence (devinez...)
Je sais pas comment ça va être l'année prochaine (ou dans 2 ans, ou jamais ^^), mais je ne pense pas perdre le goût des études, justement même je pense être encore plus intéressé par les cours (vu que c'est des cours en rapport avec le domaine que j'aurai choisi)

Julien Robin
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 8331
Age : 34
Localisation : LFKL / LFLY
Date d'inscription : 20/01/2006

Re: supaéro

Message  Julien Robin le Mer 5 Oct 2011 - 19:01

Outre les universités anglo-saxonnes et le cursus par la prépa, il y a une autre filière vers le titre d'ingénieur (parce qu'ingénieur, c'est un titre, pas un diplome) : l'apprentissage ...

Tu fais un bac+2, tu passes le concours, et si tu es pris tu es parti pour 3 ans avec un pied dans l'entreprise, un pied dans l'école.
C'est certes un peu usant, parce que coté entreprise (que tu dois généralement trouver toi-même) on te demande quasiment la même chose qu'un salarié temps plein, et coté école tu fais presque le même cursus avec presque autant d'heures mais moins de temps (tu n'as que 5 semaines de congés dans l'année, et souvent autour de 40h de cours par semaine ... soit 2400h de cours sur les 3 ans ... donc souvent pas trop le temps de profiter de la vie étudiante) ...

Mais d'un autre coté, t'es payé pendant tes études (un certain pourcentage du SMIC), tu confrontes ce que tu vois en cours avec ce que tu touches réellement dans le monde du travail ... et surtout : quand tu sors avec ton diplôme en poche (il y a très très peu d'abandons ou de recalés), t'as déjà 3 ans d'expérience ... et ca c'est hautement valorisant et ca fait clairement la différence sur un CV !

En ce qui me concerne, quand j'ai le choix entre 2 profils, je prends l'ex-apprenti plutôt que l'ingé sortant d'école, parce que je sais que le mec sait ce que c'est que de bosser dans une entreprise (c'est pas un stage, et même pas comparable à un stage de 6 mois), qu'il a bossé très dur pour arriver au bout (tu sors avec un diplôme d'ingé comme les autres, sauf que t'es pas passé par prépa et la marche est "un peu" plus haute) ... et surtout : le gars a pas les pieds dans le même sabot !
Parce que les jeunes ingés sortis des grâaaaaaaaaandes écoooooooooooooles j'en ai vu passer un paquet, et derrière le joli titre de la Prestigieuse Ecole, quand on parle plus de théorie mais de choses vraiment concrètes ... C'est plus la même chose ! C'est clairement pas des gars opérationnels (en tous cas pas aussi rapides qu'un ex-apprenti) ...

Bref, vive l'apprentissage Mr.Red

Les seuls vrais problèmes de l'apprentissage, c'est que ca a une image (erronnée) de faible qualification alors que pas du tout ... et qu'il n'y a encore pas assez de filière de formation ...
avatar
jihef
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 830
Age : 36
Localisation : La Rochelle (17) France
Date d'inscription : 19/01/2007

Re: supaéro

Message  jihef le Mer 5 Oct 2011 - 19:03

Je dois être maso mais j'aime bien relire mes cours de prepa ou relire des traités d’algèbre linéaire, de théorie des groupes, de théorèmes d’électricité...

Pas vraiment traumatisé. Faut dire aussi que je faisais de la voltige pendant cette période.
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2407
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: supaéro

Message  gc232 le Mer 5 Oct 2011 - 20:07

Julien Robin a écrit:
Les seuls vrais problèmes de l'apprentissage, c'est que ca a une image (erronnée) de faible qualification alors que pas du tout ... et qu'il n'y a encore pas assez de filière de formation ...
Ca résume bien le probleme en France.
On présente le systeme prépa + cycle ingénieur en 3 ans comme la voie royale, et on ose tout juste parler du "reste".
On parle de l'université comme une voie sans issue, les IUT et les BTS c'est pour les neuneux et je ne te parle meme pas de l'apprentissage.
Tout est stigmatisé et c'est bien dommage.

Je veux bien que l'on me dise que la prépa ce n'est pas si horrible, ce n'est pas tant que ca un esprit de concurrence, mais quand meme.
On est loin des années d'étudiant que peuvent connaitre un étudiant anglais, américain, ou francais a l'université.
La charge de travail y est globalement plus élevé, le temps libre (et temps de sommeil) fortement diminué, et dans quel but? Passer 2 ans de sa vie a préparer un concours, et apprendre des notions d'organisation, méthode de travail, ponctualité, etc... qui auraient (et seraient) acquises tout aussi bien ailleurs.

Tant mieux pour ceux qui s'y plaisent, mais vous oubliez l'énorme quantité de gens restants qui eux n'ont pas la capacité morale, physique ou scolaire pour suivre un cursus préparatoire mais feraient malgré tout de tres bons ingénieurs. La sélection élitiste a la francaise, en somme...

Ca me rappelle le concours EPL de l'Enac, l'élite de l'élite, la creme de la creme, la voie Royale, ou l'on fait croire qu'un bon éleve de prépa aura plus de chances de faire un bon pilote de ligne que n'importe quel autre profil. Le systeme américain, lui, privilégie l'expérience, et le systeme britanique privilégie la qualité des formations avec des profils tres variés ou la plupart sont issus de la filiere aéroclub et non la filiere "bon en maths".
avatar
Insider
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1476
Age : 27
Localisation : LFBU (Angoulême) - SW | Travail: Chine
Date d'inscription : 19/11/2005

Re: supaéro

Message  Insider le Mer 5 Oct 2011 - 20:10

La compétition dans une classe de prépa n'existe pas vraiment mais dans les hautes prépa (j'ai une amie à Louis Legrand, super ambiance ds la prépa).

Moi dans mon année de prépa, je me suis fait de super bon potes, des potes qu'on ne peut pas se faire ailleurs ou ça ne sera pas pareil. Je pense que c'est vrai pour la majorité des élèves de prépa. La vidéo caricature trop, et ce n'est pas du tout ce qui est ressentie en prépa.

Certes, il y a beaucoup de travail, trop de travail quelques fois, mais il est fait dans une ambiance très amical, et très solidaire.

Les élèves d'une même classe de prépa ne seront jamais ou très rarement en compétition lors des concours, statistiquement, ils ne piqueront jamais la place de leur camarade dans le concours ^^.

Ce que je reproche à la prépa, c'est juste le niveau demandé pour réussir des concours. Les choses assimilées en prépa ne seront pas du tout toutes utilisées en école par la suite (sauf cas particulier). Par ailleurs, le niveau du concours pour la plus haute école de France, est très élevé, au final, au niveau international, l'école n'est pas très bien côté. C'est un peu décevant non. En France, tu es fière de dire: "je sors de l'X" mais arrivé dans un pays étranger comme l’Amérique, tu fais pas le poids contre un étudiant d'Havard ^^.
avatar
Insider
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1476
Age : 27
Localisation : LFBU (Angoulême) - SW | Travail: Chine
Date d'inscription : 19/11/2005

Re: supaéro

Message  Insider le Mer 5 Oct 2011 - 20:16

golfcharlie232 a écrit:

Ca me rappelle le concours EPL de l'Enac, l'élite de l'élite, la creme de la creme, la voie Royale, ou l'on fait croire qu'un bon éleve de prépa aura plus de chances de faire un bon pilote de ligne que n'importe quel autre profil. Le systeme américain, lui, privilégie l'expérience, et le systeme britanique privilégie la qualité des formations avec des profils tres variés ou la plupart sont issus de la filiere aéroclub et non la filiere "bon en maths".

+1

C'est bien connu, le système éducatif Français, c'est de la total grosse M#### !! Nous rajoute des matières qui ne servent strictement à rien (TIPE, DESSIN... pour ne pas citer d'exemple), on devrait nous mettre plus de math et de Français (sous forme de dictée pour les fautes et non d'étude de texte à la noix).

Par ailleurs, comme tu le dis si bien, EPL pour l'élite en maths... ah ah ah. C'est comme dit, le champion de course étant champion de course sera champion de d'orthographe !
Le système anglais et américain est plus intélligent comme d'habitude. Si on fait un peu d'histoire, nous remarquerons que les aS des aS des pilotes de la seconde guerre mondiale et les ceux qui suivent n'ont souvent pas beaucoup de diplôme... Enfin quelques uns Very Happy. Ils ont juste la passion pour certain et un talent certain pour d'autres (je pense à M Hoover ;) et il y a plein d'autres exemples !).

Ce ne sont pas les maths qui font le pilotage mais bien les tripes du pilote !

Julien Robin
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 8331
Age : 34
Localisation : LFKL / LFLY
Date d'inscription : 20/01/2006

Re: supaéro

Message  Julien Robin le Ven 7 Oct 2011 - 13:34

avatar
Louis
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 508
Age : 21
Localisation : LFRI (La Roche sur Yon_Vendée)
Date d'inscription : 23/07/2011

Re: supaéro

Message  Louis le Ven 7 Oct 2011 - 18:52

Supaéro, qu'est-ce que ça vaut aux Etats-Unis ? Parce que bon, ok, les écoles d'ingé en France sont pas très bien cotées à l'international, mais qu'en est-il pour une école spécialisée dans l'aéronautique ?
Par rapport à Embry-Riddle ça donne quoi ? Shocked
avatar
ML
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Féminin Nombre de messages : 2330
Age : 32
Localisation : 25°16'23''N 51°36'29''E
Date d'inscription : 17/04/2005

Re: supaéro

Message  ML le Ven 7 Oct 2011 - 19:26

Embry-Riddle est reconnu mondialement. Supaéro est connu en France. Laughing (même si ça reste une bonne école) Après, tout dépend de tes objectifs, de tes moyens (40'000$ l'année à Embry pour un international student pour de l'ingénierie) etc.


_______________________________________
Avoir un rêve, c'est donner un sens à sa vie.
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2407
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: supaéro

Message  gc232 le Sam 8 Oct 2011 - 1:15

Disons d'une maniere simple que plus ou moins n'importe ou dans le monde, Stanford, UCLA, Embry Riddle, Harvard, Cambridge, Oxford, Cranfield, Bristol, McGill, Moscow State, etc ... tout le monde connait.

Ce n'est pas entierement du a la réputation des études, mais aussi a la taille des écoles (qui sont quasiment toutes des universités). Supaéro, c'est relativement petit en terme d'étudiants, d'ou l'interet de chercher a regrouper les écoles sous un nom commun, plus connu (l'ISAE, par exemple). L'utilisation d'acronyme (UTC, Insa, Isae, ENSMA, la liste est quasi infinie) en France n'arrange sous doute pas les choses.

A Bristol, qui n'est pas une "top university" mais classée juste en dessous (entre 30eme et 60eme, suivant les classements), les études d'une durée de 4 ans donnent l'acces a un salaire moyen 50% supérieur a celui des IENAC (Ingé Enac), en ingénierie aéro.

Durant ta scolarité (a un prix qui reste raisonnable, on est loin des frais d'études pratiqués aux US), tu voles en planeur de facon illimitée et .. gratuite, tes TP de "principles of flight" se passent en vol, dans un vrai avion (Jetstream 41), tu voles sur de vrais simulateurs Full Flight (A320, F16 a Cranfield) pour tout ce qui est "instrumentation", British Airways, Rolls Royce, Airbus et de nombreux acteurs aéro viennent sur place pour te proposer des projets , tu as en tout et pour tout 5 ou 6h de maths par semaine en 1ere et 2eme année, ensuite finito. Une semaine de cours, c'est environ 25h de cours et une 15ene d'heures de travail personnel. Probablement 1,5 a 2 fois moins qu'un éleve de prépa.
On t'encourage a sortir, a faire des activités (pour lesquelles tu as vraiment du temps), a faire la fete, ... Je ne parle pas d'une fois par semaine, mais d'une fois par jour.
Et ... systeme bien anglo-saxon, qu'on aime ou on n'aime pas, les universités britaniques pratiquent la "recommandation". En clair, s'ils aiment ton profil, ton CV part potentiellement a la NASA (j'exagere a peine).

Et au risque d'en choquer quelques-uns, une grande partie des gens qui integrent ce genre d'universités n'auraient jamais réussi une prépa. On ne les a pas sélectionné sur un concours commun a base de maths et de physique purs, on les a sélectionnés sur une recommandation scolaire, quelques épreuves scientifiques et surtout un entretien.
Incroyable aussi, les petits anglais et les petits américains connaissent eux aussi des notions de ponctualité, méthode de travail, tous ces trucs apparemment réservés aux éleves de prépa en France.

avatar
XouaM
Acro
Acro

Masculin Nombre de messages : 167
Age : 29
Localisation : Alençon (LFOF)
Date d'inscription : 09/06/2010

Re: supaéro

Message  XouaM le Mer 26 Oct 2011 - 9:40

Après avoir lu ces 2 pages, je suis toujours aussi surpris par la capacité d'auto-flagélation du français...

Chacun à le droit d'avoir son opinion mais je ne comprend pas la rancoeur (voir la haine, j'ai l'impression parfois) de certains. Si vous n'êtes pas content allez donc voir si l'herbe est plus verte ailleurs...
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2407
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: supaéro

Message  gc232 le Mer 26 Oct 2011 - 16:26

XouaM a écrit:Après avoir lu ces 2 pages, je suis toujours aussi surpris par la capacité d'auto-flagélation du français...

Chacun à le droit d'avoir son opinion mais je ne comprend pas la rancoeur (voir la haine, j'ai l'impression parfois) de certains. Si vous n'êtes pas content allez donc voir si l'herbe est plus verte ailleurs...
Je suppose que ca m'est adressé.
Ca tombe bien, je suis justement allé voir ailleurs, je suis passé par l'école d'ingé francaise bien cotée, la fac francaise, et l'université anglaise. Et ma conclusion est assez claire: l'herbe est bien plus verte ailleurs.

Rancoeur? Probablement. Je ne referais pas le systeme scolaire francais, mais je le trouve en immense retrait par rapport a celui de nombreux pays voisins.
Un systeme qui se dit "donner des chances égales a tout le monde" mais qui fonctionne sur l'élitisme et la sélection par les matieres scientifiques, je trouve ca aberrant. Si encore les résultats étaient la a la sortie, pourquoi pas, mais ce n'est pas le cas.

Enfin, un grand nombre de métiers ne sont qu'accessibles via une sélection encore et toujours basée sur de faux criteres.
Je ne vais pas ré-écrire mon post précédent, mais sélectionner l'élite de l'élite, la creme de la creme des futurs pilotes de ligne francais (Enac) sur des exos de maths et physique de prépa, c'est tout aussi stupide que si on sélectionnait des joueurs de foots sur leur niveau d'anglais, ou des prof de maths sur des épreuves de sport.
De cette maniere, on gache l'acces a un métier fantastique a des milliers de jeunes qui feraient d'excellents pilotes de ligne, sous pretexte qu'ils n'ont pas le niveau d'un bon éleve de prépa.

A lire: Petit je voulais etre boulanger, mais j'étais bon en maths.
Pourquoi les élèves français sont-ils les plus malheureux du monde?
http://lecoleestfinie.blog.lemonde.fr/2010/01/23/des-eleves-en-mal-etre/
www.rue89.com/2011/10/15/petit-je-voulais-etre-boulanger-mais-jetais-bon-en-maths-225582

Je maintiens mon avis, et je le partage pour donner une autre vision des choses que la seule vision franco-francaise, que le systeme d'éducation francaise n'arrive pas a le cheville de l'équivalent britanique ou celui de nombreux autres pays.
Il n'y a qu'a voir le niveau d'anglais des francais pour comprendre qu'une bonne partie du systeme est un pur échec.

Tu ne comprends pas la rancoeur qu'on peut avoir face au systeme, je vais te mettre sur le chemin:
J'ai raté ma premiere année apres bac (prépa intégrée en école d'ingé). On m'avait juré que je ne parviendrai ni a devenir ingé, ni a devenir pilote de ligne. Tout était basé sur des menaces "mon pauvre petit, il ne te reste plus que la fac...".
Au final, j'ai intégré une université mondialement connue, chose qui aurait été impossible en France (a t-on des université mondialement connues en France?), et je suis devenu pilote de ligne. Incroyable ... tant de gens m'avaient promis l'inverse!
avatar
Insider
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1476
Age : 27
Localisation : LFBU (Angoulême) - SW | Travail: Chine
Date d'inscription : 19/11/2005

Re: supaéro

Message  Insider le Mer 26 Oct 2011 - 17:55

golfcharlie232 a écrit:Au final, j'ai intégré une université mondialement connue, chose qui aurait été impossible en France (a t-on des université mondialement connues en France?), et je suis devenu pilote de ligne. Incroyable ... tant de gens m'avaient promis l'inverse!

Euh, là ça m'intéresse, on est (enfin tu as été) dans le même cas Very Happy...

Quelle est l'université que tu as intégré, quel coût ?

Et je suis totalement d'accord avec toi, sélectionner sur des maths (surtout le niveau demandé, espace vectoriel... C'est sur qu'on va utiliser les espaces vectoriels ou encore les anneaux et j'en passe dans un cockpit...) pour intégrer une formation de pilote de ligne...

Certes, "tout le monde" peut accéder à la formation de pilote de ligne... mais en payant Very Happy
avatar
Adrilucq
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 528
Age : 25
Localisation : Chavenay
Date d'inscription : 13/05/2009

Re: supaéro

Message  Adrilucq le Mer 26 Oct 2011 - 19:20

Sincèrement, depuis que je suis en prépa je me vois mal monter dans un avion piloté par un mec qui ne maitrise pas les espaces euclidiens et autres endomorphismes nilpotents ainsi que la base de la thermochimie

Je ne peux que partager votre avis sur le système éducatif français, bien que la vie en prépa n'est pas si terrible que ça. Le seul avantage que je trouve à la sélection par les matières scientifiques est son objectivité. Il suffit de voir l'étude de l'Etudiant qui avait fait noter la même copie de philo par une dizaine de prof, résultats: des notes de 5 à 15 grosso modo...

A bientôt


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Mer 18 Oct 2017 - 20:23