Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

L'avion jaune et le lac

Partagez
avatar
Pierre
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 618
Age : 28
Localisation : Paris / Rouen
Date d'inscription : 14/06/2005

L'avion jaune et le lac

Message  Pierre le Mer 2 Nov 2011 - 0:58

"...

Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions en silence ;
On n'entendait au loin, sur l'onde et sous les cieux,
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
Tes flots harmonieux.

..."
Alphonse de Lamartine, Le Lac



Arrivé de bon matin dans ce petit coin de paradis qu'est la Jack Brown's Seaplane Base de Winter Haven au centre de la Floride, dans cette étonnante région marécageuse parsemée de petits lacs, les formalités d'arrivée ayant été effectuées, après un rapide cours théorique nous sortîmes de la salle de classe, et il était là, ce stradivarius du ciel, ce minutieux assemblage de tubes, de bois et de toile jaune, puissante machine à rêver, symbole d'une autre aviation fabuleusement romantique.



Je m'installe confortablement en place arrière (la place pilote), et mon instructeur en place avant. J'ai à ma disposition un manche, un palonnier, et une manette de gaz. Les rares instruments qui composent le tableau de bord me sont difficilement visibles, car cachés par l'instructeur.
Mise en route, les amarres sont larguées, et l'avion avance. Et oui, sur l'eau pas de freins ! La seule façon de s'arrêter, c'est de couper le moteur.



Nous taxions tranquillement vent arrière vers l'autre bout du lac, accompagnés par les deux autres Piper Cub de l'école dans lesquels ont pris place mes deux collègues de stage et leurs instructeurs respectifs. Arrivés au bout, 1700RPM, sélection magnétos, essai de la réchauffe, on revient au ralenti en vitesse, car pendant ce temps l'avion avance !
Les deux autres Cubs décollent, et vient notre tour. Une rapide check-list est effectuée de mémoire, CARS : Carb heat - off, Area - clear, water Rudders - up, Stick - back, et bien sur on n'oublie pas de laisser la porte ouverte ! Et oui, c'est le mois d'octobre en Floride, il fait un agréable 25, on ne va pas se priver du plaisir de voler la porte ouverte !
Mise des gaz, l'avion cabre une première fois, accélère un peu, cabre une deuxième fois un peu plus, on rend doucement la main pour le mettre à la bonne assiette sur le redan, il prend de la vitesse, et puis s'envole tout naturellement. Je jubile !



Nous rejoignons les autres Cubs pour une petite séance de vol en formation ! C'est mon premier vol, l'instructeur est au commandes alors forcément il se fait un peu plaisir !
On vole cinq minutes, et les trois Cubs amerrissent en formation sur un des nombreux lacs qui jonchent l'endroit.
On va pouvoir passer aux choses sérieuses, je prend les commandes pour mon premier décollage sur l'eau ! On refait notre courte check-list "CARS", et c'est parti !
Que de sensations ! C'est vraiment extraordinaire, il faut une bonne précision dans le dosage sur la profondeur pour que l'avion soit juste à la bonne assiette qui lui permettra d'être positionné comme il faut sur ses flotteurs pour prendre de la vitesse. Pas assez ou trop de manche arrière, et on sent instantanément l'avion ralentir !

Bon, c'est pas tout mais il va falloir le poser maintenant ! Tour de piste à 500 pieds, on repère la direction du vent grâce aux bandes d'eau calme le long du rivage, ainsi qu'avec la direction des vagues. On choisit l'endroit où se poser pour éviter les bateaux auxquels nous devons laisser la priorité, mais également pour amerrir face au vent. Travers le point d'aboutissement, réchauffe carbu (mise par l'instructeur car difficilement accessible de la place arrière !), mise en descente, puis virage en base, finale, quand on arrive à distance de plané du lac, on coupe les gaz, et on laisse l'avion planer, puis vers 20 pieds de hauteur on commence à arrondir pour amener l'avion à la bonne assiette vers 10 pieds, et on le maintient, en essayant de toucher l'eau doucement avec le manche en butée arrière.



Ouf ! Posé, pas cassé, pas mal pour une première fois ! On enlève la réchauffe, remet les gaz et on est parti pour une longue séance de deux heures de décollages et d'amerrissages au cours de laquelle j'apprendrai les différentes techniques de décollage et d'amerrissage par diverses conditions "rough water", et surtout le fameux "glassy water", lorsque l'eau est si calme que le lac se comporte comme un miroir, enlevant ainsi au pilote toute perception de sa hauteur par rapport à l'eau.



Après avoir bien travaillé, retour à la maison. Le petit avion jaune va pouvoir se reposer quelques heures, avant qu'on ne remette ça l'après-midi !

J'abrégerai la suite de l'histoire : un deuxième vol donc l'après-midi, troisième vol le lendemain matin, totalisant donc 5 heures de vol, puis le lendemain après-midi, l'examen ! Quelques minutes d'interrogation orale, un peu moins d'une heure de vol, et me voilà officiellement pilote d'hydravion !
Quelle expérience ! Le Piper Cub est un avion fantastique, qu'il soit sur roues ou sur flotteurs, mais sur l'eau les sensations sont démultipliées ! Quelle fantastique sensation de liberté on a, à faire des sauts de puce de lac en lac, pas de piste, pas de radio, juste un manche, des palonniers, et une manette de gaz !
avatar
Patazzo
Acro
Acro

Masculin Nombre de messages : 191
Age : 18
Localisation : Macon Charnay, LFLM
Date d'inscription : 09/10/2011

Re: L'avion jaune et le lac

Message  Patazzo le Mer 2 Nov 2011 - 5:19

Joli ton récit yuyuk
avatar
Gwenadrenalyn
Acro
Acro

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 21
Localisation : Tarn (81) LFCI
Date d'inscription : 12/10/2011

Re: L'avion jaune et le lac

Message  Gwenadrenalyn le Mer 2 Nov 2011 - 8:52

J'aime bien la comparaison avec le poème de Lamartine ^^ mais le récit aussi est cool ;)
avatar
Patazzo
Acro
Acro

Masculin Nombre de messages : 191
Age : 18
Localisation : Macon Charnay, LFLM
Date d'inscription : 09/10/2011

Re: L'avion jaune et le lac

Message  Patazzo le Mer 2 Nov 2011 - 17:02

Le légendaire J3 Cub...

LeSterne
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 82
Age : 21
Localisation : Dans le ciel ou sur un banc de sable
Date d'inscription : 18/06/2011

Re: L'avion jaune et le lac

Message  LeSterne le Mer 2 Nov 2011 - 17:22

Ton récit donne vraiment envie. Le J3 Cub est vraiment un bel avion, enfin au moins avec FSX :p
avatar
Patazzo
Acro
Acro

Masculin Nombre de messages : 191
Age : 18
Localisation : Macon Charnay, LFLM
Date d'inscription : 09/10/2011

Re: L'avion jaune et le lac

Message  Patazzo le Mer 2 Nov 2011 - 17:32

Je pilote sa réplique presque exacte, le Savage cub :





Le deuxième est le savage classic, presque le même.
avatar
S-POTY
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1173
Age : 28
Localisation : Pons-Avy (LFCP) / Mulhouse-Habsheim (LFGB)
Date d'inscription : 20/05/2007

Re: L'avion jaune et le lac

Message  S-POTY le Mer 2 Nov 2011 - 17:37

tu vends du rêve avec des vols comme ça ^^

Pierre a écrit:le fameux "glassy water", lorsque l'eau est si calme que le lac se comporte comme un miroir, enlevant ainsi au pilote toute perception de sa hauteur par rapport à l'eau.

Faut que tu nous dises comment on fait alors ^^

merci,


@ plus
avatar
FlyingTim
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1544
Localisation : Plutôt en basse qu'au 1013
Date d'inscription : 15/06/2008

Re: L'avion jaune et le lac

Message  FlyingTim le Mer 2 Nov 2011 - 18:32

Ce récit conne sacrément envie...et merci pour les photos !

Quels souvenirs tu dois garder...

Merci, bons (hydra)vols à toi :-)
avatar
Pierre
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 618
Age : 28
Localisation : Paris / Rouen
Date d'inscription : 14/06/2005

Re: L'avion jaune et le lac

Message  Pierre le Mer 2 Nov 2011 - 18:36

S-POTY a écrit:tu vends du rêve avec des vols comme ça ^^

Pierre a écrit:le fameux "glassy water", lorsque l'eau est si calme que le lac se comporte comme un miroir, enlevant ainsi au pilote toute perception de sa hauteur par rapport à l'eau.

Faut que tu nous dises comment on fait alors ^^

merci,


@ plus

C'est (presque) simple ! Après je ne sais pas vraiment comment ça fait en vrai car je n'ai au cours de mes 2 jours pas eu affaire à de telles conditions, mais ça ne m'a pas empêché d'apprendre la technique.

La technique donc : tu choisis une "Last Visual Reference" (LVR), proche du bord du lac, comme des arbres, ou de la végétation, quelque chose de pas trop haut si possible. Ce point sera le dernier endroit ou tu pourras encore juger de ta position par rapport à l'eau.
Tu te pointes donc en finale, et tu prends un point d'aboutissement un peu avant ta LVR afin de pouvoir anticiper ton arrondi et d'avoir amené l'avion à la bonne assiette (assiette d'amerrissage, la même que d'habitude) au plus tard à la LVR (ne surtout pas avoir le nez bas après la LVR, car sinon tu ne sais plus où tu en es, et tu risques de percuter l'eau ...).
Ce faisant tu remets un peu de gaz (1700RPM mini sur ces J3), tu bloques l'assiette (par rapport à l'horizon donc), et tu attends, en laissant l'avion descendre doucement. Quand il touche l'eau, tu coupes les gaz, et tu mets le manche arrière.
Alors bien évidemment ça prend un peu de temps entre ta LVR et le toucher, notamment selon la hauteur à laquelle tu es en passant ta LVR (d'où l'intérêt de prendre un repère pas trop haut, comme des nénuphars par exemple plutôt que des arbres).

Le décollage aussi est amusant, car en situation de miroir, l'eau est plus "collante", l'hydravion aura donc plus de mal à décoller (ils disent que ta distance de décollage peut être multipliée par 1.5 !).
Donc pour aider l'hydravion à décoller, tu le laisse un peu accélérer sur le redan, puis tu mets du manche à gauche pour sortir le flotteur de droite de l'eau, tout en mettant un peu de pied à droite pour garder la ligne droite, et un peu de manche arrière. Et puis l'avion va tranquillement décoller, tu remets alors les ailes à plat, et tu adoptes une pente de montée franche pour t'éloigner rapidement de l'eau, car tu n'as toujours pas de références visuelles pour ta hauteur, et donc tu risques de percuter l'eau si tu ne montes pas franchement
avatar
Quentino88
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 595
Age : 21
Localisation : épinal-Dogneville LFSE (Vosges)
Date d'inscription : 08/11/2010

Re: L'avion jaune et le lac

Message  Quentino88 le Mer 2 Nov 2011 - 18:41

Très beau récit ;), sa donne envie ;)

Jolie photo ;)


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Mer 26 Juil 2017 - 0:35