Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Partagez
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2407
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  gc232 le Jeu 23 Fév 2012 - 13:14

Message recu ce matin d'un (a priori) Captain américain :

So did you pay for your job in the end?
You say American training is more practical, but I for one am glad no one here is in a 737 with so few hours.
Your blog and pictures make it seem the most fun you have is showing other people what you're doing. You actually disrespect the job and the love of flying in doing so.
When I had under a thousand hours I certainly wasnt worried about taking pictures.
What airline do you work for? Oh Im sure they dont want you to say and posting pics from their flightdeck when you should be working on becoming a better pilot first.
Sorry to be harsh but thats how it appears to a 15,0000 hour airline pilot in the US.
Pour ceux qui ont un peu de mal avec l'anglais, en clair ca dit qu'avant d'avoir beaucoup (plusieurs milliers) d'heures de vol, on devrait se la fermer, ne pas prendre de photo et ne pas écrire de blog.
Il trouve ca disrespectueux envers le métier et la passion pour l'aviation.

Ma réponse :
Dear David,

Oddly enough, I agree with some of the points you mention here.
I do not have 3000-4000 hours as a pilot would need to fly a 737 in the US.

How much is "so few hours" for you, I am really curious.
As far as I am aware, there is no mention on my blog of how many hours I have logged since I started flying 10 years ago.

Who said I had less than a thousand hours? Now you're making me very curious.

I have enough to apply to most airlines operating regional jets in the US (if I was eligible to work over there).
I have an Aerospace engineer background, hundreds of hours in gliders, aerobatic ratings, flew quite a few tail wheel planes, several hundreds of hours in towplanes, another several hundred of hours in Kingairs.
Ah well, this does not seem like a lot when you have 15,000 hours in your logbook. Were you born with 15,000 hours or you started like most people with no flight experience?

I do share what I do. Well, this is why it is called a "blog".
When I was younger, those line stories were greatly motivating. They still are now by the way.
Why wouldn't I share mine?

You typically remind me of the Captains in Asia keeping a very steep cockpit gradient but I thought this would be different in the US.

In Europe, most airlines now try to lower the cockpit gradient and push the FOs into advocating their opinions. You probably think that's wrong but my company, like a few others in Europe, have never had a single crash nor a single fatality in decades of existence.

I initially opened this blog to share what the pilot training is all about and to motivate aspiring pilots to train the "modular way" rather than "integrated", in Europe. This is some two and a half times cheaper, and the life experience is worth it.
Then I gained employment after applying to thousands of airlines worldwide. So I decided to keep writing a few entries.

My company provides good working conditions and decent salary, I loved the experience I have had on the Kingair and towplanes but I was really struggling financially. I seized the opportunity to fly the 737. Who wouldn't have?

As for taking pictures, I take most of them while seating on the jumpseat and obversing other, more experienced, pilots do their job. I learn from watching them.

I should also mention taking pictures was/still is a way of making money, and this is a hobby in the first place.

In cruise, I talk with the Captain, ask questions and learn from his own experience. I never read newspapers or magazines. When I can, I read the FCOM's, QRH and Operating manuals. In a 5 hour cruise, there still is enough time to take a few pictures.

As for the first question, I did pay for my pilot training. Is it free now in the US? Last time I checked, it wasn't, and it was actually twice more expensive than what I paid (through a bank loan and various ground-based jobs).

I agree with two points of yours, Sir.
I do not have 4000 hours, and blogging as a 737 newly-recruited FO can be seen as arrogant.
Fair enough.

I may live on a fairy world, I give you that one too.
But instead of spreading gloom and doom like a lot of people on this planet do, I share pictures and videos for Aviation enthusiasts, I share the experience of the "dream job" a lot of people have, I answer and help almost anyone who contacts me, and I probably help a few other keep a bit of Faith.
En quelques mots, je lui donne raison sur deux choses : j'ai peu d'heures comparé a ce qu'ont la plupart des pilotes débutants sur 737 aux US (il faut en général 4000h de vol aux US pour espérer voir la couleur d'un cockpit de 320 ou 737, quand en Europe c'est possible avec 250h. Aux US, on fait généralement de l'instruction jusqu'a 700-800h, pour ensuite passer sur Kingair/Cheyenne ou avion du meme type, puis une fois la barre des 1500h passée, on débute dans les "régionales" sur CRJ, ERJ, et jets régionaux. Enfin, vers 4000h de vol, on peut postuler pour les majors et voler sur les "medium jets").
Des compagnies comme Ryanair et easyJet qui recrutent essentiellement des jeunes avec peu d'heures, n'ont connu, durant toute leur existence, aucun crash et aucun mort. Ryanair, c'est 1,5 fois la taille d'Air France en terme de passagers transportés, et 25 ans d'existance. easyJet n'est pas loin derriere et transporte aussi plus de passagers qu'Air France, British Airways, Iberia, etc ... sans avoir jamais connu le moindre crash fatal.
Je ne défends pas forcément le fait de se retrouver dans un gros avion avec peu d'expérience, je trouve moi aussi plus logique de passer par les turboprops avant, mais jusqu'a preuve de contraire, mettre des jeunes avec peu d'heures dans un cockpit de 320 n'est pas une entrave a la sécurité pour autant.

Le deuxieme point sur lequel je lui donne raison, c'est que le fait d'avoir un blog + poster des photos + poster des vidéos en ligne, ca a une certaine part d'arrogance. C'est certain et j'en suis conscient. Le fait de partager sa passion, ou dit autrement, une partie de sa vie, c'est arrogant.
Est-il possible d'écrire un blog sans donner ce coté arrogant? A moins de parler de la pluie et du beau temps, je ne pense pas.

Je lui réponds donc que je préfere le coté arrogant du jeune pilote peu expérimenté, qui fait rever bon nombre de jeunes et en poussent un paquet a croire en leur reve, plutot que le coté "démotivant" et triste du vieux Captain blasé qui préfere décourager les jeunes en ne gardant a l'esprit que les inconvénients.

C'est un beau métier, accessible, et je préfere voir dans les cockpits de jeunes gens motivés et passionnés depuis leur plus tendre enfance que d'autres qui n'ont qu'un tres faible interet pour l'aviation. Ces derniers ne trainent généralement pas sur les blogs d'avions ou les sites de photos aéros.

J'aimerais bien avoir votre avis sur la question.
Ca va peut-etre au-dela de ce que j'imagine et ce Captain a peut etre raison.
Est-ce "too much" de poster des photos, vidéos et posts sur un blog (+ le forum)?
J'ai eu une majorité de feedbacks positifs mais je ne vois pas d'inconvénient a changer les choses si c'est mal percu ou si ca donne une mauvaise image du métier.
avatar
Louis
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 508
Age : 21
Localisation : LFRI (La Roche sur Yon_Vendée)
Date d'inscription : 23/07/2011

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Louis le Jeu 23 Fév 2012 - 13:43

golfcharlie232 a écrit:J'aimerais bien avoir votre avis sur la question.
Ca va peut-etre au-dela de ce que j'imagine et ce Captain a peut etre raison.
Est-ce "too much" de poster des photos, vidéos et posts sur un blog (+ le forum)?
J'ai eu une majorité de feedbacks positifs mais je ne vois pas d'inconvénient a changer les choses si c'est mal percu ou si ca donne une mauvaise image du métier.

Moi je vais te donner mon avis. Ca fait assez peu de temps que je veux devenir pilote, environ un an. On trouve beaucoup de renseignement sur internet, mais il y a trop peu de pilotes qui sont là pour répondre à nos questions. Toi, tu as toujours pris le temps de répondre aux questions que je me posais, que se soit sur les différentes facettes du métier de pilote ou sur les études pour être ingé aéro. Je te suis très reconnaissant pour cela, mais aussi pour avoir partagé ton parcours que ce soit sur le forum ou sur ton blog. C'est toujours très intéressant à lire.

Les vidéos et les photos que tu partage, je trouve que cela n'a rien d'arrogant. Combien de pilotes prennent la peine de faire un montage vidéo extraordinaire pour montrer comment est la vue au FL300, et tout cela sur une bonne musique ? Je ne crois pas être le seul à avoir regarder tes vidéos plusieurs fois, histoire de rester motivé pour atteindre un rêve... Tes conseils me sont et me seront utiles jusque dans quelques années pour mettre toutes les chances de mon côté pour arriver au cockpit.

Ce captain qui t'a envoyé ce message prouve qu'on a beau avoir des milliers d'heures de vols, on peut très bien rester c*** et jaloux d'autres pilotes qui eux font des choses bien, qui eux prennent le temps d'aider les jeunes qui veulent faire ce métier, et les aide à rester motivés...

Conclusion: J'attends avec impatience tes prochaines vidéos/photos Very Happy

PS: ...et les récits aussi ;)
avatar
Zlip
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1115
Age : 27
Localisation : LFMD
Date d'inscription : 04/07/2008

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Zlip le Jeu 23 Fév 2012 - 13:58

Du point de vue des pilotes de loisirs, tes vidéos, photos et récits seront toujours les bienvenus et je ne trouve pas ça arrogant de le partager. Du moins, il y a plusieurs façons de le faire et tu le fais très bien à mon sens.

Maintenant, il faudrait avoir l'avis de pilotes pro de plusieurs tranches d'âges et voir ce qu'eux en pensent.
avatar
Julien F-2000
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 203
Age : 29
Localisation : Sur le BN 2A
Date d'inscription : 22/03/2008

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Julien F-2000 le Jeu 23 Fév 2012 - 14:00



J'aimerais bien avoir votre avis sur la question.
Ca va peut-etre au-dela de ce que j'imagine et ce Captain a peut etre raison.
Est-ce "too much" de poster des photos, vidéos et posts sur un blog (+ le forum)?
J'ai eu une majorité de feedbacks positifs mais je ne vois pas d'inconvénient a changer les choses si c'est mal percu ou si ca donne une mauvaise image du métier. [/quote]


Mais t'inquiètes Marc !! Laisse le causer le captain us... T'as réussi ton rêve et ça c'est très bien !! ET je ne vois pas ce qu'il y a d'arrogants à partager sa propre expérience! Les blogs et les forums sont entre autre fait pour ça !! Tu ne fais que raconter ton parcours, le plus simplement du monde et sans en rajouter. Donc continue et n'écoutes pas les jaloux. Si il ne veut pas voir tes photos, tes vidéos ou ton blog, il ne les regarde pas et tout le monde est content ! A ce moment là, autant supprimer toutes les vidéos aéro de you tube, car j'imagine que bon nombres d'entre elles ne sont pas prises par des pilotes à XXX milliers d'Hdvs et donc ça donne une sale image !

Continue ton parcours et ton blog !! Et c'est vraiment génial pour toi que tu puisses réaliser ton rêve et t'éclater dans ton métier !!

Bons vols !!!!!
avatar
Insider
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1476
Age : 27
Localisation : LFBU (Angoulême) - SW | Travail: Chine
Date d'inscription : 19/11/2005

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Insider le Jeu 23 Fév 2012 - 15:21

Ton pote US (xD) a tout faux. Si personne ne partage, si personne ne communique, si personne ne montre la voie... Je pense que beaucoup de personnes, à défaut d'être bien renseignées, à défaut d'avoir pu être motivées (photos / vidéos), se dirigeront vers une autre voie qu'est la leur.

J'ajoute, que je suis en train d'essayer d'écrire un article sur les licences aéronautiques (j'ai remarqué que c'est très mal connu (par les non pilotes et les: "être pilote avant 17 ans, c'est possible ?! Sérieux ?" ou "tu peux faire payer ? Tu peux piloter cet avion?" je ne les compte meme plus)) (tient, et j'aurai besoin d'instructeurs, pilotes pro... pour me relire et éventuellement me corriger sur les termes techniques utilisés.

Et dans cet article où j'essaye (et c'est difficile) d'apporter mes lumières sur ce milieu, j'ai gardé l'adresse de ton blog pour un parcours "Pilote de Ligne" qui est possible sur les milliers d'autres. Par ailleurs, lorsqu'on m'a posé la question: "Qu'est ce le métier de pilote de ligne", hop, j'ai encore sortie ton blog (juste pour l’aperçu, en gardant conscience qu'être pilote de ligne, ça aussi des contraintes) Very Happy.


Les vidéos c'est la vitrine de ce super métier. avant de vouloir exercer un quelconque métier, il y a bien fallu un élément déclencheur Very Happy.

En conclusion, ton US, c'est un gars de la vieille génération, on sait que tu ne fais pas ça par arrogance, mais par goût du partage... Tu l'expliques si bien toi même Very Happy.

Julien Robin
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 8336
Age : 35
Localisation : LFKL / LFLY
Date d'inscription : 20/01/2006

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Julien Robin le Jeu 23 Fév 2012 - 15:43

ben en ce qui me concerne, à part le fait que tu donnes presque une impression de touriste vu le volume de production (d'où ma question "tu pilotes, des fois ?" Mr.Red à laquelle ta réponse me va très bien) ... j'y vois rien de mal ni même d'arrogant

Mais je me dis "vu de l'extérieur..." (cf ma question humoristique)
avatar
Francky
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 602
Age : 102
Localisation : LFLY - LYON-BRON
Date d'inscription : 24/12/2010

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Francky le Jeu 23 Fév 2012 - 17:03

Pour ma part, j'ai un peu de mal à comprendre ce pilote qui trouve arrogant le fait de partager une passion. Il doit faire partie de ceux qui n'ouvrent jamais le cockpit à un enfant qui serait pourtant en admiration devant lui.

La façon dont tu présentes ton parcours et ta vie actuelle ressemble beaucoup plus à un partage qu'à un épanchement malsain, qui ne peut que donner envie aux plus jeunes tout en montrant que le chemin, tout difficile soit-il, est accessible avec de la motivation et du travail.

Quelle belle leçon sur le travail tu donnes-là, alors que tant de gens pensent que les jeunes ne sont que des fainéants.

Moi, ne pouvant aspirer à devenir un jour pilote de ligne vu mon age, j'apprécie grandement ces émotions que tu nous livres et ces images que tu prends grand soin à préparer pour nous.

Alors, merci à toi. Continue comme ça, et ne te laisse pas dérouter par certains vieux grincheux. S'ils "s'ennuient" parmi nous, qu'ils passent leur chemin. Moi je reste à camper au bord de ton chemin. Merci Marc!
avatar
FlyingTim
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1557
Localisation : Plutôt en basse qu'au 1013
Date d'inscription : 15/06/2008

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  FlyingTim le Jeu 23 Fév 2012 - 18:07

Idem je trouve que tu partages très très bien ton parcours, sans aucune arrogance ! Le seul soucis pourrait éventuellement venir de ta compagnie si elle n'appréciait pas de voir poster des images prises "en service", mais ça c'est ton affaire et vue la tournure que tu donnes aux films que tu postes, j'entends par là aucune publicité positive ni négative, on ne sait même pas à la vue des vidéos pour qui tu voles, je doute que cela soit un problème.

En tout cas je comprends mal sa réaction, et te remercie de tout ce que tu partages avec nous. J'aimerais en faire autant mais chez nous c'est totalement interdit, ça règle la question...

Bons vols à toi, et pressé de voir tes prochaines images !
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2407
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  gc232 le Jeu 23 Fév 2012 - 18:23

Bon ca me rassure dans l'ensemble.
Apres tout, sur internet, via de simples textes + photos, tout est sujet a interprétation.
De son point de vue, il doit probablement se dire "Aux US, et qui plus est a mon époque, il fallait pas loin de 10 ans d'expérience en travail aérien, turboprop, jets régionaux, etc ... , avant de pouvoir passer sur 737. Et ce jeune a mis un an, sans connaitre la galere, l'expérience, ...".
Apres tout, je n'aborde pas (ou peu) ces sujets, les monstrueux obstacles tout au long de la formation, avant, pendant et apres (encore maintenant). Je ne parle pas des (gros) points négatifs. Je ne me plains pas de mon passé et meme si ca aura été rapide, j'en ai quand meme bien bavé par moments (comme tout le monde).
Du coup, l'impression qui en ressort, c'est peut-etre celle du jeune a qui la chance a toujours souri?

Julien Robin a écrit:à part le fait que tu donnes presque une impression de touriste vu le volume de production
Ah mais ca, touriste, je le suis! Mr. Green
Les photos (et vidéos) ont été faites sur quelques 80h de vol aux commandes et au moins autant en jumpseat. La majorité prise depuis le jumpseat d'ailleurs.
Sur 10h de vol, ca aurait fait beaucoup. Sur environ 150h, ca doit sembler plus raisonnable (quoique).

Au tout départ, j'ai fait ce blog pour partager avec quelques amis des Cadets de l'Air et d'autres copains rencontrés a droite et a gauche (entre autres en Erasmus), la formation de pilote (d'ou le fait qu'il soit en anglais, et c'était aussi un bon moyen d'améliorer mon niveau a l'écrit). J'ai fait un peu de pub a l'époque en mettant le lien sur des vidéos et forums (francais uniquement), je n'aurais jamais pensé que quelques années plus tard le blog recueille tant de vues.

Quand je vois ou en sont arrivés les jeunes-ailes qui se sont inscrits a mon époque ou ceux qui étaient déja inscrits, je me dis que c'est une sacrée aventure et un bon bout de chemin parcouru pour pas mal d'entre nous (que ce soit d'un point de vue carriere ou parcours aéro)!

J'ose imaginer que parmi les jeunes-ailes de 15-20 ans actuellement sur le forum, une partie accéderont au métier de pilote de ligne, d'autres controleurs, d'autres ingénieurs, d'autres mécanos, d'autres pilotes de chasse, etc ...

A l'époque, c'était les blogs de Danny ("Pilote US"), eleve-pilote (pilote A319 easyJet), Adrioun (A319 easyJet aussi), FL390 (Cdb et Training Captain A320 Delta), Jacques Darolles (747 Air France), ... qui m'avaient fait tant rever.
J'en oublie quelques-uns : shaunlunt (Bush pilot en Alaska, avec les plus belles photos de la toile : http://shaunlunt.typepad.com/ , malheureusement décédé en 2007). The Bar Team ( http://thebarteam.blogspot.com/ ), blog qui m'a décidé a partir voler aux US. Celui d'Olivier (LJ35) qui m'a motivé a faire une formation en Angleterre. Etc ...

Mon propre parcours a été construit sur l'expérience que d'autres personnes partagaient.
avatar
Olivier1973
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 981
Age : 44
Localisation : Amsterdam & Toussus le Noble
Date d'inscription : 11/05/2008

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Olivier1973 le Jeu 23 Fév 2012 - 21:23

golfcharlie232 a écrit:Apres tout, je n'aborde pas (ou peu) ces sujets, les monstrueux obstacles tout au long de la formation, avant, pendant et apres (encore maintenant). Je ne parle pas des (gros) points négatifs. Je ne me plains pas de mon passé et meme si ca aura été rapide, j'en ai quand meme bien bavé par moments (comme tout le monde).
Du coup, l'impression qui en ressort, c'est peut-etre celle du jeune a qui la chance a toujours souri?
Sans doute un peu. Moi non plus je ne parle pas beaucoup des aspects négatifs sur mon blog, et je pense que c'est humain, on préfère parler du positif que du négatif.

Ceci dit, et j'en parlais pas plus tard que tout à l'heure avec notre vénéré président, on devrait peut-être en parler un peu plus.

Tes vidéos sont superbes et font rêver. C'est bien, parce que le rêve, c'est important, et parce que ça motive. Mais attention, il faut aussi savoir que le marché de l'emploi des pilotes est sinistré, et que pour un Marc qui accède assez rapidement à la place droit d'un 737, il y a des gens comme moi qui sont sur un petit King Air, avec un salaire très bas et des horaires difficiles (astreinte 24h/24 6 jours sur 8, avec souvent un réveil en pleine nuit pour aller chercher un organe), et beaucoup de pilotes pros qui cherchent du boulot, parfois depuis 2 ou 3 ans, sans en trouver, et qui galèrent, ou qui ont repris leur boulot d'avant et vont au travail à reculons parce qu'ils voudraient bosser dans un cockpit et pas derrière un bureau.

Donc, soyez motivés, bossez bien, mais attention, préparez-vous un plan B pour le cas où vous auriez du mal à trouver du boulot de pilote, et attention aux prêts bancaires, il faut pouvoir rembourser même si on ne trouve pas de job !

golfcharlie232 a écrit:Celui d'Olivier (LJ35) qui m'a motivé a faire une formation en Angleterre.
Merci, merci ! Cool
avatar
Airthur
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 334
Age : 27
Localisation : LFPE
Date d'inscription : 05/05/2011

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Airthur le Jeu 23 Fév 2012 - 22:09

Mouai je ne comprend pas bien la réaction de cet internaute . Moi j'adore aussi tout ce que tu fais , c'est ultra motivant , et tu m'as éclaircit sur plein de sujet que je ne connaissais pas vraiment à part les " on dit " , j'y prend beaucoup de plaisir . Perso je trouve ça génial .
D'ailleurs , aujourd'hui j'ai fait mon premier vol aux instruments à l'école , une météo superbe ( au dessus des nuages je veux dire ) , une énorme émotion de percé la couche de flotter sur les nuages et de s'élever au dessus de la mer de coton . Bien sur à plus petite échelle que toi GolfCharlie , mais c'est un début !

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=GO18vfmG0fA

Filmé par mon binôme Smile
avatar
Louis
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 508
Age : 21
Localisation : LFRI (La Roche sur Yon_Vendée)
Date d'inscription : 23/07/2011

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Louis le Jeu 23 Fév 2012 - 22:32

golfcharlie232 a écrit:

Quand je vois ou en sont arrivés les jeunes-ailes qui se sont inscrits a mon époque ou ceux qui étaient déja inscrits, je me dis que c'est une sacrée aventure et un bon bout de chemin parcouru pour pas mal d'entre nous (que ce soit d'un point de vue carriere ou parcours aéro)!

[b]J'ose imaginer que parmi les jeunes-ailes de 15-20 ans actuellement sur le forum, une partie accéderont au métier de pilote de ligne, d'autres controleurs, d'autres ingénieurs, d'autres mécanos, d'Olivier (LJ35) qui m'a motivé a faire une formation en Angleterre. Etc ...

Mon propre parcours a été construit sur l'expérience que d'autres personnes partagaient.

Je suis en Seconde pour l'instant, mais je pense être déjà sûr d'une chose: faire ma formation en Angleterre. Et devinez ce qui m'a motivé à faire ce choix : golfcharlie232 par son blog et ses conseils, ainsi qu'Olivier Smile Sans cela, ça serait plus difficile...


Olivier1973 a écrit:
golfcharlie232 a écrit:Apres tout, je n'aborde pas (ou peu) ces sujets, les monstrueux obstacles tout au long de la formation, avant, pendant et apres (encore maintenant). Je ne parle pas des (gros) points négatifs. Je ne me plains pas de mon passé et meme si ca aura été rapide, j'en ai quand meme bien bavé par moments (comme tout le monde).
Du coup, l'impression qui en ressort, c'est peut-etre celle du jeune a qui la chance a toujours souri?
Sans doute un peu. Moi non plus je ne parle pas beaucoup des aspects négatifs sur mon blog, et je pense que c'est humain, on préfère parler du positif que du négatif.

Ceci dit, et j'en parlais pas plus tard que tout à l'heure avec notre vénéré président, on devrait peut-être en parler un peu plus.

Donc, soyez motivés, bossez bien, mais attention, préparez-vous un plan B pour le cas où vous auriez du mal à trouver du boulot de pilote, et attention aux prêts bancaires, il faut pouvoir rembourser même si on ne trouve pas de job !

Parler des aspects négatifs: je suggère que l'on créer un sujet pour que vous les pros, puissiez nous faire partager vos expériences sur ce point là. Ça serait très intéressant.
Bien sûr ca serait peut-être un peu démotivant, mais au fond, en savoir plus ce qui va nous faire mal ne nous rendra que plus fort pour réaliser notre rêve. Non ?
Il m'est arrivé d'être assez démotivé par des sujets que j'avais pus lire sur des forums, et puis finalement, il suffit de regarder le ciel pour se rendre compte que les trainées d'avions que l'on y voit sont autant de pilotes qui ont réussis. Il y a certes peu de places, mais il y en a !
avatar
Insider
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1476
Age : 27
Localisation : LFBU (Angoulême) - SW | Travail: Chine
Date d'inscription : 19/11/2005

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Insider le Ven 24 Fév 2012 - 1:06

Louis a écrit:

Parler des aspects négatifs: je suggère que l'on créer un sujet pour que vous les pros, puissiez nous faire partager vos expériences sur ce point là. Ça serait très intéressant.
Bien sûr ca serait peut-être un peu démotivant, mais au fond, en savoir plus ce qui va nous faire mal ne nous rendra que plus fort pour réaliser notre rêve. Non ?
Il m'est arrivé d'être assez démotivé par des sujets que j'avais pus lire sur des forums, et puis finalement, il suffit de regarder le ciel pour se rendre compte que les trainées d'avions que l'on y voit sont autant de pilotes qui ont réussis. Il y a certes peu de places, mais il y en a !

J'allais le suggérer. Pour nous qui aspirons à une carrière de pilote de ligne, de par toutes les vidéos, les blogs etc... on connait l'aspect positif, l'aspect "rêve" de ce métier. Mais qu'en est il du reste.

J'en connais un petit peu grace à Oliver qui m'avait éclairé sur ce point là, la fois où on a eu la chance de se rencontrer à Montbéliard Very Happy.
avatar
Airthur
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 334
Age : 27
Localisation : LFPE
Date d'inscription : 05/05/2011

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Airthur le Ven 24 Fév 2012 - 6:04

Le problème c'est qu'il n'y a pas d'aspect négatif les gars ! MDR . Non je déconne il y en a bien un ou deux !
avatar
Olivier1973
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 981
Age : 44
Localisation : Amsterdam & Toussus le Noble
Date d'inscription : 11/05/2008

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Olivier1973 le Ven 24 Fév 2012 - 10:09

Airthur a écrit:Le problème c'est qu'il n'y a pas d'aspect négatif les gars ! MDR . Non je déconne il y en a bien un ou deux !
Malheureusement, Arthur, il y en a bien plus qu'un ou deux.

1) Même pour ceux qui ont la chance d'avoir un boulot sur une machine moderne, avec un bon salaire, ce métier a quelques aspects négatifs (mais largement compensés par les aspects positifs pour les passionnés que nous sommes).

2) Pour ceux qui ont la chance d'avoir un boulot, mais à des conditions largement moins bonnes que les précédents, il y a déjà beaucoup plus d'aspects négatifs.

Les premiers mois, même quand j'étais réveillé à 3h du matin pour aller voler, ou que le téléphone sonnait en fin de soirée alors que je m'étais mis au lit 5 minutes plus tôt, bien fatigué, j'étais content de me lever pour aller voler.

Au bout de presque deux ans, j'avoue que parfois, quand le téléphone sonne au milieu de la nuit, ça me gave ! Ou que quand je me caille au sol dans mon avion à essayer de dormir alors qu'il fait 5°, je préfèrerais être dans mon lit !

Etre payé à peine plus que le SMIC pour être pilote, au bout d'un moment, ça saoule...

3) Pour tous ceux (beaucoup trop nombreux) qui n'ont pas de boulot, je peux te dire qu'il y a plus qu'un ou deux aspects négatifs. Certains cherchent depuis 2 ans, 3 ans, 4 ans ou plus, et n'ont toujours pas trouvé de boulot de pilote. Et pendant ce temps, non seulement l'expérience n'augmente pas (au mieux, les heures de vol augmente en VFR, si on s'est payé une qualif FI, au pire elles augmentent très peu, et je ne parle pas des heures de vol IFR qui en général n'augmentent pas du tout), mais le niveau de compétence a tendance à diminuer !

On espère tous que la situation économique va s'améliorer, et que le marche de l'emploi des pilotes va sortir de cette situation catastrophique, mais il faut être clair : tous ceux qui s'engagent dans une formation de pilote pro doivent se dire que, peut-être, ils ne finiront jamais dans un cockpit ! Ce serait se voiler la face que de ne pas penser à cette éventualité.
avatar
Olivier1973
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 981
Age : 44
Localisation : Amsterdam & Toussus le Noble
Date d'inscription : 11/05/2008

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Olivier1973 le Dim 26 Fév 2012 - 18:19

Airthur a écrit:
yanderuelle a écrit:
Airthur a écrit: Il y a des mecs qui deviennent pilote à 40 ans ...............

C'est le cas d'Olivier M tout ça non ? même si il l'a fait un peu avant 40a depuis.

Moi je parlais de mecs qui sont à l'EPAG . Olivier je ne sais pas trop à quel age il s'y est mit , vers la trentaine je crois non ?
Arthur, je t'aime !

J'ai 38 ans. (Mais je fais moins, je sais ! Mr. Green )
avatar
Olivier1973
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 981
Age : 44
Localisation : Amsterdam & Toussus le Noble
Date d'inscription : 11/05/2008

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Olivier1973 le Dim 26 Fév 2012 - 18:32

golfcharlie232 a écrit:Ma SEP a été transférée sur mon CPL, et j'ai donc un CPL CAA, Classe 1 CAA, MEP, SEP, IR-ME-SPA et bientot TR 737-3/900 tout ca CAA.
Profites-en de la partie "SPA" de l'IR, parce que ça ne va pas durer !

As-tu l'intention de proroger ton IR monopilote, d'ailleurs ?

Pour les autres, je précise que "SPA" veut dire "Single Pilot Aircraft". Moi sur Beech 200 je proroge mon IR SPA, parce que c'est un avion certifié en monopilote, même si dans ma compagnie on est toujours deux pilotes. Sur les avions multipilotes, quand on proroge l'IR, ce n'est plus un IR-ME-SPA, mais un IR-ME multipilotes. Donc si on veut pouvoir faire de l'IFR en avion léger, il faut proroger l'IR-SPA par ailleurs.

golfcharlie232 a écrit:Je n'en parle pas dans mon blog, je n'en parle pas d'une maniere générale mais le chemin qui mene a une place de pilote (pilote pro, pilote de ligne, brousse en Afrique, etc...) est réellement difficile avec une sacrée quantité d'obstacles tout au long du parcours. Le plus dur est probablement celui lié au fait que les opportunités d'embauche a la sortie sont extremement faibles face au nombre de pilotes qualifiés sur le marché.

Beaucoup d'occasions au cours desquelles on se demande si tout ca en vaut vraiment la peine, si on y arrivera un jour, si quelque chose ne va pas venir tout gacher (11 septembre, krash boursier, volcan islandais, ou tout simplement perte de la Classe 1 médicale).
Trois exemples pour illustrer ça :

- Quand j'ai pris la décision de me lancer, au printemps 2008, le prix du baril de pétrole s'envolait, ça montait tous les jours, on parlait de la possibilité d'avoir le baril à 200 dollars... Quand il a atteint son plus haut niveau avant de redescendre, je venais de faire mon virement de 3 000 euros pour l'ATPL théorique. De quoi se poser des questions.

- Le volcan islandais Eyjafjöll est entré en éruption pendant ma QT sur Beech 90, et l'espace aérien européen a commencé à être fermé seulement 15 jours après mon premier vol en tant que pro.

- Peu de temps après mon entrée dans la boîte, un gros contrat arrivait à échéance, avec appel d'offres. Ma compagnie a de nouveau gagné l'appel d'offres, mais si elle l'avait perdu, il y aurait peut-être/sans doute eu un ou deux licenciements économiques, et étant le dernier embauché (et encore en période d'essai en plus), j'aurais té le premier à partir...
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2407
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  gc232 le Dim 26 Fév 2012 - 21:19

Olivier1973 a écrit:
Profites-en de la partie "SPA" de l'IR, parce que ça ne va pas durer !

As-tu l'intention de proroger ton IR monopilote, d'ailleurs ?
Je ne l'ai plus, j'ai désormais des licences irlandaises, CPL(A) avec la SEP, l'IR-ME-MPA, Level 6 Anglais, et TR B737-300/900 CL/NG.
Donc plus d'IR-SPA ni de MEP.

Je changerai peut-etre d'avis avec le temps, mais désormais quand je monterai dans un avion monopilote, ce sera pour faire autre chose que de l'IFR. A raison de pres de 900h d'IFR en 737 par an, je pense que ca suffit largement.
Si je veux voyager, les jumpseats en 737 sont gratuits et illimités pour moi dans le plus gros réseau d'Europe. Ca marche relativement bien. Donc l'aviation générale, ce sera uniquement pour le plaisir.

Je vais me faire lacher Midour pour remorquer dans le Sud-Ouest d'ici peu. Je me remets au planeur des que les beaux jours arrivent, reprise de la voltige, et j'espere pouvoir faire du Jodel a l'occasion.
Mais tout ce qui a trop d'aiguilles, ah non non non ...
Le pilotage pur, l'utilisation de la dérive, les glissades, les approches a 20% (25% en MCR-180R!), atterrissage sur 100m de piste, se poser sur une bande de 8m de large avec 30 kts plein travers, tout ca me manque beaucoup!
A terme, j'aimerais faire du largage para de temps a autre, mais le remorquage (surtout dans les Alpes du Sud) apporte déja beaucoup de satisfaction en terme de pilotage aux fesses...
avatar
Airthur
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 334
Age : 27
Localisation : LFPE
Date d'inscription : 05/05/2011

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Airthur le Lun 27 Fév 2012 - 12:37

Olivier1973 a écrit:
Airthur a écrit:
yanderuelle a écrit:
Airthur a écrit: Il y a des mecs qui deviennent pilote à 40 ans ...............

C'est le cas d'Olivier M tout ça non ? même si il l'a fait un peu avant 40a depuis.

Moi je parlais de mecs qui sont à l'EPAG . Olivier je ne sais pas trop à quel age il s'y est mit , vers la trentaine je crois non ?
Arthur, je t'aime !

J'ai 38 ans. (Mais je fais moins, je sais ! Mr. Green )

Ah effectivement je n'aurais pas dit !
avatar
Airthur
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 334
Age : 27
Localisation : LFPE
Date d'inscription : 05/05/2011

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Airthur le Lun 27 Fév 2012 - 12:42

Olivier1973 a écrit:
Airthur a écrit:Le problème c'est qu'il n'y a pas d'aspect négatif les gars ! MDR . Non je déconne il y en a bien un ou deux !
Malheureusement, Arthur, il y en a bien plus qu'un ou deux.

1) Même pour ceux qui ont la chance d'avoir un boulot sur une machine moderne, avec un bon salaire, ce métier a quelques aspects négatifs (mais largement compensés par les aspects positifs pour les passionnés que nous sommes).

2) Pour ceux qui ont la chance d'avoir un boulot, mais à des conditions largement moins bonnes que les précédents, il y a déjà beaucoup plus d'aspects négatifs.

Les premiers mois, même quand j'étais réveillé à 3h du matin pour aller voler, ou que le téléphone sonnait en fin de soirée alors que je m'étais mis au lit 5 minutes plus tôt, bien fatigué, j'étais content de me lever pour aller voler.

Au bout de presque deux ans, j'avoue que parfois, quand le téléphone sonne au milieu de la nuit, ça me gave ! Ou que quand je me caille au sol dans mon avion à essayer de dormir alors qu'il fait 5°, je préfèrerais être dans mon lit !

Etre payé à peine plus que le SMIC pour être pilote, au bout d'un moment, ça saoule...

3) Pour tous ceux (beaucoup trop nombreux) qui n'ont pas de boulot, je peux te dire qu'il y a plus qu'un ou deux aspects négatifs. Certains cherchent depuis 2 ans, 3 ans, 4 ans ou plus, et n'ont toujours pas trouvé de boulot de pilote. Et pendant ce temps, non seulement l'expérience n'augmente pas (au mieux, les heures de vol augmente en VFR, si on s'est payé une qualif FI, au pire elles augmentent très peu, et je ne parle pas des heures de vol IFR qui en général n'augmentent pas du tout), mais le niveau de compétence a tendance à diminuer !

On espère tous que la situation économique va s'améliorer, et que le marche de l'emploi des pilotes va sortir de cette situation catastrophique, mais il faut être clair : tous ceux qui s'engagent dans une formation de pilote pro doivent se dire que, peut-être, ils ne finiront jamais dans un cockpit ! Ce serait se voiler la face que de ne pas penser à cette éventualité.


Je t'avoue clairement que je ne suis pas pressé de sortir de l'école ... J'ai un peu la pétoche de ce qui va me tomber dessus . Je commence déjà à fouiller un peu les annonces de job , mais les prérequis font peur . Beaucoup demande 1500 heures de vol avec ATPL complet . Mais comment vais-je faire 1500 hdv ?
En sortant de l'école de vais essayer d'aller me balader à l'étranger pour bétonner mon anglais en volant , je ne sais pas encore où ni comment . Pour tout vous dire , j'suis dans l'flou total .
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2407
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  gc232 le Lun 27 Fév 2012 - 14:10

Airthur a écrit:
Je t'avoue clairement que je ne suis pas pressé de sortir de l'école ... J'ai un peu la pétoche de ce qui va me tomber dessus . Je commence déjà à fouiller un peu les annonces de job , mais les prérequis font peur . Beaucoup demande 1500 heures de vol avec ATPL complet . Mais comment vais-je faire 1500 hdv ?
En sortant de l'école de vais essayer d'aller me balader à l'étranger pour bétonner mon anglais en volant , je ne sais pas encore où ni comment . Pour tout vous dire , j'suis dans l'flou total .
Mon conseil a ceux qui veulent se lancer (ne le prends pas mal Arthur),
C'est de super bien penser son projet avant de se lancer.

Il est toujours temps de faire des projets apres, mais il me semble utile de commencer par le principal avant de commencer une formation de pilote.
L'anglais par exemple, c'est pas en 2 mois d'été a Londres que votre niveau va passer du niveau d'un francais moyen a celui demandé par les compagnies qui embauchent (easyJet, Ryanair, Monarch, Jet2, etc...). 2 ans ou 3 ans, oui. Quelques mois, non.
Passes ces quelques mois/années a l'étranger pour apprendre l'anglais apres la formation, c'est autant de temps qui sépare la fin de formation de l'obtention d'un job. Plus le temps s'écoule, plus ca devient difficile (sans compter le cout lié au maintien a jour des licences).

Comment monter ses heures?
Si vous voulez faire du remorquage par exemple, le point de départ c'est le brevet de planeur. Vous pouvez toujours le passer apres votre formation CPL-IR, oui, mais si vous etes dans le milieu depuis longue date, il sera bien bien plus aisé de trouver une place de remorqueur saisonnier que si vous débarquez sans contact ni rien du jour au lendemain.

Un job de dispatcher, ca se prévoit en général l'hiver pour la saison estivale suivante.

Autre conseil,
Avant de vous lancer dans des formations d'écoles "connues" francaises, type EPAG, ESMA, Airways, réfléchissez un moment en considérant l'immense différence de prix avec celui d'une petite école, ou mieux, une école a l'étranger (Anglophone si possible).
Non seulement, les écoles francaises vendent du reve a grands coups de pub alors que la réalité est tres différente (moins de 10% des éleves qui sortent de ces écoles trouvent du boulot a la sortie), mais en plus elles coutent beaucoup plus cher que la concurrence (belge, anglaise et espagnole entre autres).

Le métier est accessible, et il est faisable de trouver un job (la preuve) a l'heure actuelle, mais il faut longuement murir son projet, mettre de gros efforts dans l'apprentissage de l'anglais (plusieurs années en Angleterre font une grosse différence pour la suite) et prévoir un plan B, un plan C, et un plan D.
Des compagnies comme Ryanair, easyjet, Jet2, Flybe, Skywork, etc .. ne vous recruteront pas a la sortie de l'Esma ni de l'Epag. Par contre, ce sont de loin les premiers employeurs a la sortie des écoles belges et britaniques par exemple.

Encore une fois, ne vous lancez pas avant d'avoir longuement murit votre projet.
avatar
Insider
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1476
Age : 27
Localisation : LFBU (Angoulême) - SW | Travail: Chine
Date d'inscription : 19/11/2005

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Insider le Lun 27 Fév 2012 - 17:42

golfcharlie232 a écrit:
Des compagnies comme Ryanair, easyjet, Jet2, Flybe, Skywork, etc .. ne vous recruteront pas a la sortie de l'Esma ni de l'Epag. Par contre, ce sont de loin les premiers employeurs a la sortie des écoles belges et britaniques par exemple.

ça confirme mon idée de passer mes certif à l'étranger Very Happy.

golfcharlie232 a écrit:
Encore une fois, ne vous lancez pas avant d'avoir longuement murit votre projet.

Message reçu, mais qu'entends tu par avoir mûrit son projet ?
avatar
Airthur
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 334
Age : 27
Localisation : LFPE
Date d'inscription : 05/05/2011

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Airthur le Lun 27 Fév 2012 - 21:51

Je sais Golfcharlie , mais trop tard pour moi , j'ai passé l'ATPL et j'ai commencé le stage CPL à l'EPAG .
Mûrit le truc , je crois c'est fait pour moi , t'imagines pas le parcours ... Mon regret et ma connerie tu l'as dit , c'est de ne pas m'être occupé de l'anglais plus tôt , aucun problème pour parler à la radio , mais pas assez bon pour travailler avec un équipage en anglais .
Faire son école à l'étranger , c'est un choix , ya du pour et du contre , visiblement dans ton cas ( et dans d'autres ) , ça c'est bien passé , dans le miens pas mal de mecs s'en sortent aussi , d'autres non bref j'ai fait mon choix .
Des plans B , j'en ai , certes pas ingénieur mais j'en ai . Pour ce qui est d'être dans le milieu depuis longue date , je ne sais pas si c'est suffisant , mais je peux dire que j'ai grandis sur un aérodrome .
Passez 2 mois à Londres , je suis d'accord , inutile ( enfin ça ne suffit pas ).
Je ne fais pas de projet , avant d'avoir mes licences , d'ailleurs , vu le boulot , vaut mieux pas s'éparpiller , seulement de regarde un peu les possibilités ( pas nombreuses ) qui s'offrent à moi .

Bref tout ça pour dire , que c'est sur que c'est pas facile comme parcours , mais t'en es la preuve comme Olivier , Ark Pu , Papa Hotel et d'autres que c'est possible . Alors en attendant , je mors le coussin pour essayer de décrocher mes diplômes , et j'essaye de ne pas me décourager pour la suite en me disant merde , j'ai déconné j'aurais pas du faire ça comme ça ..........

Disons que je prend la vie comme elle vient , enfin j'essaye .

Bises
avatar
Erwan
Interessé
Interessé

Masculin Nombre de messages : 24
Age : 31
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 03/03/2011

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Erwan le Mar 28 Fév 2012 - 19:11

golfcharlie232 a écrit:
Je changerai peut-etre d'avis avec le temps, mais désormais quand je monterai dans un avion monopilote, ce sera pour faire autre chose que de l'IFR. A raison de pres de 900h d'IFR en 737 par an, je pense que ca suffit largement.
Si je veux voyager, les jumpseats en 737 sont gratuits et illimités pour moi dans le plus gros réseau d'Europe. Ca marche relativement bien. Donc l'aviation générale, ce sera uniquement pour le plaisir.

Je vais me faire lacher Midour pour remorquer dans le Sud-Ouest d'ici peu. Je me remets au planeur des que les beaux jours arrivent, reprise de la voltige, et j'espere pouvoir faire du Jodel a l'occasion.
Mais tout ce qui a trop d'aiguilles, ah non non non ...
Le pilotage pur, l'utilisation de la dérive, les glissades, les approches a 20% (25% en MCR-180R!), atterrissage sur 100m de piste, se poser sur une bande de 8m de large avec 30 kts plein travers, tout ca me manque beaucoup!
A terme, j'aimerais faire du largage para de temps a autre, mais le remorquage (surtout dans les Alpes du Sud) apporte déja beaucoup de satisfaction en terme de pilotage aux fesses...

Attention, ce qui va suivre n'est en aucun cas une critique hein!?, mais j'aimerais avoir ton opinion dessus.

Ne penses-tu pas que le remorquage et le largage sont pour ceux qui n'ont pas eu ta chance d'être intégré en compagnie, et qui ont besoin de ce genre d'activités pour gonfler un peu leur CV et finir par taper dans l'œil aux recruteurs??
Je sais bien que le but n'est pas de devenir Mère Thérésa, en pensant à tous les autres pilotes qui galèrent pour monter leur heures, mais bon...
Retourner à l'aviation légère quand on est FO sur liner, je suis carrément pour, et d'ailleurs si j'ai la chance de bosser en Cie plus tard, je foncerais dans un AC...mais de là à "prendre" la place de quelqu'un qui en a "vraiment" besoin...Ça me gène un peu...
Quel est ton avis sur la question?
A+

Julien Robin
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 8336
Age : 35
Localisation : LFKL / LFLY
Date d'inscription : 20/01/2006

Re: Un rêve devenu réalité : Pilote de ligne

Message  Julien Robin le Mar 28 Fév 2012 - 19:18

A mon avis ca se discute : les clubs sont remplis d'instructeurs, remorqueurs, largueurs qui sont des pros au chômage ... et qui lâchent l'affaire quand ils trouvent un "vrai job" ! Perso je trouve ca encore plus génant ...

On ne pousse pas la porte d'un club parce qu'on a "besoin" de lui, mais parce qu'on peut lui apporter quelque chose ...


Bref, en un post, je trouve que tu illustres très bien les problèmes liés au bénévolat dans les clubs ...


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 10:26