Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Partagez
avatar
maxxxair
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 334
Age : 22
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 05/02/2011

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  maxxxair le Jeu 11 Avr 2013 - 20:51

Bien sa ! Bravo Very Happy Very Happy
avatar
Mum60
Acro
Acro

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 47
Localisation : Senlis
Date d'inscription : 07/02/2013

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  Mum60 le Ven 12 Avr 2013 - 5:10

Félicitations !!!! yuyuk yuyuk
avatar
AdrienV
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 265
Age : 20
Localisation : EPA
Date d'inscription : 23/04/2012

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  AdrienV le Dim 12 Mai 2013 - 19:57

Bonsoir,

J'ai une question pour les prépa: est-ce que c'est vraiment vraiment dur la scolarité en prépa, y a t'il vraiment une grande part qui échoue? Je parle échouer en première année, c'est à dire se faire réorienter (au fait, réorienter ça peut être de quelle manière: dans une école d'ingé ou on se démerde pour trouver une place quelque part?). Parce que maintenant que je suis pris à plusieurs écoles d'ingénieurs, ben j'hésite, parce que quand même je me dis qu'il y a beaucoup moins de chances d'échouer en école d'ingé qu'en prépa... Sauf que la prépa militaire m'attire énormément! Mais j'ai un pote qui est au Prytanée qui me dit que c'est vraiment dur et qu'environ 1/3 des élèves échouent en première année, donc c'est un peu décourageant...

Vous en pensez quoi?

EDIT: je ne sais pas encore si je vais être pris en prépa, mais je pose ces question dans le cas où le dilemme se présenterait
avatar
Yoyo
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1887
Age : 36
Localisation : Lyon Bron, St Cyr l'Ecole
Date d'inscription : 10/03/2008

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  Yoyo le Dim 12 Mai 2013 - 21:32

AdrienV a écrit:Bonsoir,

J'ai une question pour les prépa: est-ce que c'est vraiment vraiment dur la scolarité en prépa, y a t'il vraiment une grande part qui échoue? Je parle échouer en première année, c'est à dire se faire réorienter (au fait, réorienter ça peut être de quelle manière: dans une école d'ingé ou on se démerde pour trouver une place quelque part?). Parce que maintenant que je suis pris à plusieurs écoles d'ingénieurs, ben j'hésite, parce que quand même je me dis qu'il y a beaucoup moins de chances d'échouer en école d'ingé qu'en prépa... Sauf que la prépa militaire m'attire énormément! Mais j'ai un pote qui est au Prytanée qui me dit que c'est vraiment dur et qu'environ 1/3 des élèves échouent en première année, donc c'est un peu décourageant...

Vous en pensez quoi?

EDIT: je ne sais pas encore si je vais être pris en prépa, mais je pose ces question dans le cas où le dilemme se présenterait

Je te répondrai dans la semaine, si j'ai le temps (pour l'instant, pas le temps). N'hésite pas à me relancer si j'oublie.

avatar
AdrienV
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 265
Age : 20
Localisation : EPA
Date d'inscription : 23/04/2012

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  AdrienV le Jeu 16 Mai 2013 - 17:04

Yoyo a écrit:
AdrienV a écrit:Bonsoir,

J'ai une question pour les prépa: est-ce que c'est vraiment vraiment dur la scolarité en prépa, y a t'il vraiment une grande part qui échoue? Je parle échouer en première année, c'est à dire se faire réorienter (au fait, réorienter ça peut être de quelle manière: dans une école d'ingé ou on se démerde pour trouver une place quelque part?). Parce que maintenant que je suis pris à plusieurs écoles d'ingénieurs, ben j'hésite, parce que quand même je me dis qu'il y a beaucoup moins de chances d'échouer en école d'ingé qu'en prépa... Sauf que la prépa militaire m'attire énormément! Mais j'ai un pote qui est au Prytanée qui me dit que c'est vraiment dur et qu'environ 1/3 des élèves échouent en première année, donc c'est un peu décourageant...

Vous en pensez quoi?

EDIT: je ne sais pas encore si je vais être pris en prépa, mais je pose ces question dans le cas où le dilemme se présenterait

Je te répondrai dans la semaine, si j'ai le temps (pour l'instant, pas le temps). N'hésite pas à me relancer si j'oublie.


Petit rappel au cas-où tu aurais oublié.
avatar
Yoyo
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1887
Age : 36
Localisation : Lyon Bron, St Cyr l'Ecole
Date d'inscription : 10/03/2008

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  Yoyo le Jeu 16 Mai 2013 - 19:34

AdrienV a écrit:Bonsoir,

J'ai une question pour les prépa: est-ce que c'est vraiment vraiment dur la scolarité en prépa, y a t'il vraiment une grande part qui échoue? Je parle échouer en première année, c'est à dire se faire réorienter (au fait, réorienter ça peut être de quelle manière: dans une école d'ingé ou on se démerde pour trouver une place quelque part?). Parce que maintenant que je suis pris à plusieurs écoles d'ingénieurs, ben j'hésite, parce que quand même je me dis qu'il y a beaucoup moins de chances d'échouer en école d'ingé qu'en prépa... Sauf que la prépa militaire m'attire énormément! Mais j'ai un pote qui est au Prytanée qui me dit que c'est vraiment dur et qu'environ 1/3 des élèves échouent en première année, donc c'est un peu décourageant...

Vous en pensez quoi?

EDIT: je ne sais pas encore si je vais être pris en prépa, mais je pose ces question dans le cas où le dilemme se présenterait


Hey !!! Ce n'est pas encore la fin de la semaine !

J'ai commencé à écrire ma réponse à ta question, c'est très long, alors laisse-moi jusqu'à demain pour le relire à tête reposée (et faire quelques modifs éventuellement).

A demain
avatar
AdrienV
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 265
Age : 20
Localisation : EPA
Date d'inscription : 23/04/2012

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  AdrienV le Jeu 16 Mai 2013 - 19:40

Ok pas de problème merci.
Bonne soirée,
Adrien
avatar
Yoyo
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1887
Age : 36
Localisation : Lyon Bron, St Cyr l'Ecole
Date d'inscription : 10/03/2008

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  Yoyo le Ven 17 Mai 2013 - 19:48

Tout d'abord, je veux juste dire que l’idée de faire une FAQ (Frequent Asked Questions) sur les prépas me trotte dans la tête depuis trèèèèèèès longtemps, car je trouve qu'il y a beaucoup d'idées reçues (parfois justes, parfois fausses…). Si j'ai le temps, je ferai cette FAQ cet été (mais ça m'étonnerait... )... En voici un petit bout :

Donc tes questions dans l'ordre :

Oui, il faut être clair, être en prépa, ce n’est pas une partie de plaisir tous les jours. Cela représente même certains sacrifices (sauf si tu es un hyper génie, mais c’est extrêmement rare…). J’y reviendrai dans la suite de ce message. Pour mieux comprendre la prépa, il faut selon moi comparer les choses avec ce que tu connais du lycée :

Les choses identiques au lycée :
- la prépa ressemble au lycée du point de vue de l'emploi du temps : il y a aura des cours (en classe, avec en moyenne 30 élèves/classe) de Maths, Physique, Chimie, S.I., Anglais, éventuellement LV2, Lettres et TPE. Le Sport est facultatif (enfin, parfois c’est obligatoire, mais ce n’est pas la norme)
- C'est tout.


Les différences :
- La charge horaire de chaque matière par semaine est beaucoup plus lourde qu'au Lycée. Pour la PCSI (une des 4 filières de la prépa) :
* 4h TP Physique + 5h de cours + 1h de TD
* 8h de cours de Maths + 2h de TD
* 4h TP Chimie + 2h de cours
* 2h TP SI + 2h cours
* 2h de Lettres
* 2h d'Anglais
* 2h de Sport
* 2h de TPE
* 4h de Devoir Surveillé chaque semaine
* 2h d'interrogation orale (colles) par semaine
Si tu comptes bien, cela signifie donc que tu iras travailler les journées entières du Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi et le Samedi matin. Dans certains lycées (je le sais pour le cas du Lycée Henry IV), tu travailles même le samedi après-midi….

- par rapport au lycée, les "leçons" sont donc plus longues à apprendre d'un cours sur l'autre (puisque qu'un cours dure toujours 2h en prépa, contre 1h au Lycée il me semble...). Ensuite, il faut apprendre ses "leçons" de manière systématique d'un cours sur l'autre, plusieurs fois par semaine (puisqu’il y a plusieurs fois la même matière dans la semaine). Pour certains élèves, le fait d’apprendre régulièrement son cours est une chose toute nouvelle, et c’est parfois ce point qui peut poser difficulté (les (mauvaises) habitudes de lycéens sont parfois très difficiles à perdre…).

- le niveau des cours est plus difficile qu'au lycée (mais avec le temps, on s’y fait…) et les notes vont automatiquement être inférieures à celles que tu as eu l’habitude d’avoir au lycée (ça peut porter un coup au moral.. au début seulement car on y prend habitude et c’est pour tout le monde pareil).
- les professeurs donneront toujours du travail à faire d'un cours sur l'autre (libre à toi de le faire ou pas, un prof n'ira pas vérifier...). Cela peut parfois aussi être un choc pour des élèves trop habitués au mode « touriste » ou « glandouille » de Terminale.

Donc la prépa, c’est l’enfer ? Tout n’est pas si noir…

- la fameuse ambiance de « compétition » en prépa. Je rigole (encore un truc de journalistes pour rendre croustillant son reportage ou son article de presse). J’ai été élève dans une prépa « moyenne » lyonnaise, je travaille dans un lycée de « banlieue » parisienne, je colle dans un lycée prestigieux de la capitale et je connais le fils d’une amie qui est dans une prépa du top 3 des prépas les plus prestigieuses de France. Bilan : je n’ai jamais vu (ni entendu parler) d’ambiance toxique dans les classes, bien au contraire ! Je trouve que les élèves sont hyper solidaires entre eux, ils s’entraident beaucoup (un peu trop parfois :-)), créent des liens forts entre eux. Moi même, je suis encore en contact avec mes "copains de prépa" (15 ans après !)

- le profs ! Les profs de prépa se soucient de leurs élèves, de leurs difficultés, de leur évolution tout au long de l'année. Bref, les élèves ne sont pas livrés à eux-mêmes (électrons libres comme en fac) et les profs de prépa NE SONT PAS DES BOURREAUX dont le métier est de CASSER de l’élève, bien au contraire ! Moi, j'ai même parfois l'impression de "paterner" mes élèves. Pour preuve : les élèves sont parfois reconnaissant de tout ce qu'on fait pour eux (une année, les élèves m'on fait le surprise de fêter mon anniversaire /nous faisons régulièrement des goûters ensembles / les élèves me demandent régulièrement de jouer au foot avec eux / je chambre pas mal d'élèves lorsque je sais que leur équipe de foot favorite s'est prise une raclée / on organise des sortie au théâtre, au Palais de la Découverte, Cinéma, … / il m’est arrivé par deux fois de recevoir des « cadeaux » de la part d’élèves (en fin d’année, je précise Rolling Eyes ), etc…)

- la prépa permet de se faire une idée assez fidèle du métier d'ingénieur : longueur des journées, ponctualité, quantité de travail, rigueur, sérieux, responsabilités, délais à respecter, difficultés à surmonter au quotidien (la métier d’ingénieur n’est pas un long fleuve tranquille !), autonomie, caractère multitâche, etc…, etc... Quand les élèves de prépa disent que 90% de ce qu'ils apprennent ne leur serviront à rien, ils ont raison ! Sauf que la finalité d'une prépa n'est pas tant d’instruire ! La finalité d'une prépa est d'inculquer toutes ces "valeurs" absolument nécessaires pour être ingénieur : la prépa est une « rampe » vers le métier d’ingénieur.

- faire une prépa (1ère + 2e année), cela conduit à un taux proche de 100% d’intégration dans une école d’ingé (j’ai bien dit UNE école d’ingé, je n’ai pas dit 100% de chance d’intégrer l’ENAC ou l’X ou Centrale…). En effet, il y a plus de places en écoles d’ingé que d’élèves en prépa…

- faire une prépa, aujourd'hui, c'est la garantie de trouver à 80% un boulot dans les 3 mois à la sortie de l'Ecole d'ingé (la France manque d'ingénieurs !). Dans le contexte de crise et de chômage que nous connaissons actuellement, c’est plutôt une bonne chose, non ? Je connais même des écoles où ce sont les entreprises qui viennent chercher les élèves (et non le contraire) !

Alors maintenant le pourcentage d' « échec ». Le mot échec me dérange un peu, car on ne peut pas parler d’échec : faire une prépa, c’est se frotter au niveau d’étude le plus difficile en France. On a bien le droit d’être « allergique » au système prépa, ce n’est pas pour autant qu’on est une merde si on ne passe pas en 2e année. Ces élèves là se rendront compte assez facilement qu’en partant faire autre chose, ils deviendront généralement les meilleurs de leur promo.

Il ne faut pas se leurrer, les élèves subissent un choc important au début de l'année de prépa : les journées sont plus longues, les notes plus basses qu'en Terminale, il va falloir travailler chez soi le soir et les WE, etc... Certains élèves décident alors de partir d'eux-mêmes de la prépa (avant la Toussaint généralement). Ceci représente environ 5% de l'effectif d'une classe. Et puis il y a ceux qui s'accrochent et qui poursuivent une année scolaire entière, mais qui malheureusement ne passeront pas en 2de année : cela représente, selon moi, 10% d'une classe (3 élèves sur un effectif de 30 par exemple). La raison ? Deux possibilités :
*si l'élève est dans une prépa prestigieuse (Henri IV, Louis le Grand, St Louis, St Geneviève, les INSA, etc...) : l'élève ne passe pas en 2e année si son niveau est trop faible (c'est surtout une question de notes, il faut que le lycée ait un taux de réussite proche de 100% aux concours les plus prestigieux pour conserver leur propre « prestige »). Mais cela ne représente que 15 lycées à tout casser sur la France, et encore !
*dans tous les autres lycées, l’élève ne passe pas en 2e année si les professeurs jugent que l’élève n’est pas travailleur (c'est surtout une question de ressenti, et non pas une question de notes). Exemple : si plusieurs fois dans l'année les professeurs se rendent comptent que l’élève n’apprend jamais ses cours, c'est un mauvais point pour lui. Idem si l’élève ne fait jamais le travail demandé (compte rendu de TP, lecture de documents, etc… parfois donné avant les vacances pour après les vacances !). Idem si vous êtes régulièrement absents en cours, aux DS, aux colles.... Dans ces lycées là, si vous paraissez sérieux tout au long de l’année (je répète, ce n’est pas une question de notes), votre passage en spé est garanti !

Pour vous rendre compte concrètement de ce qui se passe chez moi : 1 interro écrite par semaine, toujours le même jour (aucune surprise), toujours sur le cours de la semaine précédente (jamais d'exercice), avec points bonus (c'est à dire qu'il est très facile d'avoir 10 sur 10, voire plus !), devoirs à la maison facultatifs, je ne vérifie jamais si les élèves préparent les exercices à faire à la maison (à eux d’être adultes dans leur tête...), devoirs surveillés une fois toutes les 3 semaines avec toujours un exercice déjà corrigé en cours, etc... Dans ma classe : moyenne de la classe de l'ordre de 10.5/20 à l'écrit et 12/20 à l'oral, moyenne maxi à l'écrit : 15/20, moyenne mini à l'écrit : 06/20. Vous trouvez que c’est le bagne ?

Bref, pour conclure, mon avis est que la prépa n’est pas une partie de plaisir, certes, mais ce n’est pas le portrait aussi « sombre » que tout ce qu’on voit à la TV. Bien au contraire, avec le recul, j’entends beaucoup d’anciens élèves de prépa dire qu’ils ne regrettent pas d’être passés par cette voie. Certes, le prépa représente 2 ans (voire 3 ans) de sacrifices (soirées à travailler plutôt que regarder la TV ou aller aux soirées étudiantes, WE et vacances en partie à travailler plutôt que defaire autre chose), mais croyez-moi, ça vaut le coup ! D’ailleurs, ces élèves là se rattrapent vite une fois qu’ils intègrent les écoles d’ingé :-) !

Ah oui, pour finir, une réponse qu’on pose souvent : faut-il faire une prépa pour devenir pilote de ligne ? La réponse est dans l’absolu... NON. Le taux de réussite à l’ENAC étant extrêmement faible (mais non nul !), c’est une perte de temps de faire une prépa uniquement dans le but d’intégrer l’ENAC. Par contre, comme je l’entends souvent de ML ou de GC232 [mode sans rancune : on ] (si si, il dit des choses juste parfois ) [mode sans rancune : off ], pour devenir ingénieur, économiser pendant ce temps le prix d’une formation de pilote pro grâce à une situation stable (et plutôt bien payée), et attendre le moment opportun pour se lancer dans cette aventure de l’aérien professionnel, et bien je dirais... OUI, sans hésiter, ça vaut le coup d'y aller ! Et puis vous savez quoi ? On recrute à tours de bras des ingénieurs dans l'aéronautique (c'est un très bon point pour rester à proximité des avions, non ?)


A+

Aurélien


Nota bene : je viens de poster mon message le plus long de l'histoire de JA

avatar
zoomvvf
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 62
Age : 20
Localisation : LFBD
Date d'inscription : 25/08/2011

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  zoomvvf le Sam 18 Mai 2013 - 9:16

Waouw !!

Salut les JA's

Etant en 1re la question de l'orientation commence à se poser. Grâce à ton post Yoyo on a une réelle idée de la prepa.
Merci d'avoir pris le temps de nous éclairer.

oliv777300
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 340
Age : 20
Localisation : LFPL - Lognes
Date d'inscription : 25/06/2011

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  oliv777300 le Sam 18 Mai 2013 - 10:38

Entièrement d'accord, je suis dans la même situation et ça m'aide beaucoup. J'hésite entre une prépa intégrée en école d'ingé et une prépa MPSI normale. Pour garder mes chances pour l'ENAC (on sait jamais, tous les gagnants ont tenté leur chance), je vais plutôt viser une prépa MPSI "normale" (pas intégrée), mais j'avais du mal à me représenter ce qu'était la prépa au niveau de la charge de travail etc, j'avais rencontré quelqu'un qui était en sup MPSI, elle était complètement blasée, elle émettait limite des ondes négatives autour d'elle donc voilà. Maintenant je pense avoir un point de vue beaucoup moins pessimiste sur la chose.
Merci pour nous avoir mis le thème de la prépa en lumière, parce que c'est vrai que les idées reçues c'est "en prépa t'as plus de vie sociale", "y en a qui se suicident tellement ils ont la pression", "c'est 3 ans de déprime", "que des sales notes" alors que la réalité est, je l'espère, un peu mieux que tout ça.
avatar
removebeforeflight
Fanatique

Nombre de messages : 483
Localisation : LFCS Bordeaux, anciennement LFSP
Date d'inscription : 07/04/2010

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  removebeforeflight le Sam 18 Mai 2013 - 11:16

Merci pour ce long poste bien détaillé, je pense qu'il permettra à de nombreux JA de mieux se représenter la prépa ! Pour ma part, je peux difficilement m'exprimer sur les prépas, ne l'ayant pas "subie" personnellement (j'ai intégré mon école d'ingé suite à un DUT... ça n'était peut-être pas le parcours "idéal" que je voulais faire de prime a bord -j'imaginais faire une prépa avant mon école d'ingé- mais rétrospectivement, c'est une bonne solution aussi, peut-être même meilleure dans certains cas...). Je me permet de rebondir sur certains points :

Yoyo a écrit:Quand les élèves de prépa disent que 90% de ce qu'ils apprennent ne leur serviront à rien, ils ont raison ! Sauf que la finalité d'une prépa n'est pas tant d’instruire ! La finalité d'une prépa est d'inculquer toutes ces "valeurs" absolument nécessaires pour être ingénieur : la prépa est une « rampe » vers le métier d’ingénieur.
C'est le cas de beaucoup des formations du supérieur français je pense (du moins celle qui permettent d'intégrer facilement des écoles d'ingé). L'idée est de permettre aux étudiants d'atteindre un certain niveau "d’abstraction" qui leur permettra d'aborder le métier d'ingénieur.
Yoyo a écrit:
- faire une prépa (1ère + 2e année), cela conduit à un taux proche de 100% d’intégration dans une école d’ingé (j’ai bien dit UNE école d’ingé, je n’ai pas dit 100% de chance d’intégrer l’ENAC ou l’X ou Centrale…). En effet, il y a plus de places en écoles d’ingé que d’élèves en prépa…
Pour ceux qui arrivent en fin de deuxième année. Il y a quand même aussi pas mal d'étudiants qui font une 3/2, ça rallonge un peu les études.
Yoyo a écrit:
- faire une prépa, aujourd'hui, c'est la garantie de trouver à 80% un boulot dans les 3 mois à la sortie de l'Ecole d'ingé (la France manque d'ingénieurs !). Dans le contexte de crise et de chômage que nous connaissons actuellement, c’est plutôt une bonne chose, non ? Je connais même des écoles où ce sont les entreprises qui viennent chercher les élèves (et non le contraire) !
Je ne peux qu’acquiescer mais ça n'est pas l’apanage des étudiants qui sortent de prépa... j'en prend pour preuve mon cas personnel : école d'ingé suite à IUT et à priori je n'aurai pas de mal à trouver de boulot (1 CV publié le 1er mai sur le site de l'APEC, 6 appels d'entreprises dés le lendemain, si bien que j'ai enlevé mon CV au bout de 3 jours parce que je commençais a annoncer des délais de 2 semaines aux entreprises pour convenir d'un premier entretien téléphonique...). C'est simple, dans mon école, en informatique, le délais moyen de recherche d'emploi pour les diplômés de 2012 était de 0,8 mois, pourtant dans mon école, moins de 30% des étudiants sortent de prépa, dont 18% de la prépa intégrée...
C'est sur que c'est un délais de recherche d'emploi qui fait du bien quand on voit qu'il y a 10% de chômage... bref, devenez ingénieur :-) .
avatar
AdrienV
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 265
Age : 20
Localisation : EPA
Date d'inscription : 23/04/2012

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  AdrienV le Sam 18 Mai 2013 - 15:46

Merci beaucoup de ta réponse! Je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit autant détaillée!

Cela m'éclaire sur énormément de choses à présent. C'est vrai que j'avais tendance à croire les "retours négatifs" des reportages que j'ai pu voir ou de certains étudiants que je connais... Et là je comprend en fait que la principale qualité pour faire une prépa c'est de toujours rester motivé, ne jamais baisser les bras, et ne pas croire que c'est fini si on n'y arrive pas ou qu'on échoue, car ça ne veut pas dire que toutes les portes se ferment devant toi.

En tout cas merci beaucoup pour ta réponse, du coup je ne sais plus quoi mettre en premier vœu sur le portail APB Smile . J'ai jusqu'au 31 mai pour réfléchir... (et encore, c'est pas dit que si je met prépa en premier je sois pris!)

Bonne soirée,
Adrien
avatar
maxxxair
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 334
Age : 22
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 05/02/2011

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  maxxxair le Sam 18 Mai 2013 - 16:55

Salut !

Je suis actuellement en Prépa PCSI (physique-chimie science de l'ingénieur) option PC, et... je passe les meilleurs années de ma vie ! Very Happy
On bosse comme des dingues comparé au lycée et ta vie en dehors de la prépa tu peux presque l'oublier ( sauf 3-4 jours durant les vacances ) certes mais la vie DANS la prépa est vraiment géniale. L'ambiance tout d'abord, je pensais tomber sur des personnes complètements paumées et accros au travail et ben .... pas du tout ! Au contraire je dirais plutôt qu'il y a beaucoup de gens qui aime déconner (je n'ai jamais autant ri), faire la fête et qui savent se mettre au travail quand c'est nécessaire. On s'entend tous super bien, les cours sont extrêmement intéressants, les profs géniaux et le lycée très bien équipé.
Concernant la charge de boulot, elle est énorme c'est vrai mais on s'habitue à travailler efficacement et à assimiler les cours rapidement et sur le vif, tu verras on t'apprends à résoudre des problèmes complexes avec le minimum de connaissance et d'entraînement.
En bref, la prépa t'y apprendra plein de choses intéressantes, tu rencontrera plein de personnes intelligentes ( c'est ce qui m'a le plus frappé ), tu rigoleras bien et pour finir tu intégreras forcément une école d'ingénieur !

Au niveau des échecs, sur les deux abandons qu'il y a eu dans ma classe, l'un n'y arrivait pas (parmi les derniers) mais il a été pris direct à l'UTC au second trimestre, l'autre ne foutait rien et a donc fini par abandonner.
Mais je pense qu'en bossant un minimum, sa passe largement et sans problèmes, honnêtement maintenant que je suis habitué, je ne trouve pas ça si dur que ça !
Tout le monde peut avoir une école, il y a des concours vraiment très très simples et par conséquent accessibles à tous.

Voilà donc je te conseille vivement la prépa, sa offre de grandes opportunités pour l'avenir et tu devrais passer de bonnes années.

A+ dis moi si tu as d'autres questions.

avatar
AdrienV
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 265
Age : 20
Localisation : EPA
Date d'inscription : 23/04/2012

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  AdrienV le Sam 18 Mai 2013 - 20:39

maxxxair a écrit:Salut !

Je suis actuellement en Prépa PCSI (physique-chimie science de l'ingénieur) option PC, et... je passe les meilleurs années de ma vie ! Very Happy
On bosse comme des dingues comparé au lycée et ta vie en dehors de la prépa tu peux presque l'oublier ( sauf 3-4 jours durant les vacances ) certes mais la vie DANS la prépa est vraiment géniale. L'ambiance tout d'abord, je pensais tomber sur des personnes complètements paumées et accros au travail et ben .... pas du tout ! Au contraire je dirais plutôt qu'il y a beaucoup de gens qui aime déconner (je n'ai jamais autant ri), faire la fête et qui savent se mettre au travail quand c'est nécessaire. On s'entend tous super bien, les cours sont extrêmement intéressants, les profs géniaux et le lycée très bien équipé.
Concernant la charge de boulot, elle est énorme c'est vrai mais on s'habitue à travailler efficacement et à assimiler les cours rapidement et sur le vif, tu verras on t'apprends à résoudre des problèmes complexes avec le minimum de connaissance et d'entraînement.
En bref, la prépa t'y apprendra plein de choses intéressantes, tu rencontrera plein de personnes intelligentes ( c'est ce qui m'a le plus frappé ), tu rigoleras bien et pour finir tu intégreras forcément une école d'ingénieur !

Au niveau des échecs, sur les deux abandons qu'il y a eu dans ma classe, l'un n'y arrivait pas (parmi les derniers) mais il a été pris direct à l'UTC au second trimestre, l'autre ne foutait rien et a donc fini par abandonner.
Mais je pense qu'en bossant un minimum, sa passe largement et sans problèmes, honnêtement maintenant que je suis habitué, je ne trouve pas ça si dur que ça !
Tout le monde peut avoir une école, il y a des concours vraiment très très simples et par conséquent accessibles à tous.

Voilà donc je te conseille vivement la prépa, sa offre de grandes opportunités pour l'avenir et tu devrais passer de bonnes années.

A+ dis moi si tu as d'autres questions.


Salut,

Merci de ton très bon partage d'expérience Smile .
Je n'ai pas d'autres questions pour le moment, Yoyo et toi m'avez déjà plus renseigné que ce que j'attendais!
Merci encore, tous vos renseignements m'avancent beaucoup!
Bonne soirée,
Adrien
avatar
Mum60
Acro
Acro

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 47
Localisation : Senlis
Date d'inscription : 07/02/2013

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  Mum60 le Jeu 7 Nov 2013 - 9:37

J'ai une question: Est-il possible de faire une fac de math-physique ( je ne sais pas si ça existe, mais c'est l'idée) par correspondance et ensuite intégrer une prépa?

Ou alors est-il possible après la fac de tenter directement les concours des écoles d'ingénieur aéro ? après combien d'années? même des écoles comme l'ENAC?
avatar
Insider
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1473
Age : 26
Localisation : LFBU (Angoulême) - SW | Travail: Chine
Date d'inscription : 19/11/2005

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  Insider le Jeu 7 Nov 2013 - 16:59

Il est possible de faire une fac de math-physique (oui, ça existe) jusqu'en L3 et ensuite d'intégrer une école d'ingénieur (sur dossier, plus l'école est cotée, plus il faut être bien classé au niveau de la fac voir même au niveau national).

Voir après une L3, passer les concours (moins sur pour cette solution). Celà dit, celui qui fera ça, sera sûrement un peu désavantagé par rapport à quelqu'un qui a fait une prépa. Une L3 par correspondance, je ne serai pas dire... mais peut être.

Il faut savoir également que l'ENac à ouvert une formation par apprentissage. Pour y entrer, faut avoir au minimum un bac+2 (DUT, BTS, L3, L3pro), je ne pense pas que la L2 passe, mais à vérifier (sur leur site par exemple). Ensuite, il faut constituer un dossier, passer et réussir l'entretien (si on arrive à ce stade). Après quoi, il faudra trouver une entreprise.

Le diplôme en alternance est le même que celui des formations initiales (même renommé... sauf qu'il y a l'expérience de 3 ans en entreprise en plus Very Happy). Ça peut être intéressant ;).

J'ajoute, que l'Enac n'est pas un cas isolé: l'alternance devient à la mode. Toutes les écoles (du moins une grande partie), grandes ou petites proposent des formations en alternance. Pour ma part, je fais une formation d'ingénieur en alternance.
avatar
Mum60
Acro
Acro

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 47
Localisation : Senlis
Date d'inscription : 07/02/2013

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  Mum60 le Jeu 7 Nov 2013 - 17:37

Merci pour la réponse....Very Happy 

Ca laisse donc quelques possibilités...
Pour expliquer la situation un peu particulière de mes filles: Leur objectif professionnel ( pour le moment, elles ne sont qu'en seconde et elles peuvent changer d'avis) est de faire ingénieur aéro, pilote voir contrôleur aérien. Nous étions partis dans l'idée, si elles avaient le niveau de tenter une prépa puis les concours...Mais voilà, une opportunité "sportive" va peut-être s'offrir à elles: intégrer l'INSEP l'année prochaine....
Tant qu'elles sont au lycée, aucun problème....mais si elles veulent poursuivre sur leur plan sportif, le haut niveau deviendra incompatible avec une prépa.

Je sais que certaines écoles d'ingé comme les INSA proposent des classes pour les sportifs de haut niveau, mais ces écoles sont loin de l'INSEP et elles ne sont pas orientées aéro.

Si elles ne lâchent pas avant, on va dire que leur carrière devrait finir vers 21 ans ( p'tet aux JOs...hihihi  etrh ) , elles pourront alors se consacrer totalement aux études ( qui restent pour nous une priorité), mais entre le lycée et ce moment, nous cherchons les solutions leur permettant de ne pas laisser tomber leur objectif professionnel tout en allant au bout de leur rêve sportif. D'où l'idée de la fac par correspondance...

L'INSEP est rattaché au lycée Marcelin Berthelot de Saint-Maur pour la 1er s et la term, ce lycée a aussi des classes prépas ( classé dans les 15 meilleurs lycées français pour la prépa scientifique)...Nous espérons que si elles intègrent cette structure, ils seront de bons conseils sur les choix à faire  pour les concours qu'ils doivent bien sur connaître.

Bref, ce n'est pas facile de tout concilier....Embarassed 
avatar
Insider
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1473
Age : 26
Localisation : LFBU (Angoulême) - SW | Travail: Chine
Date d'inscription : 19/11/2005

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  Insider le Jeu 7 Nov 2013 - 20:47

En effet... Yoyo pour aussi t'éclairer, il enseigne en prépa. Il saura surement plus de truc et solution Smile.

Pour le contrôle aérien, en alternance, ça n'existe pas. Et je crois que pour ça, c'est soit Concours, soit très bon dossier après une licence ou un DUT (pas de BTS).

J'espère qu'une solution sera trouvée pour concilier sport et étude :p.

IlestlibreMax
Curieux
Curieux

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 36
Localisation : Univers connu
Date d'inscription : 16/06/2012

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  IlestlibreMax le Sam 9 Nov 2013 - 14:13

Les facs par correspondances c'est assez rare, En plus elle perde ce qui fait la qualité de la fac, à savoir la proximité avec les labos, c'est un peu moins vrai en première année (Encore que lorsque je travaillais à l'université j'ai vu passer quelques stagiaires de première années dans mon labo dont certains on pu mener des travaux intéressants).

Par contre le statut de sportif de haut niveau c'est un moyen à coup-sur d'avoir une dérogation pour redoubler plusieurs fois.
L'idée c'est pas de redoubler car elles se présentent au exam's les mains dans les poches, mais plutôt de ne passer que la moitiés (ou même le quart) des cours des chaque années (mais des réussir avec de bonnes notes). Ça devrait également pas mal fluidifier les admissions sur dossier, à condition d'avoir le niveau académique requis (Pour les bonnes écoles, il y a beaucoup plus d'étudiants qui ont le niveau que de places)

À partir d'une fac :
Voilà les options pour faire une école, ou continuer à la fac vers Master + Thèse (Attention ça peut avoir changé un peu depuis)

* Admission sur dossier à Bac +2 (Je déconseille, pas forcément de bonnes écoles (J'ai eu l'occasion d'enseigner dans une école de ce type et les étudiants étaient pas vraiment des lumières)
* Possibilité de passer les concours à Bac + 2 (L'ancien DEUG prépa) les écoles proposées sont correctes.
* Admission sur dossier à Bac +3 et Bac +4. Ça permet d'avoir le top des écoles (Centrale, Mine etc...) Bon par contre, il vaut mieux être major de promo, ou pas bien loin.  Sinon on revient sur les écoles qui peuvent être intégrée à Bac +2
* Master + Thèse,  Pareil il faut un bon dossier, à l'étranger le titre de docteur est très apprécié, moins en France, malgré tout il y a des sociétés dans le milieu aéro qui regorge de docteurs en mécanique des fluides, mécanique, traitement du signal etc...  /Attention en France il faut commencer sa thèse avant 25 ans pour bénéficier du statut d'allocataire de recherche, Cette limite n'existe pas à l'étranger, et ne concerne pas les autres modes de financements/

Encore une fois être sportif de haut-niveau devrait pas mal améliorer le dossier (mais ne remplacera pas un niveau académique insuffisant)
avatar
removebeforeflight
Fanatique

Nombre de messages : 483
Localisation : LFCS Bordeaux, anciennement LFSP
Date d'inscription : 07/04/2010

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  removebeforeflight le Lun 11 Nov 2013 - 20:29

Insider a écrit:Pour le contrôle aérien, en alternance, ça n'existe pas.
C'est en quelque sorte de l'alternance le cursus pour devenir contrôleur aérien... dans la mesure ou c'est un boulot qui nécessite essentiellement de l'expérience pour pouvoir gérer les avions... Une bonne partie de la formation est donc un "tutorat" sur poste de contrôle ;-) .

Insider a écrit:Et je crois que pour ça, c'est soit Concours, soit très bon dossier après une licence ou un DUT (pas de BTS).
J'avais regardé pour passer ce concours à la fin de mon IUT. Les annales de ce concours m'avaient dissuadés, il est clairement orienté post-prépa vu le niveau de math et physique requis...
avatar
Yoyo
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1887
Age : 36
Localisation : Lyon Bron, St Cyr l'Ecole
Date d'inscription : 10/03/2008

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  Yoyo le Lun 11 Nov 2013 - 21:15

IlestlibreMax a écrit:Attention en France il faut commencer sa thèse avant 25 ans pour bénéficier du statut d'allocataire de recherche, Cette limite n'existe pas à l'étranger, et ne concerne pas les autres modes de financements
T'es sûr ? Moi j'ai bien commencé ma thèse à 25 ans bien sonnés (cause 5/2 en prepa + agreg) et je n'ai eu aucun problème pour avoir mon allocation Recherche.
avatar
Mum60
Acro
Acro

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 47
Localisation : Senlis
Date d'inscription : 07/02/2013

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  Mum60 le Mar 12 Nov 2013 - 9:03

Elles ne cherchent pas particulièrement à faire une école d'ingénieur ou contrôleur aérien en alternance, car en principe à ce moment là elles auront certainement fini au niveau sportif, mais c'est avant....entre le lycée et les écoles...
Merci pour vos réponses!!Very Happy 
avatar
nintenwii
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 75
Localisation : Domicile : R. P. || - || aérodrome : Etampes
Date d'inscription : 30/03/2008

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  nintenwii le Mar 12 Nov 2013 - 14:47

Faire un DUT c'est pas mal.
Çà laisse du temps libre pour pratiquer du sport (j'ai des amis qui font jusqu'à 8H de sport par semaine)
Ça permet d'avoir un diplôme bac +2.
Ça permet de retomber à coup sûr sur une bonne école d'ingé pour peu qu'on soit sérieux. (sur dossier il y a : les insas, l'UTC, UTT, UTBM, petites mines, Ensma, l'ENAC Ingé par alternance et j'en passe... Sur concours il y a l'ENS CACHAN, Les Arts, l'ESTP et j'en passe)
avatar
Mum60
Acro
Acro

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 47
Localisation : Senlis
Date d'inscription : 07/02/2013

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  Mum60 le Mar 12 Nov 2013 - 15:14

Un DUT peut se faire correspondance?? C'est mieux que de faire une fac math/physique?
Elles sont déjà actuellement entre 11 et 14 h de sport, plus, les semaines de compet. En allant à l'INSEP elles vont approcher les 20 h ( sans compter les compets). Nous pensons qu'une formule d'études à distance serait la plus appropriée avant de rentrer en école d'ingé. On espère avoir un peu d'aide et de conseils sur tout ça quand le moment de choisir une orientation sera venue....
En tout cas un grand merci pour votre aide ici sur le forum!
avatar
nintenwii
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 75
Localisation : Domicile : R. P. || - || aérodrome : Etampes
Date d'inscription : 30/03/2008

Re: Les écoles d'ingénieur aéronautique.

Message  nintenwii le Mar 12 Nov 2013 - 15:33

Alors là pour le coup je ne pense pas qu'un DUT (scientifique) par correspondance existe, je n'en ai pas trouvé, c'est normal car les TP sont très importants en IUT, et par correspondance on zappe tous ces TP.
De plus les écoles d'ingés sont regardantes quant à l'établissement d'origine donc un diplôme par correspondance risque de ne pas passer.

Pour le coup je pense que la fac à distance est la plus appropriée. L'UPMCpropose des cours à distance, regarde : http://www.upmc.fr/fr/formations/diplomes/sciences_et_technologies2/licences/licence_st_mention_physique/licence_de_physique_a_distance.html


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Dim 23 Avr 2017 - 5:22