Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Discovery, mission accomplie mais......

Julien
Julien
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 3374
Age : 32
Localisation : Check your six !
Date d'inscription : 31/10/2004

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Discovery, mission accomplie mais......

Message  Julien le Mar 26 Juil 2005 - 17:38

Discovery, mission accomplie mais plusieurs problémes existent

Discovery, mission accomplie mais...... 123442main_1686-m


La navette spatiale américaine Discovery a pris le chemin des étoiles avec un équipage de sept astronautes à destination de la Station spatiale internationale (ISS) pour une mission à haut risque, deux ans et demi après la catastrophe de Columbia.

"Il est temps pour vous de reprendre les vols, bon voyage et nous vous reverrons dans deux semaines", a lancé Mark Taffet du centre de contrôle du lancement à l'équipage quelques minutes avant le décollage. "Merci", a simplement répondu la commandante Eileen Collins.

Discovery, mission accomplie mais...... 123492main_image_feature_373_ys_4


La météorologie était du côté de la Nasa avec un temps parfait pour ce lancement, deux semaines après une tentative avortée en raison d'un problème technique.

La première dame des Etats-Unis, Laura Bush, était présente pour le décollage. Mais la vue de la progression de la navette à partir du centre Kennedy a été largement bouchée par un énorme nuage situé à proximité du pas de tir, gâchant un peu le plaisir de milliers de spectateurs venus assister au spectacle.

Le tir de Discovery semble s'être parfaitement déroulé, ses deux fusées d'appoint se séparant comme prévu deux minutes après la mise à feu intervenue à 10H39 (14H39 GMT), alors qu'elle se trouvait déjà à 45 km du centre Kennedy.

Cependant, au moins deux morceaux d'isolant du réservoir externe paraissent s'être détachés pendant l'ascension, selon des images de la Nasa qui n'ont pas encore été analysées, rappelant les conditions du lancement de Columbia.

"Il est un peu trop tôt. Il faut attendre l'analyse des experts", a déclaré Wayne Hale, directeur-adjoint du programme de la navette en réponse à une question sur des images semblant montrer des débris se détachant du réservoir.

La navette a poursuivi normalement son ascension vers l'orbite, formant un panache de vapeur blanche dans le ciel au-dessus de l'Atlantique.

Discovery a ensuite allumé ses deux petits moteurs servant aux manoeuvres dans l'espace pour atteindre l'altitude lui permettant de débuter sa course poursuite avec l'ISS qu'elle doit rejoindre jeudi pour un rendez-vous à la vitesse de huit kilomètres par seconde.

Les astronautes de Discovery ont un programme chargé pour ces 12 jours dans l'espace dont neuf arrimés à la Station spatiale internationale (ISS) où ils apportent du ravitaillement et des pièces de rechange très attendues.

Un série de premières à haut risque doivent être réalisées durant cette mission conçue comme un vol d'essai pour tester les modifications décidées après la désintégration de Columbia le 1er février 2003, quand sept astronautes avaient trouvé la mort durant leur retour sur Terre.

Première nouveauté, dès que Discovery a atteint l'orbite huit minutes après la mise à feu, la commandante Collins a légèrement incliné l'orbiteur pour permettre à l'équipage d'inspecter visuellement le gros réservoir orange de la navette pendant qu'il se détachait et allait retomber dans l'atmosphère.

La manoeuvre, jamais tentée auparavant, visait à vérifier qu'aucun morceau d'isolant ne s'était détaché du réservoir externe pendant le décollage, comme celui qui avait été fatal à la navette Columbia.
Les astronautes Soichi Noguchi et Commander Eileen Collins quittent leurs quartiers mardi 26 juillet 2005

Deuxième nouveauté, peu avant de rejoindre l'ISS jeudi, la commandante fera pivoter Discovery pour présenter son ventre aux deux occupants de la Station orbitale qui vérifieront visuellement que le bouclier thermique de la navette n'a subi aucun dommage pendant son lancement.

Pendant cette manoeuvre, la commandante perdra brièvement le contact visuel avec l'ISS, faisant une entorse à la règle de la Nasa voulant qu'on ne perde jamais de vu la Station pendant la phase d'approche.

D'autres procédures risquées sont au programme, parmi lesquelles l'inspection de l'extérieur de la navette par un laser monté au bout du bras robotisé de Discovery, qui frôlera l'orbiteur par endroit. Une fausse manoeuvre pourrait avoir des conséquences dramatiques.

Pendant leurs trois sorties dans l'espace, deux des astronautes de Discovery, dont un Japonais, testeront également des composants chimiques toxiques destiné à réparer la navette. Les astronautes seront prêts à interrompre d'urgence leur sortie si ces matériaux s'avèrent trop risqués à manipuler dans l'espace.

La navette doit revenir se poser en Floride le 7 août.

Discovery et ses soeurs prennent leur retraite :


Le décollage de Discovery survient quelques jours après l'approbation par le Congrès du projet du président Bush de retourner sur la Lune. Ce projet prévoit la mise au rancart de la navette en 2010, et son remplacement par un «véhicule d'exploration avec équipage» en 2014.

Discovery, mission accomplie mais...... 3_2_122

D'ici leur retraite, les trois navettes spatiales restantes doivent réaliser une trentaine de vols, la plupart vers la Station spatiale internationale, dont plusieurs parties n'ont pas été installées parce que seule la navette est assez spacieuse pour les apporter en orbite. Mais le site spécialisé Spaceref rapportait à la mi-juillet que des nouveaux plans pourraient diminuer de moitié le nombre de missions, afin de mettre au rancart une navette en 2007, une autre en 2009 et la dernière en 2010. Cela libérerait des fonds pour mettre au point le successeur de la navette.

source : AFP et NASA


_______________________________________
Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre
www.jeunes-ailes.asso.fr
www.volmontagne.com
www.air-films.com
www.vimeo.com/airfilmsfr
Julien
Julien
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 3374
Age : 32
Localisation : Check your six !
Date d'inscription : 31/10/2004

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  Julien le Jeu 28 Juil 2005 - 10:37

La Nasa a décidé mercredi de suspendre les prochains vols de la navette spatiale tant que la cause du problème de l'isolant qui s'est détaché mardi du réservoir externe de Discovery ne sera pas résolu, a indiqué mercredi un responsable de la Nasa.

Discovery, mission accomplie mais...... 123521main_1735-m


Un très gros morceau de mousse isolante s'est détaché du réservoir externe au moment de l'ascension en orbite de Discovery mardi, selon une photo montrée mercredi sur la chaîne de télévision de l'agence spatiale.
"Jusqu'à ce que nous soyons prêts (à résoudre le problème), il n'y aura pas de prochain vol", a dit Bill Parsons, directeur du programme des navettes spatiales.
"Si nous avions vu ce problème avant le vol de Discovery nous aurions fait des modifications", a-t-il ajouté au cours d'une conférence de presse en notant que la Nasa "avait fait une erreur".
Mais, il a de nouveau assuré que ce gros morceau d'isolant n'avait pas touché Discovery.

Pour la NASA c’est le début d’un nouveau casse-tête. Au cours des 12 jours cette mission, ingénieurs et techniciens disposeront d’une quantité sans précédent d’images et de données sur les chutes de débris au décollage, l’état des tuiles thermiques de la navette, d’éventuelles fissures, etc, sans pouvoir les comparer avec des données équivalentes. Le travail d’interprétation s’annonce donc délicat.

La caméra installée sur le réservoir extérieur a filmé la chute d’un petit fragment de tuile détaché du nez de la navette, juste après le décollage. Quelques minutes après c’est un morceau d’une des fusées d’appoint qui est parti, a priori sans toucher la navette, d’après le communiqué de la NASA.

Ces chutes se produisent à chaque lancement et après chaque mission des centaines de tuiles endommagées sont remplacées sur les navettes. Avant l’accident de Columbia, les chutes de débris n’étaient pas considérés comme des événements à haut risque.

Cette fois-ci, la NASA disposera de beaucoup plus d’images, prises au décollage et en orbite, pour analyser l’état de la navette et autoriser son retour sur Terre. Un instrument embarqué permet par exemple de détecter une fissure de 2 mm sur la navette. La NASA est comparable à un médecin qui dispose d’outils de diagnostic de plus en plus puissant, analyse l’astronaute David Wolf, interrogé par le New York Times. Il est en mesure de détecter de nouveaux symptômes sans pour autant connaître leur gravité.


_______________________________________
Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre
www.jeunes-ailes.asso.fr
www.volmontagne.com
www.air-films.com
www.vimeo.com/airfilmsfr
Yann
Yann
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 31
Localisation : st jean en royans (lfke)
Date d'inscription : 03/07/2005

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  Yann le Jeu 28 Juil 2005 - 11:59

Si je me souvien bien c'était déjà un morçeau de mousse isolante qui avait endomagé le fuselage de la navette qui s'est craché il y a 2 ans et demi!!!

En tous cas, il n'y a donc qu'une seule chose à dire à ces spationaute : Discovery, mission accomplie mais...... 23_43_11 pour le retour
clint11
clint11
Fanatique

Nombre de messages : 354
Localisation : gap (aérodrome de tallard)
Date d'inscription : 09/01/2005

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  clint11 le Jeu 28 Juil 2005 - 20:35

ouai je souhaite bonne chance à l'équipage de la navette en espérant que ce petit bout de toile qui s'est décroché au décollage ne leurs causeras aucun problème.
Julien
Julien
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 3374
Age : 32
Localisation : Check your six !
Date d'inscription : 31/10/2004

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  Julien le Jeu 28 Juil 2005 - 20:38

C'est une des tuiles du bouclier thermique ou tuiles refractaire chargées de protéger la navette de cet échauffement.
Si probléme il y a ce que je n'espére pas ca sera probablement dans l'entrée de l'atmosphére comme pour l'accident de Columbia.


Rappel sur l'entrée dans l'atmosphére :
Un objet qui pénètre dans l'atmosphère terrestre, venant de l'espace, s'échauffe s'il traverse une atmosphère suffisamment dense (entre 0 et 100 km d'altitude) et s'il possède une vitesse suffisamment élevée.
Cet échauffement est du aux frottements entre l'objet, qui se déplace à grande vitesse, et les molécules de l'atmosphère. Ces molécules étant concentrées pour la plupart dans les basses couches de l'atmosphère (troposphère et stratosphère), c'est là que l'objet devrait subir l'échauffement maximal.

La navette est satellisée en orbite basse (250 km d'altitude) autour de la Terre et pour se maintenir en l'air, elle se déplace à plus de 7 km/s (soit plus de 28000 km/h). A cette vitesse, la force centrifuge compense la force de pesanteur et la navette reste donc dans l'espace. Le plus dur pour se poser va donc être de descendre de 250 km mais de ralentir cette vitesse.

La navette doit donc dépenser l'énergie cinétique qu'elle a acquise lors le lancement grâce aux boosters et à ses propres moteurs (3) de propulsion. Cette énergie lui a permis de tenir en orbite.

Le seul moyen trouvé aujourd'hui pour évacuer cette énergie est d'utiliser le frottement de la navette avec l'air de l'atmosphère pour dissiper cette énergie sous forme calorifique (chaleur). En frottant sur l'air de l'atmosphère, la navette ralentit (son énergie cinétique diminue) et se réchauffe (énergie évacuée sous forme calorifique).

Mais à une telle vitesse, l'air s'échauffe énormément. La température peut atteindre plus de 2000°C et la pression ainsi que les vibrations imposent des contraintes mécaniques supplémentaires. Il faut donc recouvrir les zones qui vont tant chauffer avec des matériaux qui vont résister à cette chaleur.

Les métaux fondent généralement entre 500 et 1300°C. La température est telle que même l'air environnant s'ionise, c'est-à-dire que les molécules se transforment en ions qui forment ce que l'on appelle un plasma. Aucun matériau ne peut donc résister sans se dégrader à de telles températures.

On va donc utiliser des matériaux qui ont une faible conductivité de la chaleur (ne transmettent pas la chaleur) et qui ne brûlent pas. Des briques en céramiques ou en matériaux composites à base de carbone vont être érodés lors de la rentrée atmosphérique mais protègeront pendant un temps donné la navette construite en métal.

La température et les contraintes varient selon l'angle de pénétration dans l'atmosphère. En s'inclinant moins, la navette offre moins de résistance et chauffe moins, mais du coup, elle ralentit moins vite.

Pour la navette, l'angle d'entrée dans l'atmosphère par rapport à "l'horizontal" est de 3°. Si on diminue cet angle, la navette risque de rebondir sur l'atmosphère et donc de repartir dans l'espace. Si on augmente cet angle, alors les contraintes sont plus fortes.

Par contre, comme seul le dessous de la navette est protégé, il faut bien sûr n'exposer que ces zones spécialement revêtues. L'angle d'attaque de la navette est de 40°. Toute la navigation est gérée par des ordinateurs de bord, qui grâce à des volets au bout des ailes et sur la queue de la navette, tentent de garder la navette bien orientée, en évitant surtout qu'elle se retourne !

Cet échauffement est tellement élevé qu'il existe une période de quelques minutes appelées black out, les échanges radios entre la navette et le centre de contrôle sont interrompus.


Rappel des faits sur l'accident de Columbia :
Le 1er février 2003 Columbia s'est désintégrer dans l'atmosphére avec 7 membres d'équipage à bord
Lors du décollage de la navette, une plaque de mousse de 1KG s'est détachée du réservoir principal et a heurté l'aile gauche de Columbia...pouvant avoir détruit des tuiles réfractaires, ce qui expliquerait la montée anormale de température du bord de cette aile lors de la rentrée dans l'atmosphère.

Discovery, mission accomplie mais...... Decollage

C'est exactement ce qui c'est produit sur Discovery ce mardi mais sur une moin grande surface, mais cette fois ci la Nasa est au courant et elle tentera de résoudre le probléme.

support : RFI et passion aérospatiale


_______________________________________
Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre
www.jeunes-ailes.asso.fr
www.volmontagne.com
www.air-films.com
www.vimeo.com/airfilmsfr
ORSA
ORSA
Fanatique

Nombre de messages : 850
Localisation : GAP-TALLARD LFNA
Date d'inscription : 16/06/2005

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  ORSA le Jeu 28 Juil 2005 - 22:21

Pfiouu...j'aimerai pas être à la place des gars qui sont au dessus de nos têtes... Discovery, mission accomplie mais...... 322986 là il y a Discovery, mission accomplie mais...... 12_2_31
Yann
Yann
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 31
Localisation : st jean en royans (lfke)
Date d'inscription : 03/07/2005

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  Yann le Ven 29 Juil 2005 - 8:38

OK Julien, mais cette fois ci les débris non pas heurté la navette, le risque est donc minimisé!
Mais comme le dis ORSA : je n'aimerai pas être à leurs places!
Donc re"bonne chance"!!!!
clint11
clint11
Fanatique

Nombre de messages : 354
Localisation : gap (aérodrome de tallard)
Date d'inscription : 09/01/2005

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  clint11 le Ven 29 Juil 2005 - 9:58

Et oui ce sont les risques du métier.
Mais moi si j'avais l'occasion de pouvoir faire ce métier je le ferais sans probleme. Discovery, mission accomplie mais...... 3_2_122
Julien
Julien
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 3374
Age : 32
Localisation : Check your six !
Date d'inscription : 31/10/2004

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  Julien le Ven 29 Juil 2005 - 10:40

Rien qu'aller une fois dans l'espace ça doit être magnifique, voir pour une fois la terre entiérement ronde et la regardé comme on regardé un globe à l'école. Discovery, mission accomplie mais...... 435698


Pour yann : La caméra installée sur le réservoir extérieur a filmé la chute d’un petit fragment de tuile détaché du nez de la navette, juste après le décollage.
Pour la NASA c’est le début d’un nouveau casse-tête. Au cours des 12 jours cette mission, ingénieurs et techniciens disposeront d’une quantité sans précédent d’images et de données sur les chutes de débris au décollage, l’état des tuiles thermiques de la navette, d’éventuelles fissures, etc, sans pouvoir les comparer avec des données équivalentes. Le travail d’interprétation s’annonce donc délicat.

On aura donc dans ces prochains jours des informations sur l'état structurel de la navette.


_______________________________________
Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre
www.jeunes-ailes.asso.fr
www.volmontagne.com
www.air-films.com
www.vimeo.com/airfilmsfr
Julien
Julien
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 3374
Age : 32
Localisation : Check your six !
Date d'inscription : 31/10/2004

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  Julien le Ven 29 Juil 2005 - 12:34

La perte potentiellement catastrophique d'un morceau d'isolant du réservoir de la navette Discovery pendant son lancement, qui a forcé la Nasa à suspendre tous les vols jusqu'à nouvel ordre, avait été prédit il y a un mois par des experts de l'agence spatiale.
Le gros morceau d'isolant qui s'est détaché mardi pendant l'ascension de Discovery ne semble pas avoir endommagé la navette. Les sept astronautes de Columbia n'avaient pas eu autant de chance il y a 30 mois quand des débris du revêtement protégeant le réservoir du gel avaient fissuré une aile de la navette, causant sa destruction au retour sur Terre.
Les responsables de l'agence spatiale ont reconnu dès mercredi que leur décision de procéder au lancement n'avait pas été la bonne. "Nous avons décidé qu'il était sans danger de voler en l'état. Il est clair que nous avons eu tort", a admis Bill Parsons, responsable du programme de la navette.
"Nous avons beaucoup de chance que Discovery ne semble pas avoir été endommagée par ce morceau d'isolant et nous allons réparer ça avant de faire voler à nouveau la navette", a déclaré jeudi le patron de la Nasa, Michael Griffin, sur la chaîne CNN.
Visiblement déçu, il a admis: "L'équipe a travaillé dur, très dur pendant deux ans et demi pour rendre le réservoir aussi parfait que possible. On est passé à côté de ce problème".
Pourtant, le 28 juin, moins d'un mois avant le tir, un groupe d'experts réuni au sein de la Nasa avertissait les responsables du vol que le réservoir externe "perdait toujours des morceaux qui pourraient potentiellement mutiler l'orbiteur".
Ces experts concluaient que l'agence spatiale "n'avait pas rempli" le critère fixé par le comité d'enquête sur l'accident de Columbia, selon lequel la Nasa doit éliminer toute perte de débris pendant le lancement.
Durant le tir de mardi, au moins trois morceaux d'isolant se sont détachés, dont le plus gros mesurait environ 80 cm de longueur, 35 cm de largeur et une dizaine de cm d'épaisseur, soit à peine moins que le morceau de la taille d'une valise qui avait fissuré l'aile de Columbia, causant sa désintégration à son retour sur Terre et la mort pour ses sept membres d'équipage.
Heureusement pour les sept astronautes à bord de Discovery, cette fois, le plus gros débris s'est détaché deux minutes après la mise à feu des moteurs, à une altitude où l'atmosphère déjà raréfiée réduit les risques d'impact avec la navette.
"On peut appeler ça de la chance ou ce que l'on veut, cela n'a pas endommagé l'orbiteur", a commenté M. Parsons.
Dans le cas de Columbia, le morceau d'isolant s'était détaché 82 secondes après le décollage. L'air encore dense avait immédiatement ralenti ce débris tandis que la navette arrivant à pleine vitesse heurtait le morceau de mousse, causant une fissuration dans le panneau de carbone qui protège le bord d'attaque de son aile gauche.
Lors du lancement de Discovery, le plus gros morceau s'est détaché d'une zone où l'isolant est appliqué manuellement par des techniciens, autour d'une rambarde formant une protubérance le long du réservoir pour diminuer les turbulences pendant l'ascension.

source : AFP


_______________________________________
Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre
www.jeunes-ailes.asso.fr
www.volmontagne.com
www.air-films.com
www.vimeo.com/airfilmsfr
ORSA
ORSA
Fanatique

Nombre de messages : 850
Localisation : GAP-TALLARD LFNA
Date d'inscription : 16/06/2005

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  ORSA le Ven 29 Juil 2005 - 12:47

Moi j ' imagine en ce moment les ingénieurs qui sont dans leur salle de controle et qui font tout un tas de calculs pour trouver si la navette resistera à une entrée dans l'atmosphère...il y a quand même quelques bonnes petites têtes la bas...enfin j'espère qu'on ne revivra pas le drame de columbia...Sad

PS: Je suis quand même mieux à 2000 mètres d'altitude avec mon avion sans moteur et avec un parachute au cul que de me trouver à une centaine de Km avec des réacteurs qui ferai décoller un titanic...(Kévinou me comprendra...;))
Julien
Julien
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 3374
Age : 32
Localisation : Check your six !
Date d'inscription : 31/10/2004

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  Julien le Ven 29 Juil 2005 - 13:37

Discovery, mission accomplie mais...... Disco_bird
Un oiseau choqué contre le sommet du réservoir principal de Discovery 2,5 secondes après le décollage

En outre, des images fournies par d’autres caméras montrent qu’un oiseau a percuté le sommet du réservoir externe environ 2,5 secondes après la mise à feu des moteurs. Bien que les conséquences pour le petit animal furent sûrement fatales, le réservoir quant à lui n’a pas subi de dommage, ni la navette par ailleurs.

Discovery, mission accomplie mais...... Disco_tile
Un morceau de tuile thermique de quelques centimètres se détachant de Discovery pour une raison encore inconnue

Discovery, mission accomplie mais...... Disco_debrisspf
Débris d'apparence importante encore non identifié se détachant de la base du réservoir principal peu après le largage des deux boosters latéraux

source : futura science


_______________________________________
Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre
www.jeunes-ailes.asso.fr
www.volmontagne.com
www.air-films.com
www.vimeo.com/airfilmsfr
clint11
clint11
Fanatique

Nombre de messages : 354
Localisation : gap (aérodrome de tallard)
Date d'inscription : 09/01/2005

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  clint11 le Ven 29 Juil 2005 - 13:46

Sérieux merci julien pour ces Info. :face:
Yann
Yann
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 31
Localisation : st jean en royans (lfke)
Date d'inscription : 03/07/2005

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  Yann le Ven 29 Juil 2005 - 17:36

Je n' ai pas dis que c'était sans danger, j'ai dis que c'était (peutêtre) moins dangereux!!!
J'ai aussi dis que je n'aimerai pas être à leur place, ce qui prouve que je trouve leur situation assez risqué!!!
Mais ça n'empêche pas de rêver d'aller dans l'espace!!! (Mais pas pour cette mission ;) )
ORSA
ORSA
Fanatique

Nombre de messages : 850
Localisation : GAP-TALLARD LFNA
Date d'inscription : 16/06/2005

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  ORSA le Sam 30 Juil 2005 - 6:35

Moi je flanquerai un procés à la NASA pour homicide volontaire d'oiseau...Smile imaginez Brigitte Bardo, elle doit être dans tous ses états...lol.
Julien
Julien
Team Jeunes Ailes
Team Jeunes Ailes

Masculin Nombre de messages : 3374
Age : 32
Localisation : Check your six !
Date d'inscription : 31/10/2004

Discovery, mission accomplie mais...... Empty Re: Discovery, mission accomplie mais......

Message  Julien le Lun 1 Aoû 2005 - 21:09

La Nasa devrait donner ce soir son feu vert pour un retour de la navette spatiale Discovery, prévu lundi 8 Août. Les impacts, 24 au total décelés sur l'appareil, ne seraient pas vitaux. Dans le cas contraire, deux solutions: Atlantis partirait en équipage restreint (à quatre) pour rentrer à onze; ou la capsule russe Soyouz, mais ce serait en trois fois étant donné que cette dernière ne peut ramener que trois personnes à la fois.

Deux des sept astronautes de la navette Discovery ont effectué une deuxième sortie dans l'espace pour changer l'un des quatre gyroscopes qui permet à la Station spatiale internationale (ISS) de se stabiliser et de s'orienter.

Les astronautes japonais Soichi Noguchi et américain Steve Robinson ont remplacé la pièce défectueuse par un nouveau gyroscope, un élément pesant 300 kg.

"Ce n'était pas facile pour moi de tenir ce vaurien", a expliqué Robinson.

Les deux astronautes ont également profité de leurs travaux pour préparer leur troisième sortie dans l'espace, mercredi, qui pourrait les amener à intervenir sur le bouclier thermique de Discovery, endommagé par la chute d'une tuile au décollage.

La Nasa essaie de déterminer si le bouclier de Discovery a besoin d'être réparé avant que la navette n'atterrisse. Le 1er février 2003, les sept astronautes de Columbia étaient morts à leur retour dans l'atmosphère à la suite de la désintégration de leur navette, dont le bouclier technique avait été abîmé par des débris.

Dimanche, les ingénieurs avaient examiné et jugé satisfaisant 90% du manteau isolant de la navette, le trouvant apte à supporter la chaleur et les forces en action au moment de l'entrée dans l'atmosphère prévue le 8 août.

Mais une interrogation subsistait lundi sur deux joints saillants situés entre les tuiles isolantes de la navette et qui pourraient présenter un risque de surchauffe au moment du retour su Terre.

UNE INTERVENTION INEDITE SUR LE "VENTRE" DE DISCOVERY

La Nasa devait se prononcer dans la journée sur la nécessité ou non pour Robinson de s'aventurer mercredi le long du "ventre" de Discovery afin de remplacer ou limer ces deux joints servant à colmater les espaces entre les tuiles isolantes de la navette.

Des milliers de joints de la sorte sont disposés entre les tuiles isolantes pour garantir l'aérodynamisme de l'ensemble lorsque la navette pénètre dans l'atmosphère à une vitesse égale à vingt fois le mur du son.

La Nasa redoute que ces protubérances à la surface de la carlingue modifie l'aérodynamisme de la navette et augmente la chaleur de 25%.

Les astronautes n'ont encore jamais travaillé sur la face inférieure de la navette, même s'ils se sont déjà entraînés lors d'exercices de simulation à y effectuer des réparations d'urgence.

"Ils devront être très prudents pour ne rien endommager lorsqu'ils se trouveront là", a déclaré la coordinatrice en chef pour les sorties dans l'espace, Cindy Begley.

Lors de leur sortie de mercredi, Robinson et Noguchi devront également installer une plate-forme d'arrimage devant l'ISS.


_______________________________________
Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre
www.jeunes-ailes.asso.fr
www.volmontagne.com
www.air-films.com
www.vimeo.com/airfilmsfr


    © 2004-2018 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Lun 16 Déc 2019 - 4:31