Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Ich bin ein Berliner

Partagez
avatar
Pierre
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 28
Localisation : New York
Date d'inscription : 14/06/2005

Ich bin ein Berliner

Message  Pierre le Mar 8 Juil 2008 - 17:17

Berlin Tempelhof, aéroport mythique : construit par le régime nazi, puis utilisé par les américains pour le pont aérien lors du blocus de Berlin. Cet aéroport devant être fermé en Octobre 2008, nous avons décidé avec des amis de l'Aéroclub de Rouen et quelques autres, d'aller y poser nos modestes roues. Un beau voyage d'environ 500nm en perspective. Je pars avec mes parents dans le C177RG familial, sont prévus un PA28 Arrow 4 Turbo, et de l'aéroclub un DR400-180 et un PA28-160. Se joignent également à nous les amis de l'aéroclub Cauchois (St Valery/LFOS) dans leur SR20, ainsi qu'un PA24 Commanche de Toulouse. Les conditions météo excellentes sur la majeure partie du vol mais plutôt mauvaises sur la fin font renoncer les pilotes VFR les moins habitués à ce genre de vol. Par prudence nous décidons de faire une escale à Valenciennes pour refaire le plein. Je fais donc la première partie du vol, Rouen-Valenciennes en VFR : pas de problème, temps au beau fixe, à part l'arrivée au FL45 verticale Valenciennes ... pas pratique pour se poser, mais la présence du moindre Mirage 2000 rend les zones de Cambrai complètement imperméables ... bon, c'est pas forcément illogique non plus.

à Valenciennes pour refaire le plein.

Je laisse ensuite la place gauche à mon père pour la seconde branche, Valenciennes-Berlin, en IFR maintenant. Nous décollons donc de Valenciennes avec une clearance ne correspondant évidement pas au plan de vol déposé, enfin on va pas se plaindre d'avoir des directes, mais c'est un peu déroutant quand on a pas une grande expérience du vol IFR, on cherche les routes, on ne sait pas trop par où on va nous faire passer ensuite, puis on finit par récupérer la route normale. Bref, on suit les instructions du contrôle, on monte tranquillement au FL110 (je dis tranquillement pacque sur un avion non turbo, chargé à bloc, faut pas être pressé, enfin ça reste néanmoins acceptable).

140kt, FL110 : zen Very Happy

Plus on avance, plus on rattrape le front qui est installé sur l'est de l'Allemagne, donc ça se charge, mais au FL110 on reste tranquille pendant un bon bout de temps.



On se rapproche de Berlin, et là ça commence à devenir franchement moche, mais bon, pas de stress dans l'avion, on a largement les minima pour l'ILS à Berlin, et il n'y a pas de phénomènes dangereux en vue (orages notamment).



Nous avons seulement légèrement givré lors de la traversée d'un nuage au FL110, mais le reste du temps on avait seulement une couche soudée en dessous et une autre au dessus, on n'y voyait donc rien, mais nous n'étions pas dans les nuages, donc pas de givrage.

on aperçoit sur cette photo les traces de givrage sur les bords d'attaque.

On arrive ensuite sur l'arrivée (STAR) de Berlin, qui nous fait faire un grand tour au nord de Berlin-Tegel, le gros aéroport de Berlin. On fait ensuite du radar vectoring jusqu'à l'ILS piste 27L de Tempelhof.

Sur l'ILS à Berlin.

Une fois sortis des nuages, le mythe est devant nous !

On se pose, on est autorisé à traverser la piste 27R, le Follow Me nous attends de l'autre côté pour nous amener jusqu'à notre emplacement. C'est comme dans un rêve, l'immense aérogare en arc de cercle est devant nous, c'est marqué en gros BERLIN-TEMPELHOF, nous sommes arrivés !





Voila, j'espère que ça vous a plu et que ça donnera envie à quelques uns de se dépêcher d'y aller avant qu'il ne ferme.
La suite du récit, notamment le voyage retour qui fut nettement plus mouvementé ainsi que d'autres photos viendront plus tard.
Enjoy !
avatar
Invité
Invité

Re: Ich bin ein Berliner

Message  Invité le Mar 8 Juil 2008 - 17:30

Ah je reconnais la petite tour de Valenciennes :p

sympa ton récit :p
avatar
Zlip
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1115
Age : 27
Localisation : LFMD
Date d'inscription : 04/07/2008

Re: Ich bin ein Berliner

Message  Zlip le Mar 8 Juil 2008 - 17:33

Enorme la photo "ON TOP" !!!!!

Combien de temps Valenciennes - Berlin ?


Super nav et super recit. La suite ! la suite !!
avatar
Pierre
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 28
Localisation : New York
Date d'inscription : 14/06/2005

Re: Ich bin ein Berliner

Message  Pierre le Mar 8 Juil 2008 - 17:43

Zlip a écrit:Combien de temps Valenciennes - Berlin ?
Pour l'aller, environ 3h20. On avait un bon vent arrière, donc en se mettant en croisière économique on avait 140kt de vitesse sol. Le seul truc c'est qu'en IFR tu fait pas mal de détour pour suivre les airways, sauf quand les contrôleurs donnent des directes, donc généralement tu perds du temps par rapport au VFR. Bon par contre c'est quand même bien pratique quand il fait pas très beau comme là !
Au retour par contre on avait un méchant vent de face (jusqu'à 40kt de face), donc ça a pris plutôt 4h-4h30 ...
avatar
Zlip
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1115
Age : 27
Localisation : LFMD
Date d'inscription : 04/07/2008

Re: Ich bin ein Berliner

Message  Zlip le Mar 8 Juil 2008 - 18:33

Ha ouai. 4h quand même...
avatar
Zoulou Uniform
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 29
Localisation : Dans la rue du quai
Date d'inscription : 05/06/2005

Re: Ich bin ein Berliner

Message  Zoulou Uniform le Mar 8 Juil 2008 - 20:30

Hello Pierre !

Très chouettes ton récit et tes photos ! Rha ce Cardinal quelle belle machine !
Vivement la suite !
C'est quoi ton appareil "Pro Alert" sur la photo du cockpit ? Un TCAS ?
avatar
Pierre
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 28
Localisation : New York
Date d'inscription : 14/06/2005

Re: Ich bin ein Berliner

Message  Pierre le Mar 8 Juil 2008 - 20:45

Jean a écrit:
C'est quoi ton appareil "Pro Alert" sur la photo du cockpit ? Un TCAS ?

Presque. Certains appellent ça un PCAS (Portable Collision Avoidance System) : grosso modo ça capte les réponses des transpondeurs des autres avions (les réponses aux interrogations des radars secondaires du contrôle). Donc ça t'affiche sur l'écran le code transpondeur reçu, l'altitude donnée par l'alticodeur de l'avion (altitude pression), la tendance (montée, descente, stable), ainsi qu'une estimation de distance en fonction de la puissance du signal reçu.
L'indication vaut ce qu'elle vaut mais quand ça t'affiche un avion à une altitude pression proche de la tienne, tu redoubles d'attention ... Maintenant je sais qu'il existe un modèle basé sur le même principe, mais qui à priori semblerait donner des indications plus fiables.
Voir ici : Zaon flight systems
avatar
gc232
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 2407
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 13/04/2007

Re: Ich bin ein Berliner

Message  gc232 le Jeu 10 Juil 2008 - 9:31

Très beau récit Pierre, merci beaucoup de faire partager ce genre d'expérience !
Le 177 est particulièrement bien équipé en effet, parfait pour la météo Nordiste Mr.Red
avatar
Pierre
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 28
Localisation : New York
Date d'inscription : 14/06/2005

Re: Ich bin ein Berliner

Message  Pierre le Ven 11 Juil 2008 - 21:34

Bon allez, je vous passe les détails sur notre visite de Berlin en vélo et je passe directement au vol de retour. Nous faisons donc nos adieux à cet aéroport si particulier qu'est Tempelhof.


Mon père est aux commandes pour le retour Berlin-Valenciennes en IFR. Autorisés à mettre en route, nous roulons vers le point d'arrêt piste 27R via le grand taxiway nord-est, nous avons notre clearance, nous décollons.



C'est parti pour un vol qui ne s'annonce pas reposant : un fort vent de face (25kt au début, et jusqu'à 40kt sur la fin) et des cunimbs... Nous sommes autorisés FL100, comme demandé sur le plan de vol, seulement au FL100 on est pile au niveau de la couche de nuage, et comme on est au dessus de l'iso 0°C, on givre un peu :



Bon rien de bien méchant, après une zone de soleil, ça fond. Mais la situation n'est quand même pas terrible. On hésite à monter au FL120, à ce niveau on sera surement au dessus des nuages, donc plus tranquilles, mais bon quel vent de face on va récupérer ? Bon finalement on demande le FL120, bilan : on a bien fait, le vent n'est pas vraiment plus fort, et on a plus qu'à slalomer un peu pour éviter les plus gros nuages. A la radio, on entend des dizaines d'avions de ligne demander des déviations "pour évitement", comprendre "pour évitement de gros nuage à l'air peu sympathique", c'est rassurant ... En plus, à 100Kt ça va durer longtemps tout ça. Enfin, on se dirige clairement vers une zone de moins beau temps, les sommets des nuages montent et finissent par nous rattraper.
Nous sommes toujours au FL120, la température extérieure est de -6°C, et nous rentrons dans un nuage, on regarde les ailes, pour l'instant ça va, puis il commence à pleuvoir. Bizzarement, on ne givre pas mais ce n'est quand même pas rassurant. A ce moment, il se met à pleuvoir des hallebardes. Là franchement j'ai commencé à vraiment m'inquiéter : vu la température extérieure, pourvu qu'on se ramasse pas une sorte de pluie surfondue qui gèle quand elle arrive sur l'avion, pourvu qu'on prenne pas de grêle non plus. Inquiets par le risque de givrage, nous demandons à descendre au FL80 qui est légèrement en dessous de l'ISO 0°C. Nous nous mettons donc en descente à 400-500ft/min, et quelques secondes plus tard, ça se met à pas mal turbuler, on tente toujours de descendre, mais le vario affiche +1500ft/mn malgré le moteur maintenant réduit. A ce moment là j'ai vraiment commencé à paniquer, et la première chose que je me soit dit c'est quelque chose du genre : "Et merde, on est dans un CB". Bon finalement il s'est heureusement avéré que ce n'était pas le cas, et ça n'aura duré que quelques secondes, mais honnêtement, moi qui n'ai pas l'habitude de ce genre de choses, ça m'a paru long.
Arrivés au FL80, nous sommes déjà plus tranquilles en ce qui concerne le givrage, nous sommes juste toujours obligés de slalomer entre les grains, mais ce n'est pas le principal problème. Le plus gros problème, c'est qu'au FL80 on récupère un vent de face encore plus fort, jugez-en vous même :



Comme on peut le voir : 43kt de face ! Heuresement on arrive bientôt, pacque là ça commence à faire beaucoup.
Notre arrivée sur Valenciennes s'est déroulée ensuite sans trop d'encombres, sauf sur la fin où un grain passait sur le terrain juste au moment de notre arrivée. On a tenté d'atterir, mais ça turbulait trop : remise de gaz. Le temps de refaire un circuit, le grain est passé, mais on a toujours un vent plein travers de 18kt avec rafales à 27kt, et c'est toujours assez turbulent. En plus après un long vol comme celui-ci, un pilote est rarement au top de sa forme pour l'aterro. Mais bon, au final, mon père s'en est pas trop mal sorti malgré le vent plein travers, les turbulences et les rafales, et pour ma part, après toutes ces émotions, je suis pas faché d'être posé.
Nous refuelons à Valenciennes avec un vent à décorner les boeufs. C'est moi qui doit faire le vol VFR Valenciennes-Rouen. Je regarde le ciel, là où on va, c'est là où le ciel est le plus noir. Franchement je le sens pas, surtout après le coup de stress du vol précédent, je suis toujours un peu sonné. Mon père téléphone à la tour de Rouen, qui lui annonce un temps plutôt beau, avec des passages de grains. Donc à priori c'est bon.
Nous redécollons donc de Valenciennes, moi aux commandes, après avoir attendu le passage d'un grain. Une fois de plus, nous sommes priés de rester en dehors des zones de Cambrai. Une fois sortis, on se stabilise donc à 2000ft pour une séance de slalom. Sur notre gauche et notre droite, on voit des nuages vraiment menaçants, mais ce n'est pas sur notre route ... heureusement. Finalement nous arrivons à Rouen en même temps que le PA28 turbo qui est parti une heure après nous de Berlin et qui a fait le vol d'une seule traite. Après une petite attente pour le laisser effectuer son approche ILS, je pose l'avion sans problèmes juste après lui, soulagé d'être enfin à la maison !
avatar
Zlip
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1115
Age : 27
Localisation : LFMD
Date d'inscription : 04/07/2008

Re: Ich bin ein Berliner

Message  Zlip le Sam 12 Juil 2008 - 8:06

En voilà une bonne aventure Very Happy

Excellent récit aussi =)
avatar
Invité
Invité

Re: Ich bin ein Berliner

Message  Invité le Sam 12 Juil 2008 - 12:10

Des grains : ça c'est bien Valenciennes :p

beau récit
avatar
Olivier
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2362
Age : 109
Localisation : Check your six !!!
Date d'inscription : 01/11/2004

Re: Ich bin ein Berliner

Message  Olivier le Sam 12 Juil 2008 - 12:25

Pierre tu es un enfoiré car maintenant j'ai envie d'y aller avant qu'il ne ferme Mr. Green
avatar
Pierre
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 28
Localisation : New York
Date d'inscription : 14/06/2005

Re: Ich bin ein Berliner

Message  Pierre le Dim 13 Juil 2008 - 8:25

Olivier a écrit:Pierre tu es un enfoiré car maintenant j'ai envie d'y aller avant qu'il ne ferme Mr. Green
Mr.Red
C'est le moment où jamais de faire le pélerinage ! Plus que 3 mois et demi...


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 12:39