Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Présentation

Partagez

Pi R
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 28
Localisation : Dubai, UAE
Date d'inscription : 10/09/2008

Re: Présentation

Message  Pi R le Jeu 3 Juin 2010 - 17:05

bzefze

leplongeurdu26 a écrit:Oué... malheureusement même si la théorie est à quelques différences près identique les deux ne se combinent pas tellement, mais ils sont si magique !!


Cela dit, il y a un tres grand nombre de pilote- plongeur. C'est d'ailleurs assez amusant d'aller au resto avec les membres de son club de plongee et de se retrouver a planifier un WE pour faire un vol ensemble ^^.

Pour le delai plongee -> vol, il faut 24h (12h si moins de 10m), mais a ma connaissance pas de restriction dans l'autre sens. Cela dit, pour l'avoir deja fait, ca n'est pas top cote fatigue ..
avatar
leplongeurdu26
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 577
Age : 22
Localisation : Montélimar (LFLQ), Drôme
Date d'inscription : 29/05/2010

Re: Présentation

Message  leplongeurdu26 le Jeu 3 Juin 2010 - 17:13

Oui c'est vrai qu'un grand nombre font les deux, c'est certainement car les deux sont des mondes magiques et complètement différents que celui sur lequel on est tout le temps !!

Mais il est vrai que moi non plus je n'avais jamais entendu la restriction dans l'autre sens, de toute manière c'est une question de bon sens et la plongée c'est comme l'avion : si on se sent pas ON LE FAIT PAS...!
avatar
Nolan
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 459
Age : 24
Localisation : Périgueux : LFBX
Date d'inscription : 19/05/2010

Re: Présentation

Message  Nolan le Jeu 3 Juin 2010 - 19:39

Ah tiens moi aussi j'avais été intéressé par la plongée, mais je crois quand j'étais plus petit j'avais un problème aux oreilles, je pouvais pas. Maintenant, j'ai pas le temps (et l'argent, disons le) pour mélanger ces deux activités, et puis le vol à voile me passionne.

Sinon les restrictions c'est bien, ça permet de guider certains ne connaissant pas leurs limites et de minimiser les accidents. Sinon pourquoi on pourrait le faire dans le sens avion -> plongée... Peut-être car les différences de pressions ne sont pas les mêmes et seraient plus négligeables en avion que sous l'eau. Et puis quand on descend, la pression augmente contrairement à l'avion car on monte, et augmente beaucoup à cause du poids de l'eau. C'est p'tet pour soulager le tympan qui doit fournir un plus grand effort.

Pi R
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 28
Localisation : Dubai, UAE
Date d'inscription : 10/09/2008

Re: Présentation

Message  Pi R le Jeu 3 Juin 2010 - 23:19

leplongeurdu26 a écrit:>
Mais il est vrai que moi non plus je n'avais jamais entendu la restriction dans l'autre sens, de toute manière c'est une question de bon sens et la plongée c'est comme l'avion : si on se sent pas ON LE FAIT PAS...!

+1,

Pour le sens avion -> plongee, je disais que ca ne se justifie pas a mon sens (et a priori les commissions de la FFESSM n'en parlent pas non plus lors des formations de cadres), car le probleme ne vient pas de la pression directement (ca ne vient pas des tympans).

Pourquoi ne prenons-nous pas l'avion apres une plongee ? Pour limiter les risques d'Accident de Decompression (ADD). En tres gros resume: en descendant, l'organisme "sature" en azote. Plus on va profond, et plus on reste longtemps, plus la "saturation" en azote est importante (du moins, suivant les modeles que l'on utilise). Lorsque l'on remonte, il faut un certains temps avant d'evacuer cette azote pour revenir au taux "standard". Il ne faut pas non plus brusquer cette "desaturation" en remontant trop vite auquel quoi, on assiste a la creation de microbulles (comme lorsque l'on ouvre une bouteille de Perrier). Si celles-ci restent petites, ca devrait passser. Si elles grossissent trop en revanche, le sang risque de coaguler autour (bulle = organisme etranger) et cela entraine tout un cas de complications (ADD -> MDD pour ceux qui connaissent).
Quel est le lien avec le fait de prendre l'avion ? Et bien, en prenant l'avion, on diminue encore plus la pression (on "force" la "decompression") et on augmente donc les risques de formations de ces microbulles.
Pourquoi 24h ? Car statistiquement, il n'y a pas eu d'accidents pour lesquels la cause determinee resulte d'une plongee au dela de ce delai. C'est arbitraire, mais ca marche Smile

Voila pour ma minute ultra-simplifiee.
Bons vols et bonne plongee Smile)
avatar
leplongeurdu26
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 577
Age : 22
Localisation : Montélimar (LFLQ), Drôme
Date d'inscription : 29/05/2010

Re: Présentation

Message  leplongeurdu26 le Ven 4 Juin 2010 - 5:21

le sens avion -> plongée... Peut-être car les différences de
pressions ne sont pas les mêmes et seraient plus négligeables en avion
que sous l'eau. Et puis quand on descend, la pression augmente
contrairement à l'avion car on monte, et augmente beaucoup à cause du
poids de l'eau. C'est p'tet pour soulager le tympan qui doit fournir un
plus grand effort.

Comme l'a très bien dit Pi R ça ne vient pas de la pression sur le tympan mais de la pression qui agit sur l'azote que l'on a dans le sang.

Ah tiens moi aussi j'avais été intéressé par la plongée, mais je crois
quand j'étais plus petit j'avais un problème aux oreilles, je pouvais
pas. Maintenant, j'ai pas le temps (et l'argent, disons le) pour
mélanger ces deux activités, et puis le vol à voile me passionne

Tu sais la plongée ne revient pas bien cher... (enfin une fois le matos acheté, mais tu peux aussi le louer )



Et comme exemple d'accident de plongée, celui de mon oncle : http://ardeche1001siphons.kazeo.com/?page=rubrique&idr=93839&pa=5 (même si il a était cumulé avec d'autres choses et que c'est de la plongée-spéléo ça reste un grave accident de plongée qui aurait pu aller bien plus loin !...)
avatar
Nolan
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 459
Age : 24
Localisation : Périgueux : LFBX
Date d'inscription : 19/05/2010

Re: Présentation

Message  Nolan le Ven 4 Juin 2010 - 11:11

Pi R a écrit:
leplongeurdu26 a écrit:>
Mais il est vrai que moi non plus je n'avais jamais entendu la restriction dans l'autre sens, de toute manière c'est une question de bon sens et la plongée c'est comme l'avion : si on se sent pas ON LE FAIT PAS...!

+1,

Pour le sens avion -> plongee, je disais que ca ne se justifie pas a mon sens (et a priori les commissions de la FFESSM n'en parlent pas non plus lors des formations de cadres), car le probleme ne vient pas de la pression directement (ca ne vient pas des tympans).

Pourquoi ne prenons-nous pas l'avion apres une plongee ? Pour limiter les risques d'Accident de Decompression (ADD). En tres gros resume: en descendant, l'organisme "sature" en azote. Plus on va profond, et plus on reste longtemps, plus la "saturation" en azote est importante (du moins, suivant les modeles que l'on utilise). Lorsque l'on remonte, il faut un certains temps avant d'evacuer cette azote pour revenir au taux "standard". Il ne faut pas non plus brusquer cette "desaturation" en remontant trop vite auquel quoi, on assiste a la creation de microbulles (comme lorsque l'on ouvre une bouteille de Perrier). Si celles-ci restent petites, ca devrait passser. Si elles grossissent trop en revanche, le sang risque de coaguler autour (bulle = organisme etranger) et cela entraine tout un cas de complications (ADD -> MDD pour ceux qui connaissent).
Quel est le lien avec le fait de prendre l'avion ? Et bien, en prenant l'avion, on diminue encore plus la pression (on "force" la "decompression") et on augmente donc les risques de formations de ces microbulles.
Pourquoi 24h ? Car statistiquement, il n'y a pas eu d'accidents pour lesquels la cause determinee resulte d'une plongee au dela de ce delai. C'est arbitraire, mais ca marche Smile

Voila pour ma minute ultra-simplifiee.
Bons vols et bonne plongee Smile)
Merci pour cette explication, je m'endormirais moins bête Smile

Tu sais la plongée ne revient pas bien cher... (enfin une fois le matos
acheté, mais tu peux aussi le louer )
Euh... Une fois le matos acheté, oui... Mais il faut déjà l'acheter... (et si on s'inscrit à un club de plongée, ce qui me semble être plutôt recommandé, c'est encore plus cher).
Je préfères faire converger mes dépenses vers le vol à voile, outre le fait que je sois pas riche, je peux pourrais jamais le laisser de côté !
avatar
leplongeurdu26
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 577
Age : 22
Localisation : Montélimar (LFLQ), Drôme
Date d'inscription : 29/05/2010

Re: Présentation

Message  leplongeurdu26 le Ven 4 Juin 2010 - 11:21

Euh... Une fois le matos acheté, oui... Mais il faut déjà l'acheter...
(et si on s'inscrit à un club de plongée, ce qui me semble être plutôt
recommandé, c'est encore plus cher).
Je préfères faire converger mes
dépenses vers le vol à voile, outre le fait que je sois pas riche, je
peux pourrais jamais le laisser de côté !

Ben le matos à la base tu n'a besoin que des palmes, masque et tuba (donc grossomodo 30€) ensuite si tu es inscrit dans un club (environ 50€) tu ne paye pas ce qui est bloc, stab... à ça il faut rajouter la license de la FFESSM (dans les 75€ il me semble) et la visite chez le toubibe (OBLIGATOIRE si tu veux rester en vie) environ 50€

Donc un total d'environ 200€ l'année, c'est certe pas donné mais comparé à l'équitation ou au golf c'est rien...

Après le matos "lourd" c'est si on plonge souvent, qu'on y ai depuis un petit moment et il s'achète petit à petit...


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Mar 16 Jan 2018 - 19:13