Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

C'est Noel ...

Partagez

Julien Robin
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 8337
Age : 35
Localisation : LFKL / LFLY
Date d'inscription : 20/01/2006

C'est Noel ...

Message  Julien Robin le Mar 25 Déc 2007 - 7:45

J'avais prévu de ne pas poster ce petit récit, mais finalement je craque ...
C'est mon cadeau de Noel :

Samedi matin, j'arrive à "notre bureau des ops" ... comprenez : le centre média du Gathering of Mustangs and Legends.
Lyn me voit, se lève et il me salue d'un grand "Hi Julien ! I have a good news for you ..." : il me donne un badge et ajoute "you are on tomorrow morning's flight ... this pass is GOD, protect it with your life" ! Plusieurs mois après, je me souviens encore distinctement de chaque mot ...

Et comment ... Sur le badge, il est écrit :
GML Staff
Photographer
Pas de doute, ca en jette ...

Il faut dire, j'aurais fait des pieds et des mains pour obtenir le précieux sésame depuis que je sais que cette opportunité était plus ou moins ouverte : je vais voler en B25 ! Le but : faire des photos aériennes de plusieurs P51 Mustang, en fonction des avions et des pilotes disponibles.

La journée se passera ... bien ! Je suis tout excité à l'idée de l'expérience probablement unique que je vais vivre le lendemain. Le soir, alors que le meeting aérien ferme, je ne peux pas m'empêcher d'aller fureter autour de ces 2 Mitchells, 2 magnifiques bombardiers bimoteurs vétérans de la seconde guerre mondiale. Malgré son aspect guerrier, il est beau. D'ailleurs c'en est presque intimidant ...

Je rentre à l'hotel et je décide d'essayer de me coucher tot en prévision du jour le plus long, mon jour J à moi ... une longue journée, dans tous les sens du terme, qu'il s'agisse de durée, de fatigue ou d'émotions ...


Je suis convoqué le dimanche matin à 6h.
Ce qui implique de se lever à 5h00, alors que j'ai encore un décalage horaire de -6h à finir d'absorber (ca ne fait que 3 jours que je suis ici).
Pour se coucher tot, c'est loupé : je suis fébrile, j'ai du vérifier au moins 17 fois le matériel, et je n'arrivais pas à m'endormir.
Le réveil a été difficile. Je pars dans les temps, et j'arrive tout juste à l'heure : ni en avance, ni en retard. Beaucoup de monde est déjà là mais finalement je ne suis pas le dernier. Ouf !

On fait l'inventaire du jour : 2 B25 et 9 P51 Mustangs prendront part au vol, sur 2 zones différentes.

1 B25 rempli de photographe par zone, l'un sera accompagné de 6 P51 Mustangs, l'autre de seulement 3 se présentant successivement.
Un peu dommage à première vue, puisqu'on se dit toujours qu'on aimerait en voir le plus possible ... Mais quantité n'est pas synonyme de qualité ...
Je serais donc l'un des 5 photographes embarqués ce matin à bord du B25 "Pacific Prowler". Il est à la fois connu et inconnu des cinéphiles, puisqu'il est notamment apparu dans les films suivants : le Vol du Phoenix, Autour du Monde en 80 jours ou encore le cultissime Memphis Belle ...
Les 3 P51 qui nous rejoindront tour à tour sont : Miss Cincinnati, American Beauty, et Slender Tender and Tall. La séance photo se fera en légère descente ...
Je ne saurais pas dire lesquels ce sont, il faut dire que des P51 j'en ai vu plus de 75 différents ce weekend. Tout ce dont je me rappelle, c'est que "Slender Tender and Tall" est l'un des plus beaux que j'ai vu ...
Bref, ca sent bon !
Le décollage est prévu à 7h ... Il fait encore nuit et nous marchons vers notre B25 que l'on distingue au loin dans la pénombre ... et nous embarquons. A ce moment, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à tous ceux qui ont eux aussi fait ces gestes au petit matin, mais pour des raisons un peu plus graves ... tous ces jeunes équipages de B25, qui ne sont pas tous revenus à bon port ... enfin bon, c'est l'Histoire. N'empêche que pour des raisons différentes, je suis fébrile comme j'imagine qu'eux l'étaient.
Nous sommes installés dans la partie arrière du fuselage. La soute à bombes nous sépare du cockpit que nous ne pouvons qu'apercevoir. Pour les besoins de la "mission", un hublot a été retiré sur la droite, ainsi que la mitrailleuse de queue. L'équipage démarre les moteurs. On ne verra rien car nous sommes sanglés à l'arrière des moteurs, mais on distinguera les lueurs des flammes qui s'échappent des pipes ... Le bruit est fort et grave, et les vibrations sont très présentes. Alors que l'avion roule vers la piste, je suis déjà au 7e ciel. Puis soudain les 2x1700ch (des Double Cyclone, donc 14 cylindres en double étoile) du bombardier de North American (tiens, les mêmes concepteurs que le P51, au passage ;) ) rugissent ... je vois l'empennage, et la piste qui défile de plus en plus vite, des vibrations qui s'accentuent et puis ... plus rien ! On vole !

Prise de cap vers la zone photo ... instant magique, le soleil vient de se lever, quasiment sous nos yeux, et passe sous l'empennage. Instants fugaces ... Nous quittons le circuit d'aérodrome et à l'arrière, nous sommes libres de nous détacher ... L'occasion pour moi de découvrir la campagne américaine vue du ciel ... Ma foi, ils n'ont rien à envier à la France ! Si ce n'est qu'en France, la palette de paysages est moins large mais plus condensée, superficie oblige. L'Amérique s'éveille donc sous nos ailes, baignée dans la lumière du matin, et ca et là quelques nappes de brouillard s'étendent ... Puis Xavier nous fait signe : le premier avion va arriver ... Ce sera Cincinnati Miss, un magnifique P51 "lisse". 2/3 photos mais surtout, d'abord quelques images dans la tête avant de se plonger dans la mission photo. Au moins je suis certain que ces images seront réussies ... Quel délice ! Ce qui est à mes yeux le plus beau chasseur de la 2e Guerre Mondiale se tient là, à peut-être 10m de nous, et immobile ... Non vraiment, il n'y a pas beaucoup de mots pour décrire cela.
L'avion restera à coté de nous un certain temps ... avant de nous faire au revoir de la main et de s'engager dans un magnifique break sur le soleil levant ... Je n'aurais pas su dire que cela n'a duré que 10mn si je n'avais pas regardé l'horodatage des photos.

Quelques minutes de solitude, à avoir dans les yeux la rémanence de la beauté de Cincinnati Miss à quelques décimètres de nous, et on nous annonce l'arrivée d'American Beauty ... Autant le dire tout de suite, elle porte bien son nom, surtout avec ses deux jolis petits attributs : un droptank sous chaque aile, qui ne parvient même pas à perturber les lignes si fluides du beau chasseur ... Et puis tout à coup, le P51 se positionne sur notre gauche, et sort son train ... Je regarde le sol et je réalise, nous sommes en finale, le B25 sur la piste droite et le P51 sur la piste gauche ... On nous demande de nous attacher.

L'avion atterrit, mais je reste encore en vol. Il me faudra de très longues minutes pour atterrir.
On descend de l'avion. On le contemple tous silencieusement. Il est beau. On communie autour de cet avion, qui pour nous ne sera plus forcément comme les autres ... et puis les langues se délient. On échange nos impressions. Les passagers de la veille nous rejoignent et nous demandent si on a fait bon vol et bonnes photos. Tout doucement, on revient dans le monde des vivants. Il est 8h30, nous aurons volé un peu plus d'une heure et on aura passé près d'1h30 dans cet avion ... Le meeting a déjà ouvert ses portes, et dans une heure les démonstrations commenceront.

Tout au long de la journée, et tout au long des journées suivantes, des images me reviendront en tête.

A l'heure où j'écris ce texte, nous sommes le 26 octobre. Cela fait près d'un moins que j'ai effectué ce vol. J'ai eu le temps de prendre du recul. J'ai aussi eu le temps de consulter les photos, de les retoucher aussi, de les bichonner même. Je les ai fait parvenir à une première partie des personnes convenues, et j'espère qu'elles sont satisfaites. En tous cas, elles attendent la suite et c'est bon signe ...
Mais surtout : aujourd'hui encore, je repense à ce vol, et je n'ai pas encore tout à fait atterri ...

avatar
Aero
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 260
Age : 27
Localisation : Calais/ Toulouse
Date d'inscription : 11/06/2007

Re: C'est Noel ...

Message  Aero le Mar 25 Déc 2007 - 9:57

Superbe récit, et la photo magnifique, j'espère que tu pourras nous en montrer d'autres ^^
En tout cas, ça doit laisser un sacré souvenir un événement comme celui la
avatar
Billou..te
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 1114
Age : 27
Localisation : MISSISSIPPI
Date d'inscription : 23/02/2007

Re: C'est Noel ...

Message  Billou..te le Mar 25 Déc 2007 - 11:11

Ca devait être bien sympas en effet Very Happy
avatar
Julien Jay
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 3251
Age : 30
Localisation : Check your six !
Date d'inscription : 31/10/2004

Re: C'est Noel ...

Message  Julien Jay le Mar 25 Déc 2007 - 11:12

Juste comme ça la prochaine fois tu nous emmène dans tes valises stp !!! Mr.Red
De ce que j'ai vu des photos ça envoi !!!! yuyuk


_______________________________________
Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre
www.volmontagne.com

www.air-films.com

laura
Initié
Initié

Féminin Nombre de messages : 36
Age : 27
Localisation : tlse, valence et albeufeuille
Date d'inscription : 19/12/2007

Re: C'est Noel ...

Message  laura le Mar 25 Déc 2007 - 13:03

la photo fait rever !!
avatar
Invité
Invité

Re: C'est Noel ...

Message  Invité le Mar 25 Déc 2007 - 18:07

Sympathique tout ça!!!!!!
avatar
jp²
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 450
Age : 55
Localisation : Bron,Corbas
Date d'inscription : 10/05/2006

Re: C'est Noel ...

Message  jp² le Jeu 27 Déc 2007 - 18:36

JulienR a écrit:J'avais prévu de ne pas poster ce petit récit, mais finalement je craque ...
C'est mon cadeau de Noel :

Samedi matin, j'arrive à "notre bureau des ops" ... comprenez : le centre média du Gathering of Mustangs and Legends.
Lyn me voit, se lève et il me salue d'un grand "Hi Julien ! I have a good news for you ..." : il me donne un badge et ajoute "you are on tomorrow morning's flight ... this pass is GOD, protect it with your life" ! Plusieurs mois après, je me souviens encore distinctement de chaque mot ...

Et comment ... Sur le badge, il est écrit :
GML Staff
Photographer
Pas de doute, ca en jette ...

Il faut dire, j'aurais fait des pieds et des mains pour obtenir le précieux sésame depuis que je sais que cette opportunité était plus ou moins ouverte : je vais voler en B25 ! Le but : faire des photos aériennes de plusieurs P51 Mustang, en fonction des avions et des pilotes disponibles.

La journée se passera ... bien ! Je suis tout excité à l'idée de l'expérience probablement unique que je vais vivre le lendemain. Le soir, alors que le meeting aérien ferme, je ne peux pas m'empêcher d'aller fureter autour de ces 2 Mitchells, 2 magnifiques bombardiers bimoteurs vétérans de la seconde guerre mondiale. Malgré son aspect guerrier, il est beau. D'ailleurs c'en est presque intimidant ...

Je rentre à l'hotel et je décide d'essayer de me coucher tot en prévision du jour le plus long, mon jour J à moi ... une longue journée, dans tous les sens du terme, qu'il s'agisse de durée, de fatigue ou d'émotions ...


Je suis convoqué le dimanche matin à 6h.
Ce qui implique de se lever à 5h00, alors que j'ai encore un décalage horaire de -6h à finir d'absorber (ca ne fait que 3 jours que je suis ici).
Pour se coucher tot, c'est loupé : je suis fébrile, j'ai du vérifier au moins 17 fois le matériel, et je n'arrivais pas à m'endormir.
Le réveil a été difficile. Je pars dans les temps, et j'arrive tout juste à l'heure : ni en avance, ni en retard. Beaucoup de monde est déjà là mais finalement je ne suis pas le dernier. Ouf !

On fait l'inventaire du jour : 2 B25 et 9 P51 Mustangs prendront part au vol, sur 2 zones différentes.

1 B25 rempli de photographe par zone, l'un sera accompagné de 6 P51 Mustangs, l'autre de seulement 3 se présentant successivement.
Un peu dommage à première vue, puisqu'on se dit toujours qu'on aimerait en voir le plus possible ... Mais quantité n'est pas synonyme de qualité ...
Je serais donc l'un des 5 photographes embarqués ce matin à bord du B25 "Pacific Prowler". Il est à la fois connu et inconnu des cinéphiles, puisqu'il est notamment apparu dans les films suivants : le Vol du Phoenix, Autour du Monde en 80 jours ou encore le cultissime Memphis Belle ...
Les 3 P51 qui nous rejoindront tour à tour sont : Miss Cincinnati, American Beauty, et Slender Tender and Tall. La séance photo se fera en légère descente ...
Je ne saurais pas dire lesquels ce sont, il faut dire que des P51 j'en ai vu plus de 75 différents ce weekend. Tout ce dont je me rappelle, c'est que "Slender Tender and Tall" est l'un des plus beaux que j'ai vu ...
Bref, ca sent bon !
Le décollage est prévu à 7h ... Il fait encore nuit et nous marchons vers notre B25 que l'on distingue au loin dans la pénombre ... et nous embarquons. A ce moment, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à tous ceux qui ont eux aussi fait ces gestes au petit matin, mais pour des raisons un peu plus graves ... tous ces jeunes équipages de B25, qui ne sont pas tous revenus à bon port ... enfin bon, c'est l'Histoire. N'empêche que pour des raisons différentes, je suis fébrile comme j'imagine qu'eux l'étaient.
Nous sommes installés dans la partie arrière du fuselage. La soute à bombes nous sépare du cockpit que nous ne pouvons qu'apercevoir. Pour les besoins de la "mission", un hublot a été retiré sur la droite, ainsi que la mitrailleuse de queue. L'équipage démarre les moteurs. On ne verra rien car nous sommes sanglés à l'arrière des moteurs, mais on distinguera les lueurs des flammes qui s'échappent des pipes ... Le bruit est fort et grave, et les vibrations sont très présentes. Alors que l'avion roule vers la piste, je suis déjà au 7e ciel. Puis soudain les 2x1700ch (des Double Cyclone, donc 14 cylindres en double étoile) du bombardier de North American (tiens, les mêmes concepteurs que le P51, au passage ;) ) rugissent ... je vois l'empennage, et la piste qui défile de plus en plus vite, des vibrations qui s'accentuent et puis ... plus rien ! On vole !

Prise de cap vers la zone photo ... instant magique, le soleil vient de se lever, quasiment sous nos yeux, et passe sous l'empennage. Instants fugaces ... Nous quittons le circuit d'aérodrome et à l'arrière, nous sommes libres de nous détacher ... L'occasion pour moi de découvrir la campagne américaine vue du ciel ... Ma foi, ils n'ont rien à envier à la France ! Si ce n'est qu'en France, la palette de paysages est moins large mais plus condensée, superficie oblige. L'Amérique s'éveille donc sous nos ailes, baignée dans la lumière du matin, et ca et là quelques nappes de brouillard s'étendent ... Puis Xavier nous fait signe : le premier avion va arriver ... Ce sera Cincinnati Miss, un magnifique P51 "lisse". 2/3 photos mais surtout, d'abord quelques images dans la tête avant de se plonger dans la mission photo. Au moins je suis certain que ces images seront réussies ... Quel délice ! Ce qui est à mes yeux le plus beau chasseur de la 2e Guerre Mondiale se tient là, à peut-être 10m de nous, et immobile ... Non vraiment, il n'y a pas beaucoup de mots pour décrire cela.
L'avion restera à coté de nous un certain temps ... avant de nous faire au revoir de la main et de s'engager dans un magnifique break sur le soleil levant ... Je n'aurais pas su dire que cela n'a duré que 10mn si je n'avais pas regardé l'horodatage des photos.

Quelques minutes de solitude, à avoir dans les yeux la rémanence de la beauté de Cincinnati Miss à quelques décimètres de nous, et on nous annonce l'arrivée d'American Beauty ... Autant le dire tout de suite, elle porte bien son nom, surtout avec ses deux jolis petits attributs : un droptank sous chaque aile, qui ne parvient même pas à perturber les lignes si fluides du beau chasseur ... Et puis tout à coup, le P51 se positionne sur notre gauche, et sort son train ... Je regarde le sol et je réalise, nous sommes en finale, le B25 sur la piste droite et le P51 sur la piste gauche ... On nous demande de nous attacher.

L'avion atterrit, mais je reste encore en vol. Il me faudra de très longues minutes pour atterrir.
On descend de l'avion. On le contemple tous silencieusement. Il est beau. On communie autour de cet avion, qui pour nous ne sera plus forcément comme les autres ... et puis les langues se délient. On échange nos impressions. Les passagers de la veille nous rejoignent et nous demandent si on a fait bon vol et bonnes photos. Tout doucement, on revient dans le monde des vivants. Il est 8h30, nous aurons volé un peu plus d'une heure et on aura passé près d'1h30 dans cet avion ... Le meeting a déjà ouvert ses portes, et dans une heure les démonstrations commenceront.

Tout au long de la journée, et tout au long des journées suivantes, des images me reviendront en tête.

A l'heure où j'écris ce texte, nous sommes le 26 octobre. Cela fait près d'un moins que j'ai effectué ce vol. J'ai eu le temps de prendre du recul. J'ai aussi eu le temps de consulter les photos, de les retoucher aussi, de les bichonner même. Je les ai fait parvenir à une première partie des personnes convenues, et j'espère qu'elles sont satisfaites. En tous cas, elles attendent la suite et c'est bon signe ...
Mais surtout : aujourd'hui encore, je repense à ce vol, et je n'ai pas encore tout à fait atterri ...



déja dit en direct : 'foiré va ! ;-)


    © 2004-2014 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Mar 12 Déc 2017 - 22:10