Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Sondage

Croyez vous à la complémentarité du solaire et de l'aviation ?

[ 17 ]
Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Vote_lcap265%Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Vote_rcap2 [65%] 
[ 9 ]
Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Vote_lcap235%Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Vote_rcap2 [35%] 
[ 0 ]
Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Vote_lcap20%Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Vote_rcap2 [0%] 

Total des votes: 26
avatar
valorem33
Invité
Invité

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 33
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/02/2011

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  valorem33 le Lun 7 Fév 2011 - 13:26

Bonjour amis aviateurs,

Mon métier n'a pas grand chose à voir avec l'aviation, pourtant, après plusieurs mois de prospection, nous nous sommes rendu compte que les terrains d'aérodromes recelaient d'espaces disponibles au sol ou en toiture qui pourraient accueillir des panneaux solaires.
Nous travaillons en relation étroite avec la DGAC et nous sommes au fait des règlementations concernant la gêne visuelle des pilotes et des tours de contrôles.
Nous sommes également au courant de la fermeture de plateformes que les collectivités considèrent peu rentables mais qui sont bien souvent le terrain d'apprentissage et de loisirs d'associations qui se battent pour survivre.
Aussi, je tenais à vous informer qu'une complémentarité est désormais possible entre ces deux activités. Les revenus engendrés par la production photovoltaïque pourraient peut être combler une partie des dépenses des aérodromes et leur permettre d'être d'avantage autonome.

C'est une idée qui doit faire son chemin et je m'en remets à vous pour juger de sa pertinence.
Bonne journée.


Lucie Labarthe
lucie.labarthe@valorem-energie.com
F-GBAK
F-GBAK
Initié
Initié

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 25
Localisation : Saint-Crépin (LFNC)
Date d'inscription : 19/02/2010

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  F-GBAK le Lun 7 Fév 2011 - 16:29

L'aérodrome de Saint-Crépin a décidé d'utiliser ce système en installant un panneau solaire sur son nouveau bâtiment. Je posterai quelques photos quand j'en aurai Smile
S-POTY
S-POTY
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1173
Age : 30
Localisation : Pons-Avy (LFCP) / Mulhouse-Habsheim (LFGB)
Date d'inscription : 20/05/2007

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  S-POTY le Lun 7 Fév 2011 - 16:58

bonjour

voila un sujet qui m'intéresse ^^

alors, l'histoire des panneaux solaires, je n'y crois pas (pour aujourd'hui). Le cout de la conception (en énergie) d'un panneau solaire est encore trop élevé par rapport à ce qu'il fourni pendant toute sa vie pour qu'on puisse sérieusement envisager à en mettre tout plein partout. Ai-je raison ? Ai-je reçu des informations totalement bidons que j'aurais gobé naïvement ?

Par contre, l'idée d'exploiter des grands espaces dégagés pour gérer du courant est une super idée.
Pourquoi ne pas utiliser des éoliennes ? (attention, je ne parle pas des grands pylônes qui mesurent je ne ne sais trop combien de haut)
Je pense aux éoliennes verticales. ayant des mesures pour les plus standards : 3m de haut, 2m d'envergure.
Même si leur rendements n'ai pas aussi intéressant qu'une éolienne normal avec un "hélice", elles restent : moins chère, plus discrètes, plus faciles d'entretiens, ...

Qu'en pensez-vous ?
avatar
valorem33
Invité
Invité

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 33
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/02/2011

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Bonne question

Message  valorem33 le Lun 7 Fév 2011 - 17:19

Ce n'est pas évident de déméler le faux du vrai sur les énergies renouvelables ... On entend tout et son contraire.
En réalité, 2 à 4 ans sont nécessaires pour compenser l'énergie utilisée pour la fabrication d'un panneau solaire (ce qui est déjà beaucoup plus qu'une éolienne industrielle (6 mois)). En ce qui concerne leur rentabilité financière, il faut environ 8 à 10 ans pour entrer dans ces frais. Ce qui paut faire peu ou beaucoup selon comme on voit les choses. En tout cas, il est certain que si cela n'était pas rentable, le marché ne serait pas aussi fleurissant.

En ce qui concerne les éoliennes, vous avez raison. C'est l'appareil le plus rentable en terme d'espace (nb MW/m²). La règlementation de la DGAC préconise des plafonds (servitudes) aux abords des aérodromes. Il suffit de les respecter. En sachant qu'une éolienne domestique fait à peu près la taille d'un bâtiment (10-12m) on peut penser que ça ne poserait pas trop de problème. Il suffirait de l'éloigner suffisamment des locaux et des habitations de sorte à ne pas gêner à cause du bruit (en même temps dans un aérodrome, il y plus bruyant ...)

Le plus difficile étant l'acceptation locale finalement.
S-POTY
S-POTY
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1173
Age : 30
Localisation : Pons-Avy (LFCP) / Mulhouse-Habsheim (LFGB)
Date d'inscription : 20/05/2007

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  S-POTY le Lun 7 Fév 2011 - 17:46

Justement, sur 2-4 ans, voir même 8-10 ans, les panneaux fourniront toujours autant d'électricité ?
quand on se dit qu'en une tempête, tout peut partir...

Je prends l'exemple d'amis qui sont allés posés en Afrique un panneau solaire pour alimenter une pompe et ainsi avoir de l'eau à la surface, ça n'a durée que quelques mois, tempêtes de sable et le système est mort.

Certes, nous n'avons pas de tempêtes de sable en France, mais l'idée que je veux en tirer, c'est est-ce que sur 10 ans les panneaux seront toujours intactes ? Aptes à alimenter ?

Je pense vraiment que le panneau n'est qu'une idée "qui parait bien faire", mais qui en fait, ne l'est pas temps que ça...

En revanche, pour en revenir aux éoliennes, plus particulièrement les éoliennes verticales : ils sont moins bruyant, et c'est plus bien robuste.
http://www.ecosources.info/dossiers/Eolienne_verticale_Darrieus
Je crois bien plus sérieusement en ce projet là que celui des panneaux.
Alpha92
Alpha92
Acro
Acro

Masculin Nombre de messages : 163
Age : 26
Localisation : Bois Colombes
Date d'inscription : 27/05/2010

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  Alpha92 le Lun 7 Fév 2011 - 18:17

Bonsoir,

Mois aussi je trouve ce sujet très intéressant.

Il est vrai que le fait d'utiliser des espaces parfois inutiles pour produire de l'énergie et ainsi garantir des ressources financières suffisantes pour les aérodromes est intéressant.
Je pense qu'il y a un vrai marché sur ce plan qui tend à bien se développer. D'autant plus que beaucoup d'espaces seraient intéressant pour produire de l'énergie (je pense d'ailleurs à un projet de parc composé de panneaux solaires dans le désert du Sahara évoqué lors d'une émission).

valorem33 a écrit:En ce qui concerne leur rentabilité financière, il faut environ 8 à 10 ans pour entrer dans ces frais. Ce qui paut faire peu ou beaucoup selon comme on voit les choses.

Pour une rentabilité importante ?

valorem33 a écrit:(en même temps dans un aérodrome, il y plus bruyant ...)

De quoi voulez-vous parler ? Mr. Green
maxxxair
maxxxair
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 334
Age : 25
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 05/02/2011

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  maxxxair le Lun 7 Fév 2011 - 18:53

Quand vous parlez d'énergie solaire et aviation, vous pensez uniquement à des installations dans les aérodromes et club ou aussi à l'idée future de faire voler un avion grâce à l'énergie fournie par le soleil ? Comme l'avion solaire Hélios de la NASA par exemple...
stef33000
stef33000
Acro
Acro

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 29
Localisation : Bordeaux LFDY
Date d'inscription : 08/07/2010

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  stef33000 le Lun 7 Fév 2011 - 19:59

C'est vrai que l'effet miroir des panneau solaire ça sera pas top...deja que au levé du soleil et au couché je vois rien...

À par louer l'espace disponible c'est quoi l'intérêt pour un club?
Vinceloup
Vinceloup
Acharné
Acharné

Masculin Nombre de messages : 256
Age : 30
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 29/06/2005

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  Vinceloup le Lun 7 Fév 2011 - 20:08

stef33000 a écrit:C'est vrai que l'effet miroir des panneau solaire ça sera pas top...deja que au levé du soleil et au couché je vois rien...

Non, ce serai formidable pour le vol à voile d'avoir une pompe fixe au dessus du terrain
stef33000
stef33000
Acro
Acro

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 29
Localisation : Bordeaux LFDY
Date d'inscription : 08/07/2010

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  stef33000 le Lun 7 Fév 2011 - 20:58

Ouais mais la lumière mirroire n'est pas vraiment des IR
Fox
Fox
Jeunes Ailes For Ever
Jeunes Ailes For Ever

Masculin Nombre de messages : 1144
Age : 30
Localisation : Villeneuve-sur-Lot (LFCW)
Date d'inscription : 29/05/2008

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  Fox le Lun 7 Fév 2011 - 22:04

J'y crois parce-que sans ça, on perd la piste de villeneuve sur lot.
avatar
valorem33
Invité
Invité

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 33
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/02/2011

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  valorem33 le Mar 8 Fév 2011 - 8:49

stef33000 a écrit:C'est vrai que l'effet miroir des panneau solaire ça sera pas top...deja que au levé du soleil et au couché je vois rien...

À par louer l'espace disponible c'est quoi l'intérêt pour un club?

Les panneaux sont soit équipés d'un verre spécial anti-éblouissant, soit pour les panneaux mobiles, on entre un algorithme de pilotage adapté spécifiquement afin de minimiser les risques de réflexion aux heures critiques de la journée (en général matin et soir). Pour cela, nous étudions la réflexion des rayons du soleil et
les interférences possibles dans le cône d’atterrissage de la piste.

Tout dépend le rôle du club (propriétaire et/ou exploitant). En tout cas, le loyer peut participer à l'entretien des infrastructures.
stef33000
stef33000
Acro
Acro

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 29
Localisation : Bordeaux LFDY
Date d'inscription : 08/07/2010

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  stef33000 le Mar 8 Fév 2011 - 12:01

Ouais c'est vrai qu'avec un système anti reflet efficace ça serrait intéressant...mais avec toute les normes des AD ça va pas être facile.
avatar
Julien Robin
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 8376
Age : 37
Localisation : LFKL / LFLY
Date d'inscription : 20/01/2006

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  Julien Robin le Mar 8 Fév 2011 - 12:12

Le vrai problème des "énergies renouvelables", c'est que c'est une industrie qui se développe et qui n'est rentable guère que grace aux divers coups de pouce fiscaux.
Bien sur, un industriel vous dira que ca n'est pas vrai ...
Le corollaire, c'est que ca coute cher à l'Etat, qui est déjà gravement endetté. Autant dire qu'il y a de fortes chances que tout s'effondre bientot ... pas avant les prochaines élections toutefois : le thème est tellement porteur ... C'est vrai que c'est tellement plus facile de culpabiliser l'ouvrier qui est obligé de prendre sa voiture pour aller gagner son SMIC (parce qu'il n'y a pas de transports en commun), que de s'attaquer aux vrais problèmes (exemple: les industries polluantes) ...

Un problème plus spécifique au cette superbe énergie soit-disant propre qu'est le solaire : un panneau solaire a une durée de vie limité, et surtout sa fabrication nécessite des outils industriels bien plus polluants et risqués (risques chimiques) que l'émission de CO/CO²/NOx par les moteurs, les centrales à charbon, ou les centrales nucléaires ...


_______________________________________
Julien
http://www.flyby-pictures.com/
Zoulou Uniform
Zoulou Uniform
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2020
Age : 31
Localisation : Dans la rue du quai
Date d'inscription : 05/06/2005

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  Zoulou Uniform le Mar 8 Fév 2011 - 13:15

Le concept comme le dit Julien était peut-être intéressant jusqu'à aujourd'hui du fait du développement de l'industrie photovoltaïque au travers des incitations fiscales et des crédits accordés par les régions ou par l'Europe.
Par exemple: Il y a un an et demi, je volais dans les Alpes sur un terrain de vol à voile dont le club avait pour projet la construction d'un hangar équipé de panneaux photovoltaïques (à ce moment là, le "hangar" n'était qu'une grande serre en plastique, fragile et peu commode).

La construction du batiment aurait été supportée pour partie par l'exploitant de l'installation électrique, et le reste par le club: une véritable aubaine !

A l'époque, le business aurait probablement tenu. Depuis, EDF a contesté le prix d'achat du kilowatt heure, jugé bien trop elevé. (Les prix sont fixés de façon à développer ce type de source d'énergie alternative, et dans l'histoire, c'est le consommateur final qui paie l'addition).
Dans le cas présent (courant), voilà de quoi douter de la viabilité du projet.
Quant aux grands projets de l'Etat concernant l'installation d'un parc éolien (et notamment dans le cadre du Grenelle de l'environnement), ceux-ci vont être limités par la cure d'austérité qui s'impose logiquement en Europe aujourd'hui.
Par ailleurs, un peu d'analyse économique met très vite en exergue les limites de ces projets: leur coût est très élevé, leur impact environnemental suscite des levées de bouclier à tous les coups (d'autant plus que la production unitaire d'une éolienne est faible) et au final c'est toujours le consommateur ou le riverain qui casque.

Au final ce genre d'initiative locale risque d'être victime de son prix, et c'est sans doute pour cela que l'Etat a choisi une autre solution, potentiellement bien plus productrice d'énergie et plus "discrète": l'éolien sous-marin, pour lequel un appel d'offres géant est en train d'être lancé.

avatar
valorem33
Invité
Invité

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 33
Localisation : Bègles
Date d'inscription : 07/02/2011

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  valorem33 le Mar 8 Fév 2011 - 15:32

Jean a écrit:Le concept comme le dit Julien était peut-être intéressant jusqu'à aujourd'hui du fait du développement de l'industrie photovoltaïque au travers des incitations fiscales et des crédits accordés par les régions ou par l'Europe.
Par exemple: Il y a un an et demi, je volais dans les Alpes sur un terrain de vol à voile dont le club avait pour projet la construction d'un hangar équipé de panneaux photovoltaïques (à ce moment là, le "hangar" n'était qu'une grande serre en plastique, fragile et peu commode).

La construction du batiment aurait été supportée pour partie par l'exploitant de l'installation électrique, et le reste par le club: une véritable aubaine !

A l'époque, le business aurait probablement tenu. Depuis, EDF a contesté le prix d'achat du kilowatt heure, jugé bien trop elevé. (Les prix sont fixés de façon à développer ce type de source d'énergie alternative, et dans l'histoire, c'est le consommateur final qui paie l'addition).
Dans le cas présent (courant), voilà de quoi douter de la viabilité du projet.
Quant aux grands projets de l'Etat concernant l'installation d'un parc éolien (et notamment dans le cadre du Grenelle de l'environnement), ceux-ci vont être limités par la cure d'austérité qui s'impose logiquement en Europe aujourd'hui.
Par ailleurs, un peu d'analyse économique met très vite en exergue les limites de ces projets: leur coût est très élevé, leur impact environnemental suscite des levées de bouclier à tous les coups (d'autant plus que la production unitaire d'une éolienne est faible) et au final c'est toujours le consommateur ou le riverain qui casque.

Au final ce genre d'initiative locale risque d'être victime de son prix, et c'est sans doute pour cela que l'Etat a choisi une autre solution, potentiellement bien plus productrice d'énergie et plus "discrète": l'éolien sous-marin, pour lequel un appel d'offres géant est en train d'être lancé.



Ou la la la la ... 
Attention à ce que vous entendez dans les médias et de ces associations qui se prétendent écologistes ...
Les incitations fiscales sont effectivement nécessaires pour lancer les filières des énergies renouvelables car comme toute technologie nouvelle, les prix de départ sont très importants et baissent qu'après des années de production. C'est le principe de base de fonctionnement de tous les marchés, ce pourquoi vous achetez un ordinateur 500 € aujourd'hui contre 1500 € il y a 5 ans ...

Or les EnR, à la base, ne sont pas des produits attractifs pour les industriels des autres énergies (les pétroliers n'ont pas de raison de créer un nouveau marché dans lequel ils sont moins compétitifs). C'est pourquoi, l'émergence de cette nouvelle filière n'est possible que grâce à un coup de pouce de l'état. Et je dis bien un coup de pouce ! Car malgré ce que l'on peut croire et grâce à cette baisse programmée des nouveaux produits (modules, supports,...), cette aide n'est que temporaire. Dans 10 à 15 ans, l'électricité qui coûte si cher à EDF aujourd'hui deviendra très rentable du fait de l'augmentation des tarifs de rachat de l'électricité inversement proportionnel à la baisse des couts de la technologie. Ce sera d'ailleurs le cas pour l'éolien d'ici 5 ans environ.
Attention également à ce que vous entendez par « ce que paye le consommateur ». Le savez-vous réellement ?

La fameuse CSPE dont tout le monde parle représente environ 5% de votre facture globale. Dans ces 5%, il y a les aides octroyées aux personnes défavorisées ne pouvant pas payer leur facture l’hiver, l’électrification des DOM TOM etc … ET les énergies renouvelables soit environ 5% des 5% !
C’est marrant comment grâce à un coup de fumée, on en oublie la hausse générale de la facture globale bien plus conséquente.
Et cet impact des éoliennes, le connaissez vous ? Leur faible rendement vous a l’air également familier, qu’en est-il ? Sachez que la mise en place d’un parc qui soit PV ou éolien nécessite l’élaboration d’une étude d’impact poussée ou toutes les nuisances sont prises en considération et compensées. Je ne dis pas que de tout temps, tous les opérateurs ont fait du bon travail. D’où la mise en place d’un moratoire actuellement afin de limiter les effets d’aubaines (on a jamais vu un boulanger être garagiste).

Enfin, sachez que non, les éoliennes sous marines (ou hydroliennes) ne font pas actuellement l’objet d’un appel d’offre, il s’agit d’éoliennes off shore. Ce qui va bien évidemment faire l’objet d’opposition soit parce qu’on les voit depuis la côte, soit parce que les chalutiers devront aller pêcher plus loin. Soit un nouveau combat … De mon côté, je vous dirai qu’une éolienne je trouve ça jolie et qu’encrer leurs fondations sur les fonds marins créera des récifs artificiels qui servira de nurserie et de caches pour les poissons constituant ainsi des réserves qui permettront de renouveler le stock.
avatar
leplongeurdu26
Fanatique

Masculin Nombre de messages : 577
Age : 24
Localisation : TLS
Date d'inscription : 29/05/2010

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  leplongeurdu26 le Mar 8 Fév 2011 - 16:33

valorem33 a écrit:Enfin, sachez que non, les éoliennes sous marines (ou hydroliennes) ne font pas actuellement l’objet d’un appel d’offre, il s’agit d’éoliennes off shore. Ce qui va bien évidemment faire l’objet d’opposition soit parce qu’on les voit depuis la côte, soit parce que les chalutiers devront aller pêcher plus loin. Soit un nouveau combat … De mon côté, je vous dirai qu’une éolienne je trouve ça jolie et qu’encrer leurs fondations sur les fonds marins créera des récifs artificiels qui servira de nurserie et de caches pour les poissons constituant ainsi des réserves qui permettront de renouveler le stock.

Je ne sais pas si vous plongez mais en ce qui concerne les récifs artificiels ils ont l'air bien beau une fois fait mais avant de se faire ils boulversent tout un éco-système déjà présent, personellement je pense que notamment avec la surpêche et la pollution la mer est déjà largement assez menacée comme ça...


Quand aux panneaux solaires sur un terrain je suis contre pour le moment à cause du cout de fabrication, de leur pollution, de leur dégradation rapide et facile et de leur rendement pas forcemment intéressant, des gènes qu'ils peuvent occasionner...

Après tout dépand leur évolution, ce sera peut être un jour une bonne alternative mais d'après moi pas encore...
Zoulou Uniform
Zoulou Uniform
Jeunes Ailes Spirit
Jeunes Ailes Spirit

Masculin Nombre de messages : 2020
Age : 31
Localisation : Dans la rue du quai
Date d'inscription : 05/06/2005

Les énergies renouvelables au secours des aérodromes Empty Re: Les énergies renouvelables au secours des aérodromes

Message  Zoulou Uniform le Mer 9 Fév 2011 - 11:40

Effectivement l'appel d'offres est un appel d'offres off-shore. J'ai confondu cet appel d'offres avec les travaux d'étude sur l'éolien sous marin.

Concernant le développement de l'éolien en France, il conviendrait premièrement de cesser de mettre l'Etat Français au milieu de tout et d'en faire une vache à lait au service des écologistes et promoteurs de l'éolien (et de toute façons l'Etat n'a plus un rond !). Du temps du nucléaire l'Etat a mis la main à la poche, cette nécessité n'est pas aussi évidente aujourd'hui pour l'éolien.
Nos voisins européens mettent de l'argent public dans le développement de la technologie, tant mieux. La technologie arrivera à maturité plus vite et le coût de revient des installations électriques "renouvelables" s'en trouvera diminué, à nous d'en profiter ensuite.

Ce sur quoi je m'interroge, au delà de l'aspect financier, c'est sur l'utilité d'implanter des sources d'énergie qui produiront peu, seront soumises aux aléas de la météo, aux aléas humains (vandalisme, vol, etc...). On s'oriente peu à peu vers un modèle de champs d'éoliennes de grandes dimensions (voir en Espagne et en Californie par exemple, et peut être dans plusieurs années à quelques encâblures de nos côtes), avec une infrastructure dédiée au transport de l'électricité. On va vers une concentration très importante des moyens de production (et effectivement vers une baisse du prix du kWh).
Par ailleurs n'oublions pas qu'en France, 58 réacteurs nucléaires sont opérationnels, et que leur taux de disponibilité avoisine seulement 80% actuellement, avec un objectif aux alentours de 90% d'ici 2015-2018, donc une augmentation de la fourniture d'origine nucléaire dans le total national (et donc un abaissement du prix de revient du kWh nucléaire). Sans oublier l'apparition des réacteurs de nouvelle génération (EPR, puissance unitaire: 1650 MW).

Comparativement, l'installation de panneaux photovoltaïques sur un aérodrôme serait-elle si rentable ?
L'idée de pérenniser l'activité aéronautique au travers de l'implantation de ces équipements est louable, mais sous quelle forme est-elle envisagée ?
As-tu des exemples concrets avec une désignation des zones qui seraient exploitables pour l'installation des équipements ?




    © 2004-2018 Jeunes Ailes ® - Tous droits réservés | Powered by Invision © | Designed by Invision & Jeunes Ailes | Statistiques | Team JA | Contact
    La date/heure actuelle est Mer 20 Nov 2019 - 6:55