Jeunes Ailes

Bienvenue sur le forum de discussion des Jeunes Ailes !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

N'hésitez pas également à nous rendre visite sur notre site web www.jeunes-ailes.asso.fr afin d'en savoir plus sur l'association et ses activités.

Bonne visite et à bientôt.

L'équipe Jeunes Ailes

Adhésion & renouvellement à l'association Jeunes Ailes :

Si vous souhaitez rejoindre l'association et ainsi participer de près ou de loin à nos activités,

soutenir nos projets, participer à nos différents évènements organisés tout au long de l'année,
accéder à la médiathèque, être parrainé par un autre Jeunes Ailes, et bien plus encore,
devenez membre de l’association Jeunes Ailes !


> cliquer ici pour en savoir plus <

Calendrier des prochains évènements Jeunes Ailes :


> cliquer ici pour le consulter <

Rétrospective des derniers évènements Jeunes Ailes :


> cliquer ici pour lire le compte rendu <

Boite à idées :


Vous souhaitez proposer une activité, une sortie, une visite, etc.. ?

Nous suggérer une simple idée ?

N'hésitez pas à nous en faire part en postant votre idée dans la boite dédiée !


> cliquer ici pour y accéder <

C’était un 22 Septembre

avatar
F-THIE
Fanatique

Nombre de messages : 697
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/01/2005

C’était un 22 Septembre Empty C’était un 22 Septembre

Message  F-THIE le Ven 22 Sep 2006 - 1:28

22 Septembre 1909
Le pionnier visionnaire Ferdinand Ferber perd la vie à Boulogne, France.
Alors qu’il terminait un vol sur le terrain de Beuvrequen, près de Boulogne, France, il pose son appareil pour atterrir. Le sol n’étant pas plan l’appareil capote écrasant son pilote. Le Capitaine Ferber est aussitôt hospitalisé mais décèdera quelques heures plus tard.

C’était un 22 Septembre Ferberar4
(Source : Les Chroniques de l’Aviation)

22 Septembre 1935
Après son Paris Oslo (aller-retour) en 14 heures 45 minutes du 21 Août 1935, et son Paris Oran (aller-retour) en 16 heures 25 minutes du 1 Septembre 1935, André Japy réalise un Paris Tunis (aller-retour) dans la journée toujours avec son Caudron Aiglon motorisé par un Renault-Bengali de 100 CV*.
Une dizaine d’années plus tôt, en 1922, le lieutenant Pelletier d'Oisy avait réalisé, avec un Breguet XIV, le Paris Tunis en 12 heures 15 minutes.
Le 16 Décembre 1935** André Japy réalisera un Paris Saigon, Vietnam, en 87 heures 30 minutes à la vitesse moyenne de 102.50 km/h. En fait, pour ce raid, André Japy voulait relier Paris à Tokyo en moins de 100 heures.

* = A. Japy utilisera encore ce même type d’appareil pour ses raids Istres Djibouti du 30 Novembre 1937, 5099.300 km, et celui du 21 Décembre 1937, Istres Wadi-Halfa, 3415.900 km. Néanmoins pour son record d’altitude du 31 Décembre 1937, 5118 mètres à Paris, France, Japy utilisera un Caudron Simoun moteur Renault. Puis quelques heures plus tard, (même jour, même endroit) il prendra les commandes d’un autre Caudron Simoun également motorisé par un Renault mais plus puissant pour atteindre l’altitude de 5268 mètres.

** = Le 16 Décembre 1935 est la date enregistrée à la FAI, mais toutes mes littératures citent la date du 12 Décembre 1935.
http://records.fai.org/pilot.asp?from=ga&id=4509

C’était un 22 Septembre Japyandrjg5
(Source : Fai)


    © 2004 - 2020 Jeunes Ailes ® - Association Jeunes Ailes - Association de loi 1901 à but non lucratif - Tous droits réservés. Contact
    La date/heure actuelle est Ven 14 Aoû 2020 - 20:30